Foals

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Foals
Description de cette image, également commentée ci-après
Foals en concert au Festival de Roskilde de 2011
Informations générales
Pays d'origine Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical math rock indépendant, dance-punk
Années actives depuis 2005
Labels Transgressive Records (UK), Sub Pop, Warner Bros., Try Harder Records
Site officiel www.foals.co.uk
Composition du groupe
Membres Yannis Philippakis
Jack Bevan
Jimmy Smith
Anciens membres Edwin Congreave
Andrew Mears
Walter Gervers

Foals est un groupe de rock britannique originaire d'Oxford en Angleterre. Formé en 2005 il comprend le chanteur et guitariste Yannis Philippakis, le batteur et percussionniste Jack Bevan, le guitariste Jimmy Smith, le bassiste Walter Gervers, le claviériste Edwin Congreave et le chanteur et guitariste Andrew Mears.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (2005–2007)[modifier | modifier le code]

Jack et Yannis, amis d'enfance, font partie d'un groupe de style math rock, "The Edmund Fitzgerald", mais se séparent parce que les choses deviennent « trop sérieuses », alors qu'ils voulaient plus « s'amuser dans la création musicale »[1]. Walter Gervers et Jimmy Smith faisaient partie d’un groupe d’Oxford Face Meets Grill[2].

Le groupe signe avec le label Transgressive Records en Europe et Sub Pop aux États-Unis. En 2007, avant même la sortie d'un album, le groupe apparaît dans un épisode inédit de la saison 1 de Skins[3] intitulé Skins Secret Party durant lequel il joue Hummer son deuxième single.

Antidotes (2007–2008)[modifier | modifier le code]

L'été 2007 Foals commence à travailler sur un premier album à New York. Il est produit par Dave Sitek de TV on the Radio. Cependant le groupe décide de mixer lui-même l'album expliquant que Sitek avait fait du premier master de l'album comme « si on avait enregistré le Grand Canyon[4]. » Philippakis expliquera plusieurs fois que Foals et Dave Sitek s'entendent bien même si ce mixage de Sitek a été rejeté par le groupe. La réverbération utilisée par Dave Sitek donnait à leurs compositions un son « étrange » d'après eux.

Ce premier album est publié en 2008. Il se classe à la troisième place des meilleures ventes d'albums au Royaume-Uni[5]. Le groupe gagne en notoriété au Royaume-Uni et le guitariste et chanteur Yannis Philippakis est classé à la 27e place d'un classement des « personnalités les plus cools » par le magazine NME[6].

Total Life Forever (2009–2010)[modifier | modifier le code]

En août 2009 Foals commence à enregistrer son deuxième album au Svenska Grammofon Studion de Göteborg en Suède. L'album Total Life Forever est décrit par les membres comme un « prog tropical » et « comme le rêve d'un aigle mourant[7]. » Pour eux l'album est « moins funk » que planifié à l'origine[8]. Il est produit par l'ex-Clor Luke Smith. Yannis Philippakis s'est longtemps intéressé à la futurologie ce qui aboutira à un nombre de morceaux comme celui de Total Life Forever[9].

Le groupe sort en 2010 un deuxième album intitulé Total Life Forever qui se classera 8e des ventes au Royaume-Uni[5]. Sa sortie est précédée par la publication d'un simple intitulé Spanish Sahara. Ce titre sera utilisé dans l'épisode 3 de la saison 2 de la série Misfits[10] pour une scène finale avec le jeu vidéo Life Is Strange[11], ainsi que pour une bande annonce de la septième saison de la série Entourage[12].

Holy Fire (2012–2013)[modifier | modifier le code]

Foals au Longitude Festival de Dublin en 2013

En 2012 le groupe publie une mixtape intitulée Tapes sur le label !K7[13].

En octobre la sortie d'un nouvel album intitulé Holy Fire est annoncée pour le 11 février 2013[14], le premier extrait Inhaler est disponible en téléchargement quelques jours plus tard. Le second extrait My Number est joué pour la première fois lors de l'émission Later with Jools Holland.

Entre novembre et mi-décembre 2012 Foals tourne au Royaume-Uni, a tournée faisant participer Petite Noir un ami proche de Philippakis. L'été 2013 ils jouent dans plusieurs festivals et participent en tête d'affiche au "Latitude Festival" de Suffolk en juillet. Le groupe jouera aussi une tournée mondiale, passant notamment par l'"Alexandra Palace" en février. Holy Fire est nommé pour un Mercury Prize en 2013.

What Went Down (2014-2018)[modifier | modifier le code]

Un nouvel album baptisé What Went Down sort le 28 août 2015[15]. Il est enregistré en France aux Studios de la Fabrique[16].

Fin 2015 Mountain at My Gates est inclus dans la bande son du jeu vidéo FIFA 16 édité par EA Sports. En 2016 Foals tourne au Royaume-Uni et ailleurs en Europe en février et mars puis aux États-Unis, jouant des morceaux issus de What Went Down et d'anciens albums en compagnie de Peace (DJ set) et Everything Everything[17]. À l'automne 2017 Foals annonce travailler sur un nouvel album[18]. Le 5 janvier 2018 le groupe annonce sur les réseaux sociaux via une lettre manuscrite le départ de son bassiste Walter Gervers.[19]

Everything Not Saved Will Be Lost (depuis 2019)[modifier | modifier le code]

En janvier 2019 le groupe annonce la sortie de deux albums durant l'année qui s'amorce[20]. Baptisés respectivement Everything Not Saved Will Be Lost Part 1 et Everything Not Saved Will Be Lost Part 2, ils sortiront le 8 mars pour le premier et le 19 octobre pour le second[21].

Le 19 février 2019 le groupe révèle que le membre fondateur du groupe britannique Everything Everything Jeremy Pritchard se joint à Foals en tant que bassiste pour les concerts de l'année commencée.

Life Is Yours(2022)[modifier | modifier le code]

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Yannis Philippakis aux chant et guitare
  • Jack Bevan à la batterie
  • Jimmy Smith aux guitare et Rhodes

Musiciens additionnels pour les concerts[modifier | modifier le code]

  • Jeremy Pritchard aux basse, claviers et chœurs (2019)
  • Kit Monteith aux percussions, sampler et chœurs (depuis 2016)
  • Vincent Taeger aux percussions et timbales (2019)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Andrew Mears aux chant, et guitare rythmique (2005–2006)
  • Walter Gervers aux basse, claviers et chœurs (2005–2018)
  • Edwin Congreave aux claviers (2005-2021)

Discographie[modifier | modifier le code]

Simples[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Split singles[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

Vidéos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Foals - The Invisible 27/11/2010 », sur www.botanique.be (consulté le )
  2. « ROCK FOR PEOPLE - NEXT UP, SOME PUREBRED INDIE-ROCK WITH FOALS! », sur web.archive.org, (consulté le ).
  3. (en) Go behind the scenes of teen drama 'Skins' indie party, NME, 17 août 2007.
  4. (en) NME Album Reviews – Foals. NME (12 mars 2008).
  5. a et b (en) Foals | Artist, Official Charts.
  6. (en)NME Cool List 2008, Luke Lewis, NME, 11 avril 2008.
  7. (en) « Foals: 'New album will sound like the dream of an eagle dying' », NME, (consulté le ).
  8. (en) « Foals – Total Life Forever (2010) (Record Club) », Split Inc..
  9. (en) Matthew Bennett, « Blood, Sweat And Fears: Foals Interview », [Clash, (consulté le ).
  10. (en)Misfits s2e3 music, e4.com.
  11. (en) « Spanish Sahara », sur Life is Strange Wiki (consulté le )
  12. Foals' "Spanish Sahara" featured in HBO's Entourage Promo, Chartsinfrance.
  13. (en) Foals - 'Tapes', NME, 29 juin 2012.
  14. Holy Fire le 11 février, Inhaler premier extrait à venir, Magic, le 26 octobre 2012, consulté le 06 novembre 2012.
  15. (en)Foals Announce New Album What Went Down. Details of Holy Fire follow-up revealed, Evan Minsker, Pitchfork, 11 juin 2015.
  16. Foals, nouvel album “beau, fou, puissant, passionné, violent, sexuel”, Thomas Burgel, Les Inrockuptibles, 12 juin 2015.
  17. (en) « Foals announce massive 2016 UK arena tour », sur Gigwise (consulté le ).
  18. (en) Luke Morgan Britton, « Foals share new studio photos as they start recording fifth album », New Musical Express, 30 novembre 2017.
  19. (en) Andrew Trendell ,« “He’ll always be our brother” – Foals announce departure from band », New Musical Express, 5 janvier 2018.
  20. (en) Andrew Trendell, [1], New Musical Express, 9 janvier 2019.
  21. (en) Scott Russell, Foals Reveal Everything Not Saved Will Be Lost Part 1 and 2 Release Dates, Paste, 14 janvier 2019.
  22. Concert enregistré en public au "Liars Club" de Nottingham en Angleterre les 10 février et 12 mars 2007 (http://www.transgressiverecords.com/index.php/releases/detail/foals-live-at-liars-club-nottingham).
  23. Passage sans vrai titre, introductif et purement instrumental (d'échauffement des 6 ou 5 musiciens et d'accord(s) entre leurs instruments), donc sans paroles, de près de 2 minutes.
  24. Morceau / piste avec quelques mots chantés par le soliste en un vague français avec un accent anglophone assez prononcé.
  25. Avec des morceaux (en) bonus / boni (en) édités dans certains pays, par certain support, pour une tournée, ou même un deuxième entier disque bonus en édition spéciale britannique de neuf autres pistes dont quatre reprises suivies de cinq des six live du concert public de février 2007 à Nottingham amputé de Hummer déjà repris avant dans sa version studio -et d'un X au morceau sans titre XXXXXX devenu ainsi le 5è titre XXXXX de ce deuxième C.D.- (http://www.transgressiverecords.com/index.php/releases/detail/foals-antidotes).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :