The Big Bang Theory

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Big Bang (homonymie).

The Big Bang Theory

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo original de la série.

Titre original The Big Bang Theory
Genre Sitcom
Création Chuck Lorre
Bill Prady
Production Chuck Lorre Productions
Warner Bros. Television
Acteurs principaux Johnny Galecki
Jim Parsons
Kaley Cuoco
Simon Helberg
Kunal Nayyar
Melissa Rauch
Mayim Bialik
Musique Big Bang Theory Theme des Barenaked Ladies
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine CBS
Nb. de saisons 8
Nb. d'épisodes 161 (liste)
Durée 22 minutes
Diff. originale 24 septembre 2007en production
Site web http://www.cbs.com/shows/big_bang_theory/

The Big Bang Theory est une sitcom américaine créée par Chuck Lorre et Bill Prady, diffusée simultanément depuis le 24 septembre 2007 sur le réseau CBS aux États-Unis et sur le réseau CTV, CTV Two au Canada.

La série suit la vie fictive de deux scientifiques de Caltech à Pasadena en Californie, le physicien expérimental Leonard Hofstadter et le physicien théoricien Sheldon Cooper qui vivent en face d'une jolie serveuse, Penny, dont le rêve est de devenir actrice. L'effet comique de la série joue beaucoup sur le contraste entre l'intelligence et la « geekitude » de Leonard et Sheldon et le bon sens et l'intelligence sociale de Penny. Les deux génies sont amis avec Howard Wolowitz, un ingénieur en aérospatiale de confession juive et à tendances sexuelles perverses, et Rajesh Koothrappali, un astrophysicien natif de New Delhi, atteint d'une peur pathologique de parler en présence de femmes.

En août 2009, la sitcom remporte le prix TCA de la meilleure série comique et Jim Parsons le prix de la meilleure prestation dans une série comique. En 2010, la série remporte le People's Choice Awards de la meilleure comédie et Jim Parsons l'Emmy Award du meilleur acteur dans une série comique. Le 16 janvier 2011, Jim Parsons obtient un Golden Globe du meilleur acteur dans une série télévisée musicale ou comique par la Hollywood Foreign Press Association, une récompense qui lui a été remise par Kaley Cuoco, également actrice dans la série.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Leonard Hofstadter et Sheldon Cooper vivent en colocation à Pasadena, une ville de l'agglomération de Los Angeles. Ce sont tous deux des physiciens surdoués, « geeks » de surcroît. C'est d'ailleurs autour de cela qu'est axée la majeure partie comique de la série. Ils partagent quasiment tout leur temps libre avec leurs deux amis Howard Wolowitz et Rajesh Koothrappali pour jouer à des jeux vidéo comme Halo, organiser un marathon des films Superman, jouer à des jeux de société ou de rôles comme le Boggle klingon, Donjons et Dragons, voire discuter de théories scientifiques très complexes.

Leur univers routinier est perturbé lorsqu'une jolie jeune femme, Penny, s'installe dans l'appartement d’en face. Leonard a immédiatement des vues sur elle, et va tout faire pour la séduire et l'intégrer au groupe et à leur univers auquel elle ne connaît rien.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Johnny Galecki et Jim Parsons interprètent les rôles de Leonard et Sheldon.

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Invités[modifier | modifier le code]

Dans leur propre rôle :

Avec d'autres rôles :

Sources VF : Doublage Séries Database[1] et RS Doublage[2]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Produite par Warner Bros. et Chuck Lorre Productions, la série a reçu le feu vert pour la production de treize épisodes le 14 mai 2007. Quatre épisodes supplémentaires viendront s'ajouter après l'importante grève des scénaristes qui a eu un impact sur la saison télévisuelle américaine en 2007-2008. Le 15 février 2008, CBS reconduit la série pour une seconde saison, du fait de ses audiences correctes pour une première saison.

Le 12 janvier 2011, satisfaite des bonnes audiences, CBS a renouvelé la série pour trois saisons supplémentaires (cinq, six et sept), jusqu'à la saison 2013-2014[3].

Le 12 mars 2014, de nouveau satisfaite des bonnes audiences, CBS a renouvelé la série pour trois saisons supplémentaires (amenant le total à 10 saisons), jusqu'à la saison 2016-2017[4].

En raison d'un conflit sur les salaires des acteurs principaux (Jim Parsons, Johnny Galecki, Kaley Cuoco, Simon Heldberg et Kunal Nayyar), la production de la huitième saison qui devait débuter le 30 juillet 2014 a été reportée[5].

Tournage[modifier | modifier le code]

La série est tournée dans les studios de Warner Bros. à Burbank en Californie, aux États-Unis.

À la fin du dernier épisode de la cinquième saison, les héros sont tous sur le toit de leur immeuble, et une vue situe ce dernier aux coordonnées suivantes : +34° 8' 31.75"N, -118° 8' 18.70"O[6]

Sur le plateau de tournage de la sixième saison, l'équipe et les acteurs de la série ont organisé un flashmob sur la chanson « Call Me Maybe » de Carly Rae Jepsen[7].

Générique d'ouverture[modifier | modifier le code]

Le générique de début présente la formation de l'univers à partir du Big Bang. Il est donc possible de voir se succéder la naissance de l'univers, l'évolution de l'espèce humaine puis des innovations technologiques qui conduisent jusqu'à l'appartement des jeunes surdoués, où les cinq personnages mangent ensemble (de la cuisine chinoise dans la première saison, une pizza de la deuxième à la quatrième saison, de la cuisine thaï dans la cinquième saison). À partir de la sixième saison, Bernadette et Amy sont présentes dans le générique.

La bande son s'intitule History of Everything[8] et est interprétée par le groupe canadien Barenaked Ladies. Le 30 octobre 2007, une version longue du morceau (1 minute et 45 secondes) est sortie[9].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Diffusion internationale[modifier | modifier le code]

La série est diffusée :

Épisodes[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Saison 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et Liste des épisodes de The Big Bang Theory.

La série compte pour le moment sept saisons et un total de 159 épisodes.

Note : Pour les informations de renouvellement voir la section Production.

Univers de la série[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

Principaux[modifier | modifier le code]

Sheldon Lee Cooper
Jim Parsons, interprète de Sheldon.

C’est l'ami et colocataire de Leonard. Il possède un QI de 187[12], ce qui le place parmi les personnes les plus intelligentes de la planète (il est d'ailleurs communément nommé Un des plus grands cerveaux du XXIe siècle . Il est ainsi entré à l'université à l'âge de 11 ans et a obtenu son doctorat à seize ans (il en a d'ailleurs obtenu un deuxième depuis lors). Il semble souffrir du syndrome d'Asperger, qui se manifesterait notamment par des obsessions majoritairement en rapport avec l'ordre et le rangement, ou par le fait qu'il doive s'asseoir à la même place sur le canapé de l'appartement (« my spot » littéralement, mon endroit). Cependant, les scénaristes affirment qu'il ne souffre pas de ce syndrome[13]. Il n'a que de vagues notions sur la manière de communiquer avec un autre être humain. Il ne comprend pas pourquoi, par exemple, une conversation débute généralement par « Bonjour, comment ça va ? » et interprète d'ailleurs la question dans le sens « Comment je dois me sentir, maintenant ? » au premier degré en proposant des réponses : « Fatigué ? Affamé ? ». Il cherche pourtant à comprendre le fonctionnement des rapports humains, mais il essaie selon les méthodes du physicien théoricien qu'il est, à savoir de manière rigoureuse et quasi-mathématique. En outre, il pense que les « conventions sociales » sont inutiles et inintéressantes. Il est en concurrence permanente avec Leslie Winkle, collègue de travail qui le méprise et contre qui il a beaucoup de mal à se défendre. Concurrence remplacée dans la quatrième et cinquième saisons par Barry Kripke, collègue de Leonard et Sheldon, cordialement détesté par ce dernier.

  • Il est allergique aux abeilles[14].
  • Il aurait aimé avoir la mère de Leonard, qu'il trouve brillante et complètement détachée émotionnellement.
  • Chaque fois qu'il fait une blague, il la termine par « bazinga ! » en version originale. En version française, bien qu'il n'y ait pas de traduction littérale exacte, le mot est traduit généralement par « je t'ai bien eu ! ».
  • Il a une culture immense et dit lui-même avoir un point de vue sur tout. Cependant, il semble porté sur les préjugés culturels. Il n'est pas rare de le voir faire des remarques sarcastiques à l'encontre de Raj ou de Wolowitz.
  • Il est originaire du Texas où sa famille vit encore. Aucun membre de sa famille proche ne semble avoir son niveau intellectuel et ils sont plutôt décrits par Sheldon comme des gens rustres. Cependant, il respecte profondément sa mère qui semble être la seule à comprendre comment s'y prendre avec lui. Il a perdu son père à l'âge de 14 ans.
  • Bien que piètre sportif, il excelle au bowling, au tir à l'arc et à tous les sports qu'il peut pratiquer sur sa console. Il connaît tout du football américain, car il s'agit selon lui du seul sport pratiqué au Texas avec le rodéo et que son père l'obligeait à regarder les matchs du dimanche soir avant de faire ses devoirs.
  • Quand il frappe à une porte d'entrée, il est obligé de le faire trois fois, en répétant le nom d'une ou des personnes présentes à l'intérieur.
  • Le personnage qu'il préfère est Flash. Il est possible de le voir par ses nombreux tee-shirts à son effigie. Il en possède d'ailleurs un costume[15].
  • Lors d'un épisode, il affirme que seul un besoin d'argent le pousse à garder Leonard comme colocataire, mais dans un autre il est révélé qu'il possède une grande quantité de chèques de paye non encaissés qui restent dans un tiroir.
Leonard Leakey Hofstadter
Johnny Galecki tient le rôle de Leonard.

Personnage central de la série, Leonard a un caractère plus équilibré et sociable que celui de ses amis. Il se dit intolérant au lactose car quand il en consomme, il a des gaz. Il est doté d'un QI de 173[16].

Il est le premier à établir le contact avec Penny et l'inclut petit à petit dans son cercle d'amis, jusqu'alors plutôt isolé et allergique à la nouveauté. Dès le premier épisode, il exprime son espoir de parvenir à sortir avec Penny : « Nos enfants seront beaux et intelligents » (espoir immédiatement refroidi par Sheldon qui ajoute : « ainsi qu'imaginaires »).

Il fait également du violoncelle depuis son enfance (« Mes parents ont dû penser que de m'appeler Leonard et m'avoir fait sauter des classes ne m'avait pas rapporté assez de raclées »).

Son père est anthropologue. Sa mère est docteur en neurosciences et considère Leonard comme étant le moins intelligent de la famille bien qu'il ait un doctorat de physique expérimentale.

  • Il aurait aimé avoir la mère de Sheldon, qu'il trouve affectueuse et attentionnée.
  • Le personnage qu'il préfère est Frodon du Seigneur des anneaux.
  • Il adore la série Babylon 5, que Sheldon déteste.
  • C'est par sa faute que l'ascenseur ne marche plus (la conséquence d'une expérience ratée).
Penny
Kaley Cuoco, interprète de Penny.

Penny est le diminutif de Penelope. La nouvelle voisine de Leonard et Sheldon est une Américaine moyenne, originaire de Omaha (saison 1, épisode 1). Elle travaille comme serveuse dans la chaîne de restauration The Cheesecake Factory et désire devenir actrice. Elle a déménagé après sa séparation avec son ex-petit ami de quatre ans, Kurt. Elle devient de plus en plus proche de ses voisins au fur et à mesure des épisodes. Bien qu'elle sache que Leonard et Sheldon sont des geeks, elle va les aider à mieux comprendre le comportement social des autres gens, qui échappe à Sheldon.

Si au début de la série elle apparait comme le modèle type de la « blonde écervelée », son personnage prend vite de l'importance. Spontanée, sans complexe et dénuée de tout diplôme et connaissances supérieures, elle incarne exactement l'opposé de ce qu'est le groupe de geeks.

Howard Joel Wolowitz
Simon Helberg, interprète de Howard.

Wolowitz est ingénieur au département de physique appliquée de Caltech. Juif et vivant encore chez sa mère (jusqu'à la sixième saison), il est obsédé par les femmes et le sexe. Abandonné par son père et étouffé par une mère possessive, à presque 30 ans, il n'a toujours pas réglé son complexe d'Œdipe. Très optimiste, il pense être un excellent séducteur et est toujours à la recherche de nouvelles techniques de drague (souvent discutables). Il connaît, ou du moins prétend connaître, sept langues : l'anglais, le français, le mandarin, le russe, l'arabe, le persan et le klingon. Il va régulièrement chez Leonard et Sheldon, le plus souvent accompagné de Rajesh. Il est également allergique aux cacahuètes, lesquelles ont pour effet de le faire enfler. Contrairement à ses amis, il ne possède pas de doctorat mais un master de génie du MIT. Il se fait d'ailleurs régulièrement dénigrer à ce propos par Sheldon et son supérieur le Dr Gablehauser, ce dernier répondant à sa tentative pour se défendre « I've got a masters degree (j'ai [tout de même] un master) ! Who doesn't? (Qui n'en a pas ?) »[17]. Il est pourtant souvent le seul à pouvoir coordonner leurs activités ou à pouvoir trouver des solutions pratiques : diagrammes, conceptions de robots… Il travaille la plupart du temps pour la NASA, et tente d'ailleurs de s'en servir pour draguer.

Son style vestimentaire plus qu'excentrique est néanmoins toujours riche en surprise. En témoignent les nombreuses boucles de ses ceintures toujours plus farfelues les unes que les autres (Batman, Pac Man, Manette Nes…).

Rajesh « Raj » Ramayan Koothrappali
Kunal Nayyar, interprète de Raj.

Sa principale caractéristique est son incapacité à s'adresser à une femme ou de parler en présence de femmes autrement qu'en chuchotant à l'oreille de ses amis, sauf lorsqu'il a bu de l'alcool (ou croit en avoir bu) ou lorsqu'il est sous l'influence de puissants neuroleptiques qui lui confèrent alors une attitude de séducteur charismatique et accrocheur. Son père est gynécologue, ce qui lui assure un train de vie plutôt confortable, alors que Raj essaye souvent de se faire passer pour un enfant sorti de la misère. Ses parents sont d'ailleurs assez intrusifs dans sa vie, en voulant le forcer à rencontrer des filles de leurs relations. Raj est d'origine indienne. Il semble ne pas apprécier son pays d'origine (il fera tout pour ne pas y retourner), et en supporte mal la cuisine. Il est la plupart du temps avec Howard, et a une relation parfois ambiguë avec lui, à la limite de la relation de couple, ce que la mère de Leonard n'hésitera pas à souligner. Il serait selon l'épisode 3 de la troisième saison synesthète, associant son odorat à sa vue.

À partir du dernier épisode de la sixième saison, il arrive à communiquer avec les femmes sans boire d'alcool (notamment avec Penny) sans s'en rendre compte. Lorsqu'il le réalise, il n'arrête plus la communication avec les femmes.
Bernadette Maryann Rostenkowski

Bernadette est une serveuse au Cheesecake Factory, c'est le moyen pour elle de payer des études supérieures en microbiologie. Elle est une des collègues de Penny. Elle est allée dans une école catholique et ne peut pas mentir à cause de son enseignement. Elle est la petite amie d'Howard. Il l'a connue grâce à Penny. Au début, elle et Howard ne s'entendent pas car ils semblent n'avoir rien en commun. Quand ils découvrent qu'ils ont tous les deux une mère autoritaire, ils ressentent une alchimie entre eux. Par la suite, Howard réalise que Bernadette présente une réelle opportunité de développer une relation durable et de manière impulsive, il propose à Bernadette de l'épouser. Bien que Bernadette rejette son offre, ils restent en couple pendant un certain temps. Plus tard, Howard chante une chanson sincère pour elle au Cheesecake Factory, que Penny trouve assez gênante mais que Bernadette trouve romantique. Finalement, Bernadette décide de rompre après qu'elle a découvert que Howard, via son personnage du jeu World of Warcraft a des relations sexuelles avec un autre personnage en ligne. Plus tard, Bernadette et Howard se réconcilient et reprennent leur relation. Dans l'épisode La Métamorphose de la colocation Bernadette obtient son doctorat. Cela rend jaloux Howard, après une dispute, elle lui achète une montre Rolex, qu'il interprète comme un signe qu'elle gagne plus que lui. Howard et Bernadette sont mariés depuis le dernier épisode de la cinquième saison.

Elle dispose d'un sens moral très personnel, riant aisément à des évènements catastrophiques ou parlant ouvertement des libertés que prend son laboratoire pharmaceutique avec la santé publique sans en esquisser la moindre gène. Elle est également dotée d'un sens de la compétition féroce, au point d'effrayer quiconque lui servant de partenaire lors d'un jeu.

Amy Farrah Fowler

Amy est une neurobiologiste. Rajesh et Howard l'ont rencontrée sur un site de rencontre en ligne après avoir secrètement créé un compte sous le nom de Sheldon. Sheldon et Amy ont de nombreux traits communs. Une fois qu'elle a rencontré Sheldon, elle devient, comme le dit Sheldon, une fille qui est son amie mais pas sa « petite amie ». Ils ont brièvement mis fin à leur amitié à la suite d'une dispute concernant l'importance comparée de la physique théorique et de la neurobiologie. Ils ne communiquent initialement que via message texte et occasionnellement via webcam. En plus d'être amie avec Sheldon, Amy tente également de lier une amitié avec Penny et Bernadette (elle considère rapidement Penny comme sa meilleure amie) mais les met souvent mal à l'aise par sa désinvolture en discutant ouvertement de sujets comme l'anatomie ou l'hygiène féminines.

Dans Le Facteur bienfaisant, il est révélé qu'elle est techniquement fiancée à un prince saoudien, qui est la source d'une grande partie du financement de son laboratoire.

Elle devient par la suite la petite amie officielle de Sheldon et mettent en place un « contrat relationnel » avec la signature de chacun. Amy trouve ce procédé très romantique. Initialement présentée comme un « clone féminin » de Sheldon, elle devient plus sociale au contact de Bernadette et de Penny. Elle montre quelques velléités à « consommer » sa relation avec Sheldon, au grand désespoir de celui-ci.

Récurrents[modifier | modifier le code]

Stuart Bloom

Propriétaire de la boutique de comics, il semble avoir de régulières difficultés financières qui l'obligent notamment à dormir dans son magasin. Célibataire timide, fataliste de nature, il a cependant essayé de sortir avec Penny (qu'il séduit en la dessinant), puis avec Amy (au point de rendre Sheldon passagèrement jaloux). Il perd sa boutique dans un incendie à l'issue de la septième saison et devient aide à domicile de Debbie Wolowitz avec qui il s'entend étonamment bien.

Debbie Wolowitz

Mme Wolowitz est la mère d'Howard. Véritable caricature de la mère juive possessive, elle traite toujours son fils comme un enfant et le surprotège. Toutefois Howard et sa mère ne parviennent à communiquer qu'en hurlant. Elle n'est jamais apparue physiquement car seule sa voix est présente dans la série. Néanmoins, elle apparaît très rapidement à plusieurs reprises dans l'épisode 15 de la sixième saison, mais jamais de face.

Mary Cooper

Mary Cooper est la mère de Sheldon. Fervente chrétienne évangélique, ses convictions religieuses sont de fait, totalement opposées aux conceptions scientifiques de son fils. Néanmoins, elle est une bonne mère et est la seule personne qui ait jamais été en mesure de contrôler Sheldon (Leonard la décrit comme sa Kryptonite). Elle est d'une manière générale très douée dans l'art de manipuler les hommes (amenant par exemple Leonard à débarrasser la table à sa place). Mary est notamment intervenue pour que Sheldon soit réintégré dans le laboratoire de l'université après son renvoi du fait qu'il avait insulté le professeur Gablehauser et pour aider son fils à se réconcilier avec Amy Farrah Fowler après leur rupture.

Beverly Hofstadter

Beverly Hofstadter est la mère de Leonard. Brillante neuropsychiatre, elle a élevé son fils avec distance et froideur, le considérant comme étant le moins intelligent de la famille. Son comportement la rapproche de Sheldon. Elle entretient d'ailleurs avec celui-ci d'excellentes relations et ils communiquent régulièrement ensemble, au grand dam de Leonard.

Leslie Winkle

Leslie Winkle est une physicienne qui travaille dans le même laboratoire que Leonard. En apparence, elle est essentiellement l'équivalent féminin de Leonard, équipée de lunettes noires encadrées, elle porte également une veste. Elle est l'ennemie jurée de Sheldon, en raison de leurs théories scientifiques contradictoires. Bien qu'ils se qualifient respectivement d'êtres intellectuellement inférieurs, Leslie est beaucoup plus spirituelle que Sheldon. Leslie a eu des relations sexuelles occasionnelles avec Leonard et plus tard avec Howard, afin d'assouvir, comme elle le dit, ses besoins primitifs.

Priya Koothrappali

Priya Koothrappali est la sœur de Raj et fait des études de droit pour devenir avocate. Lors de son second voyage en Californie, elle explique qu'elle est employée dans une entreprise construisant des voitures. Elle est sortie major de promotion de Cambridge et est habilitée à l'exercice de la profession d'avocat dans trois pays. Ses talents lui permettront entre autres de retourner temporairement le fameux "contrat de colocation" au désavantage de Sheldon. Leonard et elle vont être en couple de la fin de la quatrième saison jusqu'au début de la cinquième saison, où elle le trompe après être retournée en Inde.

Barry Kripke

Barry Kripke est un chercheur de l'université de Caltech spécialisé en physique des plasmas particulièrement moqueur et sarcastique. Presque constamment en conflit avec Sheldon, il ne rate jamais une occasion de lui rappeler ses échecs. Par la force des choses, ils doivent néanmoins travailler ensemble de façon ponctuelle.

Ses passe-temps incluent la construction de robots de combats de haut niveau (il écrase celui construit par Howard) et des visites quotidiennes au club de strip-tease situé près de chez lui qui est doté d'un buffet gratuit. Il est également atteint de troubles de l'élocution (il n'arrive pas à prononcer les « r »).

Wil Wheaton

Wil Wheaton, qui interprète son propre rôle, est un acteur principalement connu pour avoir interprété le personnage de Wesley Crusher dans la série Star Trek : La Nouvelle Génération. Sheldon le considère comme un ennemi mortel : il souhaitait le rencontrer à une convention Star Trek durant son enfance mais Wheaton a annulé sa venue au dernier moment. Ne comprenant absolument pas pourquoi Sheldon lui en veut encore, il s'en amuse et prend un malin plaisir à le provoquer.

Il est ami avec Stuart, le groupe le rencontre donc ponctuellement, principalement lors de tournois de cartes. Alors que Sheldon est toujours en passe de le battre, il parvient systématiquement à le manipuler et à empocher la victoire. Il finit néanmoins par se réconcilier avec lui en lui offrant une figurine rarissime de Wesley Crusher en parfait état, qui sera aussitôt abîmée par Brent Spiner.

Lieux de l'action[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'appartement de Sheldon et Leonard collé sur le réfrigérateur.

La série se déroule à Pasadena, en Californie.

L’appartement de Leonard et Sheldon

La plupart des scènes de la série se déroulent dans le salon de l’appartement de Leonard et Sheldon. Face au spectateur se trouve le canapé avec la télévision. Sur la droite, on trouve la cuisine et un couloir qui mène aux chambres et à la salle de bain. Sur la gauche se trouve la porte d’entrée.

Le toit de l'immeuble

Une scène s'y déroule dans l'épisode 23 de la saison 3. Il ré-apparait au dernier épisode de la saison 5 pour le mariage d'Howard et Bernadette.

L’appartement de Penny

Il apparaît dans plusieurs épisodes. Lui aussi a pour pièce principale le salon avec un canapé. La chambre, la salle de bain et la porte d'entrée se trouvent sur la droite, la cuisine à gauche.

The Cheesecake Factory

L'endroit où travaille Penny et où la bande d'amis a décidé de venir manger régulièrement (à la suite d'une décision de Sheldon, car il est le seul à approuver ou désapprouver un restaurant comme étant digne d'y manger hebdomadairement).

Le hall de l'immeuble

Les personnages s'y rencontrent de temps en temps. C'est là qu'ils viennent récupérer leur courrier (c'est notamment là que Leonard vole le courrier de Penny afin de lui apporter ensuite, durant la première saison).

Les escaliers de l'immeuble

Certaines scènes sont filmées sur les paliers des étages de l'immeuble, et notamment celui des appartements de Leonard, Sheldon et Penny, au 4e étage. L'ascenseur est hors service depuis le début de la série à la suite d'une explosion issue d'une expérience ratée de Leonard au début de la colocation[18].

La laverie de l'immeuble

Située au sous-sol de l'immeuble de Sheldon, Leonard et Penny, elle apparaît dans la saison 2 et de nombreuses scènes s'y déroulent à partir de l'épisode 1.

L'université

Le lieu de travail de Leonard, Sheldon, Howard, Rajesh et Leslie. Certaines scènes se déroulent dans leurs bureaux, leurs laboratoires, mais surtout la cafétéria.

La maison des Wolowitz

Il n'est pas rare de voir un des personnages sonner à la porte, ou encore d'admirer la chambre très kitsch d'Howard en entendant les hurlements de sa mère. Avec le porche de l'entrée et le salon, ce sont les seules pièces vues dans la série. Et on voit dans le dernier épisode de la quatrième saison, ce qui semble être le salon, avec un canapé, et aussi une petite partie où se trouvent les toilettes.

La boutique de comics

La fameuse boutique où Sheldon veut toujours aller, régulièrement des scènes s'y déroulent. Il est par contre l'endroit central de l'épisode 5 de la troisième saison. La boutique est tenue par Stuart.

L'appartement de Raj

Peu d'épisodes s'y déroulent. Cependant, il apparaît plusieurs fois dans la quatrième saison et presque tout un épisode a été réalisé à l'intérieur[19].

L'appartement d'Amy

Quelques épisodes s'y déroulent. Il apparaît pour la première fois dans la quatrième saison.

L'appartement de Bernadette

Il apparaît une fois dans la cinquième saison où ne s'y déroule qu'une seule scène. Il est plus souvent présent à partir de la sixième saison.

L'appartement du père de Bernadette

Il apparaît une fois dans la cinquième saison. Il ne s'y déroule qu'une seule scène. C'est d'ailleurs ici qu'apparaît pour la première fois le père de Bernadette.

La cabane de Paintball

Apparaît quelquefois quand Leonard, Sheldon, Howard et Raj vont faire une partie de paintball.

Divers

Quelques autres lieux ont été utilisés tels qu'une clinique de dons de sperme, une salle d'urgences de l'hôpital local, un magasin d'appareils électroniques, une librairie et surtout la capsule Soyouz et la Station spatiale internationale.

Paradoxes, théorèmes, hypothèses et autres théories scientifiques[modifier | modifier le code]

La plupart des personnages étant des scientifiques, ceux-ci font régulièrement référence à des principes et des théories physiques.

Dans l'épisode 1 de la première saison, Sheldon dit : « Si un photon est envoyé à travers un écran percé de deux fentes et si on l'observe à travers une fente, il ne passera pas. Sinon, il passera. Mais si on l'observe après qu'il a quitté l'écran mais avant qu'il atteigne sa cible, il ne passera pas à travers les deux. » Il fait référence à la dualité onde-particule de Louis de Broglie et aux fentes de Young. (Il dit ensuite que c'est une bonne idée de T-shirt).
Dans l'épisode 6 de la première saison, Sheldon se déguise en costume présentant des rayures de plus en plus espacées sur les côtés, costume censé illustrer l'effet Doppler.
Dans l'épisode 12 de la première saison, Sheldon exprime son avis sur la téléportation quantique en critiquant le fait que l'identité d'une personne est détruite lors d'un tel phénomène.
Dans l'épisode 17 de la première saison, Sheldon compare la possible relation entre Penny et Leonard à l'expérience de pensée imaginée par Erwin Schrödinger.
C'est le sujet de recherche principal de Sheldon, auquel il est fait allusion dans divers épisodes. Dans l'épisode 2 de la deuxième saison, Leslie et Sheldon s'affrontent verbalement : elle est partisane de la gravitation quantique à boucles, lui de la théorie des cordes. Sheldon abandonne ce sujet de recherche dans les derniers épisodes de la septième saison.
Dans l'épisode 20 de la deuxième saison, Wolowitz calcule ses chances avec les femmes grâce à une version modifiée de l'équation de Drake qui est censée calculer la probabilité que la vie existe sur une autre planète (mais dont plusieurs termes restent impossibles à calculer à ce jour).
Dans l'épisode 14 de la cinquième saison, diffusé le 26 janvier 2012, un tableau dans le bureau de Raj reproduit les derniers résultats sur la recherche du Boson de Higgs présentés au CERN en décembre 2011.

Références[modifier | modifier le code]

Des références à des séries télévisées de science-fiction ou des films sont régulièrement présentes. Les plus courantes sont : Star Trek, Star Wars, Stargate, Battlestar Galactica, Babylon 5, Doctor Who, Firefly, Le Seigneur des anneaux, Le Trône de fer, Terminator, Buffy contre les vampires, etc.

Certaines références sont aussi faites uniquement par le nom des acteurs (par exemple Leonard Nimoy), des personnages de ces séries (comme Spock) ou par des citations. Quelques acteurs de ces séries ont d'ailleurs participé à des épisodes, interprétant leur propre rôle ou non (voir la liste des invités).

Dans l'épisode 11 de la septième saison, la scène dans la chambre de la mère d'Howard fait référence à celle du film Psychose d'Alfred Hitchcock, la musique du film est aussi audible.

Accueil[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

Le 24 septembre 2007, CBS diffuse l’épisode pilote de The Big Bang Theory, qui parvient à rassembler 9,52 millions de téléspectateurs[20], avec un taux de 3,7 % sur les 18 / 49 ans, la cible prisée des annonceurs, ce qui constitue donc un bon lancement pour une nouveauté comique. Mais au fil des semaines, les audiences de la série s'érodent et l'épisode final retient l'attention de 7,34 millions de téléspectateurs[21] obtenant un taux de 2,7 % sur les 18 / 49 ans. Cette première saison rassemble une moyenne de 8,31 millions de téléspectateurs[22], ainsi qu'un taux de 2,9 % et termine 59e des séries les plus regardées aux États-Unis.

Malgré une première saison en demi-teinte, CBS croit en la série et la reconduit pour une deuxième saison. The Big Bang Theory termine, lors de cette deuxième saison, à la 44e place des séries les plus regardées aux États-Unis en attirant en moyenne 9,98 millions de téléspectateurs[23] chaque semaine, ainsi qu'un taux de 3,4 % sur la cible. La série parvient à faire mieux que lors de sa première saison, CBS est naturellement satisfaite et la renouvelle, malgré des scores peu avantageux.

Ce n'est vraiment qu'à la rentrée 2009 que la popularité de la série va réellement augmenter. En effet, le changement de case horaire lui permet de se retrouver juste après la diffusion de la sitcom Mon oncle Charlie (Two and a Half Men), la sitcom no 1 des États-Unis en 2009. C’est ainsi que le premier épisode de la troisième saison est regardé par 12,83 millions de téléspectateurs. La série continue dans son élan et le 8 mars 2010, elle réalise une audience record de 16,32 millions de téléspectateurs et un taux de 5,9 %[24]. La saison, qui enregistre une moyenne en hausse de près de 4 millions pour arriver à une excellente moyenne de 14,22 millions de téléspectateurs[25], réussit à se placer à la 12e place[25] des programmes les plus regardés des États-Unis.

La saison suivante, CBS décide de changer sa case horaire et la série est diffusée le jeudi à 20 h. La quatrième saison démarre devant 14,04 millions de téléspectateurs[26]. Mais les audiences ont peu à peu chuté car dès la mi-saison, la série est diffusée en même temps qu’un des programmes les plus regardés des États-Unis, American Idol. Les derniers épisodes de cette 4e saison ne rassemblent plus que 11 millions de téléspectateurs chaque semaine en moyenne[27],[28],[29], et celle-ci s’achève devant 11,3 millions de téléspectateurs[30]. La saison rassemble tout de même une moyenne de 13,21 millions de téléspectateurs[31], ce qui, bien qu'en légère chute d’un million, reste très bon. La série est par la suite renouvelée pour trois saisons supplémentaires[32].

Le jeudi 22 septembre 2011, la cinquième saison démarre et crée la surprise. Ce ne sont pas moins de 14,3 millions de téléspectateurs qui assistent à la diffusion du premier épisode[33]. Par la suite, la série continue de surprendre. Le 13e épisode de la saison, qui est également le 100e épisode de la série, réalise un record. Grâce à cet épisode, The Big Bang Theory est la première série de l'histoire américaine à battre American Idol sur la cible tant convoitée des 18-49 ans, avec un taux de 5,3 % contre 5,2 % pour American Idol[34],[35]. Semaine après semaine, la série continue de gagner des téléspectateurs, et grâce au 15e épisode, la série bat pour la troisième fois consécutive American Idol sur la même tranche d'âge[36], avec un taux de 5,4 % contre 5 % pour American Idol mais également, et pour la première fois de l’histoire, sur le public global, avec 16,54 millions de téléspectateurs contre 15,82 millions pour American Idol, ce qui constituait à cette époque sa meilleure audience historique[37]. La saison rassemble finalement une excellente moyenne de 15,82 millions de téléspectateurs[38] avec un taux très imposant de 5,53 %[39] sur les 18/49 ans, la cible des annonceurs américains, permettant donc à la série de se classer 8e programme le plus regardé aux États-Unis[38], 3e série télévisée la plus regardée (derrière NCIS et NCIS : Los Angeles) sur le public global[38], 1re comédie / sitcom la plus regardée sur le public global[38] et 2e série la plus regardée par les 18-49 ans[39], tout juste derrière la comédie Modern Family, qui récolte un taux de 5,54 %[39], soit à peine 0,01 % de plus que The Big Bang Theory.

La sixième saison démarre le 27 septembre 2012. Cet épisode réalise le meilleur démarrage de la série, avec 15,66 millions de téléspectateurs[40], un taux de 5 % sur les 18-49 ans[40] et un taux de 6,3 % sur les 25-54 ans. Alors que Modern Family, qui réalisait de meilleures audiences que The Big Bang Theory la saison passée, continue de baisser, The Big Bang Theory quant à elle est en hausse et ne faiblit pas. C'est ainsi que le 1er novembre 2012, le sixième épisode de la saison réalise une audience de 15,9 millions de téléspectateurs[41], un taux de 5,2 % sur la cible fétiche[41], et un taux de 6,5 % sur les 25-54 ans, soit le record de la saison jusque là. La série continue ensuite dans sa bonne lancée. En effet, le septième épisode de la saison réalise la meilleure audience historique de la série sur le global, en rassemblant 16,68 millions de téléspectateurs[42]. La semaine d'après, elle réalise un nouveau record en rassemblant 17,63 millions de téléspectateurs avec un taux de 5,7 % sur les 18-49 ans[43]. Lors de la reprise du 3 janvier 2013, sans aucune concurrence, la série établit un nouveau record historique en rassemblant 19,25 millions de téléspectateurs ainsi qu'un taux de 6,1 % sur la cible[44]. La semaine suivante, malgré le retour de la concurrence, la série franchit pour la première fois la barre des 20 millions de téléspectateurs[45].

Audiences américaines moyennes par saison? ?

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • People's Choice Awards 2014 :
    • Meilleure série télévisée comique
    • Meilleure actrice dans une série télévisée pour Kaley Cuoco

Nominations[modifier | modifier le code]

  • 62e cérémonie des Primetime Emmy Awards 2010 : Meilleure actrice dans un second rôle dans une série comique pour Christine Baranski
  • People's Choice Awards 2014 : Meilleur acteur dans une série télévisée pour Jim Parsons

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Sorties DVD et disque Blu-ray[modifier | modifier le code]

DVD

La Fnac détient l'exclusivité et est le seul magasin habilité à proposer les coffrets en France[46].
À compter du 13 juillet 2011, cette exclusivité est terminée pour les deux premières saisons, permettant ainsi de trouver ces saisons dans d'autres enseignes[47].

  • The Big Bang Theory - Saison 1 (17 épisodes en 3 DVD) : sortie le 3 mars 2010[48].
  • The Big Bang Theory - Saison 2 (23 épisodes en 4 DVD) : sortie le 3 novembre 2010[49].
  • The Big Bang Theory - Saison 3 (23 épisodes en 3 DVD) : sortie le 25 mai 2011[50].
  • The Big Bang Theory - Saison 4 (24 épisodes en 3 DVD) : sortie le 5 septembre 2012[51].
  • The Big Bang Theory - Saison 5 (24 épisodes en 3 DVD) : sortie le 19 juin 2013[52].
Note : Les coffrets DVD de la deuxième saison disponibles au Royaume-Uni contiennent les sous-titres et pistes audio français. En revanche, la première saison dans sa version britannique ne comporte ni sous-titre ni piste audio en français.[réf. nécessaire]
Blu-ray

Les 6 premières saisons existent en coffret Blu-ray sur le territoire américain et britannique.[réf. souhaitée]

La sortie de la septième saison est planifiée pour le 16 septembre 2014 aux États-Unis et au Canada et le 8 septembre 2014 au Royaume-Uni[53]. Il s'agit de coffrets hors-zones lisibles sur des lecteurs Blu-ray français.

En France, un coffret Blu-ray des saisons 1 à 6 était prévu le 23 juillet 2014 avant d'être finalement annulé[54].

Plagiat[modifier | modifier le code]

La chaîne de télévision biélorusse CTV diffuse depuis quelque temps une série intitulée Теорeтики (littéralement, « Les Théoriciens »), copie parfaite de la série américaine The Big Bang Theory ; les épisodes, mettant en scène la vie de quatre scientifiques (Sheldon, Leo, Howard et Raj), reprennent quasiment au mot près (mais en russe) les épisodes de la série d'origine. D'après un message de Chuck Lorre (le réalisateur de la série américaine) publié sur son site, la section juridique de la Warner Bros Company serait très réticente à engager une action juridique à l'encontre de la chaîne, celle-ci étant propriété du gouvernement biélorusse lui-même[55].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Fiche du doublage de la série » sur Doublage series database, consulté le 16 janvier 2011, m-à-j le 17 octobre 2013
  2. a et b « Deuxième fiche du doublage de la série » sur RS Doublage, consulté le 12 avril 2011
  3. « The Big Bang Theory renouvelé pour trois saisons supplémentaires » sur AlloCiné.fr, consulté le 13 janvier 2011
  4. (en) « CBS sets mega 3-season renewal for The Big Bang Theory », sur Variety.com, Variety
  5. (en) « The Big Bang Theory production delayed over contract dispute », sur BBC.com (consulté le 30 juillet 2014)
  6. « Vue aérienne du toit de l'appartement » sur Google Maps
  7. « Quand les stars de The Big Bang Theory chantent Call Me Maybe… » sur AlloCiné.fr, article du 16 novembre 2012, consulté le 23 novembre 2012
  8. (en) Titre répertorié sur l'iTunes Store, consulté le 10 octobre 2008
  9. (en) Morceau en vente sur Amazon.com, consulté le 11 mai 2009
  10. « The Big Bang Theory fait son retour sur La Deux » sur RTBF.be
  11. « VRAK TV mise sur la sitcom cet automne 2012 pour vous divertir » sur Astraltvplus.com
  12. Saison 1, épisode 11.
  13. « I got asked early on, does he have Asperger's ? And I asked the writers, and they said no. » Interview de Jim Parsons sur Jimparsons.net
  14. Saison 1, épisode 2
  15. Voir la saison 2, épisode 18 : Les Fleurs de Penny
  16. Dans le premier épisode, il révèle que la somme de son QI et de celui de Sheldon est égal à 360. Or, le spectateur apprend plus tard que Sheldon a un QI de 187.
  17. Saison 2, épisode 4.
  18. Saison 3, épisode 22
  19. Voir la quatrième saison, épisode 22
  20. (en) « Nielsen top 20 new shows TV ratings, september 24-30 » sur Zap2It.com, mis en ligne le 3 octobre 2007
  21. (en) « Press release - Entertainment - Weekly programm rankings (WK OF 5/19) » sur ABCmedianet.com, mis en ligne le 28 mai 2008
  22. (en) « Press release - Entertainment - Weekly programm rankings (Through 5/25) » sur ABCmedianet.com, mis en ligne le 28 mai 2008
  23. (en) « Press release - Entertainment - Weekly programm rankings (Through 5/17) » sur ABCmedianet.com, mis en ligne le 19 mai 2009
  24. (en) « TV ratings top 25: American Idol, Big Bang Theory, NCIS top weekly broadcast charts » sur Zap2It.com, mis en ligne le 16 mars 2010
  25. a et b (en) « Full series rankings for the 2009-2010 broadcast season » sur Deadline.com, article du 27 mai 2010, consulté et mis en ligne le 10 novembre 2012
  26. (en) « TV ratings broadcast top 25: Sunday Night Football, Glee, Grey’s Anatomy, Dancing with the Stars top premiere week » sur Zap2It.com, article du 28 septembre 2010, consulté et mis en ligne le 10 novembre 2012
  27. (en) « Thursday final ratings: American Idol, The Big Bang Theory, Rules of Engagement, CSI, Outsourced adjusted up; Bones adjusted down » sur Zap2It.com, article du 8 avril 2011, consulté et mis en ligne le 10 novembre 2012
  28. (en) « Thursday final ratings: Idol, Grey's, The Big Bang Theory, CSI, '20/20 adjusted up; Community down, Office, Parks and Recreation finals » sur Zap2It.com, article du 29 avril 2011, consulté et mis en ligne le 10 novembre 2012
  29. (en) « Thursday final ratings: American Idol, The Big Bang Theory, CSI, The Mentalist, Community, The Vampire Diaries adjusted up; Bones, Parks and Recreation adjusted down » sur Zap2It.com, article du 6 mai 2011, consulté et mis en ligne le 10 novembre 2012
  30. (en) « Thursday final ratings: American Idol, The Big Bang Theory, The Office, Grey's, Mentalist adjusted up » sur Zap2It.com, article du 20 mai 2011, consulté et mis en ligne le 10 novembre 2012
  31. (en) « Full 2010-2011 TV season series rankings » sur Deadline.com, article du 27 mai 2011, consulté et mis en ligne le 10 novembre 2012
  32. (en) « CBS renews The Big Bang Theory for 3 more seasons » sur Deadline.com, article du 12 janvier 2011, consulté et mis en ligne le 10 novembre 2012
  33. (en) « Thursday finals ratings: The Big Bang Theory, The X Factor, Parks and Recreation and Whitney adjusted up » sur Zap2It.com, consulté le 29 février 2012, mis en ligne le 15 novembre 2011
  34. (en) « The Big Bang Theory tops American Idol 1st half hour » sur Zap2It.com, consulté le 29 février 2012
  35. « Audiences US de The Big Bang Theory » sur Ozap.com
  36. (en) « The Big Bang Theory delivers largest audience ever, Person of Interest hits series highs in viewers, adults 18-49 and adults 25-54 » sur Zap2It.com, consulté le 29 février 2012
  37. « Audiences du jeudi 2 février 2012 : Meilleure audience historique pour The Big Bang Theory et Person of Interest ; 30 Rock et The Office au plus bas » sur Audiencesusa.com, consulté le 29 février 2012
  38. a, b, c et d (en) « Complete list of 2011-2012 season TV show viewership: Sunday Night Football tops, followed by American Idol, NCIS and Dancing with the Stars » sur Zap2It.com, consulté le 25 mai 2012
  39. a, b et c (en) « Complete list of 2011-12 season TV show ratings: Sunday Night Football tops, followed by American Idol, The Voice, Modern Family and The Big Bang Theory » sur Zap2It.com, consulté le 25 mai 2012
  40. a et b (en) « The Big Bang Theory gains an additional 0.2 ratings points to a 5.0 in adults 18-49, marking its biggest premiere in demo and viewers », sur Zap2It.com (consulté le 28 septembre 2012)
  41. a et b (en) « Thursday final ratings: The Big Bang Theory adjusted up, Person of Interest adjusted down », sur Zap2It.com,‎ 2 novembre 2012 (consulté le 3 novembre 2012)
  42. (en) « Thursday final ratings: The Big Bang Theory, Vampire Diaries and Grey's Anatomy adjusted up, The Office, Parks and Recreation, Scandal and Rock Center adjusted down », sur Zap2It.com,‎ 9 novembre 2012
  43. (en) « Thursday final ratings: The Big Bang Theory, Vampire Diaries, Grey's Anatomy and The Office adjusted up; Last Resort and Scandal adjusted down », sur Zap2It.com (consulté le 17 novembre 2012)
  44. (en) « Thursday final ratings: The Big Bang Theory, Mobbed and Elementary adjusted up; Two and a Half Men adjusted down », sur Zap2It.com (consulté le 5 janvier 2013)
  45. (en) « Thursday final ratings: The Big Bang Theory, 30 Rock and Grey's Anatomy adjusted up; no adjustment for Scandal », sur Zap2It.com (consulté le 12 janvier 2013)
  46. « The Big Bang Theory sort enfin en DVD à la Fnac »
  47. (fr) « The Big Bang Theory disponible dans d'autres magasins » sur Dvdseries.net
  48. « Sortie du coffret DVD saison 1 à la Fnac » sur Dvdseries.net, consulté le 23 septembre 2011
  49. « Sortie du coffret DVD saison 2 à la Fnac » sur Dvdseries.net, consulté le 23 septembre 2011
  50. « Sortie du coffret DVD saison 3 à la Fnac » sur Dvdseries.net, consulté le 23 septembre 2011
  51. « Sortie du coffret DVD saison 4 à la Fnac » sur Video.fnac.com, consulté le 2 août 2012
  52. « Sortie du coffret DVD saison 5 à la Fnac » sur Video.fnac.com, consulté le 1er juin 2013
  53. « The Big Bang Theory: Season 7 DVD & Blu-ray »
  54. « The big bang theory saison 1 à 6 en blu-ray en France »
  55. (en) Informations tirées du message de Chuck Lorre diffusé à la fin de l'épisode 15 de la troisième saison de The Big Bang Theory sur Chucklorre.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]