Niska

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Niska
Surnom Wayde, Charo, Zifukoro, Korozifu
Nom de naissance Stanislas Dinga Pinto
Naissance (24 ans)
Villeneuve-Saint-Georges , Val-de-Marne (France)
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop, rap français, trap, gangsta rap, rap hardcore
Années actives Depuis 2010
Labels Talent Factory Ltd, Charo Prod, Capitol, Universal

Niska, nom de scène de Stanislas Dinga Pinto[1],[2],[3], est un rappeur français originaire d'Évry en Essonne, né le [4] à Villeneuve-Saint-Georges.

Biographie[modifier | modifier le code]

Niska naît le 6 avril 1994 à Villeneuve-Saint-Georges[5] de parents congolais, et passe son enfance dans le quartier de Champtier-du-Coq à Évry[6]. Son pseudonyme vient de son véritable prénom, Stanislas, abrégé en Stani. Mis en verlan, cela donne « Nista » mais le rappeur n'était pas convaincu par le résultat, le jugeant pas assez percutant, a alors changé une lettre et cela a donc donné « Niska ».

En 2010, à seulement 16 ans, il devient père d'un petit garçon[7].

Il poste son premier clip Guévaraché en juin 2014, et gagne en notoriété en 2015 à travers les titres Allô Maître Simonard, Carjack Chiraq et Freestyle PSG sur YouTube[8] notamment le titre freestyle PSG possédant 79 millions de vues en 2018.

Depuis 2015, le footballeur Blaise Matuidi utilise à chaque but marqué l'une de ses chorégraphies : la « danse du Charo », rebaptisée « Matuidi Charo », qui consiste à imiter la démarche d’un vautour (un charognard) aux ailes déployées[6],[8].

En 2015, Niska collabore avec Maître Gims sur la chanson Sapés comme jamais, sortie en août 2015, ce qui le fait connaître à l'échelle nationale[9].

Le , il sort sa première mixtape Charo Life[8].

Son premier album Zifukoro, produit par DJ Bellek[9], sort le 3 juin 2016[10]. Il y collabore notamment avec Booba, Maître Gims, Gradur[10] et SCH. À sa sortie, il entre directement en première place des ventes Fnac en France[11]. L'album est certifié disque d'or 3 mois après sa sortie[12].

Le , un freestyle intitulé Couvre feu est publié sur la chaîne YouTube OKLMofficial où il est accompagné de Kalash, Damso et Booba[13].

La semaine du 28 juillet 2017, son titre Réseaux atteint la première place du Top Singles en France où il battra un record de longévité qui durera 11 semaines consécutives [14].

Son second album Commando, sort le 22 septembre 2017. Il y collabore avec Booba, MHD, Skaodi et Nk.F. L'album est certifié disque d'or une semaine après sa sortie, puis disque de platine à sa deuxième semaine d'exploitation.

À l'occasion de l'organisation par la mairie d'Ivry-sur-Seine d'un concert gratuit en juin 2018, le maire communiste de la ville se déclare choqué par les paroles extrêmement violentes à l’égard des femmes de certaines chansons de l'ancien répertoire de l'artiste [15].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Mixtape[modifier | modifier le code]

Apparitions[modifier | modifier le code]

2014
  • Niska - Guévaraché
  • Niska feat. La B, Trafiquinté - Charo
  • Niska - Nerveux (freestyle)
  • Niska feat. La B, Manax - #JaccosteEnSurvet
  • Niska feat. La B, Trafiquinté - Qué Pasa Amigo
  • Niska - Les Baiser
  • Niska - Allô Maître Simonard
2015
2016
  • Ninho feat. Niska - Elle a mal sur l'album M.I.L.S
  • Naza feat. Niska, KeBlack, DJ Mike One - Lové sur l'EP Tout pour la street
  • GLK feat. Niska - Compton sur l'album Murder
  • DJ Ken feat. Bridjahting, Niska - Pirates & Charo sur l'album Tobecomboss
  • Sidiki Diabaté feat. Niska, Iba One - C'est bon
2017
  • Alkpote feat. Niska, La B, Madrane - Trafiquants sur l'album Les Marches de l'Empereur
  • KeBlack feat. Niska - Walou sur l'album Premier Étage
  • Sadek feat. Niska - En leuleu sur l'album Vulgaire, Violent et Ravi d'être là
  • Dehmo feat. Niska - Bloc sur l'album Éthologie
  • Kalash feat. Niska - Koussi Koussa sur l'album Mwaka Moon
  • Dadju feat. Niska - Sous contrôle sur l'album Gentleman 2.0
  • Booba feat. Sidiki Diabaté, Niska - Ça va aller sur l'album Trône
2018
  • Niska - Country sur la compilation Game Over
  • Niska feat. Quavo, Stefflon Don - Réseaux Remix

Clips[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Matuidi Charo (feat. Rako, Brigi, Trafiquinté & Madrane)
  • 2015 : Gros bonnets (feat. Madrane)
  • 2015 : Tony Montana (feat. Trafiquinté, Rako, Madrane & Brigi)
  • 2015 : Ochoa
  • 2015 : Minuit
  • 2016 : Maître Chien (réalisé par Bastos)
  • 2016 : Zifukoro (réalisé par Cedrick Cayla)
  • 2016 : J'suis dans l'truc (réalisé par Bastos)
  • 2016 : Mustapha Jefferson (réalisé par Bastos)
  • 2016 : M.L.C (feat. Booba) (réalisé par Bastos)
  • 2016 : Oh Bella Ciao (feat. Sidiki Diabaté) (réalisé par Bastos)
  • 2016 : Mauvais payeur (feat. Sch) (réalisé par Bastos)
  • 2016 : Midi minuit (réalisé par Bastos)
  • 2016 : Elle avait son djo (feat. Maître Gims) (réalisé par Bastos)
  • 2016 : Cala Boca (feat. Gradur) (réalisé par Cedrick)
  • 2016 : Commando (réalisé par Bastos)
  • 2017 : B.O.C (réalisé par Bastos)
  • 2017 : Chasse à l'homme (réalisé par William Thomas)
  • 2017 : Réseaux (réalisé par William Thomas)
  • 2017 : Salé (réalisé par Hobo & Mojo)
  • 2018 : Tuba Life (feat. Booba) (réalisé par Chris Macari)
  • 2018 : Medellín (réalisé par Nicolas Noel)
  • 2018 : Versus (feat. MHD) (réalisé par HoBo & Mojo)
  • 2018 : W.L.G (réalisé par Nicolas Noel)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Clique x Niska », Clique, (consulté le 7 octobre 2017)
  2. Sébastien Morelli, « Niska, le rappeur « charo » d'Évry. », Le Parisien, (consulté le 25 août 2017)
  3. Yohann Desplat, « Niska, le rappeur aux millions de vues sur Youtube sera, samedi soir, au Privé », La République du Centre, (consulté le 25 août 2017)
  4. « Niska : Commando, Réseaux et Neymar, la maturité, les femmes, MHD, Booba, son fils », sur Rapelite, (consulté le 25 décembre 2017)
  5. Balla Fofana, « Niska : le coup du «charo» », Libération, (consulté le 25 février 2018)
  6. a et b Sébastien Morelli, « Niska, le rappeur d’Évry, sort son album et tourne un clip avec Booba », Le Parisien,
  7. « Niska : le rappeur parle de l'enfant qu'il a eu à 16 ans ! », Ma Chaîne Étudiante TV,‎ (lire en ligne)
  8. a, b et c « Rencontre avec Niska, le nouveau phénomène du rap français », Le Parisien,
  9. a et b « Niska : « La Trap ne s'essouffle pas, elle évolue ! » », sur booska-p.com,
  10. a et b Sébastien Morelli, « Voir les fans contents, ça donne de la force », sur leparisien.fr,
  11. « Top albums France Fnac : Niska entre directement en première position », Le Parisien,
  12. « SNEP - Syndicat National de l'édition Phonographique : Les Certifications », sur snepmusique.com
  13. « Booba lâche un freestyle monstrueux sur OKLM Radio », Les Inrocks,
  14. « Top Titres : Niska met fin au règne de "Despacito", Linkin Park bouscule les charts », sur Charts in France, (consulté le 8 août 2017)
  15. Lucile Métout, « Ivry-sur-Seine : levée de boucliers contre la venue du rappeur Niska à la fête de la ville », Le Parisien, 11 juin 2018.