Strasbourg - Saint-Denis (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Strasbourg - Saint-Denis
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 2e / 3e / 10e
Coordonnées
géographiques
48° 52′ 11″ N 2° 21′ 14″ E / 48.869591497765, 2.3540085554123 ()48° 52′ 11″ Nord 2° 21′ 14″ Est / 48.869591497765, 2.3540085554123 ()  

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Strasbourg - Saint-Denis
Caractéristiques
Transit annuel 7 346 063 (2011)
Historique
Mise en service 21 avril 1908 (4)
5 mai 1931 (8)
10 décembre 1933 (9)
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 1110
Ligne(s) (4)(8)(9)

Strasbourg - Saint-Denis est une station des lignes 4, 8 et 9 du métro de Paris ; elle est située en limite des 2e, 3e et 10e arrondissements.

La station[modifier | modifier le code]

Origine du nom[modifier | modifier le code]

La station porte ce nom d'après Strasbourg, la métropole alsacienne, ville symbole des douloureuses rivalités du passé qui donna son nom au récent boulevard de Strasbourg. Cette vaste artère taillée par le baron Haussmann, menait à l’embarcadère du même nom devenu depuis la Gare de Paris-Est.

Quant au terme « Saint-Denis », il évoque saint Denis, apôtre des Gaules et premier évêque de Paris, qui donna son nom à sa ville et à son abbaye. La rue qui porte son nom s'étend de la rue de Rivoli au sud jusqu’à la porte Saint-Denis, construite en mémoire des triomphes de Louis XIV en Hollande et en Allemagne.

Quai de la ligne 9, direction Pont de Sèvres.

Elle se prolonge au-delà, sous le nom de rue du Faubourg-Saint-Denis, jusqu'au boulevard de la Chapelle, en direction de la commune de Saint-Denis. La légende veut que saint Denis ait été martyr, la tête tranchée, et que son corps sans tête ait continué à marcher vers le mont des martyrs (Montmartre).

Histoire[modifier | modifier le code]

La station est ouverte le 21 avril 1908 sur la ligne 4.

Jusqu'au 5 mai 1931, elle porta le nom de Boulevard Saint-Denis. À cette date, la ligne 8 est prolongée de Richelieu - Drouot à Porte de Charenton et les accès de la station sont modifiés.

Le 10 décembre 1933, le prolongement de la ligne 9 (de Richelieu - Drouot à Porte de Montreuil) est en service.

Plaque de la station.

Le 13 août 1941, une manifestation antinazie se déroule à la station de métro Strasbourg - Saint-Denis. Le 19 août 1941, Samuel Tyszelman et Henri Gautherot, deux jeunes militants communistes qui ont participé à la manifestation sont fusillés dans la forêt de Verrières[1].

En 2011, 7 346 063 voyageurs sont entrés à cette station[2].

Accès[modifier | modifier le code]

La station comporte sept accès :

  • 8, boulevard Saint-Denis ;
  • 9, boulevard Saint-Denis ;
  • 13, boulevard Saint-Denis ;
  • 18, boulevard Saint-Denis ;
  • 19, boulevard Saint-Denis ;
  • 28, boulevard Saint-Denis ;
  • 10, boulevard Bonne Nouvelle.

Correspondances[modifier | modifier le code]

La station est desservie :

À proximité[modifier | modifier le code]

Culture générale[modifier | modifier le code]

Strasbourg - Saint-Denis est aussi le troisième titre de l'album Earfood du trompettiste de jazz américain Roy Hargrove.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ce jeudi 21 août 1941, 8 heures », article du 23 août 1994 sur humanite.fr. Consulté le 9 septembre 2012.
  2. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr. Consulté le 21 juin 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]