Peugeot 308 II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Peugeot 308.
Peugeot 308 II
Image illustrative de l'article Peugeot 308 II
Peugeot 308 II Phase 1 (finition Active)

Marque Drapeau : France Peugeot
Années de production 2013 -

Europe :
Phase I : 2013 - 2017
Phase II : 2017 -

Chine :
Phase I : 2015
Production avril 2016 : 883 077 exemplaire(s)
Classe Compacte
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la France Sochaux[1]
Drapeau de la République populaire de Chine Wuhan
Moteur et transmission
Énergie Essence/Diesel
Moteur(s) Essence
1.2 PureTech 82/110/130
1.6 THP 125/155
1.6 THP 205/250/270

Diesel
1.5 BlueHDi 100/130
1.6 HDi 92
1.6 e-HDi 115
1.6 BlueHDi 100/120
2.0 BlueHDi 150/180
Position du moteur Avant
Cylindrée 1199 à 1997 cm3
Puissance maximale 82 à 270 ch
Couple maximal 400 Nm
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle 5/6 rapports
Automatique 6/8 rapports
Poids et performances
Poids à vide Berline
1075 (PureTech 82) à
1320 (BlueHDi 180)
Break SW
1190 (PureTech 110) à
1425 (BlueHDi 180) kg
Vitesse maximale 173 à 250 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en
13.3 à 6 s
Consommation mixte 3.1 à 6 L/100 km
Émission de CO2 Euro 5/6
139 à 82 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline 5 portes, 5 places
Break (SW) 5 portes, 5 places
Châssis PSA EMP2
Dimensions
Longueur Berline : 4 253 mm
SW : 4 580 mm
Largeur 1 800 mm
Hauteur 1 460 mm
Empattement Berline : 2 620 mm
SW : 2 730 mm
Volume du coffre à partir de 420 dm3
Chronologie des modèles

La Peugeot 308 II (II pour la 2e génération) est une automobile compacte du constructeur français Peugeot. Elle est présentée à Francfort en et commercialisée dès le . Elle succède à la Peugeot 308 I[2]. Elle est élue voiture européenne de l'année 2014, douze ans après la Peugeot 307.

Présentation[modifier | modifier le code]

C'est la première fois que Peugeot conserve le même nom pour deux modèles successifs, à l'instar de Renault, de Citroën ou des marques étrangères qui ont pris l'habitude de conserver un nom d'une génération à l'autre. Puisque l'appellation Peugeot 309 a déjà été utilisée de 1985 à 1993, Peugeot se retrouvait devant un choix pour son segment « 3 ». L'ensemble de la gamme est donc figée avec le suffixe « 8 », alors qu'une gamme suffixée « 1 » apparaît pour les véhicules destinés aux marchés émergents[3]. Son code interne est T9 (T91 en 5 portes, T92 en break SW).

Une de ses innovations est le passage des optiques avant en technologie «  Full LED  » à partir de la finition Allure, ce qui change grandement la face avant (feux et bouclier). Elle était l'une des premières voiture d'une marque généraliste à s'équiper de cette technologie (en plus de la Seat Leon[4])[5].

Feux full LED de la Peugeot 308 - phase 1

Histoire[modifier | modifier le code]

Phase 1[modifier | modifier le code]

Phase 2[modifier | modifier le code]

La Peugeot 308 II est restylée durant l'année 2017. La face avant est redessinée et la gamme de moteurs est mise à jour[6]. Pour anticiper la future norme de dépollution Euro 6.c, le bloc essence 1.2 PureTech de 82 ch est supprimé, tandis que de nouveaux petits moteurs Diesel sont inaugurés : il s'agit des 1.5 BlueHDi de 100 et 130 ch. Au niveau des boîtes de vitesse, une nouvelle boîte automatique à 8 rapports EAT8 apparaît et est associée aux 1.2 PureTech 130, 1.5 BlueHDi 130 et 2.0 BlueHDi 150 et 180. Par ailleurs, l'équipement du véhicule est enrichi : l'écran tactile adopte la technologie capacitive et le Mirror Sreen (Apple CarPlay et Android Auto). De nouvelles options sont disponibles telles que l'alerte de franchissement involontaire de ligne, le régulateur de vitesse adaptatif, la caméra de recul à 180°...

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Peugeot 308 Phase 1 (finition Active)

La 308 II est la première Peugeot basée sur la nouvelle plate-forme modulaire EMP2 (pour Efficient Modular Platform 2) et reprend donc l'architecture polyvalente initiée par le Citroën C4 Picasso II.

Grâce au poids et la prise au vent plus faibles (moins large 1,5 cm, haute 4 cm et longue 2,3 cm), l'entrée de gamme essence fait 13 ch de moins que la 308. L'offre débute avec un nouveau bloc (moteur EB) atmosphérique de 82 chevaux. Cette version disparaît à l'occasion du restylage de 2017[6].

Elle marque une évolution dans la qualité chez Peugeot. Selon le directeur produit Peugeot, Laurent Blanchet, il a été ciblé d'obtenir une qualité perçue à neuf au bout de trois ans de vie. Selon des tests menés par des journalistes internationaux, la 308 est le premier véhicule du constructeur à approcher la référence dans ce domaine, la Volkswagen Golf VII : « En qualité d’aspect sur une base 100, la Golf est à 97 ; en qualité fonctionnelle c’est le contraire, la Golf est à 100, la 308 à 97[7]. »

Récompenses[modifier | modifier le code]

La Peugeot 308 II a remporté le trophée européen de la voiture de l'année 2014 le 3 mars 2014, douze ans après le sacre par le même trophée, de la Peugeot 307[8]. L'année suivante, elle est élue « compacte préférée des français », après une enquête de L'Automobile Magazine auprès de 10 000 lecteurs[9].

Elle reçoit également le prix du meilleur design d'intérieur décerné par le International Automotive Festival.[réf. nécessaire]

Le , treize journalistes du magazine Kilomètres Entreprise gratifient sa version Blue HDi 120 du trophée « Voitures Business de l’Année » en catégorie « Compacte Business 2016 »[10]. En février de la même année, elle reçoit enfin le prix « Best Cars » de la meilleure compacte par un jury de lecteurs, toujours du magazine L'Automobile[11].

Motorisations[modifier | modifier le code]

Berline :

1.6 HDi 92 1.6 BlueHDi S&S 100 1.6 e-HDi 115 1.6 BlueHDi S&S 120 2.0 BlueHDi S&S 150 2.0 BlueHDi S&S 180 1.2 VTi 82 1.2 THP S&S 110 1.2 THP S&S 130 1.6 THP 125 1.6 THP 155 1.6 THP S&S 205 1.6 THP S&S 250 1.6 THP S&S 270
Moteur 4 cylindres en ligne 3 cylindres en ligne 4 cylindres en ligne
Alimentation Turbo
Cylindrée 1560 1997 1199 1598
Puissance maxi 92 ch au régime de 4000 tr/min 99 ch au régime de 3750 tr/min 115 ch au régime de 3600 tr/min 120 ch au régime de 3500 tr/min 150 ch au régime de 3750 tr/min 180 ch au régime de 3750 tr/min 82 ch au régime de 5750 tr/min 110 ch au régime de 5500 tr/min 130 ch au régime de 5500 tr/min 125 ch au régime de 6000 tr/min 155 ch au régime de 6000 tr/min 205 ch au régime de 6000 tr/min 250 ch au régime de 6000 tr/min 270 ch au régime de 6000 tr/min
Couple maxi 230 Nm au régime de 1750 tr/min 254 Nm au régime de 1750 tr/min 270 Nm au régime de 1750 tr/min 300 Nm au régime de 1750 tr/min 370 Nm au régime de 2000 tr/min 400 Nm au régime de 2000 tr/min 118 Nm au régime de 2750 tr/min 205 Nm au régime de 1500 tr/min 230 Nm au régime de 1750 tr/min 200 Nm au régime de 1400 tr/min 240 Nm au régime de 1400 tr/min 285 Nm au régime de 1750 tr/min 330 Nm au régime de 1900 tr/min
Norme environnementale Euro 5 Euro 6 Euro 5 Euro 6 Euro 6 Euro 6 Euro 5 Euro 6 Euro 6 Euro 5 Euro 5 Euro 6 Euro 6 Euro 6
Boîte de vitesses BVM5 BVM6 BVA6 BVM6 BVA6 BVM5 BVM6 BVA6 BVM6
Vitesse maxi 183 186 196 218 214 220 173 188 207 206 202 215 235 250
0-100 km/h 11.5 11.3 10.2 9.7 9.5 8.6 8.4 13.3 11.1 9.6 9.1 8.9 8 7.5 6.2 6
Consommation (en L/100 km) 3.7 3.5 3.7 3.1 3.5 3.6 4.0 5 4.6 4.6 4.9 5.6 5.4 5.6 6
Émissions de CO2 (en g/km) 95 92 95 82 92 93 104 103 114 105 107 114 129 125 130 139
Années de commercialisation 2013

-

2015

2015

-

2017

2013

-

2015

2014

-

2017

2014

-

...

2014

-

2017

2013

-

2017

2014

-

...

2014

-

2017

2013

-

2014

2013

-

2015

2014

-

...

2015

-

2017

Motorisations au lancement (2013)[modifier | modifier le code]

Essences[modifier | modifier le code]

  • 1.2 VTi 82
  • 1.6 THP 125/155

Diesel[modifier | modifier le code]

  • 1.6 HDi 92
  • 1.6 e-HDi 115

Évolutions courant 2014[modifier | modifier le code]

Essences[modifier | modifier le code]

  • Le 1.2 VTi 82 est renommé 1.2 PureTech 82.
  • Apparition du 1.2 PureTech 110.
  • Apparition du 1.2 PureTech 130 en remplacement du 1.6 THP 125 et apparition de la boite de vitesses automatique EAT6 (fournie par le manufacturier japonais Aisin Seiki)
  • Apparition de la version GT équipée du 1.6 THP 205.

Diesel[modifier | modifier le code]

  • Apparition du 1.6 BlueHDi 120 (en remplacement à terme du 1.6 e-HDi 115) et apparition de la boite de vitesse automatique EAT6.
  • Apparition du 2.0 BlueHDi 150.
  • Apparition de la version GT équipée du 2.0 BlueHDi 180.

Évolutions courant 2015[modifier | modifier le code]

Essences[modifier | modifier le code]

  • Disparition du 1.6 THP 155 début 2015 sans remplacement.
  • Apparition du 1.6 THP 250 et 270 ch, en finition GTi.

Diesel[modifier | modifier le code]

  • Apparition du 1.6 BlueHDi 100 en remplacement du 1.6 HDi 92.
  • Disparition du 1.6 e-HDi 115.
  • Apparition de la boîte automatique EAT6 sur le moteur 1.6 BlueHDi 120.
  • Ré-homologation du BlueHDi 150 avec des rejets de CO2 plus faibles.

Évolutions courant 2016[modifier | modifier le code]

Pas de réelles évolutions.

Essences[modifier | modifier le code]

  • Maintien du 1.2 PureTech 82/110/130.
  • Maintien du 1.6 THP 205/250/270.

Diesel[modifier | modifier le code]

  • Maintien du 1.6 BlueHDi 100/120.
  • Maintien du 2.0 BlueHDi 150/180.

Restylage (2017)[modifier | modifier le code]

Essences[modifier | modifier le code]

  • Le 1.2 PureTech 82 est supprimé du catalogue.
  • Le 1.2 PureTech 110/130 est désormais équipé d'un filtre à particules.

Diesel[modifier | modifier le code]

  • Apparition du 1.5 BlueHDi décliné en 100 et 130 ch, en remplacement du 1.6 BlueHDi 100/120. La version de 130 ch peut être équipée de la boîte automatique à 8 rapports EAT8.
  • Les 2.0 BlueHDi 150 et 180 sont maintenus et désormais équipées de l'EAT8.

Finitions[modifier | modifier le code]

Niveaux d'équipements ayant été proposés en France[12]

Access
Airbags frontaux, latéraux avant et rideaux avant et arrière
Air conditionné manuel
Banquette arrière assise fixe et dossier rabattable 2/3-1/3
Combiné Tête Haute "i-Cockpit" , 2 cadrans, LCD blanc
Coques de rétroviseurs extérieurs et poignées, noires teintées masse
Commande de verrouillage à distance
Enjoliveurs 15" AMBRE
Détection de Sous-Gonflage indirecte
ESP + ABS + REF + AFU

Frein à main mécanique

Feux de jour à LED

Projecteurs halogènes

Feux arrière à LED
Kit de dépannage pneumatique
Lève-vitres avant électriques avec antipincement
Régulateur limiteur de vitesse
Rétroviseurs extérieurs réglables électriquement
Tour de calandre chromée
Réglage en hauteur du siège passager (mécanique)
WIP Sound Radio CD Bluetooth, USB

Active (Access + équipements suivants)
Accoudoir central avant avec rangement
Aide au stationnement arrière
Aide au démarrage en pente
Air conditionné automatique bi-zone
Lève vitres arrière électriques avec antipincement
Jantes Aluminium 16" QUARTZ
Pack Look extérieur
Pack visibilité
Réglage lombaire du siège conducteur (mécanique)
Régulateur limiteur de vitesse programmable
Volant sport cuir pleine fleur avec commandes sur volant
Pommeau de levier de vitesses et frein à main en cuir
Écran tactile multifonction 9,7", radio, Bluetooth, Jack, USB, 6HP
(lecteur CD en option)
Style - série spéciale - (Active + équipements suivants)
Badge "STYLE" sur les ailes avant
Entourage de vitres chromé
Garnissage Chaîne et Trame CRAN Noir Mistral
Jantes Aluminium 16" diamantées TOPAZE
Projecteurs antibrouillard
Rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement
Sièges avant sport
Vitres latérales arrière et lunette arrière, surteintées
Allure (Active + équipements suivants)
Aide au stationnement avant
Éclairage des caves à pieds
Entourage de vitres chromé
Frein de stationnement électrique
Jantes Aluminium 16" diamantées TOPAZE
Pack Confort

Frein à main électrique

Plafonniers avant et arrière à LED
Projecteurs antibrouillard
Projecteurs haut de gamme "Full Leds Technology"
Rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement
Sièges avant sport
Navigation incorporée à l'écran tactile et deuxième prise USB
(lecteur CD en option)
GT Line (Allure + équipements suivants)
Pack Alu
Jantes Alu Diamantées 17" RUBIS
Vitres latérales arrière + Lunette surteintées
sans Pack Look Extérieur
Féline (Allure + équipements suivants)
ADML (Accès et Démarrage mains libres)
Antenne courte
Combiné "Haut de gamme" avec matrice couleur 3"5
Driver Assistance Pack
Garnissage mi-TEP/ALCANTARA
Jantes Aluminium 17" diamantées RUBIS
Réglage lombaire passager (mécanique)
Surtapis
Toit panoramique en verre
Vitres latérales arrière et lunette arrière, surteintées
Prise 230 Volts
GT

Carrosseries[modifier | modifier le code]

308 SW[modifier | modifier le code]

308 SW (finition Allure)
Peugeot 308 SW (finition Allure)

En janvier 2014, Peugeot présente la déclinaison SW (break) de la Peugeot 308. Elle fait ses débuts au salon de Genève début mars avant une commercialisation au printemps[13],[14]

Il ne propose plus la modularité de 7 places comme l'ancienne 308 SW, ni les sièges individuels à l'arrière, laissant ces particularités au Peugeot 5008, se recentrant ainsi sur le segment des breaks traditionnels. Le nouveau break 308 SW revient donc à des proportions plus conventionnelles avec ses 1,47 m de hauteur. Avec un allongement de 33 cm par rapport à la berline, dont 11 cm sur l'empattement, la longueur est de 4,58 m.

Côté motorisation, elle bénéficie des nouveaux diesels 1.6 BlueHdi 120 et 2.0 BlueHdi 150 et du 1.2 THP 110/130 essence. Elle conserve néanmoins le 1.6 e-HDi 115, le 1.6 HDi 92 et le 1.6 THP 155, moteurs de la génération Euro 5[15].

308 S[modifier | modifier le code]

Peugeot 308 S
Image illustrative de l'article Peugeot 308 II

Marque Drapeau : France Peugeot
Années de production 2015 -
Classe Compacte
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence :
1.6i 117
1.2 PureTech 135
1.6 THP 167
Puissance maximale 117
136
167 ch
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline 5 portes

La Peugeot 308 S est vendue en Chine, en version 5 portes. Elle est nommée ainsi pour se distinguer de la 308 Sedan à 4 portes. Comme sur la 308 GT, le logo est repositionné au milieu de la calandre[16]. Le , la 308 S reçoit 5 étoiles, pour une note globale de 55,1/61, au China NCAP (l'homologue chinois de l'EuroNCAP), dans son protocole mis en place le [17]. Il s'agit du premier modèle du groupe PSA a obtenir 5 étoiles à cette version du test.

MOTORISATIONS 1.6 1.2 THP 1.6 THP
Type 4 cylindres en ligne 16s transversal
Cylindrée (cm³) 1587 1199 1 598
Puissance maxi. (ch. - tr/min) 117 ch à 6000 136 à 1750 157 à 6000
Couple maxi. (Nm - tr/min) 150 à 4000 230 à 1750 245 à 1400
Boîte de vitesses
Transmission aux roues avant
0 à 100 km/h (s) 11 9.5 9.2
Vitesse maxi. (km/h) 196 195 215
Consommations (l/100 km)
Extra-urbaine/urbaine/mixte
6.6 5.2 5.9
Années de production 2015 -

308 Sedan[modifier | modifier le code]

Peugeot 308 Sedan
Peugeot 308 II

Marque Drapeau : France Peugeot
Années de production 2016 -
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence :
1.6i
1.2 Turbo PureTech
1.6 THP
Position du moteur Avant
Puissance maximale 117 à 167 ch (86 à 123 kW)
Couple maximal 150 à 245 Nm
Transmission Traction
Poids et performances
Poids à vide 1 275 à 1 365 kg
Vitesse maximale 193 à 215 km/h
Consommation mixte 5,1 à 6,1 L/100 km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) tricorps
Châssis EMP2
Peugeot 308 II/408 II/3008 II/Traveller
Citroën C4 Picasso II/SpaceTourer
Toyota ProAce II
Dimensions
Longueur 4 590 mm
Largeur 1 820 mm
Hauteur 1 488 mm
Empattement 2 675 mm
Volume du coffre 450 dm3
Chronologie des modèles

La 308 S chinoise profite d'une version tricorps présentée au salon de Pékin le et dénommée 308 Sedan. Outre sa silhouette allongée, elle se démarque par un arrière qui rappelle celui du concept Exalt. Réservée au marché chinois, elle entre en commercialisation à partir du second semestre 2016[18].

Versions sportives[modifier | modifier le code]

308 GT[modifier | modifier le code]

Peugeot 308 II GT
Peugeot 308 II
Peugeot 308 SW GT

Marque Drapeau : France Peugeot
Années de production 2014 —
Classe Compacte semi sportive
Moteur et transmission
Énergie Essence/Diesel
Moteur(s) THP / HDI
Position du moteur Avant
Cylindrée 1598 / 1997 cm3
Puissance maximale 205 / 181 ch (
153 / 130 kW)
Couple maximal 285 / 400 Nm
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle 6 rapports
Automatique 6 rapports
Poids et performances
Poids à vide THP (Berline/SW): 1200/1315
HDi (Berline/SW): 1320/1425 kg
Vitesse maximale THP (Berline/SW): 235/235
HDi (Berline/SW): 220/218 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en
THP (Berline/SW): 7.5/7.6
HDi (Berline/SW): 8.4/8.6 s
Consommation mixte THP (Berline/SW): 5.6/5.8
HDi (Berline/SW): 4/4.1 L/100 km
Émission de CO2 THP (Berline/SW): 130/134
HDi (Berline/SW): 103/107 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline 5 portes, 5 places
Break (SW) 5 portes, 5 places
Dimensions
Longueur (Berline/SW): 4253/4585 mm
Largeur (Berline/SW): 1804 mm
Hauteur (Berline/SW): 1447/1457 mm
Empattement (Berline/SW): 2620/2730 mm
Volume du coffre (Berline/SW):
470/1309 / 610/1660 dm3
Chronologie des modèles

Au mondial de l'automobile 2014, Peugeot a présenté une version plus dynamique à l'allure plus sportive (en attendant la GTi) dénommée « GT » équipée de nouveaux moteur : un diesel 2.0 HDi développant 180 ch avec boîte EAT6[19] ou un essence 1.6 THP 205 avec boîte manuelle à 6 rapports. A la suite du restylage de 2017, le bloc Diesel de 180 ch est associée à une nouvelle boîte automatique à 8 rapports (EAT8).

MOTORISATIONS 2.0 BlueHDi 180 1.6 THP 205
Type 4 cylindres en ligne 16s transversal
Cylindrée (cm³) 1997 1 598
Appellation technique DW10FCTED4 EP6FDTX
Puissance maxi. (ch. - tr/min) 181 ch à 3750 205 ch à 6000
Couple maxi. (Nm - tr/min) 400 à 2000 285 à 1750
Boîte de vitesses EAT6 BVM6
Transmission aux roues avant
0 à 100 km/h (s) 8.4 (8.6) 7.5 (7.6)
80 à 120 km/h en 3/4/5/6 (s) min 5.7 (en auto 5.9)

(-/13.2/7.9/12.1)

4.6/6.4/8.5/11.1

(-/-/-/-)

1000m DA (s) 29.4 (29.8) 27.9
Vitesse maxi. (km/h) 220 235
Consommations (l/100 km)
Extra-urbaine/urbaine/mixte
5.6 (5.8) 6
Émissions de CO2 (g/km) 103 (107) 130 (134)
Norme Euro 6
Années de production 2014 -

(sw)

308 GTi[modifier | modifier le code]

Peugeot 308 II GTi
Peugeot 308 II
Peugeot 308 II GTi (phase 1)

Marque Drapeau : France Peugeot
Années de production 2015 -
Production Octobre 2016 : 5 000[20] exemplaire(s)
Classe Compacte sportive
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) THP
Position du moteur Avant
Cylindrée 1 598 cm3
Puissance maximale 250/270 ch (184/200 kW)
Couple maximal 330 Nm
Transmission Traction
Différentiel Torsen
Boîte de vitesses Manuelle 6 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 205 kg
Vitesse maximale 250 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en
250: 6.2
270: 6 s
Consommation mixte 6.0 L/100 km
Émission de CO2 139 g/km
Châssis - Carrosserie
Freins Disques
250: (av/ar 330/268 mm)
270: (av/ar 380/268 mm)
Dimensions
Longueur 4 253 mm
Largeur 1 804 mm
Hauteur 1 446 mm
Empattement 2 617 mm
Voies  AV/AR 1 570 mm  / 1 554 mm
Volume du coffre 298/1 206 dm3
Chronologie des modèles
Peugeot 308 II GTi

Afin de donner la réplique à Renault et sa Megane RS (250 à 275 ch) ainsi qu'à la Volkswagen Golf GTi (220 ou 230 ch en version Performance), la 308 GTi se voit équipée selon les pays d'un 1,6 THP poussé à 250 ou 270 ch. Elle se pose comme la voiture de compromis, avec un châssis rigide et précis, un freinage efficace et une motricité sans égal sans toutefois sacrifier le côté pratique avec 4 vraies places et un coffre décent.

La version 270 ch est disponible en France sous le nom 308 GTi by Peugeot Sport, le département compétition de la marque ayant participé à sa conception. La version 250 ch, vendue dans d'autres marchés, fait l'impasse sur le différentiel Torsen, et les disques de frein avant n'affichent que 330 mm, contre 380 mm pour la version 270 chevaux. De même, les sièges baquets passent au rang des options et les jantes se contentent de 18 pouces.

MOTORISATIONS
ESSENCE
1.6 THP S&S 250 1.6 THP S&S 270
Type 4 cylindres en ligne 16s transversal
Cylindrée (cm³) 1 598
Appellation technique EP6FDTR
Puissance maxi. (ch. - tr/min) 250 à 6 000 270 à 6 000
Couple maxi. (Nm - tr/min) 330 Nm de 1 900 à 5 000 tr/min-
Boîte de vitesses BVM6
Transmission aux roues avant
0 à 100 km/h (s) 6.2 6
80 à 120 km/h en 5/6 (s) 5.7/6.7
1000m DA (s) 25.6 25.3
Vitesse maxi. (km/h) 250
Consommations (l/100 km)
Extra-urbaine/urbaine/mixte
6
Émissions de CO2 (g/km) 139
Norme Euro 6
Années de production 2015 -

Concept-cars[modifier | modifier le code]

308 R concept[modifier | modifier le code]

Peugeot 308 R
Peugeot 308 II
Peugeot 308 R Concept au Mondial de l'automobile de Paris 2014

Marque Drapeau : France Peugeot
Années de production 2013
Classe Concept-car de compacte sportive
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 1.6 THP
Position du moteur Avant
Cylindrée 1598 cm3
Puissance maximale 270 ch (199 kW)
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle 6 rapports
Poids et performances
Vitesse maximale Bloquée à 250 km/h
Peugeot 308 R Concept

Un concept nommé Peugeot 308 R Concept est présenté au Salon de l'automobile de Francfort 2013[21]. Il est équipé du 1.6 THP 270 de la RCZ R et préfigure la 308 GTi, afin de rivaliser avec sa concurrente directe, la Golf R.

308 R HYbrid concept[modifier | modifier le code]

Peugeot 308 R HYbrid
Image illustrative de l'article Peugeot 308 II
Peugeot 308 R HYbrid au salon de Genève 2015

Marque Drapeau : France Peugeot
Années de production 2015
Production 2 exemplaire(s)
Classe Concept-car
Usine(s) d’assemblage Peugeot Sport
Moteur et transmission
Énergie Electrique-Essence
Moteur(s) 1.6 THP 270
+
Electrique 230 ch
Position du moteur Thermique : Avant
Électrique : centrale + arrière
Cylindrée 1598 cm3
Puissance maximale 500 ch Euro 6 (370 kW)
Couple maximal 730 Nm
Transmission Intégrale
Boîte de vitesses Robotisée 6 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1550 kg
Vitesse maximale 250 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 4 s
0 à 400m en 12.5 s
80 à 120 en 3.1 s
0 à 1000m en 22.5 s
Consommation mixte 3 L/100 km
Émission de CO2 70 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 5 portes
4 places
Châssis EMP2
Coefficient de traînée Scx: 0.69 m²
Freins av/ar 380/290
Dimensions
Longueur 4300 mm
Largeur 1880 mm
Hauteur 1440 mm
Empattement 2620 mm
Voies  AV/AR 1650 mm  / 1534 mm
Volume du coffre 470 dm3

Un concept nommé Peugeot 308 R HYbrid est présenté au salon de Shanghai 2015[22]. Développé avec Peugeot Sport, il a été conçu « de manière à être en capacité de l’industrialiser en petite série » selon Bruno Famin son directeur. Il est équipé du 1.6 THP 270 de la RCZ R auquel sont associés deux moteurs électriques de 115 ch chacun. La puissance maximale théorique avoisine donc les 500 chevaux, pour un couple maximal de 730 Nm.

Comme de coutume chez Peugeot, il s'agit d'un prototype roulant, vu au cours de démonstrations en public, comme au circuit du Castellet lors du GT Tour 2015. Du côté des performances, le constructeur revendique un 0 à 100 km/h abattu en 4 secondes, et une autonomie en tout électrique approchant les 15 km[23].

La 308 pourrait recevoir une déclinaison radicale avec cette version R HYbrid, propulsée par le même bloc que la 308 GTi, un 1.6 THP de 270 ch (4 cylindres), auquel serait ajouté un ou plusieurs moteurs électriques. La puissance de cette 308 R HYbrid n'égalerait peut-être pas les 500 chevaux du concept mais devrait avoir une puissance supérieure à 300 ch. Sa commercialisation est très incertaine.

Plusieurs modes[modifier | modifier le code]
Modes ZEV Hybrid Sport Launch Control
Caractéristiques 100 % électrique soit 10km d'autonomie.

Si batterie vide, uniquement moteur thermique.

285ch à l'avant + 115 à l'arrière 385ch à l'avant + 115 à l'arrière
Puissance Maxi 115 270 400 500
Couple Maxi 200 330 530 730

308 Racing Cup[modifier | modifier le code]

Peugeot 308 Racing Cup
Image illustrative de l'article Peugeot 308 II
Peugeot 308 Racing Cup au salon de Genève 2015

Marque Drapeau : France Peugeot
Années de production 2016-
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) THP
Cylindrée 1598 cm3
Puissance maximale 308 ch
Boîte de vitesses Séquentielle 6 rapports avec palettes au volant
Poids et performances
Poids à vide maximum 1100 (1145 en homologation TCR (en)) kg
Châssis - Carrosserie
Freins Avant : disques ventilés de Ø 378 x 32 mm avec étriers 6 pistons
Arrière : disques non ventilés de Ø 290 x 12 mm avec étriers monopiston
Dimensions
Largeur 1910 mm
Chronologie des modèles

La 308 Racing Cup est une voiture de course destinée à remplacer la Peugeot RCZ Cup. Elle motorisée par le 1.6 THP de la 308 GTI by Peugeot Sport (mais avec le turbo de la Peugeot 208 T16). Elle a vocation à participer à des formules de promotions de Peugeot (comme la RCZ Cup) mais aussi à des courses officielles.

Le , en vue de dresser un bilan d'exploitation dans des conditions de course, Peugeot annonce la mise à disposition de deux 308 Racing Cup à l'écurie Sébastien Loeb Racing, pour participer à trois épreuves durant le mois de mai : du 5 au 7 à Spa pour le compte du TCR (en), au VLN sur le Nürburgring les 13 et 14, et enfin à l'ETCC sur le même circuit du 26 au 28. La marque en profite pour donner le comme date prévisionnelle de commercialisation[24].

Utilisateurs militaires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nouvelle Peugeot 308 labellisée "Origine France" sur le site d'Auto Plus.
  2. « Peugeot 308 : elle remplacera la 308 »
  3. Peugeot 301 : Low Cost mais pas trop, sur le site du Figaro.
  4. « Essai vidéo - Seat Leon 3 : une vraie Seat », sur http://www.caradisiac.com/, (consulté le 3 décembre 2016)
  5. « Essai vidéo - Peugeot 308 : Golf attitude... », sur www.caradisiac.com, (consulté le 3 décembre 2016)
  6. a et b Grégory Pelletier, « Peugeot 308 (2017). Infos et photos officielles de la version restylée », sur largus.fr, (consulté le 5 mai 2017).
  7. Laurent Bodin, « Le tournant qualité de la Peugeot 308 », lalsace.fr, (consulté le 9 mars 2016)
  8. « La Peugeot 308 élue voiture de l’année 2014 en Europe », sur La Tribune,
  9. « Peugeot 308 élue Compacte préférée des Français », sur Peugeot,
  10. « La Peugeot 208 et la Peugeot 308 élues voitures business de l’année 2016 », sur Peugeot,
  11. « Les PEUGEOT 208 et 308 élues voitures préférées des français », sur Peugeot,
  12. TARIFS, ÉQUIPEMENTS ET CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES APPLICABLES AU 2 janvier 2015 (15A du 02/12/2014) http://www.peugeot.fr/media/deliacms/media//92/9210-d6421e.pdf
  13. http://www.lepoint.fr/auto-addict/salons/peugeot-308-sw-le-beau-cargo-06-01-2014-1777164_656.php
  14. Didier Ric, « Nouvelle Peugeot 308 SW (2014) : le break qui change tout », sur largus.fr, (consulté le 7 mai 2017).
  15. http://essais.autojournal.fr/video/1481607/Peugeot-308-SW-Feline-2.0-BlueHDi-150-BVA6/index?sk=ap#texts
  16. Julien Sarboraria, « Nouvelle Peugeot 308 S au salon de Shanghai 2015 », sur L'Argus, (consulté le 7 mai 2017)
  17. (zh) « 安全碰撞试验结果 », sur C-NCAP
  18. (en) « Peugeot launches its Blue Upper plan in Beijing, 2 new vehicles see their world première », sur Peugeot,
  19. « 308 GT »
  20. Maxime Joly, « Les chiffres de ventes de la Peugeot 308 GTi : un certain succès ! », sur larevueautomobile.com, (consulté le 28 juin 2017).
  21. Xavier Dessenoix, « Salon Francfort 2013 : Peugeot 308 R Concept », sur turbo.fr, (consulté le 7 mai 2017)
  22. « Peugeot 308 R HYbrid : une lionne très musclée », sur rtl.fr (consulté le 7 mai 2017)
  23. Julien Sarboraria, « Peugeot 308 R Hybrid : elle a roulé sur le circuit du Castellet », sur largus.fr, (consulté le 7 mai 2017)
  24. « Deux Peugeot 308 Racing Cup en course », sur Peugeot Sport,
  25. http://www.militaerfahrzeuge.ch/unterkategorie_11_5_410.html

Sur les autres projets Wikimedia :