Papoose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Papoose
Description de cette image, également commentée ci-après

Papoose en concert à Paris en 2013.

Informations générales
Nom de naissance Shamele Mackie
Naissance (37 ans)
Bedford Stuyvesant, Brooklyn, New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop, rap East Coast
Instruments Voix
Années actives Depuis 1998
Labels Streetsweepers Entertainment, Desert Storm Records
Site officiel papooseonline.com

Papoose, de son vrai nom Shamele Mackie, né le à Bedford Stuyvesant, Brooklyn, New York, est un rappeur américain. Papoose se distingue par sa « faculté d'adaptation » (versatility) comme il aime l'appeler. Il peut en effet rapper sur n'importe quel thème, prônant le hardcore, la violence et la haine comme la plupart de ses acolytes mais offrant également une écriture plus construite et réfléchie, se basant sur son autobiographie qui est comparable à celle de beaucoup de jeunes issus des quartiers défavorisés des États-Unis d'Amérique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire du même quartier que The Notorious B.I.G. ou encore Mike Tyson, Papoose est découvert par le grand public en 2004 après avoir rejoint le label Streetsweepers Entertainment du producteur DJ Kay Slay, figure incontournable du hip-hop new-yorkais. Il est particulièrement reconnu pour ses mixtapes. Son nom de scène (qui désigne un jeune enfant indien) lui aurait été donné par sa grand-mère dans sa jeunesse[1].

Papoose se fait connaître du public en 1998 sur l'album Roots of Evil de Kool G Rap[1]. L'année suivante, il publie son premier single, Thug Connection/Alphabetical Slaughter[2]. Après un disque qui a échoué, il décide de produire ses propres mixtapes[1], l'une desquelles il présentera à DJ Kay Slay[3]. Ce dernier invite Papoose à son émission de radio, et, impressionné par son titre Alphabetical Slaughter, le signe à son label Streetsweepers Entertainment. Il continue dans la publication de mixtapes à succès _ une douzaine entre 2004 et 2006[1] – et remporte un Justo Mixtape Award dans la catégorie de « meilleur artiste underground » de l'année 2005[2].

Le 24 août 2006, son site officiel annonce sa signature au label Jive Records[1]. Un album intitulé The Nacirema Dream est alors prévu[4]. Cependant, en septembre 2007, Kay Slay révèle son départ de Jive aux côtés de Papoose[5].

Il continue la publication de mixtapes jusqu'à son titre Most Hated Alive publiée le 4 décembre 2012[6]. Son premier album The Nacirema Dream est prévu pour le 5 mars 2013[7]. Pour la promotion de l'album, il publie le single On Top of My Game qui fit participer Mavado le 11 décembre 2012[8]. La date de sortie est cependant repoussée une troisième fois jusqu'au 26 mars 2013[9].

Le 2 juin 2013, Papoose participe au Summer Jam de la chaîne de radio Hot 97 avec l'aide de Top Dawg Entertainment, jouant le troisième single Get at Me issu de The Nacirema Dream avec Ron Browz[10].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Papoose se marie en 2008 avec la rappeuse originaire du Bronx, Remy Ma, alors incarcérée pour agression[11].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2013 : The Nacirema Dream
  • 2015 : You Can't Stop Destiny

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Art of War
  • 2004 : StreetSweepers Presents Papoose: Street Knowledge
  • 2004 : StreetSweepers Presents Papoose: The Beast From the East
  • 2004 : StreetSweepers Presents Papoose: Election Day: Papoose for the Streets
  • 2005 : StreetSweepers Presents Papoose: A Moment of Silence
  • 2005 : StreetSweepers Presents Papoose: Underground King
  • 2005 : StreetSweepers Presents Papoose: Sharades
  • 2005 : StreetSweepers Presents Papoose: Mixtape Murder: Runnin' The City
  • 2005 : StreetSweepers Presents Papoose: A Bootlegger's Nightmare
  • 2005 : StreetSweepers Presents Papoose & Memphis Bleek: Bedstuy Do or Die
  • 2005 : StreetSweepers Presents Papoose: Unfinished Business: The Best of Papoose
  • 2006 : StreetSweepers Presents Papoose: Menace II Society Part 2
  • 2006 : Streetsweepers Presents Papoose: A Threat and a Promise
  • 2006 : Streetsweepers Presents Papoose: The Boyz in the Hood
  • 2006 : Streetsweepers Presents Papoose: The 1.5 million Dollar Man
  • 2006 : Streetsweepers Presents Papoose: Second Place is the first Loser
  • 2006 : Streetsweepers Presents Papoose: The fourth quarter assassim: Holiday Hitman
  • 2007 : Streetsweepers presents Papoose: Internationally Known
  • 2007 : Streetsweepers Presents Papoose: Already a Legend
  • 2008 : Streetsweepers Presents Papoose: Build or Destroy
  • 2009 : Streetsweepers Presents Papoose: 21 Gun Salute
  • 2009 : Streetsweepers Presents Papoose: Military Grind
  • 2010 : Papoose Season
  • 2011 : The 2nd Coming
  • 2011 : King of New York
  • 2012 : The Last Year

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Cyril Cordor, « Papoose Biography », AllMusic (consulté le 8 mars 2009).
  2. a et b (en) Jack Erwin, « Next Up: Papoose », XXL, Harris Publications,‎ (consulté le 8 mai 2008).
  3. (en) Thomas Golianopoulos, « Papoose » (consulté le 8 juin 2012).
  4. (en) Hip-Hop Connection, octobre 2006.
  5. (en) Dick Johnson, « 50 Cent Outsells Kanye West In Europe, Saigon Says He Was Set Up During Mobb Deep Fight, Jay-Z Drops Another One », sohh.com,‎ (consulté le 8 mars 2008).
  6. (en) Iandoli, Kathy. (3 décembre 2012) Mixtape Release Dates: Papoose, Master P, Red Cafe, Birdman | Get The Latest Hip Hop News, Rap News & Hip Hop Album Sales. HipHopDX, (consulté le 14 novembre 2013).
  7. (en) Papoose Tells Old Man Ebro He Deserves More Spins on HOT 97 + Tells Cipha Sounds, Rosenberg & K. Foxx That Prison Guards Spy When He And Remy Get It In [VIDEO]. Hot97.com (13 décembre 2012), (consulté le 14 novembre 2013).
  8. (en) « iTunes – Music – On Top of My Game (feat. Mavado) – Single by Papoose », sur iTunes,‎ (consulté le 26 décembre 2013).
  9. (en) « Nacirema Dream : Papoose: Music », sur Amazon.com (consulté le 26 décembre 2013).
  10. (en) « The most newsworthy item of Summer Jam ended up being an impromptu Papoose performance », Complex,‎ (consulté le 24 juillet 2014).
  11. (en) « Papoose Exclusive: He And Remy Ma Will Get Married Next Month -- In Prison », MTV (consulté le 29 janvier 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]