Mitsubishi i MiEV - Peugeot iOn - Citroën C-ZERO

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Peugeot iOn - Mitsubishi i MiEV - Citroën C-ZERO
Mitsubishi i MiEV - Peugeot iOn - Citroën C-ZERO

Marque Drapeau : France Mitsubishi-Peugeot-Citroën
Années de production 2010 -
Classe Mini citadine
Usine(s) d’assemblage Drapeau du Japon Mizushima
Moteur et transmission
Moteur(s) Synchrone à aimant
Puissance maximale 67 ch
Couple maximal 180 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Réducteur réversible
Poids et performances
Poids à vide 1 120 kg
Vitesse maximale 130 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 15,9 s
Consommation 12,5 kWh/100km[1]
Émission de CO2 0[2] g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline 5 portes
Suspensions McPherson - barre antiroulis/
Pont de Dion - Barre Panhard
Direction À crémaillère, assistée
Freins Disques ventilés / tambours
Dimensions
Longueur 3 480 mm
Largeur 1 480 mm
Hauteur 1 610 mm
Empattement 2 550 mm
Voies  AV/AR 1 310 mm  / 1 270 mm
Volume du coffre 166 dm3
Chronologie des modèles

Les Mitsubishi i MiEV, Peugeot iOn et Citroën C-ZERO sont des mini-citadines de Mitsubishi, Peugeot et Citroën à propulsion 100 % électrique. Il s'agit de la première automobile à transmission aux roues arrière vendue par Citroën depuis 1938.

Description[modifier | modifier le code]

La version française de la i-MiEV, véhicule électrique commercialisé au Japon, est le fruit du partenariat entre PSA et Mitsubishi. Après la Peugeot iOn, présentée au salon de Francfort 2009, la Citroën C-ZERO marque fin 2010, le second volet de la commercialisation de ces véhicules électriques en Europe[3].

Sous le slogan « Zéro litre de carburant, zéro émission de CO2, zéro bruit », Citroën se lance dans la course des petites voitures électriques idéales pour les villes[4]. La « marque aux chevrons » enrichit ainsi, son offre sur le segment des petites voitures avec une solution 100 % électrique[5]. Elle a été conçue pour faciliter la mobilité grâce à son petit gabarit, sa recharge rapide et l’autonomie suffisante pour couvrir des trajets quotidiens[6].

Historique[modifier | modifier le code]

Citroën avait déjà essayé de produire une voiture électrique dans les années 1990. Une déclinaison de la Citroën Saxo s’est avérée trop coûteuse. À cause du coût des batteries et de son autonomie très faible, cette initiative n'avait connu qu'un succès relatif, mais remarquable pour un véhicule électrique avec 5 500 exemplaires[3].

Détails techniques[modifier | modifier le code]

Moteur Boite de
vitesses
Batterie
en kWh
Puissance maxi
en ch DIN (kW)
Couple maxi
Nm à (tr/min)
Vitesse maxi
en km/h
0 à 100 km/h
en secondes
Consommation
kWh/100km
Rejet de CO2
g/km
Électrique
Synchrone à
aimant permanent
BVA 16
Lithum-ion
67 (47) 180 à 2 000 130 15 12,5 0

Moteur[modifier | modifier le code]

La C-ZERO est dotée d'un moteur électrique délivrant 47 kW ou 67 ch de 3 000 à 6 000 tr/min. Son couple maximal s'élève à 180 Nm de 0 à 2 000 tr/min. Le moteur est alimenté par des batteries de dernière génération de type lithium-ion, implantées au centre du véhicule. Cette technologie permet de limiter la masse des batteries, comparativement à des technologies traditionnelles à prestations égales.

Performances[modifier | modifier le code]

Sur le plan des performances, le trio a une vitesse maximale de 130 km/h, passant de 0 à 100 km/h en 15 s et de 60 à 90 km/h en 6 secondes. L'autonomie de la voiture est de 130 km environ[7].

Équipements[modifier | modifier le code]

Cette mini-citadine électrique, mesurant 3,48 mètres, comporte quatre places et un coffre de 166 litres de volume. Elle dispose de multiples équipements de confort ou de sécurité : direction assistée, ESP, six airbags, boîtier télématique autonome pour l'appel d'urgence et une climatisation[8].

Couleurs[modifier | modifier le code]

La Citroën propose 6 couleurs :

La Mitsubishi propose 3 couleurs :

La Peugeot propose 6 couleurs :

  • blanc antarctique
  • gris Cool Silver métallisé
  • noir perle métallisé
  • bleu de Karner
  • rouge Azuki
  • blanc nacré

Utilisation[modifier | modifier le code]

Six heures sont nécessaires pour recharger complètement la batterie lithium-ion de 14,5 kWh[9], sur une prise de courant de 230 V/14 A. Cependant, avec une borne extérieure de 125 A sous 400 V, il est possible de recharger le véhicule à 80 % en 30 minutes (CHAdeMO).

La voiture est simple d’utilisation. Il suffit de tourner la clef de contact et un « bip » annonce la mise en route de la voiture. Elle se conduit comme une voiture à boîte automatique. La jauge à carburant est remplacée par un indicateur de charge de la batterie[5]. La Peugeot Ion coûte, en France en 2013, 29 500 [9] et en location 500 par mois. Fin 2014, ces véhicules se retrouvent sur le marché d'occasion à une valeur d'environ 12 000 .

Actualités[modifier | modifier le code]

Avec la Peugeot iOn, présentée au salon de Francfort de 2009, la Citroën C-ZERO marque le second volet du partenariat entre PSA et Mitsubishi pour la commercialisation de véhicules électriques en Europe. Elle est proposée aux particuliers, aux entreprises, ainsi qu’aux administrations et aux collectivités locales.

La C-ZERO a été présentée en première mondiale au Salon de Bruxelles en janvier 2010 et lancée sur le marché, au cours du dernier trimestre 2010, tout comme sa jumelle la Peugeot iOn.

Citroën poursuit son développement de voitures électriques, à travers son véhicule utilitaire, le Berlingo First Electrique, en coopération avec le constructeur spécialisé Venturi, qui a été commercialisé fin 2010.

Le prix de la Peugeot iOn est, en France, en juillet 2013 de 29 500 [9] (hors incitation fiscale : bonus écologique de -6 400 en France). Des offres promotionnelles à 10 900 € ont permis à Peugeot en août 2012 de vendre l'ensemble du stock disponible en France (700 véhicules)[10].

Début avril 2014, plusieurs clients qui avaient choisi la LLD au tarif de 90 € par mois sur 23 mois se sont vu proposer par Citroën la prolongation de leur contrat sur une durée de 48 mois avec la pleine propriété au terme. Ce qui porte le coût total d'acquisition du véhicule à 6 390 . Cette offre concerne les 200 C-ZERO bradées à 90 €/mois en juillet 2012.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. données officielles de la Peugeot iOn (jumelle de la Citroën)
  2. au niveau de la voiture; l'électricité de recharge peut être liée à l'émission de CO2.
  3. a et b Futura Sciences La C-Zéro : la petite Citroën électrique
  4. Turbo.fr
  5. a et b Le soir.be
  6. Webcarcenter
  7. Nouvel Obs
  8. RTBF
  9. a, b et c [PDF]Peugeot Ion, caractéristiques techniques et tarif Peugeot.fr, juillet 2013
  10. Voiture électrique.net

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :