Oxmo Puccino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Oxmo Puccino
Description de cette image, également commentée ci-après

Oxmo Puccino en 2013.

Informations générales
Surnom O.X, Jon Smoke, Black Desperado, Black Popeye, Black Jacques Brel[1], Jacque Brel du hip-hop[2]
Nom de naissance Abdoulaye Diarra
Naissance (41 ans)
Ségou, Drapeau du Mali Mali
Activité principale Auteur, interprète, compositeur
Genre musical Hip-hop, rap français, chanson française[3], jazz rap
Instruments Voix
Années actives Depuis 1995
Labels Derrière les Planches, Cinq7, Wagram Music
Site officiel www.oxmo.net

Oxmo Puccino, de son vrai nom Abdoulaye Diarra, né le à Ségou, au Mali, est un rappeur français. La principale singularité d'Oxmo Puccino réside dans son écriture, fondée sur les métaphores et les phrases chocs. Ce lien à la chanson française lui vaut le surnom de « Black Jacques Brel »[1]. Il se considère lui-même comme un « chansonnier »[4] et de « poémien »[5]. Oxmo est le frère de Mamoutou Diarra, international français de basketball.

Avec un autre rappeur du 19e arrondissement, Pit Baccardi, il intègre le collectif Time Bomb, qui lui permet de collaborer avec notamment les X-Men, Lunatic (Booba et Ali) et Hifi. Alors que le collectif Time Bomb originel se sépare, Oxmo Puccino signe un contrat avec la maison de disques Virgin et publie son premier album studio, Opéra Puccino, en 1998, qui met huit ans pour décrocher sa certification disque d'or en 2006. Son sixième album, Roi sans carrosse, est publié le . En novembre 2015, il publie son huitième album intitulé La Voix lactée.

Au bout de vingt ans de carrière, Oxmo est le seul MC à avoir collaboré avec la quasi-totalité des grands noms du rap français, aucun à part lui ne peut se vanter d'avoir fréquenté autant de « familles »[réf. nécessaire].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et Time Bomb (1974–1997)[modifier | modifier le code]

Diarra nait le à Ségou, au Mali[2]. Il immigre à Paris, en France, en 1975 avec sa mère[3] pour s'installer dans le 19e arrondissement à l'âge d'un an, dans le cadre du regroupement familial[3]. Il habitait pendant de nombreuses années dans le quartier Danube, à côté de la Place des fêtes, quartier surtout réputé pour la toxicomanie et ses crackeurs. Touché par la violence de son quartier où naît notamment un de ses trois frères Mamoutou Diarra (joueur international français de basket-ball), il préférere toujours mettre en avant la poésie sauvage et le théâtre tragique et comique de son quotidien et les relations qu'il a pu tisser au cours de ses épopées, qui n'ont pas toujours été innocentes[6].

Oxmo Puccino découvre le rap à onze ans et commence à rapper vers l'âge de treize ans. Au contact d’un groupe d’amis rappeurs Bo Green, Kery James et Manu Key pratiquant le freestyle, il se décide à se lancer dans ce genre musical. Ses premières apparitions sur des disques datent de 1995, puis il participe à de nombreux projets musicaux. Avec Pit Baccardi, un autre rappeur du 19e arrondissement, il intègre le collectif Time Bomb, qui lui permet de collaborer avec notamment les X-Men, Lunatic (Booba et Ali) et Hifi. Considérés comme les plus prometteurs de la nouvelle école du rap français dans la fin des années 1990, grâce à leurs flow novateurs et à une écriture technique, les rappeurs de l'écurie Time Bomb se feront surtout un « nom » dans l'underground grâce à leurs nombreuses réunions pour des freestyles, aujourd'hui encore très réputés, sur la radio Générations dans l'émission Original Bombattak[6].

En 1997 paraît L 432, une compilation dans laquelle se trouve le morceau Pucc Fiction, réalisé en collaboration avec Booba. Ce titre rencontre rapidement un grand succès d'estime dans le milieu underground et est considéré aujourd'hui comme un des morceaux les plus forts du rap français. C'est en 1998 qu'Oxmo Puccino se fait connaître du grand public grâce au titre Mama Lova, hymne à sa mère sorti sur la compilation Sad Hill du marseillais Kheops, DJ du groupe IAM. C'est le premier morceau du rappeur qui a eu droit à un vidéoclip.

Débuts en solo (1998–2008)[modifier | modifier le code]

Oxmo Puccino en 2009.

Alors que le collectif Time Bomb originel se sépare, Oxmo Puccino signe un contrat avec la maison de disques Virgin et publie son premier album studio, Opéra Puccino, en 1998. Cet album décroche la certification de disque d'or 8 ans plus tard, en 2006[7]. À la demande du réalisateur Jacques Doillon, il participe à la musique du film Petits Frères, sorti en 1999. Après la réalisation d'une mixtape intitulée Bâtiment B, et de nombreuses collaborations avec différents rappeurs sur divers projets, il publie son deuxième album solo, L'amour est mort en 2001, qui connait un véritable échec commercial. En 2004, il participe au doublage français du film américain Belly et retrouve à nouveau le succès avec son troisième album Cactus de Sibérie[8]. Il part ensuite à la rencontre de son public grâce à une grande tournée de concerts dans toute la France (un album live sortira en 2005, le Black Tour Desperado).

En 2006, il publie chez Blue Note, célèbre label de jazz, un album-concept en collaboration avec le groupe The Jazzbastards, intitulé Lipopette Bar. L'album, jazzy et très inspiré des films noirs, narre l'histoire du Lipopette Bar, de son équipe et de ses habitués : une diva, Billie, qui disparaît avant son grand spectacle ;Tito, gangster depuis toujours et voulant se ranger ; Kali, apprentie chanteuse ; ou le videur Black Popaye. Pour ce disque, Oxmo Puccino s'est inspiré de la vie de la chanteuse de jazz Billie Holiday, souhaitant ainsi lui rendre hommage[9]. L'album Lipopette Bar, 22e des classements français[10], donne son nom à un bar de Saint-Étienne[11] où Oxmo Puccino est allé jouer.

En 2007, Oxmo Puccino réalise La réconciliation avec DJ Cream, une mixtape comportant plusieurs inédits, des reprises en live et des remixes. Après avoir écrit le texte d'une chanson interprétée par Florent Pagny (Vivons la Paix sur l'album de ce dernier Abracadabra, sorti en 2006), il continue ses collaborations en tant qu'auteur et participe à deux titres de l'album d'Alizée Psychédélices sorti en 2007 (Décollage et Par les Paupières). Au mois d'octobre de la même année, il part à Bogota (Colombie) en compagnie de DJ Cream, pour réaliser une résidence artistique avec le groupe colombien Choc Quib Town. De cette collaboration, véritable dialogue des cultures, nait un CD 4 titres, Paris-Bogota.

En 2007, le rappeur Styles P. utilise l'instrumental du titre Black Desperado sur son album Super Gangster (Extraordinary Gentleman), pour le titre Holiday produit par DJ Green Lantern.

Arme de paix et Roi sans carrosse (2009–2014)[modifier | modifier le code]

Oxmo Puccino au Salon du livre de Paris, en 2014.

Son album suivant, L'Arme de paix, sort le . Si Oxmo retrouve les musiciens de la formation Les Jazzbastards pour les compositions et l'enregistrement des morceaux, d'autres collaborations accompagnent ce disque : Sly the Mic Buddah du groupe Saian Supa Crew sur deux titres, le rappeur et chanteur K'Naan, l'artiste soul et reggae Ben l'oncle soul et enfin la chanteuse Olivia Ruiz. Simultanément au disque est sortie un recueil intitulé Mine de cristal regroupant les meilleurs textes d'Oxmo Puccino. L'album est bien accueilli par l'ensemble de la presse spécialisée[12],[13], et atteint la 8e place des classements musicaux français[14].

Au début de l'année 2010, Puccino gagne une Victoire de la musique pour L'Arme de Paix : le prix du « meilleur album de musique urbaine »[15]. Il apparaît en parallèle dans Conte de la frustration, le conte musical d'Akhenaton et Didier Daarwin. En 2011, Il collabore avec la marque Nike dans un spot publicitaire dans lequel il récite un passage de Cyrano de Bergerac[16]. Il fait également une apparition dans le clip du rappeur Orelsan sur le morceau 1990, qui est un hommage aux années 1990[17]. La même année, il signe la préface du roman de Rachid Santaki, Les Anges s'habillent en caillera[18].

Son sixième album, Roi sans carrosse, sort le [15]. La presse spécialisée apprécie ses incursions dans le jazz et ses références à la chanson française, notamment à Léo Ferré[19], et atteint la 15e place des classements musicaux français[20]. Le 8 février 2013, grâce à cet album, il gagne une deuxième « Victoire de la Musique du meilleur album de musique urbaine ».

Le 18 octobre 2012, Puccino est nommé ambassadeur de l'UNICEF France[21],[22],[23]. Toujours en 2012, il fait partie des invités pour le concert d'Orelsan à l'Olympia. Il fait également partie des invités de Youssoupha à l'Olympia, où il intervient sur le morceau L'apprentissage. En 2014, il collabore avec le trompettiste Ibrahim Maalouf et son orchestre classique d'une trentaine de musiciens et de la chorale d'enfants de la maîtrise de Radio France sur le projet Au pays d'Alice, qui repeint le roman de Lewis Carroll Alice aux pays des merveilles[24].

Le 20 mars 2014, le recueil 140 piles d'Oxmo Puccino est publié, et contient tous ses tweets[25]. Le 5 mai 2014, il intervient sur le morceau Clint Eastwood du groupe Gorillaz lors du concert à l'Alhambra de Damon Albarn[26].

La Voix lactée (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

En 2015, il collabore avec le rappeur Demi Portion sur le morceau Une chaise pour deux présent sur l'album Dragon Rash publié le . En mai 2015, il lance son application mobile appelé Le cercle[27] grâce à laquelle il souhaite se rapprocher de ses fans[28]. Le 10 juillet 2015, Oxmo Puccino annonce sur son compte Twitter officiel l'arrivée de son huitième album. Intitulé La Voix lactée, il est publié le [3] et atteint la 35e place des classements musicaux français[29].

Un premier single intitulé Une chance est publié le . En décembre 2015, il participe au remix de la chanson Titi parisien de Seth Gueko avec celui-ci ainsi que Nekfeu. En fin 2015, Oxmo Puccino apparaît sur l'album Doni Doni d'Érik Truffaz[30].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Album collaboratif[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Lipopette Bar (avec The Jazzbastards)
  • 2014 : Au pays d'Alice... (Avec Ibrahim Maalouf)

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • 2000 : La dernière chance
  • 2004 : Puccino Airlines
  • 2004 : Time Bomb, Vol.8 - Puccino Tape (mixé par DJ Nels)
  • 2007 : La Réconciliation (mixé par DJ Cream)
  • 2012 : Doux Or Die Mixtape (mixé par DJ Cream)

Albums live[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Black Tour Desperado - Live
  • 2010 : Minutes magiques

EPs[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Mama Lova (Feat.Kheops)
  • 1998 : Amour et jalousie
  • 1998 : Le mensongeur
  • 1999 : Le Jour où tu partiras
  • 1999 : L'enfant seul
  • 2001 : Ghetto du monde
  • 2004 : Quand j'arrive / J'ai mal au mic
  • 2004 : On danse pas
  • 2009 : 365 jours

Apparitions[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Time Bomb - Le guidon
  • 1996 : Oxmo Puccino feat. Ali - Lyrics de prestige
  • 1996 : Oxmo Puccino feat. Ill, Pit Baccardi & Kamal - Club de millionnaires
  • 1996 : Oxmo Puccino feat. S'Kiv - L'argent roi
  • 1996 : Oxmo Puccino - Bonhomme de neige
  • 1997 : Oxmo Puccino - Pour mes types (sur la mixtape Opération coup de poing)
  • 1997 : Oxmo Puccino - La taupe (sur la mixtape Opération coup de poing)
  • 1997 : Oxmo Puccino feat. Ali, J.Mi - Esprit mafieux (sur la mixtape Opération coup de poing)
  • 1997 : Oxmo Puccino feat. Ill, Pit Baccardi & Kamal - Le club des millionnaires (sur la mixtape Opération coup de poing)
  • 1997 : Oxmo Puccino feat. Booba - Pucc fiction (sur la compilation L 432)
  • 1997 : Oxmo Puccino - Retrouvailles (sur la compilation L'invincible armada)
  • 1997 : Oxmo Puccino - Monsieur Puccino (sur la compilation L'invincible armada)
  • 1997 : Mafia Trece feat. Oxmo Puccino - O.M.U. (sur l'album de la Mafia, Costa nostra)
  • 1997 : Mysta D. feat. Oxmo Puccino, 113 Clan & Expression Direkt - Descente massive (sur le maxi de L'invicle armada, Premier assault)
  • 1997 : Oxmo Puccino - Freestyle (sur la mixtape What's the flavor DJ Poska #25)
  • 1998 : Oxmo Puccino - Mama lova (sur la compilation Sad hill)
  • 1998 : Stomy Bugsy feat. Oxmo Puccino, Hamed Daye, Passi, Pit Baccardi, Ärsenik & Hi-Fi - Un reup qui fait reup (sur l'album de Stomy, Le calibre qu'il te faut)
  • 1998 : Busta Flex feat. Oxmo Puccino - Esprits mafieux (sur l'album éponyme de Busta Flex)
  • 1998 : Oxmo Puccino - Mourir 1000 fois (sur la compilation Le flow)
  • 1998 : Oxmo Puccino Feat Le Célèbre Bauza - Les gens savent (sur la compilation Opération freestyle)
  • 1999 : Oxmo Puccino - Le passé reste (sur l'album de Freeman, Le palais de justice)
  • 1999 : Oxmo Puccino double Nas dans le film Belly, en compagnie de JoeyStarr qui double DMX.
  • 1999 : Oxmo Puccino feat. Passi - Black December (sur la compilation Première classe Vol.1)
  • 1999 : Oxmo Puccino - Je raconte ma vie (sur la compilation L'univers des lascars)
  • 1999 : D. Abuz System feat. Oxmo Puccino, Rohff & Princess Aniès - La loi du plus fort (sur l'album de D.Abuz System, Le syndikat)
  • 1999 : Oxmo Puccino - Les petits d'ici (sur le single L'enfant seul)
  • 1999 : Oxmo Puccino feat. Sweetness - Providence (sur la compile Indigo version R&B)
  • 1999 : Oxmo Puccino feat. Ärsenik - Superstar (sur le maxi La renaissance)
  • 1999 : Rohff Feat Oxmo Puccino & Kery James - Amour bestial (morceau pas sorti devant figurer sur l'album de Rohff, Le code de l'honneur)
  • 1999 : Oxmo Puccino feat. S.K.I.V - L'argent est roi (sur la compilation La Legende du label Night and Day)
  • 2000 : Oxmo Puccino Feat Langue De Chat, Keujahh & J.L. - Les plus class (sur la compilation Hostile 2000 Vol.2 - Dans la cour des grands)
  • 2000 : Oxmo Puccino - Au delà du réel (sur la compilation Time bomb session Vol.1)
  • 2000 : Oxmo Puccino feat. Passi - Nautiles (sur la compilation Le flow 2)
  • 2000 : Oxmo Puccino - Ces gens-là (sur la compilation Hip Hopee Vol.1)
  • 2000 : Oxmo Puccino feat. High & Mighty - Black Mafioso Flavor Remix (sur la mixtape La contrebande Vol.1)
  • 2000 : Oxmo Puccino - Les jeunes du hall (sur la mixtape Bâtiment B : la dernière chance)
  • 2000 : Oxmo Puccino feat. Kery James - Sans abri (sur la mixtape Bâtiment B : la dernière chance)
  • 2000 : Oxmo Puccino feat. 113 Clan - Si t'aimes ta clique (sur la mixtape Bâtiment B : la dernière chance)
  • 2000 : Oxmo Puccino - Kijujki (sur la mixtape Bâtiment B : la dernière chance)
  • 2000 : Oxmo Puccino - Freestyle (sur la mixtape Pur Son Ghetto)
  • 2000 : Oxmo Puccino & Zoxea - Oxmo vs Zoxea
  • 2000 : Oxmo Puccino feat. High & Mighty - Black Mafioso Flavor Remix (sur la mixtape La Contrebande Vol 1)
  • 2001 : Oxmo Puccino - Je suis une bande de jeunes (sur la compilation Hexagone 2001)
  • 2001 : Oxmo Puccino - Quand j'arrive (sur la compilation 15 balles perdues)
  • 2002 : Princess Aniès feat. Oxmo Puccino - Le parcours d'une larme (sur l'album de Princess Aniès, Conte de faits)
  • 2002 : Oxmo Puccino - Freestyle (sur la mixtape Pur Son Ghetto Vol.1)
  • 2002 : Oxmo Puccino - J'ai mal au mic (sur la compilation Urban peace)
  • 2002 : Sandy Cossett feat. Oxmo Puccino - Infidèle Remix (sur l'album de Sandy Cossett, Au bonheur)
  • 2002 : Oxmo Puccino feat. Sages Poètes de la Rue - 23h40
  • 2003 : Oxmo Puccino - Derrière les projecteurs (sur la compilation Fat taf)
  • 2003 : Oxmo Puccino - Tarif C (sur la B.O. du film Taxi 3)
  • 2003 : Dadoo feat. Oxmo Puccino - Dad' & Ox' sur l'album de Dadoo, France history X
  • 2003 : Oxmo Puccino feat. Le Célèbre Bauza - Freestyle sur la mixtape Pur Son Ghetto Vol.2
  • 2003 : Oxmo Puccino - Black desperado sur la compile Talents fâchés 1
  • 2003 : Oxmo Puccino Feat Intouchable, Mam's Maniolo & Teddy Corona - Il était une fois le 94 sur la mixtape California love 2
  • 2004 : Le Célèbre Bauza feat. Oxmo Puccino - 100 raisons (sur le street CD du célèbre Bauza, La Célèbre tape)
  • 2004 : Oxmo Puccino - Warriorz sur la BO du film Banlieue 13
  • 2004 : Kool Shen feat. Oxmo Puccino - Dernier round (sur l'album de Kool Shen, Dernier round)
  • 2004 : Manu Key feat. Booba, Oxmo Puccino, Dany Dan & 16 Ar - Quai 54 all stars (sur l'album de Manu Key, Prolifique Vol.1)
  • 2004 : Nuttea feat. Oxmo Puccino - Je lève mon verre (sur l'album de Nuttea, Urban Voodoo)
  • 2004 : Oxmo Puccino feat. Kool Shen & Jeff Le Nerf (sur la B.O. du film Double zéro)
  • 2004 : Rohff feat. Oxmo Puccino & Kery James - Amour bestial (sur la mixtape de Rohff, 10 ans d'avance)
  • 2004 : Oxmo Puccino coécrit le scénario originale du film Dans tes rêves avec Laurence Touitou ; il y a notamment en acteur principal le rappeur Disiz La Peste.
  • 2005 : Oxmo Puccino - Du haut de la colline (sur la compilation Just un coup 2 beat)
  • 2005 : Sadik Asken feat. Oxmo Puccino - Sans pourquoi ni parce que (sur l'album de Sadi Asken, ANPE airlines)
  • 2005 : Assia feat. Oxmo Puccino - Illegal Love (sur l'album d'Assia, Encore et encore)
  • 2005 : Akhenaton feat. Oxmo Puccino, Sako & Veust Lyricist - L'encre de nos plumes (sur la mixtape d'Akhenaton, Double chill burger)
  • 2005 : Kool Shen Feat Oxmo Puccino - Un flingue et des roses (sur l'album de IV My People, IV My People Mission)
  • 2005 : Chiens de Paille Feat Oxmo Puccino, Akhenaton & Veust Lyricist - L'encre de nos plumes (sur le street CD de Chiens de Paille, Tribute)
  • 2006 : Oxmo Puccino feat. La Caution - L'original (sur la compilation des 5 ans de Tracklist Magazine)
  • 2006 : Le Célèbre Bauza feat. Oxmo Puccino - 1000 raisons (sur l'album du célèbre Bauza, La coupe des vices)
  • 2006 : Oxmo Puccino - La mèche (sur la B.O. du film Sheitan)
  • 2006 : La Caution feat. Oxmo Puccino - L'original (sur le street CD de la Caution, Des gens revisitent La Caution)
