William Selig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Selig, 1916

William Nicholas Selig (né le 14 mars 1864 à Chicago - mort le 15 juillet 1948 à Hollywood) est un des pionniers du cinéma américain.

Carrière[modifier | modifier le code]

Né à Chicago dans l'Illinois, William Selig travailla comme un interprète de vaudeville et produisit un spectacle de troubadour à San Francisco après s'y être installé pour des raisons médicales. Un des acteurs de son spectacle, Bert Williams, devint une célébrité afro-américaine.

En 1894, Selig vit le cinétoscope de Thomas Edison à Dallas au Texas. Particulièrement curieux, Selig commença à travailler avec une caméra des frères Lumière et en 1896 fabriqua son propre système de projection cinématographique. Il fonda une entreprise, la Selig Polyscope Company à Chicago, un des premiers studio de cinéma aux États-Unis.

Selig fut le premier à s'installer sur la côte Ouest, déplaçant son entreprise à Los Angeles[1], sous la direction de Francis Boggs. Selig vint vers l'Ouest pour le climat sud-californien qui permettait de filmer en plein air l'année entière, pour le relief, qui pouvait être utilisé pour poser des décors alpins, sahariens, ou new-yorkais, mais aussi souhaitait-il se rapprocher de la Motion Picture Patents Company (MPPC), une compagnie dont Selig était un membre peu disposé.

Plus tard, il créa un zoo pour disposer d'animaux qu'il utilisait dans son studio. Leo le lion, le futur logo de la MGM, en était un des résidents. Après avoir installé son studio dans les fondations du zoo, Selig laissa le studio de l'Echo Park à William Fox et la Fox Film Corporation.

Selig rechercha de nouveaux talents, comme Roscoe "Fatty" Arbuckle, qui commença sa carrière dans sa compagnie en 1908, et Gilbert M. "Bronco Billy" Anderson, la première star de Western, qui joua dans The Adventures of Kathlyn (1913).

En 1915, une décision de la Cour suprême des États-Unis annula l'ensemble des brevets de la MGM. À court terme, cette décision arrangea Selig. Mais son studio fit faillite en 1918.

Selig fut responsable de son retournement de gloire ; il croyait que les courts métrages étaient l'avenir du cinéma. Sa foi était mal placée ; il continua cependant à produire des films indépendants jusque dans les années 1930, il perdit son zoo et dépensa sa fortune suite à la Grande Dépression. Il dut vendre les droits sur les livres qu'il avait obtenus pour ses films.

Pour sa contribution au cinéma américain, William Selig a une étoile sur Hollywood Walk of Fame au 6116 Hollywood Boulevard. En 1948, Selig reçut comme récompense un Academy Honorary Award en reconnaissance de son important rôle dans la construction de l'industrie du cinéma. William Selig a été incinéré et ses cendres ont été déposées dans le hall du Memory Columbarium dans la Chapel of the Pines Crematory à Los Angeles.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme producteur[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vincent Pinel, Le Cinéma muet, éd. Larousse, 2010, p. 95

Liens externes[modifier | modifier le code]