Musilac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musilac
Musilac Aix-les-Bains - Musilac Mont-Blanc
image illustrative de l’article Musilac

Genre Pop-Rock ; Rock-Hard ; Rock-Electro
Lieu
Coordonnées 45° 42′ 00″ nord, 5° 53′ 07″ est
Période
  • fin avril
  • 2e week-end de juillet
Scènes Aix-les-Bains :
  • 2 scènes de 20 x 14m (scène montagne et scène lac)
  • 1 scène "Pression Live (jusqu'en 2016)"
  • 1 scène "Le Korner (depuis 2017)"
Capacité 30 000 par soirée
Date de création 2002
Fondateurs Rémi Perrier et Roland Zennaro
Direction Jules Frutos (depuis 2010)
Site web musilac.com

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Musilac

Géolocalisation sur la carte : Savoie

(Voir situation sur carte : Savoie)
Musilac

Le festival Musilac est un festival de musique organisé à Aix-les-Bains dont la première édition a eu lieu en 2002. Dès 2018, une seconde édition, « Musilac-Mont-Blanc », est organisée à Chamonix-Mont-Blanc en avril.

Ce festival est aujourd’hui le plus grand événement pop-rock de la région Auvergne-Rhône-Alpes[1]. Il s’installe chaque été depuis 2002 pendant quelques jours sur l'esplanade du lac du Bourget, mais aussi à Chamonix en avril. Des artistes de la scène musicale française et internationale sont invités à s’y produire sur trois scènes. Par ailleurs, le festival a aussi pour ambition de servir de tremplin à des jeunes groupes de la région.

Le festival est produit par la société Musilac SARL[2].

La marque « Festival MUSILAC » a été déposée par Rémi Perrier, l'un des créateurs du festival Musilac, le 19 septembre 2016[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le festival a d'abord été imaginé, en 2000, sous le nom de « Musikolac », par le comité des fêtes de la ville et la MJC, tous deux accompagnés par la mairie d'Aix-les-Bains. Le petit festival, lancé par Thierry Martinet et Daniel Ginet, se déroulait sur un parking non loin du site actuel. Le concept ayant plu au public, il fut repensé en 2002 par deux amis passionnés de musique et d'organisation de spectacles entre l'Isère et la Haute-Savoie[réf. nécessaire].

Soutenus par Dominique Dord, ancien député, actuel maire d'Aix-les-Bains, Rémi Perrier et Roland Zennaro ont dès lors imaginé l'implantation d'un « événement estival de dimension internationale » sur les bords du lac du Bourget, un des lieux symboliques du département[4]. Par la suite, divers associés ont soutenu le développement du festival comme la société de production musicale Parisienne Alias, Olivier Poubelle, fondateur d'Astérios Spectacles, ou bien Stéphane Métayer, producteur de spectacles[4].

En 2015, quatre jours sont proposés dont le Bonus Day avec le groupe Muse. Au total, 110 000 festivaliers sont recensés sur toute la période avec les partenaires et autres invités[5] dont 30 000 participants pour le seul Bonus Day (Concert de MUSE).

En 2016, Elton John ainsi que le trio d’ex-Téléphone (Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac et Richard Kolinka) sont à l'affiche[6]. Revenu à trois jours, le festival a - pour autant - vu sa sécurité renforcée dans le cadre de l'état d'urgence[6].

Présentation[modifier | modifier le code]

Festival[modifier | modifier le code]

Installé sur l'esplanade du lac du Bourget, près de l'embouchure du Sierroz, cet événement accueille chaque année durant la période estivale bon nombre d'artistes de la scène musicale française et internationale. Le site est implanté entre lac et montagnes, ce qui lui donne un cadre particulier.

Le festival a reçu des artistes mondialement connus comme Stromae, David Guetta (en 2015), Lenny Kravitz, Thirty Seconds to Mars, ZZ Top, Phoenix, Blink-182, Franz Ferdinand, Muse, Skip the Use, The Stooges, The Hives & Shaka Ponk entre autres.

Les festivaliers ont vu ce festival grandir au cours des 10 dernières années, en voyant leur festival passer de 6000 personnes par soirée, à 82 000 sur trois soirs comme durant l'année 2011, ou bien 110 000 en avec quatre soirs[5].

Le Before[modifier | modifier le code]

« Le Before », comme son nom l'indique, est le rendez-vous d'ouverture du festival, souvent proposé la veille du début de la programmation officielle. Celui-ci se déroule en centre-ville et marque le début des festivités musicales liées à Musilac. Ainsi, des animations sont proposées gratuitement sur Aix-les-Bains, principalement au parc floral des Thermes.

« Prenez le large ! »[modifier | modifier le code]

En complément des animations sur le site de Musilac, des balades en bateaux payantes sont proposées par le festival et la Compagnie des bateaux du lac du Bourget. Ainsi, pendant 40 minutes, une découverte du festival depuis le lac et en musique est organisée sur un bateau.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Scènes[modifier | modifier le code]

Montage de la scène de Musilac.

Étalé sur plusieurs jours, Musilac comporte généralement trois scènes afin de faciliter le roulement de passage des musiciens. En 2016, les deux grandes principales scènes restent situées au nord du site : scène « lac » et « montagne ». Plus au centre, on retrouve la plus petite scène « Le Korner » (qui remplace la scène « pression live ») mise en place uniquement le vendredi et samedi[7]. Sur cette scène, à proximité des bars et des kiosques de restauration, le premier concert de la journée sera donné ainsi que des morceaux de musique électronique à partir du milieu de soirée, en plus des concerts sur les deux scènes majeures[7].

Par ailleurs, Musilac ayant été choisi comme l’une des neuf étapes européennes du « Firestone Music Tour », une quatrième scène spéciale appelée « Firestone » est implantée pour l'année 2016 par la marque de pneus. Cette dernière ne donnera lieu qu'à un seul concert par jour, en fin d'après-midi[7].

Un écran retransmettant la finale du Championnat d'Europe de football 2016 est par ailleurs installé pour cette quinzième édition[7].

Affluence[modifier | modifier le code]

Nombre de spectateurs par année[8] :
2003
  15 000
2004
  25 000
2005
  33 000
2006
  40 000
2007
  60 000
2008
  60 000
2009
  60 000
2010
  72 000
2011
  82 000
2012
  75 000
2013
  60 000
2014
  80 000
2015 (4 j)
  110 000
2016
  80 000
2017 (4 j)
  95 000

Pratique[modifier | modifier le code]

Circulation et accès[modifier | modifier le code]

La navette de Grésy-sur-Aix qui décharge les festivaliers.
Parking au sud de l'agglomération, desservi par la navette de Drumettaz.

Deux réseaux de navettes sont mis à disposition des festivaliers[9]. Ils permettent aux usagers de stationner leur véhicule en dehors de la ville (aux échangeurs de Grésy-sur-Aix et de Drumettaz-Clarafond depuis l'A41)[9]. En effet, la circulation et le stationnement sont très difficiles ; les moindres endroits étant rapidement occupés. De plus, les voies d'accès aux alentours du festival sont réservées aux riverains et/ou détenteurs d'une autorisation spéciale (pass)[9].

Campings[modifier | modifier le code]

Musilac possède son propre camping officiel d'une capacité d'environ 4 000 places pour les titulaires d'un pass 3 jours + camping[10],[11]. Deux autres campings privés sont également implantés à proximité du site[12].

Programmation officielle du festival depuis sa création[1][modifier | modifier le code]

  • 2017 :
    • Mercredi 12 juillet (Before au théâtre de Verdure) : Batucada Ziriguidoum, Liam, Jodge, Cali.
    • Jeudi 13 juillet : scène le Korner (Lulu Gainsbourg, Juliette Armanet, Paradis, Warhaus), scène montagne (Lescop, Key James, Airbourne, Die Antwoord), scène lac (Last Train, Two Door Cinema Club, Phoenix, Fritz Kalkbrenner).
    • Vendredi 14 juillet : scène le Korner (Chartreuse, H-Burns, The Pirouettes, Bon Entendeur), scène montagne (Lee Field & Low Expressions, Midnight Oil, Ibrahim Maalouf, Archive), scène lac (Royal Republic, Vianney, Sting, The Strypes).
    • Samedi 15 juillet : scène le Korner (Sky Apollinaire, Deap Vally, La maison Tellier, Pone-Radiant Live), scène montagne (Max Jury, Olivia Ruiz, The Lumineers, Justice), scène lac (Cocoon, Birdy, Texas, Vitalic).
    • Dimanche 16 juillet : scène le Korner (MLP, Talisco, Blossoms, Delv!s, The Hacker), scène montagne (Steve 'n' Seagulls, Calypso Rose, Julien Doré, Kungs), scène lac (Petit Biscuit, LP, Jamiroquai).

Gestion et administration[modifier | modifier le code]

Musilac est une SARL (société à responsabilité limitée) dans le secteur d'activité des arts du spectacle vivant qui fut immatriculée le 21 décembre 2006[14]. Son siège social se situe au 4, place Bir-Hakeim à Grenoble et son n° SIREN est le 482 675 790 00034[14].

Le capital social de la société est de 20 000  et son chiffre d'affaires de 4 584 600 € en 2016[14].

La SARL Musilac est domiciliée à l'adresse de la SARL Rémi Perrier Organisation (R.P.O.) dont le Gérant n'est autre que l'un des fondateurs de la SARL Musilac mais également de la SARL Les Organisateurs de Spectacles et de Productions (L.O.S.P).

La situation financière de la SARL Rémi Perrier Organisation (R.P.O.) est très défavorable (capitaux propres et résultats négatifs)[15]. Elle est fortement soutenu par la SARL Musilac à qui elle facture des prestations dont les montants n'ont jamais été publiés.

Gérants et associés[modifier | modifier le code]

Liste des gérants de la SARL MUSILAC[16]
Date de prise de fonction Identité
26 juin 2010 Jules Frutos
5 juillet 2005 Remi Perrier
Liste des associés de la SARL MUSILAC
Roland Zennaro (co-fondateur du festival)
Source : Statuts consultables au greffe du Tribunal de Commerce de Grenoble

Chiffres clés[modifier | modifier le code]

En 2017, les comptes annuels de la société R.P.O. n'ont pas été publiés contrairement aux termes de l'article L.232-21 et suivants du code du commerce[17]. Néanmoins, depuis le 18 octobre 2014, avec l'option de confidentialité, la publication des comptes annuels et du compte de résultat n’est plus obligatoire pour les TPE (Très Petites Entreprises) mais deux des trois seuils suivants ne doivent pas être dépassés[18] : 700,000  net (chiffre d'affaires), 350 000  (bilan) et moins de 10 salariés. La loi Macron est venue étendre ce dispositif aux petites entreprises de moins de 50 salariés mais uniquement pour leur compte de résultat (l'actif et le passif restent publics) et dans la limite des seuils suivants : 8 millions d'€ (chiffre d'affaires) et 4 millions d'€ (Bilan)[19].

Selon ces critères, les comptes annuels 2017 de la SARL REMI PERRIER ORGANISATION (R.P.O.) en partie liés à ceux de la SARL MUSILAC auraient dû être publiés sous peine de sanctions civiles et pénales[20].

À noter que M. Remi PERRIER est Gérant de la SARL MUSILAC, de la SARL R.P.O., mais également de la SARL LES ORGANISATEURS DE SPECTACLES ET DE PRODUCTIONS (L.O.S.P.).

Chiffres clés de la SARL MUSILAC [21]
Clôture CA Résultat Effectif
30 septembre 2017 Comptes annuels non publiés
4 584 600  94 000  non communiqué
4 636 000  94 100  non communiqué
3 977 124  191 576  non communiqué
3 211 855  -359 086  non communiqué
3 978 844  158 961  non communiqué
Chiffres clés de la SARL REMI PERRIER ORGANISATION (RPO)
Clôture CA Résultats Effectif
31 août 2017 Comptes annuels non publiés
6 495 298  145 444  non communiqué
11 220 500  -383 400  non communiqué
6 955 000  -264 800  non communiqué
8 010 900  -299 100  non communiqué
9 218 200  -26 800  non communiqué
Chiffres clés de la SARL LES ORGANISATEURS DE SPECTACLES ET DE PRODUCTIONS (L.O.S.P.)
Clôture CA Résultats Effectif
31 août 2017 Comptes annuels non publiés
451 420  54 430  non communiqué
279 870  -6 470  non communiqué
258 400  1 870  non communiqué
403 290  1 380  non communiqué

Aides publiques accordées à la SARL Musilac[modifier | modifier le code]

Liste des subventions allouées à la SARL MUSILAC
Année Ville Département Région
- - -
280 000 [22] - 15 000 [22]
- - -
280 000 [23] [23] -
300 000 [23] 20 000 [24] -
- 50 000 [24] -
- 100 000 [24] -

Le festival bénéficie d'aides publiques sous d'autres formes que les subventions. La ville d'Aix-les-Bains apporte une prise en charge directe des frais d'installation et de maintenance électriques. Elle soutient également Musilac par une aide via l'office de tourisme[25].

Dysfonctionnements et controverses[modifier | modifier le code]

Chaque année, quelques spectateurs "pirates" profitent du festival Musilac à bord de leurs embarcations sur le lac d'Aix-les-Bains. Le service d'ordre privé de MUSILAC a tenté d'y remédier en 2011 en vain et pour cause : il n'existe aucune interdiction pour les bateaux de rester dans les parages du festival[26].

En 2011, l'esplanade du Lac est dégradée suite au passage d'engins de chantier pour le festival[27].

Plusieurs articles quant à eux dénoncent d'importantes subventions publiques versées par la Mairie d'Aix-les-Bains, le département et la région ou plus exactement leurs contribuables au profit de la société privée Musilac[28],[29],[30].

Des places à petit prix seraient accordées à quelques privilégiés dont certaines seraient facturées et payées directement à la SARL RPO plutôt qu'à la SARL Musilac[31],[32]

Dans un communiqué de presse du 1er juillet 2016, Dominique Dord (Député Maire d'Aix-les-Bains) et Laurent Wauquiez (Président de la région Auvergne-Rhône-Alpes), réaffirment l'importance des aides publiques accordées pour soutenir la SARL Musilac[33].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A.Breysse, B.Garcia, L.Pedro, R.Perrier, R.Zennaro, MUSILAC - 10 ans d'histoire(s) , Éditions Le Dauphiné Libéré, 2012, 192 pages (ISBN 2811001107)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « UN PEU D’HISTOIRE » (consulté le 2 juillet 2015)
  2. Mentions légales du festival http://www.musilac.com/mentions/index.html
  3. « INPI – Service de recherche marques », sur bases-marques.inpi.fr (consulté le 23 décembre 2016)
  4. a et b Musilac, « Un peu d’histoire - Musilac #15 », sur Musilac #15 (consulté le 12 juin 2016)
  5. a et b « Photo : 110 000 merci ! », (consulté le 14 juillet 2015)
  6. a et b « Elton John et Les Insus à Musilac cet été ! », sur www.ledauphine.com (consulté le 29 novembre 2015)
  7. a, b, c et d « Musilac : ce qui va changer pour cette 15e édition » (consulté le 8 juillet 2016)
  8. Informations issues du site officiel du festival Musilac.
  9. a, b et c « VENIR A MUSILAC » (consulté le 12 juillet 2015)
  10. Musilac, « Camping - Musilac #15 », sur Musilac #15 (consulté le 12 juin 2016)
  11. « À Aix-les-Bains, le camping du festival Musilac - France 3 Alpes », sur France 3 Alpes (consulté le 12 juin 2016)
  12. altimax, « Camping Aix les Bains : office tourisme Aix les Bains (Savoie), camping Lac du Bourget près d'Aix les Bains », sur www.aixlesbains.com (consulté le 12 juin 2016)
  13. « La prog - Musilac #15 », sur Musilac #15 (consulté le 6 mars 2016)
  14. a, b et c « MUSILAC (GRENOBLE) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 482675790 », sur www.societe.com (consulté le 8 juillet 2016)
  15. « REMI PERRIER ORGANISATION à GRENOBLE (38000), bilan gratuit 2015, sur SOCIETE.COM (394067631) », sur www.societe.com (consulté le 18 décembre 2016)
  16. Fiche infogreffe de la SARL Musilac n° siren 482675790
  17. « Code de commerce | Legifrance », sur www.legifrance.gouv.fr (consulté le 23 décembre 2016)
  18. « Décret n° 2014-1189 du 15 octobre 2014 »,
  19. « Code de commerce Légifrance »,
  20. « Nouvelle sanction à l’absence de dépôt des comptes annuels »,
  21. « MUSILAC à GRENOBLE (38000), bilan gratuit 2014, sur SOCIETE.COM (482675790) », sur www.societe.com (consulté le 23 décembre 2016)
  22. a et b Article du journal Le Dauphiné libéré du 06/07/2016, p. 11
  23. a, b et c Article du journal Le Dauphiné libéré du 25/12/2013 - Musilac : entre déception et polémique
  24. a, b et c Article du journal L'Express du 09/07/2013 - Interview du gérant Rémi Perrier
  25. Articles du magazine aixlesbains.info , cf. articles du 20 .07.2012 et du 30.10.2012
  26. Aix Hebdo, « Musilac et les « pirates » du lac - Aix Hebdo - un autre regard sur l'actualité locale d'Aix les Bains en Savoie - mêlons-nous de ce qui nous regarde ! », Aix Hebdo - un autre regard sur l'actualité locale d'Aix les Bains en Savoie - mêlons-nous de ce qui nous regarde !,‎ (lire en ligne)
  27. Aix Hebdo, « Musilac : J+4 - Aix Hebdo - un autre regard sur l'actualité locale d'Aix les Bains en Savoie - mêlons-nous de ce qui nous regarde ! », Aix Hebdo - un autre regard sur l'actualité locale d'Aix les Bains en Savoie - mêlons-nous de ce qui nous regarde !,‎ (lire en ligne)
  28. Administrator, « MUSILAC, UN FESTIVAL RENTABLE OU DURABLE ? », sur aixavenir.free.fr, (consulté le 18 décembre 2016)
  29. « Musilac... - Unis & Citoyens pour Aix-les-Bains », Unis & Citoyens pour Aix-les-Bains,‎ (lire en ligne)
  30. Territorial, « Vendre un festival aux collectivit%E9s qui le subventionnent %3F - Portail territorial », sur www.territorial.fr (consulté le 18 décembre 2016)
  31. « Page de téléchargement du fichier partagé », sur mon-partage.fr (consulté le 22 février 2017)
  32. Aix Hebdo, « Musilac en bref et en vrac - Aix Hebdo - un autre regard sur l'actualité locale d'Aix les Bains en Savoie - mêlons-nous de ce qui nous regarde ! », Aix Hebdo - un autre regard sur l'actualité locale d'Aix les Bains en Savoie - mêlons-nous de ce qui nous regarde !,‎ (lire en ligne)
  33. « Communiqué de presse »,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]