Tim Dup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tim Dup
Description de cette image, également commentée ci-après
Tim Dup aux Rendez-vous soniques de Saint-Lô en 2017.
Informations générales
Nom de naissance Timothée Duperray
Naissance (27 ans)
Rambouillet, France
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Musicien
Producteur
Genre musical
Instruments
Années actives Depuis 2015
Site officiel www.timdup.com

Timothée Duperray, dit Tim Dup, né le , est un auteur-compositeur-interprète, musicien et producteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Rambouillet, Tim Dup prend ses premières leçons de piano à 7 ans[1] et joue déjà quelques compositions à des fêtes de la musique lorsqu'il est lycéen[2]. Jeune étudiant en sciences sociales à Paris, il commence à se produire dans différents bars de la capitale, puis dans diverses salles parisiennes comme aux Trois Baudets. Il y rencontre des professionnels de la musique, comme ses managers, au cours d’un « tremplin acoustique » organisé par TV5 Monde. Le chanteur enchaîne les premières parties, ouvrant pour Benjamin Biolay, Christophe Miossec, Dominique A, Philip Catherine, Oxmo Puccino ou encore Lou Doillon[1].

Tim Dup collabore au cours de sa carrière avec d’autres artistes, comme Synapson à deux reprises, Gaël Faye sur son deuxième album, Yuksek pour un remix d’un morceau original issu de son premier LP, ou Véronique Sanson, avec qui il chante Toute une vie sans te voir sur l’album Duos volatils paru en 2018. Il écrit et compose aussi pour les autres, notamment Louane et Pauline Croze. Après un Master de médias et communication au CELSA à Neuilly-sur-Seine, Tim Dup se consacre définitivement à la musique.

Il sort un EP de quatre morceaux en , Vers les ourses polaires. Il obtient l'un des 15 Coups de Coeur 2017 décernés par le groupe Chanson de l'Académie Charles-Cros le 14 avril 2017 au Théâtre de Pézenas dans le cadre du Printival Boby Lapointe[3].

Son premier album, Mélancolie heureuse, paraît en . Y figurent quatorze chansons. Tim Dup enchaîne ensuite une tournée en son nom d’environ soixante-dix concerts, jusqu'à la fin de l'année 2018, à travers la France, en passant aussi par la Belgique, la Suisse ou le Québec. Il continue de composer et enregistre de nouvelles chansons, réunies dans une réédition de l'album (Nouvelle impression), publiée fin 2018.

En 2017, il est invité par le pianiste Alexandre Tharaud à s'associer à l'hommage rendu à Barbara pour le vingtième anniversaire de sa disparition. Il participe ainsi à un spectacle le dans le cadre du Printemps de Bourges[4], puis à l'enregistrement d'un album collectif publié chez Erato[5], sur lequel il reprend le titre Pierre. De Barbara, il reprendra également le titre Joyeux Noël pour la compilation Le Grand Noël proposée sur Deezer fin 2018[6].

En février 2019, il se produit sur la scène des Victoires de la Musique, où il est nommé dans la catégorie « Révélation scène ». L'album Mélancolie heureuse se voit également décerner un Prix de l'Académie Charles-Cros (catégorie coup de cœur - chanson francophone)[7].

En , Tim Dup sort son deuxième album, Qu'en restera-t-il ?, arrangé en trio avec Pavane et Renaud Letang, où il continue d’assembler pensées poétiques et arrangements électroacoustiques.

Un an plus tard, Tim Dup sort le single « Juste pour te plaire », prologue d’un troisième album studio, La Course folle, qui paraît le 11 juin 2021. Il signe l’écriture et la composition de douze nouvelles chansons, et retrouve Pavane en tandem à la réalisation. Sont associés à ce disque les chanteuses Aurélie Saada du duo Brigitte, Saâne, la comédienne Anaïs Demoustier et les pianistes Thomas Enhco et Alexandre Tharaud.

Engagement associatif[modifier | modifier le code]

Le , il fait partie du jury du concours d'éloquence #BalanceTonSpeech, organisé par Women Safe, association dont il fait partie, et Sciences Po Saint-Germain-en-Laye, en soutien aux femmes victimes de violences[8]. Le chanteur s’engage aussi, au cours de son parcours musical, dans des associations regroupant musique et handicap[9], et soutient depuis 2017 la cause contre les violences lgbtophobes au sein de l’association « Urgence homophobie ». C'est dans ce cadre qu'il participe à la chanson caritative De l'amour, fin 2018[10].

Le , il participe à la campagne numérique #EnsembleSurInternet de MALD agency[11] pour lutter contre toutes les discriminations et la haine sur Internet pendant le premier confinement national de la Covid-19 avec les associations UEJF, Urgence Homophobie, STOP Homophobie, SOS Racisme et Cool Kids Féministes et 16 autres personnalités[12],[13].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2016 : TER Centre
  • 2016 : Vers les ourses polaires
  • 2017 : Moïra Gynt
  • 2017 : Soleil noir
  • 2017 : La vie ne vaut rien (reprise d'Alain Souchon)
  • 2017 : Une envie méchante
  • 2018 : Nous sommes
  • 2018 : Mourir vieux (avec toi)
  • 2018 : Demain, peut-être
  • 2019 : Le visage de la nuit
  • 2019 : Après eux
  • 2019 : Je te laisse
  • 2019 : Place Espoir
  • 2020 : Songes
  • 2020 : Une autre histoire d'amour
  • 2020 : Pertusato
  • 2021 : Juste pour te plaire
  • 2021 : À ciel ouvert
  • 2021 : Montecalvario (featuring Aurélie Saada)
  • 2021 : Et tu restes (extrait de la bande originale du film Le Chêne)

Participations[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Julie Ménard, « Rambouillet : Tim Dup, l’artiste qui monte, qui monte », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. http://www.jversailles.fr/article/article/tim-dup-edite-par-warner-cha/.html
  3. « Coup de Coeur Chansons 2017 », sur Académie Charles-Cros (consulté le ).
  4. « Barbara vue par “ses hommes”… Albin de la Simone, Tim Dup et les autres », Télérama.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. « Barbara, femme piano(s) », sur chansonfrancaise.blogs.sudouest.fr, (consulté le ).
  6. Joyeux Noël - Le Grand Noël (lire en ligne).
  7. a et b [PDF] « Coups de cœur 2019 - Chanson francophone », sur charlescros.org (consulté le ).
  8. « #BalanceTonSpeech: un concours d'éloquence sur les violences faites aux femmes », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. « Le tour de chant hors scène de Tim Dup »
  10. « Clip "De l'amour" : Emmanuel Moire, Amir et Amel Bent chantent pour Urgence Homophobie »
  11. « Campagne #EnsembleSurInternet by MALD agency », sur maldagency.com
  12. Ronan Tésorière, « «Ensemble sur Internet» : la campagne pour lutter contre les discriminations pendant le confinement », Le Parisien,
  13. Loïse Delacotte, « #Ensemblesurinternet, attention au cyberharcèlement pendant le confinement », Cosmopolitan,
  14. « Sélection chanson 2017 », sur charlescros.org (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles :

  • « Musique : qui est Tim Dup, l'artiste qui monte ? », France Info,‎ (lire en ligne, consulté le )
  • Ariel Schwarz, « Timothée Duperray, Alias Tim Dup, jeune talent de la chanson française venu de Rambouillet », L'Écho républicain,‎ (lire en ligne, consulté le )
  • « Tim Dup : “J'ai écrit ma première chanson en 5e pour séduire une copine” », Télérama,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :