AaRON

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
AaRON
Description de cette image, également commentée ci-après
AaRON en 2009.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Rock alternatif, rock électronique[1], electropop[2]
Années actives Depuis 2004
Labels Cinq7, Wagram Music
Site officiel www.aaron-world.org
Composition du groupe
Membres Simon Buret
Olivier Coursier

AaRON (Artificial Animals Riding On Neverland) est un groupe de rock alternatif français. Il est formé en 2004 par Simon Buret et Olivier Coursier.

Le groupe est révélé en 2006 avec leur tube U-Turn (Lili), qui est notamment utilisé dans la bande originale du film Je vais bien, ne t'en fais pas, sorti la même année.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (2004—2012)[modifier | modifier le code]

L’histoire d’AaRON commence en 2004[1] quand Simon Buret rencontre Olivier Coursier sur recommandation. Ayant apporté quelques textes en anglais, il repart avec un premier titre Endless Song[3]. Dans les deux mois qui suivent, le travail du duo paye, cette collaboration fait naître huit chansons. Mais leurs parcours professionnels les séparent, Simon, à l’origine comédien, part sur des tournages tandis qu’Olivier part en tournée avec Mass Hysteria, dont il est le guitariste jusqu’en 2007. Malgré ces contretemps, ils parviennent à créer une vingtaine de chansons dans le home studio parisien d'Olivier. Et en 2005 cet effort est récompensé, la chanson Little Love figure sur la bande originale du film Dans tes rêves[4].

Au moment des essais de Simon Buret pour le film de Philippe Lioret Je vais bien, ne t'en fais pas, Olivier Coursier et Simon Buret finalisent U-Turn (Lili), qu'ils font parvenir au réalisateur[3]. Dans ce film, Simon Buret joue finalement le rôle de l'ami du frère absent de Lili, lui faisant écouter le morceau U-Turn (Lili), enregistré par son frère. Au total, le film empruntera deux chansons au duo pour la bande originale[5] : U-Turn (Lili) et Mister K. À la suite du succès du film, la chanson U-Turn (Lili)[3] devient no 1 sur iTunes pendant un mois et révèle le groupe au grand public[réf. nécessaire].

En sort le premier album du duo, intitulé Artificial Animals Riding on Neverland (dont AaRON est l'acronyme)[6]. Le même mois, AaRON passe pour la première fois à la télévision, interprétant U-Turn (Lili) en direct sur France 3 dans l’émission Ce soir (ou jamais !). AaRON entamera dès lors une tournée qui débutera en et se terminera après une tournée allemande en . Deux dates sont programmées à l'Olympia en . Le groupe a également donné un concert au Zénith de Paris le , avec un orchestre symphonique. Ils sont nommés par deux fois aux Victoires de la musique, et reçoivent le prix du Best European Breaktrough Artist au Danemark. Ils reçoivent également en 2008 un NRJ Movie Award pour leur chanson U-Turn (Lili)[2]. Le [7], AaRON compose et écrit La Place du Vide, pour la chanteuse Zazie, enregistré en duo avec elle sur son album Za7ie. Ce titre est classé 31 dans l'Ultratop de Wallonie[8].

Le deuxième album, Birds in the Storm, sort le [9]. Porté par le single Rise, il rencontre un franc succès et se place d'entrée dans les meilleures ventes d'albums. Ce succès est le fruit de la même recette pimentée de nouveaux ingrédients, notamment une réalisation plus riche, accueillant des arrangements et des sonorités électroniques et sublimé par des textes oniriques et des mélodies délicates[10]. La tournée du deuxième album se joue à guichets fermés en France (une centaine de dates, dont deux au Casino de Paris, deux au Trianon, une au Zénith) mais aussi en Allemagne, à Londres, New York et au Canada. AaRON après avoir fait une création originale, entourés de chœurs et cuivres pour deux dates exceptionnelles à la salle Pleyel, a organisé une série de concerts s’intitulant Unplugged and Waves[11]. Lors de ces concerts, le duo s’était mis en tête de revisiter leurs morceaux en changeant l’instrumentation, rendant leur univers encore plus singulier. Ces enregistrements ont donné naissance à leur troisième album, Waves from the Road, qui se placera lors de sa sortie en tête des ventes d'albums live[12],[13].

Derniers albums (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

AaRON au Paléo festival en 2016.

En 2013, le groupe compose la bande originale du film Les Yeux fermés[14] réalisé par Jessica Palud et dont Simon Buret tient le premier rôle[15].

Ils annoncent, au mois d', l'album, We Cut the Night, qui sort en septembre. L'album est présenté par John Malkovich, (qui participe au clip officiel du premier titre de l'album Blouson noir) et remporte comme ses prédécesseurs un franc succès dès sa sortie dans plusieurs pays : il recevra un disque d'or , et la tournée mondiale comptera deux-cents concerts sur les deux années suivantes. Plusieurs chansons de l'album seront synchronisées, dont le tube Blouson noir choisi pour incarner la bande sonore mondiale du parfum L'Homme de la maison Yves Saint Laurent Beauté.

Entre 2015 et 2017, la tournée passe par quelques Zénith de Paris, puis La Cigale[16], L'Olympia[17], le Palais de Tokyo, Monaco [18] et enfin la Salle Pleyel.

AaRON joue le vendredi au Zénith de Paris jouant les morceaux extraits de son dernier opus sorti le , intitulé Anatomy of Light[19]. Le groupe devait jouer au Zénith à l'automne 2020, mais s'est retrouvé dans l'impossibilité d'honorer ce concert à cause de la crise sanitaire[19]. Le single The Flame, issu de l'album, est clippé[19]. En décembre 2021, le duo, qui venait de finir sa tournée, dévoile le clip du morceau Minuit, nouvel extrait de leur album Anatomy of Light[20].

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums live[modifier | modifier le code]

Bandes originales[modifier | modifier le code]

Collaborations[modifier | modifier le code]

Singles et EP[modifier | modifier le code]

  • 2006 : U-Turn (Lili)
  • 2007 : Le Tunnel d'or
  • 2008 : Angel Dust
  • 2008 : Little Love
  • 2008 : Mister K
  • 2010 : Rise
  • 2010 : Seeds of gold
  • 2011 : Arm Your Eyes
  • 2011 : Tomorrow Morning
  • 2015 : Blouson noir (EP)
  • 2015 : Onassis
  • 2016 : Maybe on the Moon
  • 2020 : Odyssée (EP)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Aaron en concert à Victoire 2 ce samedi soir : une pépite électro-rock à ne pas manquer », sur Midi libre, (consulté le ).
  2. a et b « AaRON prend le virage de l’électro pop », sur lhebdoduvendredi.com, (consulté le ).
  3. a b et c « portrait | AaRON, de concert | Complice et complémentaire, le duo pop français défend ce soir à l’Olympia son troisième album, cinq ans après le précédent.. », sur Libération (consulté le ).
  4. « AaRON (biographie) », sur musique.jeuxactu.com (consulté le ).
  5. « BO de Je vais bien, ne t'en fais pas », sur L'Internaute (consulté le ).
  6. « Artificial Animals Riding on Neverland | Un album de AaRON sorti en 2007 chez Discograph », sur indiepoprock.fr (consulté le ).
  7. « Sortie de Za7ie », sur lemag-vip.com, (consulté le ).
  8. « Classement La Place du Vide avec Zazie et AaRON », sur Ultratop (consulté le ).
  9. Didier Varrod, « Nouvel album « Birds in the Storm » à venir le 4 Octobre 2010 », sur rocknfrance.fr, (consulté le ).
  10. Kate Herchuez, « Birds in the Storm (critique) », sur Le Figaro, (consulté le ).
  11. Guillaume Torrent, « "Waves from the Road" - AaRON », sur musicactu.com, (consulté le ).
  12. « Alcaline, le mag (France 2) : Qui se cache derrière le groupe AaRON ? (VIDEOS) », sur programme-tv.net, (consulté le ).
  13. « Waves from the Road, l’album live d’AaRON (avec une vidéo) », sur Madmoizelle, (consulté le ).
  14. « AaRON signe la bande originale du film "Les yeux fermés" », sur Charts in France, (consulté le ).
  15. Christophe Chadefaud, « Le chanteur d'AaRON: « Si je vois une image, il y a un instrument qui va avec. C'est automatique. » », sur L'Express, (consulté le ).
  16. « Aaron Born Ruffians Elvis Perkins en concert le Mercredi 14 octobre 2015, La Cigale à Paris, Paris », sur www.infoconcert.com (consulté le ).
  17. « Aaron en concert - L'Olympia - 25 novembre 2015 », sur ParisBouge (consulté le ).
  18. Raphaël Brun, « « Monaco représentela dolce vita » - Monaco Hebdo », sur monacohebdo.mc, (consulté le ).
  19. a b et c « AaRON en concert au Zénith de Paris », sur sortiraparis.com, (consulté le ).
  20. « VIDÉO - AaRON dévoile "Minuit" un nouveau clip aérien et dépaysant », sur rtl2.fr (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]