The Ting Tings

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Ting Tings
Description de cette image, également commentée ci-après
The Ting Tings à Toronto, au Canada, en 2009.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Indie pop[1], rock indépendant[2], dance-punk[3], synth-pop[4], dance-pop[5]
Années actives Depuis 2007
Labels Columbia, RED Ink Records, Roc Nation
Composition du groupe
Membres Jules de Martino
Katie White

The Ting Tings est un groupe d'indie pop britannique[6], originaire de Salford, en Angleterre. Il est formé en 2006 de Jules de Martino et Katie White. Le mot tīng signifie écouter en chinois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Katie White lors des XFM Awards.

Née dans une ferme près de Manchester[7], Katie White apparaît la première fois dans un groupe d'adolescentes TKO - initiale pour Total Knock Out. Le groupe est constitué de Katie et de deux amies, Joanne Leeton et Emma Lally[8]. TKO était supporté par Steps et Five mais n'a jamais signé sur un label[9], et n'a sorti qu'un seul single sur internet.

Né et élevé dans l'Est de Londres, Jules De Martino débute dans un groupe appelé Babakoto, et sort un single Just To Get By en 1987. Après que Babakoto se sépare, De Martino devient le chanteur d'un groupe de rock indépendant, Mojo Pin. Mojo Pin sort deux singles, You en 1995 et My Imagination en 1996.

Ils forment les Ting Tings après s'être rencontrés à l'université, nommé ainsi par une collègue chinoise de White quand elle travaillait dans une boutique qui lui a dit que le nom était celui d'un vieux kiosque[7] en mandarin (peut être 听听 / Tīng tīng[10] ; le nom chinois du groupe est cependant 听听乐团 / Tīng tīng yuètuán / « Groupe écoute »).

We Started Nothing (2008–2009)[modifier | modifier le code]

The Ting Tings jouant au South by Southwest en 2008.

Shut Up and Let Me Go est utilisé pour la publicité de l'iPod en avril 2008[11] et pour la campagne « Plus c'est Fanta, moins c'est sérieux » de 2009[12].

Ils enregistrent trois singles sur leur label actuel Columbia Records et le single That's Not My Name atteint la 1re place le 18 mai 2008 dans les charts des singles du Royaume-Uni[13]. L'enregistrement de leur album We Started Nothing est terminé le 19 mai 2008 et se hisse à la première place des charts aux Royaume-Uni[14].

Sounds from Nowheresville (2010–2012)[modifier | modifier le code]

Le duo commence l'écriture d'un deuxième album à Paris, en France[15]. L'incarnation originale de l'album est enregistrée en huit mois dans la cave d'un club de jazz dans la banlieue de Friedrichshain à Berlin, en Allemagne[16],[17],[18]. Le premier single, Hands est publié en octobre 2010[19]. Il est mixé par Calvin Harris et écrit par le duo [20]. Le single débute 29e de l'UK Singles Chart et la première place du Billboard[21].

Leur deuxième album studio, Sounds from Nowheresville, sort le 27 février 2012 au Royaume-Uni et en France, en mars aux États-Unis. En avril 2012, Orange privatise la Place du Palais-Royal pour un concert interactif avec les internautes du monde entier mis en scène par Eric Checco[22].

Super Critical (depuis 2012)[modifier | modifier le code]

Le groupe s'installe à Ibiza en septembre 2012 afin d'écrire et d'enregistrer leur troisième album[23], Super Critical, dont la date de sortie est prévue pour le [24]. Ils publient un remix club du premier single Wrong Club sur SoundCloud en avril 2014[25] ; le single est publié en téléchargement en juillet. Leur troisième album, Super Critical, est publié en octobre 2014[26].

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie des Ting Tings.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Adam Moerder, « The Ting Tings: We Started Nothing », Pitchfork, (consulté le 29 novembre 2017)
  2. (en) Andre Paine, « Big Buzz », Billboard, (ISSN 0006-2510, consulté le 29 novembre 2017), p. 41.
  3. (en) Claire Stern, « The Ting Tings On Their New Album Super Critical and Partying in Ibiza with Duran Duran », InStyle, (consulté le 29 novembre 2017).
  4. (en) « Ting Tings Remix Dylan, Rare Johnny Cash + More », Spin, (consulté le 29 novembre 2017).
  5. Miles Raymer, « The Ting Tings' 'Wrong Club' gets an ironically clubby remix by Boix », Entertainment Weekly, (consulté le 29 novembre 2017)
  6. (en) The Ting Tings sur AllMusic.
  7. a et b (en) « Ting Tings - History », The Ting Tings (consulté le 29 juin 2008)
  8. (en) Le KO de TKO marque sa fin, This Is Lancashire - 31 décembre 2001
  9. (en) Sound of 2008: The Ting Tings BBC 6 Music - 2 janvier 2008.
  10. http://timessquare.com/Events/Music_Events/The_Ting_Tings_at_Terminal_5/
  11. Vidéo en ligne de la publicité pour l'iPod utilisant la chanson Shut Up and let Me Go de The Ting Tings
  12. La Campagne Fanta 2009 avec mention des Ting Tings sur Blogopub
  13. (en) The Ting Tings - The Ting Tings top UK. album chart sur contactmusic.com.
  14. (en) "World Album Charts". aCharts.us. consulté le
  15. (en) « set to write second album in Paris », NME.com, (consulté le 2 janvier 2009)
  16. (en) « Ting Tings to do 'Berlin album' », BBC Newsbeat, (consulté le 2 juillet 2009)
  17. (en) Murray, Robin (2010) Ting Tings Talk Album No.2, Clash.
  18. (en) Smirke, Richard (2010) The Ting Tings: “We’ve had loads of surreal moments”, The Big Issue in the North, 25 octobre 2010.
  19. (en) Reilly, Dan (2010) Ting Tings Bring 'Playlist' Feel to New Album – Exclusive Video, spinnermusic.co.uk, 3 novembre 2010.
  20. (en) Ting Tings team up with Calvin Harris for comeback single, NME, 11 août 2010.
  21. (en) [[[:Modèle:BillboardURLbyName]] The Ting Tings], billboard.com.
  22. « The Ting Tings : concert gratuit à Paris relayé sur Facebook et Twitter », sur http://www.lesinrocks.com, (consulté le 15 mai 2014)
  23. (en) « Thetingtings: we have set up our studio », sur https://twitter.com, (consulté le 24 août 2014)
  24. (en) « The Ting Tings Super Critical (Web) », sur http://www.josepvinaixa.com, (consulté le 24 août 2014)
  25. « The Ting Tings - Wrong Club (Club Mix by The Super Criticals) », SoundCloud (consulté le 29 septembre 2014).
  26. (en) Fred Thomas, « Super Critical – The Ting Tings », AllMusic. All Media Network (consulté le 2 mai 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :