Hot Chip

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hot Chip
Description de cette image, également commentée ci-après

Hot Chip en concert au Commodore Ballroom de Vancouver (Canada)

Informations générales
Pays d'origine Londres, Angleterre
Genre musical Alternative dance, electro-pop, nu soul
Années actives 2000 -
Labels EMI, DFA, Domino Records
Site officiel hotchip.co.uk
Composition du groupe
Membres Alexis Taylor, Joe Goddard, Owen Clarke, Felix Martin, Al Doyle

Hot Chip est un groupe d'electro-pop anglais, dont les musiciens viennent principalement de Londres. Ils ont sorti six albums, le dernier étant sorti le 18 mai 2015[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Le groupe produit une musique pop éthérée[réf. souhaitée] dont la rythmique minimale a un air[pas clair] rétro-futuriste[réf. nécessaire]. Les disques Coming on strong et The warning sonnent très pop.

À travers les albums suivant, Made in the Dark et One life stand dont les chansons sont nettement plus dansantes, la formation prend un virage electro-pop[réf. nécessaire]. Leur musique y est davantage minimaliste et festive.

Si leur album The Warning est publié en Europe chez EMI, il l'est chez DFA Records aux États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tout commence à l'école pour Alexis Taylor et Joe Goddard, où ils se lient d'amitié à l'âge de onze ans. C'est à ce moment-là qu'ils découvrent la musique assistée par ordinateur. En 2000, le groupe sort son premier EP, intitulé Mexico EP, sous le label Victory Garden Records. Cette production, mélange de rythmes de techno, de guitares acoustiques et de piano est portée par les voix des deux chanteurs[2] : Alexis Taylor et Joe Goddard. La voix de ce dernier sera d'ailleurs comparée à celle de Damon Albarn[2], fondateur entre autres de Gorillaz et de Blur. Cet album est suivi d'un autre opus, San Frandisco.

Coming on Strong (2004)[modifier | modifier le code]

En 2004, après avoir signé pour le label indépendant Moshi Moshi, le quintette sort son premier album, Coming on Strong. Composé de 14 pistes, le disque est plutôt bien accueilli par la critique, qui salue la dose d'humour qui y figure[3]. Durant cette période, Felix Martin et Al Doyle rejoignent le groupe. Après ce premier succès, Hot Chip signe chez les labels EMI et DFA Records (aux États-Unis).

The Warning (2006)[modifier | modifier le code]

Deux ans après la sortie de leur premier album, les Londoniens reviennent en force avec The Warning. C'est un nouveau succès pour le groupe, qui reçoit la note de 4/5 dans le journal anglais The Guardian[4]. Un titre de cet album figurera notamment dans le top 40 anglais : Over and Over (27e place en octobre 2006[5]).

Made in the Dark (2008)[modifier | modifier le code]

Nouvel album et nouveau succès pour le groupe britannique. La presse est assez dithyrambique à propos de ce 3e disque[6]. Le groupe connaît alors la consécration avec une nomination au Grammy Awards dans la catégorie du meilleur enregistrement dance pour le titre Ready for the Floor. Ce dernier atteindra même la 6e place du top 40 anglais en février 2008[7].

Parallèlement à cet album, Alexis Taylor sort Rubbed Out, son premier album solo.

One Life Stand (2010)[modifier | modifier le code]

Le quatrième album des Anglais voit le jour en 2010. Moins complexe que les albums précédents, il est plutôt orienté pop. Faisant la part belle aux basses et au piano[8], cet opus n'en est pas moins une réussite. En effet, pour sa sortie au Royaume-Uni, il se classe directement en 11e place des charts.

Un an avant la sortie de One Life Stand, Joe Goddard fonde, avec Raf Rundell, le groupe de musique électronique The 2 Bears.

In Our Heads (2012)[modifier | modifier le code]

Comme à son habitude, le quintette sort son nouvel album deux ans après le précédent. Les Londoniens changent cependant de maison d'édition et signent chez Domino Records.

Une fois encore, cette production est accueillie de façon très positive par la critique[9],[10]. Cultivant sans cesse le mélange des genres, le groupe se renouvelle constamment.

De leur côté, Al Doyle et Felix Martin fondent en 2011, avec Tom Hopkins, le groupe New Build.

Why Make Sense? (2015)[modifier | modifier le code]

Début 2015, Hot Chip annonce la sortie de son sixième album, Why Make Sense?, pour le 18 mai 2015. Il dévoile en même temps le premier single Huarache Lights, dont le clip vidéo est en ligne. Le CD sera vendu également en édition limitée comprenant le Separate EP, soit 4 chansons supplémentaires. De plus, le boîtier de l'album sera proposé en 501 coloris différents, grâce à une technique d'impression unique et sur mesure[11]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

EP & singles[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Mexico EP
  • 2002 : Sanfrandisco E-Pee
  • 2003 : Down With Prince
  • 2004 : Hittin' Skittles/Back to the Future
  • 2004 : Playboy
  • 2005 : The Barbarian
  • 2006 : Over and Over (#27 Royaume-Uni)
  • 2006 : Boy From School (#40 Royaume-Uni)
  • 2006 : Colours
  • 2008 : Ready for the Floor (#6 Royaume-Uni)
  • 2009 : One Life Stand (digital download)
  • 2009 : I Feel Better
  • 2012 : Night & Day

Autres sorties[modifier | modifier le code]

  • 2005 : All Filler, No Killer! Tour only release
  • 2006 : Live at The Horseshoe, Toronto Tour only release
  • 2006 : Live at The Horseshoe, London Tour only release
  • 2006 : Mixture Promo only v/a compilation
  • 2006 : Mixture 2 Promo only v/a compilation
  • 2006 : Remixes & Rarities Promo only
  • TBC DJ-Kicks: Hot Chip v/a compilation

Membres[modifier | modifier le code]

Alexis Taylor (chant, synthéthiseur, guitare, piano et percussions)
Joe Goddard (chant, synthétiseur et percussions)
Owen Clarke (guitare, basse, synthétiseur et percussions)
Al Doyle (guitare, basse, percussions, synthétiseur, chœurs, bugle et steelpan)
Felix Martin (synthétiseur, boîte à rythmes et programmation)

Autres projets des membres[modifier | modifier le code]

En 2008, Alexis Taylor entame une carrière solo avec son premier album Rubbed Out. Il participe également aux projets Bang & Olufsen et About Group.

En 2009, Joe Goddard fonde, avec Raf Rundell, le groupe de musique électronique The 2 Bears.

En 2011, Al Doyle et Felix Martin fondent, avec Tom Hopkins, le groupe de musique électronique New Build.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :