Cette page est semi-protégée.

Angèle (chanteuse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Angèle et Laeken (homonymie).
Angèle
Description de cette image, également commentée ci-après
Angèle lors du Festival de Cannes 2019.
Informations générales
Nom de naissance Angèle Joséphine Aimée Van Laeken
Naissance (24 ans)
Uccle, Drapeau de la Belgique Belgique
Activité principale Autrice-compositrice-interprète, instrumentiste, productrice de musique
Genre musical Chanson française, pop
Instruments Voix, piano
Années actives Depuis 2015
Labels Angèle VL, Initial Artist Services, Universal France

Angèle Van Laeken, dite Angèle, née le à Uccle (Belgique), est une autrice-compositrice-interprète, instrumentiste et productrice belge.

Son premier album, Brol, sorti en et certifié disque de diamant, s'est vendu à plus de 500 000 exemplaires 11 mois après sa sortie, atteignant ainsi la première place des ventes d'album en France pour l'année 2019[1],[2].

En 2020, elle remporte la Victoires de la musique du concert de l'année pour son Brol Tour [3].

Biographie

Jeunesse et formation

Angèle Van Laeken naît le à Uccle en Belgique. Elle est la fille du chanteur Marka et de la comédienne Laurence Bibot (fondateurs du duo pop-rock-électro Monsieur et Madame), et la sœur du rappeur Roméo Elvis[4],[5],[6].

Elle grandit à Linkebeek, dans la banlieue sud de Bruxelles[7]. Son père l'encourage très tôt à apprendre à jouer du piano, ce qui lui inspire une carrière musicale[8].

Angèle a fréquenté un établissement catholique à l'éducation stricte, à laquelle elle se sentait étrangère, avant de rejoindre l'École Decroly, une école à la pédagogie inspirée de l’éducation nouvelle. Les options artistiques variées de cette école secondaire[9] lui permettent de s'épanouir davantage et de rejoindre une école de jazz avant d'intégrer le groupe de son père[10]. Angèle donne par la suite ses premiers concerts dans des cafés de Bruxelles[11].

Carrière musicale

Débuts médiatiques

Elle se fait connaître en 2016, notamment en reprenant un titre de Dick Annegarn : Bruxelles[12], mais également via de courtes vidéos sur son compte Instagram où elle mêle chant et humour[12]. Durant l'année 2017, elle assure les premières parties du duo franco-cubain Ibeyi et du rappeur belge Damso.

Son premier single, La Loi de Murphy[12], sort fin 2017 et fait des millions de vues sur YouTube[12]. Un second single, intitulé Je veux tes yeux[13], a été publié début 2018. Les deux clips ont été réalisés par la photographe belge Charlotte Abramow[14].

En , elle donne son premier concert parisien au Trianon, accompagnée de MC Solaar, sur la reprise de son titre Victime de la mode, et participe ensuite à de grands festivals d'été[15] en Belgique, en France et en Suisse, comme Les Ardentes, Dour[16], Garorock, Rock Werchter[17] ou encore le festival des Vieilles Charrues.

Angèle accroît alors sa popularité en apparaissant sur Silence, un titre de l'album Lithopédion de Damso paru en , ce qui lui permet d'acquérir une certaine notoriété, notamment dans le milieu du rap : le grand public commence dès lors à s'intéresser à elle. Angèle enchaîne dans le même temps avec La Thune, son troisième single[18].

Premier album : Brol

Elle annonce dans la foulée la sortie de son premier album sur le label Initial[19], intitulé Brol, dont les titres sont présentés en [20]. L'album sort le , en même temps que son quatrième single, Tout oublier, en duo avec son frère, Roméo Elvis[21]. Cet album connaît un certain succès dès ses débuts, Angèle faisant notamment le tour de différentes grandes émissions télévisées françaises, comme Taratata le [22]. En , dans une interview pour le site de Télérama[23], elle affirme sentir un fort sexisme dans le monde de la musique, et constate que certains ont du mal à intégrer le fait qu'elle écrit, compose et produit ses chansons elle-même. Le , cet album Brol est certifié disque de platine, deux mois après sa sortie[24]. Début , il est certifié disque de diamant en France pour 500 000 albums vendus[25].

Le , Angèle dévoile le vidéoclip de Balance ton quoi[26]. Le , elle participe à La chanson de l'année diffusée sur TF1, grâce au succès de son titre Tout oublier[27]. En , elle participe au festival du roi Arthur. Le , elle dévoile le vidéoclip de Flou[28]. Le , elle lance une nouvelle chanson, Perdus. Il figure sur la réédition de son album Brol, intitulée Brol, la suite. Le , elle lance un nouveau single, Oui ou non, accompagné d'un clip humoristique sur la publicité. Le lendemain, elle remporte aux NRJ Music Awards le prix Artiste féminine francophone de l'année et la Chanson française de l'année pour Tout oublier[29]. Lors de la soirée, elle interprète Balance ton quoi et apparait dans un fauteuil géant en forme de doigt d'honneur[29].

Vie privée

Elle a été en couple pendant plus de 2 ans avec Léo Walk, célèbre danseur et chorégraphe, jusqu'à leur séparation en juin 2019. En novembre 2019, la presse people annonce la chanteuse en couple avec une humoriste et vidéaste française Marie Papillon[30].

Engagements

Au travers de sa musique et de ses paroles, Angèle se montre engagée contre le sexisme, notamment dans sa chanson Balance ton quoi, pour laquelle elle réalise un clip vidéo en collaboration avec Charlotte Abramow et Ophélie Secq, avec la participation de Pierre Niney, Antoine Gouy et Nikita Bellucci[31].

En , elle annonce sa collaboration avec la fondation KickCancer (association qui lutte contre le cancer pédiatrique et lève des fonds lors d'appels à projets ou à l'occasion de courses caritatives telles que Run to Kick). Elle en devient la marraine pour l'année 2019 et participe à la course le [32].

Autres activités

Angèle double le personnage de Gabby Gabby dans la version française du film Toy Story 4 sorti en juin 2019.

Discographie

Tournée

Filmographie

Distinctions

Notes et références

  1. RFM, « Angèle: son album Brol certifié disque de diamant avec plus de 500.000 ventes », sur RFM (consulté le 8 juillet 2019)
  2. Par Eric BureauLe 6 janvier 2020 à 21h18 et Modifié Le 7 Janvier 2020 À 06h31, « Angèle détrône Johnny Hallyday au classement des plus gros vendeurs de disques pour l’année 2019 », sur leparisien.fr, (consulté le 8 janvier 2020)
  3. « Voici le palmarès complet des 35e Victoires de la musique, marquées par le sacre de Clara Luciani, Philippe Katerine et Alain Souchon », sur FranceInfo,
  4. Élisabeth Debourse, « StoryMatch : Dans le téléphone d’Angèle, chanteuse au second degré et petite sœur de Roméo Elvis », Paris Match BE,‎ (lire en ligne)
  5. Stéphane Gobbo, « Roméo Elvis: «Le rap, c’est le nouveau rock» », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  6. Henri Margueritte, Cassandra de Carvalho, « Roméo Elvis nous explique la différence entre le rap belge, le rap français et nos frites », Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  7. (nl) VRT NWS, « Maak kennis met Angèle: toptalent uit Linkebeek en dé belofte voor 2018 », vrtnws.be,‎ (lire en ligne, consulté le 25 juillet 2018)
  8. « Angèle : l'interview "première fois" | JACK » (consulté le 25 juillet 2018)
  9. « Angèle, ou comment cesser d'être « la sœur de » Romeo Elvis », Greenroom,‎ (lire en ligne, consulté le 5 décembre 2017)
  10. Cheek Magazine, « Angèle: La Belge qui manquait à la pop française », ChEEk Magazine,‎ (lire en ligne, consulté le 11 août 2018)
  11. Notamment au restaurant Le Delecta, fermé depuis, à Ixelles.
  12. a b c et d « En une seule chanson, la jeune Angèle est déjà pressentie comme le phénomène de l'année 2018 », France Inter,‎ (lire en ligne)
  13. Angèle, « Angèle - Je veux tes yeux [CLIP OFFICIEL] », (consulté le 13 mars 2018)
  14. « La photographe Charlotte Abramow nous parle d'Angèle, de féminisme et de spaghettis », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le 13 mars 2018)
  15. « On y était : Angèle, la révélation pop, charme son public parisien au Trianon », Culturebox,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juillet 2018)
  16. « Soulwax, Beth Ditto, Diplo, Big Boi, Wizkid et 24 autres nouveaux noms ! | Dour Festival 2018 | 11+12+13+14+15 July », sur www.dourfestival.eu (consulté le 13 mars 2018)
  17. « Rock Werchter 2018 », sur www.rockwerchter.be (consulté le 13 mars 2018)
  18. « Angèle se dépense sur La Thune », sur www.moustique.be (consulté le 9 juillet 2018)
  19. « Découvrez Angèle, la jeune chanteuse belge phénomène », RTL.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juillet 2018)
  20. « Une chanson, une photo: Angèle dévoile la tracklist complète de son premier album », newsmonkey,‎ (lire en ligne, consulté le 28 août 2018)
  21. « Angèle skie à la plage avec Roméo Elvis dans son nouveau clip », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le 5 octobre 2018)
  22. « TARATATA N°528 - 100% LIVE AU ZENITH », sur mytaratata.com (consulté le 8 novembre 2018)
  23. « Angèle : “Dans le monde musical, je sens un sexisme encore très fort” », Télérama.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 28 novembre 2018)
  24. « Angèle : son premier album "Brol" certifié disque de platine pour 100.000 ventes », Charts in France,‎ (lire en ligne)
  25. M. S., « Angèle : en moins d'un an, elle est certifiée disque de diamant avec Brol ! », sur Ma chaîne étudiante, (consulté le 6 septembre 2019).
  26. « Angèle donne une leçon de féminisme à Pierre Niney dans le clip Balance ton quoi » (consulté le 15 janvier 2020)
  27. « La chanson de l'année 2019 : Angèle, M. Pokora, Aya Nakamura et Jenifer en lice », sur Chartsinfrance.net, (consulté le 16 juin 2019)
  28. « Angèle : pour "Flou", un nouveau clip en toute intimité » (consulté le 15 janvier 2020)
  29. a et b Emilie Geffray, « NRJ Music Awards 2019: Angèle, Bigflo et Oli, Bilal Hassani... découvrez le palmarès complet », TV Mag/Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  30. « Angèle : Amours lesbiennes, bisexualité et homophobie... Elle se confie », sur www.purepeople.com (consulté le 8 janvier 2020)
  31. Eléna Pougin, « Que représente vraiment “Balance ton quoi”, l’ode féministe d’Angèle ? », sur https://www.intrld.com (consulté le 30 novembre 2019)
  32. « Angèle s'engage aux côtés de l'association KickCancer pour lutter contre le cancer des enfants », sur lalibre.be

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :