Peugeot 907

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 907.

Peugeot 907
Image illustrative de l’article Peugeot 907
Musée de l'Aventure Peugeot de Sochaux

Marque Drapeau : France Peugeot (PSA)
Années de production 2004
Production 1 exemplaire(s)
Classe Prototype-concept-car
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) V12 (2 V6 couplés de Peugeot 607)
Position du moteur Longitudinale avant
Cylindrée 5892 cm3
Puissance maximale 500 ch
Couple maximal 620 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Boîte séquentielle 6 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1400 kg
Vitesse maximale Plus de 300 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en ~ 4,5 s
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Voiture de sport GT
Châssis Monocoque en fibre de carbone
Direction A crémaillère
Dimensions
Longueur 4 370 mm
Largeur 1 880 mm
Hauteur 1 210 mm
Empattement 2 500 mm
Chronologie des modèles

La Peugeot 907 est un concept-car GT de luxe du constructeur automobile Peugeot (PSA)[1]. Motorisée par le premier moteur V12 de la marque, elle est présentée au Mondial de l'automobile de Paris 2004[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le design néo-rétro de cette GT d'exception est développé par le centre de design Peugeot du chef designer Gérard Welter[3]. Marquée par la griffe stylistique de la marque, elle est inspirée des Peugeot 607, avec carrosserie monocoque en fibre de carbone, pare-brise géant, toit panoramique entièrement vitré, arrière fastback, et aileron mobile[4]. Le décor intérieur, luxueux et raffiné, est habillé en cuir, alcantara, chrome, verre, et bois précieux[5], avec un ensemble de bagages en cuir spécialement conçu pour elle[6].

La 907 fait référence aux succès et victoires du sport-prototype Peugeot 905 à moteur V10 engagée en compétition par Jean Todt (directeur emblématique de Peugeot Sport) victorieuse en particulier du championnat du monde des voitures de sport 1992, et des 24 Heures du Mans 1992 et 24 Heures du Mans 1993...

Elle est motorisée par le premier moteur V12 de la marque (deux moteurs V6 2,9 L couplés de Peugeot 607[7]) de 500 ch, 5,9 L de cylindrée, 620 Nm de couple, 0 à 100 Km/h en environ 4,5 sec[8], pour plus de 300 km/h de vitesse de pointe[9]. Les entrées des 12 trompettes d'admission du V12 sont visibles à travers une partie vitrée du capot, façon hot rod américain[10] (ce V12 est une première esquisse du futur V12 Peugeot Sport Le Mans Prototype de Peugeot 908 HDi FAP et Peugeot 908 RC, victorieuse en particulier des Le Mans Series 2007, et double vainqueur des 24 Heures du Mans 2009).

Concurrente potentielle des Ferrari 612 Scaglietti (2004), exposée au musée de l'Aventure Peugeot de Sochaux, elle inspire entre autres les Peugeot 407 (2004), Peugeot 407 Coupé (2005), prototype Peugeot 908 RC (2006), Peugeot RC Hybrid4 de 2008, Peugeot 408 et Peugeot RCZ de 2010...

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [vidéo] Peugeot 907 sur YouTube
  2. « Peugeot 907 V12 5.8 500 ch », sur www.turbo.fr
  3. « Peugeot 907 », sur www.luxe-magazine.com
  4. « Peugeot 907 », sur www.motorlegend.com
  5. « Peugeot 907 : GT d'exception », sur www.autonews.fr
  6. « Bagagerie de Peugeot 907 », sur www.passionautomobile.com
  7. « 907 La Peugeot qui pouvait chasser les Ferrari », sur fr.motor1.com
  8. « Peugeot 907 », sur wheelsanddriver.fr
  9. « Un Supercar à la française de 500 ch », sur www.caradisiac.com
  10. « Peugeot 907 », sur www.vroom.be

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]