Rilès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Rilès
Nom de naissance Rilès Kacimi
Naissance (24 ans)
Rouen, Seine-Maritime,
Drapeau de la France France
Activité principale Rappeur, Auteur-compositeur-interprète, Réalisateur artistique
Genre musical Hip-Hop, Rap
Instruments Voix, Guitare électrique, Guitare folk, Piano, Bongo, Saxophone Clavier
Années actives Depuis 2014
Labels Rilesundayz, Republic Records
Influences Kanye West, Russ
Site officiel www.rilesundayz.com

Rilès Kacimi, plus connu sous le mononyme Rilès, né le à Rouen, en Seine-Maritime, est un rappeur, auteur-compositeur-interprète et producteur de musique français, composant et interprétant en anglais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rilès Kacimi, alias Rilès, né le [1],[note 1]. Il est rouennais, issu d'une famille originaire d'Algérie, et plus précisément de la région de Kabylie[8]. Il a vecu à Rouen avec ses parents et son frère Samy Kacimi et ses petites sœurs Rik, Maha et Malak. Après avoir obtenu un baccalauréat scientifique, Rilès étudie la littérature anglaise à l'université de Rouen et travaille en parallèle comme surveillant dans un lycée à Canteleu. Plus tard, il démissionne de ce poste. Sa seule source de revenus est alors la musique qu'il produit, les concerts qu'il fait, ainsi que des toiles qu'il peint et vend sur Internet ou à des amis et voisins[9],[10],[11].

Il produit ses premières musiques de manière indépendante, écrivant en anglais et assumant une inspiration américaine (Kanye West notamment)[3],[4]. Il construit un Home studio dans sa chambre et apprend en autodidacte[12]. De à , il se met au défi d'écrire, enregistrer, mixer et produire une chanson par semaine, publiée le dimanche sur sa chaîne YouTube, c'est le projet Rilèsundayz. Durant les Rilèsundayz, Rilès a réussi à former un acrostiche avec les titres de chaque chanson qu'il a écrit. La phrase ainsi formée est une phrase en latin « O sed fugit interea, fugit irreparabile tempus, audeamus nunc». Cela signifie « Pendant ce temps, le temps s’échappe, irremplaçable » ce qui est en lien direct avec son logo, un sablier[13]. En sa notoriété augmente grâce à une vidéo du youtubeur Seb la Frite, qui lui est consacrée[5].

En dehors de son EP Vanity Plus Mind, Rilès a ainsi produit 52 chansons dont deux (Brothers et Thank God) furent certifiées disques d'or en . Début 2018, Brothers est certifiée disque de platine et fin 2018, c'est au tour de I Do It d'être qualifiée disque d'or.

Il réalise également quelques clips vidéos, notamment pour ses titres Nowadays, College Dropout, Another Complaint But et Brothers[5],[6]. Le , il publie le clip vidéo de Pesetas, réalisé dans le désert Salar d'Uyuni, puis publie le celui de Should I, tourné à Los Angeles. Deux de ses clips Brothers et I Do It apparaissent dans le top 50 des charts en France[14].

Après avoir sorti un premier EP (Vanity Plus Mind), Rilès organise en 2017 une tournée de vingt-deux concerts, appelée Jungle Tour. Il se produit notamment au Bataclan à Paris, à deux reprises, puis au Zénith de Rouen[7]. Il fait un soldout à chacun de ces concerts. En parallèle de sa tournée européenne, Rilès réalise une tournée au Maghreb, The Jungle Tour Maghreb edition avec un concert au Maroc, deux concerts en Tunisie et un concert en Algérie qui sont tous donnés à guichet fermé.

Le , il annonce sur sa page Facebook et son compte Twitter avoir signé un contrat de partenariat avec Republic Records et Sony/ATV Music.

Dans la nuit du 21 au , il publie sur internet une nouvelle chanson nommée I'll be Back, où il s'inspire de la musique de l'anime Naruto. À la fin de la vidéo paroles de cette chanson, il annonce la sortie prochaine d'un album.

Le , en même temps que ses 23 ans, il annonce sur Instagram que l'album est terminé après une année complète de travail et plus de 200 morceaux et maquettes produits. Il annonce plus tard que cet album sortira le .

Le , il sort le single de son futur album, Marijuana, suivi du clip dans lequel Snoop Dogg apparaît.

Deux jours après, Rilès officialise une future tournée nommée The Tiger Tour dont la première partie (mars-avril) comprend 9 dates dans de nombreux pays, comme l’Allemagne et les États-Unis. La seconde partie (novembre-décembre) se déroule exclusivement en France et en Belgique et se compose de 12 programmations en moins d’un mois.

Le 30 août , Rilès sort son premier album Welcome To The jungle, il est certifié disque d'Or[15]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2014 : Nowadays
  • 2015 : Another Complaint But..
  • 2016 : College Dropout
  • 2016 : Ohmama
  • 2016 : Thank God
  • 2016 : I Do It
  • 2016 : Brother
  • 2016 : Should I
  • 2016 : Earthquake
  • 2016 : Drop It Like It's on Fire
  • 2016 : For Mama
  • 2016 : U Better Listen (My Own)
  • 2016 : Gotta Lotta
  • 2016 : I'll Try
  • 2016 : The Heartbreak
  • 2016 : E Knows
  • 2016 : Empire
  • 2016 : No Lie
  • 2017 : Pesetas
  • 2017 : A Happy New Year
  • 2017 : Fuckalife
  • 2017 : U Like
  • 2017 : Gtfo
  • 2017 : In The Jungle
  • 2017 : Those Nights
  • 2017 : I Love it
  • 2017 : PKMN (RED)
  • 2017 : Enjoy the Ride
  • 2017 : Real Talk
  • 2017 : Rilès (21)
  • 2017 : Alive
  • 2017 : Remedy
  • 2017 : Away
  • 2017 : Blood on My Lips
  • 2017 : It's Just the Beginning
  • 2017 : Love the Way You Dance
  • 2017 : Evil
  • 2017 : The Cleaning Lady
  • 2017 : Eastside Georgia
  • 2017 : Most wanted
  • 2017 : After the Darkness
  • 2017 : Understood
  • 2017 : Dontreallyknow
  • 2017 : Energy
  • 2017 : Ain't Even Started
  • 2017 : Maille
  • 2017 : Unexpected
  • 2017 : Show Must Go On
  • 2017 : NSFW
  • 2017 : Una Vez Mas (Que Sera Sera)
  • 2017 : No Sleep
  • 2017 : Champion
  • 2017 : Utopia
  • 2018 : I'll be Back
  • 2018 : Lost
  • 2019 : Marijuana
  • 2019 : Remind me
  • 2019 : Against The Clock
  • 2019 : Myself n the sea
  • 2019 : Sugarbabe
  • 2019 : Ultimatum
  • 2019 : Queen
  • 2019 : Old Dayz
  • 2020 : GOA
  • 2020 : Let it go
  • 2020 : Feelings
  • 2020 : Keep It Sexy

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'âge annoncé par les journalistes[2],[3],[4],[5],[6],[7] est régulièrement contradictoire avec la date du 4 janvier 1996.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Rilès Kacimi », sur bfmtv.com (consulté le 26 janvier 2018).
  2. Ibtissam Ouazzani, « Rilès, le nouveau visage du rap français, bientôt en concert à Casablanca », Huffington Post Maghreb, (consulté le 28 décembre 2017).
  3. a et b « 5 questions à Rilès », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le 19 décembre 2017).
  4. a et b « Rilès, le rappeur de Rouen qui devient grand », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 19 décembre 2017).
  5. a b et c « VIDÉO. Rilès, ce rappeur inconnu aux 100 millions de vues YouTube après un défi », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 14 décembre 2017).
  6. a et b Benjamin Pierret, « Qui est Rilès, le rappeur qui cartonne sur le web et remplit le Bataclan? », sur bfmtv.com, (consulté le 14 décembre 2017).
  7. a et b « EN IMAGES - Rilès met le feu au Zénith de Rouen », France 3,‎ (lire en ligne, consulté le 19 décembre 2017).
  8. « ...Ce dernier est un modèle pour le jeune homme, dont les parents - d’origine kabyle - écoutaient autant Idir que Brassens. » [1].
  9. « Vidéo : le jeune MC Rilès nous donne la pêche avec son hymne hustler "I Do It" », sur Les Inrocks (consulté le 25 mars 2019).
  10. meh, « Rilès painting Kanye West », (consulté le 25 mars 2019).
  11. nouvellesvaguesrdac, « Le portrait du mois #3 : Rilès », sur Nouvelles Vagues, (consulté le 25 mars 2019).
  12. « Rilès, jeune rappeur de Rouen, a déjà tout d’un grand », www.paris-normandie.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 19 décembre 2017).
  13. « Après 52 morceaux, le rappeur de Rouen Rilès arrête son « Rilèsundayz » et livre quelques secrets », 76 actu,‎ (lire en ligne, consulté le 25 octobre 2018).
  14. « Discographie Rilès », sur www.lescharts.com (consulté le 19 décembre 2017).
  15. to the jungle Certification SNEP pour l'album Welcome to the jungle

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative à la musiqueVoir et modifier les données sur Wikidata :