Féloche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Féloche
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (44 ans)
Nationalité
Activités

Féloche (de son vrai nom Félix Le Bars), né le 2 décembre 1973, est un chanteur et musicien français. Son style se situe à mi-chemin de l'electro, de la chanson et du rocksteady sauvage[Quoi ?].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une enfance à Clichy, où il apprend le trombone sans conviction, loin de son père (le musicien Hugues Le Bars), Féloche (pour Félix) se met peu à peu dans la peau d'un musicien. Il compose pour le théâtre, signe des habillages sonores, et découvre la mandoline qui devient son instrument fétiche.

Dans les années 1990, il s'inscrit dans le mouvement punk au sein du groupe ukrainien VV (Vopli Vidopliassova), avec lequel il tourne en France, en Ukraine et en Russie pendant deux ans. En 1991, il part comme ingénieur du son en Arménie[1].

En 2007, Féloche rencontre Philippe Cohen-Solal qui lui fait signer un contrat avec son label Ya Basta Records[2].

En 2008, il ré-arrange la chanson « Singin' in the Rain » pour le spot de pub du parfum Idylle de Guerlain (réalisé par Paolo Roversi) ; s'ensuit une version chantée en duo avec la comédienne Nora Arnezeder. La même année, il participe au Chantier des Francos.

En 2009, il enregistre avec Dr. John le titre « Dr John gris-gris John » au studio The Music Shed à La Nouvelle-Orléans. Il participe au Printemps de Bourges.

En 2010 sort son premier album, La Vie cajun, dont le spectacle est mis en scène par Christophe Gendreau des Wriggles. Le clip « Darwin avait raison » sort peu après (réalisation par Julien Dajez). Féloche se produit en tournée en France avec ses musiciens Léa Bulle et Christophe Malherbe, ainsi qu'en Allemagne, Ukraine et Russie.

En 2012 sort un EP de quatre titres intitulé Mythology.

En 2013, il sort son second album, Silbo, qui rencontre de bonnes critiques. Silbo est le nom d'une langue sifflée des habitants de l'île de La Gomera aux Canaries[3] qu'il découvre grâce à l'« amoureux de sa mère », réfugié politique sous la France de Mitterrand[4]. Un clip, « Silbo », en est issu (co-réalisé par Charlie Sansonetti et Thomas Letellier). Le sifflement qui revient en leitmotiv dans la chanson est le nom sifflé de sa mère Catherine.[4] Sur l'album, il chante en duo avec Roxanne Shanté, pionnière du hip-hop, ainsi qu'avec la comédienne Rona Hartner. La tournée le mène en France, au Brésil, en Argentine, et aux Îles Canaries.

En 2016, Féloche se produit avec The Mandolin' Orchestra (Théâtre des abbesses, Francofolies de La Rochelle…).

En 2018 paraît son troisième album, Chimie vivante, produit par Silbo Records, nom du label qu'il crée pour l'occasion. Deux clips vidéos en sont issus: « Tara Tari » (réalisation: Capucine Trochet) et « Crocodiles » (réalisation: Yolande Moreau). Sur scène, il tourne avec Sabrina Boudaoud (basse) et Iya Duclos (percussions, ukulélé, voix, danse)[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

2015 : Nomination aux Victoires de la musique (« Révélation scène »)

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Session live Féloche et Jean-Philippe Rykiel & Lansiné Kouyaté », sur RFI,
  2. (en) « Artists - ¡YA BASTA! RECORDS », sur www.yabasta-info.com (consulté le 18 mars 2018)
  3. (en-GB) « French musician Feloche brings new life to Canaries whistle-language », RFI,‎ (lire en ligne)
  4. a et b « Féloche, “Silbo”, vu par Quim-Tö, Jules et Benoît », Télérama,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]