Lescop

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lescop
Description de cette image, également commentée ci-après
Lescop en 2006.
Informations générales
Nom de naissance Mathieu Peudupin
Naissance (41 ans)
Châteauroux
Activité principale auteur-compositeur-interprète
Genre musical cold wave[1], pop-rock
Années actives 1995-
Labels Pop Noire

Lescop, de son vrai nom Mathieu Peudupin, né le à Châteauroux[2], est un chanteur français de pop-rock et de cold wave[1]. Il a été le chanteur du groupe rochelais Asyl.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avec Asyl[modifier | modifier le code]

En 1995, se forme à La Rochelle le groupe Asyl ; Lescop en est fan, et devient le chanteur et parolier du groupe. Après plusieurs années de balbutiements Asyl signe en 2004 sur le label Because Music, puis sillonne la France de concert en concert.

Lescop[modifier | modifier le code]

À la suite de l'essoufflement d'Asyl, vers 2009/2010 Mathieu Lescop commence à travailler sur de nouvelles chansons qu'il prévoit d'enregistrer en solo, son ami Johnny Hostile, français expatrié à Londres, assurant la production. Fin 2010 Mathieu fait la rencontre de Gaël Étienne, multi-instrumentiste qui participe à l'enregistrement et à l'arrangement de nombreux morceaux. Après de nombreuses sessions d'enregistrement entre 2009 et 2011 sort sur le web le clip de la chanson La Forêt réalisé par Jehnny Beth (alias Camille Berthomier, compagne de Johnny Hostile, alias Nicolas Congé, avec lequel ils forment le groupe John and Jehn), le public répond présent. Johnny et Jehnny créent le label Pop Noire, sur lequel Lescop est le premier artiste signé. Lescop publie un EP en 2011, puis un premier album éponyme en . Mathieu déclare avoir choisi le nom de Lescop en hommage à son arrière-grand-mère bretonne[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Asyl[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

EP et Singles[modifier | modifier le code]

Collaborations[modifier | modifier le code]

  1. Les portes du soir, pour le groupe Indochine sur l'album Alice et June (Mathieu Peudupin-Nicola Sirkis/Olivier Gérard-Nicola Sirkis-Marc Éliard)
  2. Traffic Girl, pour le groupe Indochine sur l'album Black City Parade (Nicola Sirkis-Lescop/Olivier Gérard-Nicola Sirkis)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean Daniel Beauvallet, « Lescop ressuscite la cold-wave », Les Inrockuptibles du 3 octobre 2012, no 879
  2. a et b On n'est pas couché du 17 novembre 2012

Article connexe[modifier | modifier le code]