  • 2006 : Oxmo Puccino - Passager clandestin (sur la compilv Illegal Radio)
  • 2006 : Akhenaton feat. Oxmo Puccino, Nubi & Gringe - Prendre ce qui nous est dû (sur la compilation Bombattak MCs)
  • 2006 : Oxmo Puccino feat. Sako - Terroristes du mot (sur la compile Bombattak Mc's)
  • 2006 : Seven feat. Oxmo Puccino - Paris by night (sur l'album de Seven, Mode de vie étrange)
  • 2007 : Oxmo Puccino & Choc Quib Town - Paris-Bogota (CD 4 titres coproduit par l'Alliance française et la Mairie de Bogota)
  • 2008 : Grand Corps Malade feat. Oxmo Puccino et Kery James - À la recherche (sur l'album de Grand Corps Malade, Enfant de la ville)
  • 2008 : Oxmo Puccino - Les effets réels (sur la compilation Original Bombattak Vol.2)
  • 2008 : Oxmo Puccino - Je suis cool mais pas sympa (sur la compile Original Bombattak Vol.2)
  • 2008 : Oxmo Puccino - Les chemins de la gloire (sur la B.O. du film Mesrine)
  • 2008 : Anis feat. Oxmo Puccino - Tout ira bien (sur l'album d'Anis, Rodéo Boulevard)
  • 2008 : Sixun feat. Oxmo Puccino - Jour de soleil (sur l'album de Sixun, Palabre)
  • 2009 : Rockin'Squat feat. Oxmo Puccino - Prêt des notes (sur l'album de Squat, Enfant du siècle Vol.2)
  • 2009 : Black Marché feat. Oxmo Puccino - La terre a le blues (sur l'album de Black Marché, French connection)
  • 2009 : Oxmo Puccino - Naitre adulte (piste réalisé pour l'Unicef pour les 20 ans de l'association)
  • 2009 : Thomas Traoré feat. Oxmo Puccino - Trente Nerfs (sur l'album de Thomas Traoré, Grain 2 Caf)
  • 2009 : Oxmo Puccino feat. Harl The Voice - Quand Meme (sur l'album de Black Stamp Music ((Music'all)
  • 2009 : Gorka 2H (Doshermanos) - Bailando Con Los Sueños feat. Oxmo Puccino, (sur l'album El Hombre Orquesta)
  • 2010 : Hocus Pocus feat. Oxmo Puccino - Équilibre (sur l'album d'Hocus Pocus 16 Pièces)
  • 2010 : Naive New Beaters feat. Oxmo Puccino - Tirer Des Traits (sur l'album des Naive New Beaters Wallace)
  • 2010 : Salvatore Adamo feat. Oxmo Puccino - Rendez-vous sur Gliese (sur l'album de Salvatore Adamo De toi à moi)
  • 2011 : Ben Ricour feat. Oxmo Puccino - La parka (sur l'EP de Ben Ricour Dans le futur)
  • 2011 : Joey Starr feat. Oxmo Puccino - Mon rôle (sur l'album de Joey Starr, Ego maniac)
  • 2011 : Ibrahim Maalouf feat. Oxmo Puccino - Douce (sur l'album d'Ibrahim Maalouf, Diagnostic)
  • 2012 : Participation avec 11 autres artistes tels que Arthur H, Claire Keim, Luce, Léo Ferré ou encore Marc Lavoine pour interpréter un poème phare de la poésie française. Il choisit Les Assis de Arthur Rimbaud ; l'album La Bande des mots sort le 6 février 2012.
  • 2012 : Beat Assailant feat. Oxmo Puccino - Justified (sur l'album de Beat Assailant, B)
  • 2012 : Benjamin Biolay, Belle époque (Night Shop #2) (avec Oxmo Puccino)
  • 2012 : 3010 feat. Oxmo Puccino - Intro (sur la mixtape Premium III de 3010)
  • 2013 : Grodash feat. Oxmo Puccino - Personne (sur l'album de Grodash, Bandana and Purple Haze)
  • 2014 : Demi Portion feat. Oxmo Puccino - Une Chaise pour deux (sur l'album de Demi Portion, Dragon Rash)
  • 2014 : Oxmo Puccino - Oui Je (titre inédit disponible uniquement sur son application mobile[27])
  • 2014 : Seth Gueko feat. Oxmo Puccino & Nekfeu - Titi Parisiens Remix
  • 2014 : Yemen Blues feat. Oxmo Puccino - Satisfaction (sur l'album de Yemen Blues, Insaniya - Humanity)
  • 2016 : Kohndo feat. Oxmo Puccino - Entre les lignes (sur l'album Intra Muros de Kohndo)

