Le Roi lion 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lion (homonymie).

Le Roi Lion 2 :
L'Honneur de la tribu

Description de l'image  Logo LeRoiLion2.png.
Titre québécois Le Roi lion 2 : La Fierté de Simba
Titre original The Lion King II: Simba's Pride
Réalisation Rob LaDuca, Darrell Rooney
Sociétés de production Walt Disney Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Animation
Sortie 1998
Durée 78 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Roi lion 2 : L'Honneur de la tribu ou Le Roi lion 2 : La Fierté de Simba au Québec (The Lion King II: Simba's Pride) est le 56e long-métrage d'animation des studios Disney. Sorti directement en vidéo en 1998, il est la suite du Roi lion (1994). Un troisième volet, Le Roi lion 3 : Hakuna Matata, est sorti également directement en vidéo en 2004.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Tous les animaux de la savane sont réunis pour célébrer la naissance de Kiara, la fille de Simba et Nala. Cette jeune lionne est assez aventurière. Un jour, elle fausse compagnie à Timon et Pumbaa, chargés de la surveiller. Elle pénètre alors sur le territoire des lions et des lionnes bannis de la Terre des Lions pour avoir jadis juré allégeance à Scar. Elle rencontre un jeune lion nommé Kovu (prononcer "Kovou"), fils adoptif de Scar et de Zira, sa veuve. Cette dernière, minée par la mort de son époux et abreuvée de haine envers Simba, a imaginé un plan diabolique pour l'éliminer afin que Kovu prenne sa place en tant que roi.

Plus tard, devenus adultes, ils se retrouvent. Zira a poussé Kovu à s'entrainer toutes ces années pour tuer Simba. Chassant, Kiara est prise dans un incendie causé par Nuka et Vitani. Il s'agit en réalité d'une manœuvre imaginée par Zira pour que Kovu sauve Kiara, lui donnant ainsi une bonne raison d'être accepté dans la famille de Simba. En suivant son plan, Zira pense que Kovu s'attirera la confiance de celui qu'elle considère comme son ennemi pour endormir sa méfiance et le tuer par surprise.

Conformément à ce que prévoyait Zira, Simba, d'abord méfiant, finit par accorder sa confiance à Kovu. Mais ce dernier, au fur et à mesure qu'il se rapproche de Kiara, se découvre des sentiments pour elle et ne peut se résoudre à obéir à sa mère adoptive. Il en oublie bientôt sa mission et décide de ne plus penser à mal envers Kiara et les siens. Mais un jour, Simba ayant emmené Kovu hors de la Terre des Lions, tous deux sont surpris par Zira et ses complices. Zira remercie Kovu de leur avoir livré Simba, qui croit alors à une trahison. Un terrible combat s'engage à l'issue duquel Nuka, le demi-frère de Kovu, meurt, écrasé par une chute de troncs d'arbres. Simba échappe aux griffes des hors-la-loi et rejoint la Terre des Lions. Tenu pour responsable de la mort de son demi-frère par Zira, Kovu s'enfuit rejoindre Simba pour plaider son innocence dans ce guet-apens. Convaincu que Kovu l'a trahi, Simba le condamne à l'exil, au grand désespoir de Kiara. La jeune lionne part retrouver son ami dans la savane et tous deux s'avouent l'amour qu'ils se portent réciproquement.

Rendue furieuse par la mort de son fils, Zira lance une grande offensive contre la Terre des Lions. En plein cœur de la bataille, Kiara et Kovu s'interposent pour raisonner leurs tribus respectives et tous abandonnent alors le combat. Mais Zira est résolue à tuer Simba, qui lui a fait perdre tour à tour son mari, son trône et son fils. Kiara prévoit l'attaque et bouscule Zira. Les deux lionnes culbutent et chutent presque d'une falaise surplombant une rivière tumultueuse. Zira, refusant l'aide de Kiara, tombe et se noie dans les flots. La guerre finie, Kovu, Vitani et les autres hors-la-lois sont réunies sous la direction de Simba et Nala, avec comme futurs souverains Kovu et Kiara.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Voix québécoises[modifier | modifier le code]

Chansons du film[modifier | modifier le code]

  • Il vit en toi (He Lives in You) (Générique de début) - Soliste et Chœur
  • Nous sommes un (We are One) ou Une famille au Québec - Simba et Kiara enfant
  • Mon chant d'espoir (My Lullaby) ou Ma berceuse au Québec - Zira, Nuka et Vitani enfant
  • À Upendi - Rafiki
  • L'Un des nôtres (One of Us) - Soliste et Chœur (Animaux de la savane)
  • L'Amour nous guidera (Love Will Find a Way) ou L'Amour saura gagner au Québec - Kiara et Kovu adultes
  • He lives in You (Générique de fin) - Soliste (Tina Turner en VO)
  • A Upendi (We are One) (Générique de fin) - Wes
  • L'Amour saura gagner au Québec (Générique de fin) - Solistes

Autour du film[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.
  • Dans cette suite, on retrouve la plupart des personnages du premier film ainsi que quelques nouveaux protagonistes.
  • Tout comme Le Roi lion s'est en partie inspiré d'Hamlet de William Shakespeare, Le Roi lion 2 : L'Honneur de la tribu s'inspire en partie d'une autre pièce de ce dramaturge anglais, Roméo et Juliette. En effet, Le Roi lion 2 : L'Honneur de la tribu raconte l'histoire de deux familles rivales : les habitants de la Terre des Lions (Pridelanders en VO) et les habitants des Terres Interdites (Outlanders en VO). Devenus adultes, Kovu et Kiara, qui sont les personnages principaux du film, tombent amoureux l'un de l'autre malgré la haine opposant leurs familles respectives.
  • Au début du film, Rafiki donne l'onction à Kiara après l'avoir présentée aux animaux de la savane et non avant ainsi qu'il l'avait fait pour Simba.
  • En raison du décès de Madge Sinclair survenu avant que la production du film n'ait commencé, Sarabi n'apparaît pas dans cette suite.
  • Au moment de la chanson L'un des nôtres, Kovu regarde sur l'eau de la petite mare, où il voit son reflet se changer pour devenir Scar, son père adoptif (par ailleurs l'oncle de Simba) : c'est un caméo qui fait référence au premier film, quand Simba voit son reflet dans l'eau se changer en Mufasa juste avant de reprendre sa place.
  • Certaines parties de la bande-son sont très semblables à celle de Pirates des Caraïbes, spécialement la piste The Fire, qui sonne de très près comme le thème principal de la franchise.

Titre en différentes langues[modifier | modifier le code]

  • Albanais : Mbreti luan 2
  • Allemand : Der König der Löwen 2 – Simbas Königreich
  • Anglais : The Lion King II: Simba's Pride
  • Arabe : الأسد الملك II: عهد سِمبا (Āl-ʾased āl-mālik II: ʿhad Symbā)
  • Bulgare : Цар лъв 2: Гордостта на Симба (Car lăv 2: Gordostta na Simba)
  • Chinois : 狮子王2:辛巴的荣耀 (Shīzi Wáng 2: Xīnbā de Róngyào)
  • Coréen : 라이온 킹 2 (Raion King 2)
  • Espagnol : El rey león II: El tesoro de Simba
  • Espéranto : La Leona Reĝo 2: La Gento de Simba
  • Finnois : Leijonakuningas 2 – Jylhäkallion ylpeys
  • Géorgien : მეფე ლომი 2 (Mep'e lomi 2)
  • Grec : Ο Βασιλιάς των Λιονταριών 2: Το Βασίλειο του Σίμπα (O Vasiliás ton Liondarión 2: To Vasílio tu Símba : « Le Roi des lions 2 : Le Royaume de Simba »)
  • Hébreu : מלך האריות 2: מלכות סימבה (Melek Ha'arayot 2: Malakot Symbe)
  • Hongrois : Az Oroszlánkirály 2 – Szimba büszkesége
  • Islandais : Konungur Ljónanna 2
  • Italien : Il re leone II: il regno di Simba
  • Japonais : ライオン・キング2 シンバズ・プライド (Raion Kingu 2 Shinbasu Puraido)
  • Néerlandais : De Leeuwenkoning II: Simba's trots
  • Norvégien : Løvenes konge II - Simbas stolthet
  • Polonais : Król Lew II: Czas Simby
  • Portugais : O Rei Leão 2: O Reino de Simba
  • Russe : Король-лев 2: Прайд Симбы (Korol’-lev 2: Praïd Simby)
  • Suédois : Lejonkungen 2 - Simbas Skatt
  • Turc : Aslan Kral 2 - Simba'nın Onuru

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Générique DVD Le Roi lion 2 : L'Honneur de la tribu
  2. a, b, c et d Générique Blu-ray Le Roi lion 2 : L'Honneur de la tribu

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]