Joseph M. Schenck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schenck.

Joseph M. Schenck

alt=Description de l'image Joseph M Schenck.jpg.
Nom de naissance Iosif Scheincker
Surnom Joe Schenck
Naissance 25 octobre 1878
Rybinsk, Russie
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Décès 22 octobre 1961 (à 82 ans)
Beverly Hills, Californie
États-Unis
Profession Producteur

Joseph M. Schenck[1] (né Iosif Scheincker) est un producteur américain né le 25 décembre 1878 à Rybinsk (Russie), décédé le 22 octobre 1961 à Beverly Hills (Los Angeles).

Biographie[modifier | modifier le code]

Haïm Scheincker, comptable dans une compagnie de navigation fluviale de la Volga, émigre avec sa famille à New York en 1893. Il s'occupe d'un parc de loisir à Fort George Park, New York. Ses deux fils, Joseph et Nicholas, achètent en 1909, le Palissades Amusement Park. Ils participent à l'industrie naissante du cinéma aux côtés de Marcus Loew et la chaîne de cinéma naissante la Loews Theatres.

En 1916, Joseph rencontre et épouse la jeune star de la Vitagraph, Norma Talmadge et monte pour elle la Norma Talmadge Film Corporation, une société de production avec ses propres studios. Il prend le nom de Joseph M. Schenck.
En 1917 la Joseph M. Schenck Productions se subdivise en créant la Constance Talmadge Film Corporation destinée à produire des comédies dramatiques sous la tutelle de sa belle-sœur, Constance Talmadge. Dans le même esprit, est créé en partenariat avec Roscoe Arbuckle, la Comique Film Corporation destinée à produire les comédies burlesques de ce dernier.
Lorsque Arbuckle signe en 1920 un contrat avec la Paramount Pictures, Buster Keaton prend sa place. La Comique devient la Buster Keaton Comedies en 1922. Buster Keaton ayant épousé Natalie Talmadge, la benjamine des sœurs Talmadge, il devient le beau-frère de Joseph M. Schenck.

En 1924, il prend la direction de United Artists fondée en 1919 par Charlie Chaplin, Douglas Fairbanks, Mary Pickford et D. W. Griffith. Ce dernier a quitté l'association et United Artists traverse une grave crise. Il remonte cette dernière, signant des contrats avec des producteurs indépendants comme Samuel Goldwyn, Alexander Korda ou Howard Hughes. Avec Charlie Chaplin et Mary Pickford, il ouvre un réseau de salles de cinéma portant le nom de United Artists. Il ouvre enfin un réseau de distributions des films à l'étranger, en commençant par le Canada et le Mexique. À la fin des années 1930, United Artits est représentée dans plus de 40 pays.

En 1927, il participe à la création de l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences[2], plus connue pour être l'Académie décernant depuis 192 les Academy Awards, eux-mêmes plus connus comme Oscar du cinéma. En 1953, il obtient un oscar d'honneur pour sa contribution au développement de l'industrie cinématographique.

Cependant la société a du mal à surmonter la transition au cinéma parlant à l'image des deux membres les plus actifs Douglas Fairbanks et Mary Pickford dont la carrière est finissante et de Charlie Chaplin qui se désintéresse de son devenir. En 1933, en désespoir de cause, il s'associe avec Darryl F. Zanuck pour créer 20th Century Pictures. Lors de la fusion en 1935 avec la Fox Film Corporation il devient président de la 20th Century Fox et directeur exécutif, poste qu'il occupe jusqu'en 1942.

En 1957, Joseph M. Schenck est victime d'un accident vasculaire cérébral, dont il ne se remettra jamais. Il meurt à Los Angeles en 1961 à l'âge de 82 ans et est enterré au cimetière de Maïmonide à Brooklyn, New York.

Il possède une étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 6757 Hollywood Blvd.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Parfois Joseph Schenck ou Joe Schenck. Ne pas confondre avec Joe Schenck (1891-1930) partenaire de Gus Van et les nombreux Schenk
  2. Dont il est l'un des 36 membres fondateurs.

Liens externes[modifier | modifier le code]