Récompenses[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les 100 personnalités de la diaspora africaine : Oxmo Puccino, dans Jeune Afrique, no 2536-2537, du 16 au 29 août 2009, p. 60

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « En mai, le festival de l'engagement à Marseille », sur La Provence,‎ (consulté le 8 mai 2016).
  2. a et b « Oxmo Puccino : "C’était important que mon père voit ce que j'ai réussi à faire" », sur Europe 1,‎ (consulté le 8 mai 2016).
  3. a, b, c et d « La Voix lactée, nouvel album d'Oxmo Puccino : un rappeur sans chaînes », sur Télérama,‎ (consulté le 8 mai 2016).
  4. « Oxmo Puccino fait l'éloge de la lenteur dans La voix lactée, son nouvel album », sur culturebox.francetvinfo.fr,‎ (consulté le 8 mai 2016).
  5. « Oxmo Puccino / L'Arme de Paix », sur l'Express (consulté le 8 mai 2016).
  6. a et b Josué Jean-Bart, « Oxmo Puccino une plume perdue dans le rap », magazine Ouest France, no 811,‎ , p. 16.
  7. Oxmo Puccino publie ses textes avant son album, courrier-picard.fr, publié le 6 mars 2009
  8. « Le Cactus de Sibérie d'Oxmo », sur RFI Musique,‎ (consulté le 8 mai 2016).
  9. « INTERVIEW D’OXMO PUCCINO Les vertus de l’ennui », sur Evene/Le Figaro,‎ (consulté le 8 mai 2016).
  10. « Oxmo Puccino & The Jazzbastards - Lipopette Bar - charts », sur Charts in France (consulté le 8 mai 2016).
  11. « LIPOPETTE BAR », sur corporama.com (consulté le 8 mai 2016).
  12. « Oxmo Puccino - L'arme de paix », sur Goute mes disques,‎ (consulté le 8 mai 2016).
  13. « L'Arme de paix - Oxmo Puccino », sur Télérama (consulté le 8 mai 2016).
  14. « Oxmo Puccino - L'Arme de paix - charts », sur Charts in France (consulté le 8 mai 2016).
  15. a et b « OXMO PUCCINO : L'ALBUM OU LES SNEAKERS ? », sur GQ Magazine (consulté le 6 mai 2016).
  16. « Vive le football libre : quand Nike tacle Adidas », sur vivelapub,‎ (consulté le 8 mai 2016).
  17. « Orelsan, son nouveau clip 1990… Avec 1995 ! », sur raprnb.com (consulté le 8 mai 2016).
  18. « Les anges s’habillent en Caillera », sur hiphop4ever.fr,‎ (consulté le 8 mai 2016).
  19. « Critique de Roi sans carrosse - Oxmo l'oxymore », sur L'Express (consulté le 9 novembre 2012).
  20. « Oxmo Puccino - Roi sans carrosse - charts », sur Charts in France (consulté le 8 mai 2016).
  21. « Oxmo Puccino, nouvelle voix des enfants », sur UNICEF (consulté le 8 mai 2016).
  22. « Oxmo Puccino pour les 20 ans de l'Unicef », sur UNICEF (consulté le 8 mai 2016).
  23. « Oxmo Puccino nommé ambassadeur de l'UNICEF France », sur UNICEF,‎ (consulté le 8 mai 2016).
  24. « Au Pays d'Alice d'Ibrahim Maalouf et Oxmo Puccino à la Philharmonie de Paris », sur culturebox.francetvinfo.fr (consulté le 8 mai 2016).
  25. Matthieu Choquet, « Oxmo Puccino publie ses tweets », sur Mowno,‎ (consulté le 8 mai 2016).
  26. « Quand Damon Albarn et Oxmo Puccino reprennent Gorillaz en live », sur thewebtape.net (consulté le 8 mai 2016).
  27. a et b « Le Cercle: Découvrez l'application d'Oxmo Puccino », sur Fantouch,‎ (consulté le 29 juin 2015).
  28. « Oxmo Puccino lance son application mobile », sur 90bpm,‎ (consulté le 29 juin 2015).
  29. « Oxmo Puccino - La Voix lactée - charts », sur Charts in France (consulté le 8 mai 2016).
  30. « Le Erik truffaz Quartet nous présente son nouvel album "Doni Doni". », sur Jazzradio.fr,‎ (consulté le 8 mai 2016).
  31. Nescop V. : « Oxmo Puccino : l'orfèvre des mots », air le mag, n° 32, septembre 2012, p.  24-25

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :