Peugeot 306

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Peugeot 306
Peugeot 306
Peugeot 306 Phase II

Marque Drapeau : France Peugeot
Années de production 19932002
Phase 1 : 19931997
Phase 2 : 19972002
Production 2 848 100 exemplaire(s)
Classe Compacte
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la France Poissy
Drapeau du Royaume-Uni Ryton
Drapeau de l'Argentine El Palomar
Drapeau de l'Espagne Villaverde
Moteur et transmission
Énergie Essence, diesel
Moteur(s) Essence :
moteur TU:
1 124 cm3
1 360 cm3
1 587 cm3
moteur XU:
1 761 cm3
1 998 cm3

Diesel :
moteur XUD:
1 769 cm3
1 905 cm3
moteur DW:
1 865 cm3

Diesel turbo :
moteur XUD:
1 905 cm3
moteur DW:
1 997 cm3
Position du moteur Avant
Cylindrée De 1 124 à 1 998 cm3
Puissance maximale De 60 à 167 ch ch
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle 5/6 rapports
Automatique 4 rapports
Poids et performances
Poids à vide De 982 à 1 345 kg
Vitesse maximale 155 à 220 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 7.1 à 18.4 s
Consommation mixte 5.2 à 11 L/100 km
Émission de CO2 De 141 à 219 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline bicorps 5 portes, 5 places
Break 5 portes, 5 places
Coupé 3 portes, 5 places
Berline tricorps 4 portes, 5 places
Cabriolet 2 portes, 4 places
Châssis Citroën Elysée
Peugeot 306
Citroën Berlingo
Peugeot Partner
Citroën ZX
Citroën Xsara
Freins Avant disques ventilés / Arrière disques ou Tambours selon la motorisation
Dimensions
Longueur Berl. 5p : 4 030 mm
Berl. 3p : 4 030 mm
Berl. 4p : 4 267 mm
Break : 4 338 mm
Cabriolet : 4 179 mm
Largeur 1 680
Break : 1 680 mm
Hauteur 1 380
Break : 1 415 mm
Empattement 2 580
Break : 2 580 mm
Volume du coffre 338
Break : De 442 à 1 512 dm3
Chronologie des modèles

La Peugeot 306 est une automobile compacte du constructeur français Peugeot, commercialisée de 1993 à 2002 (2002 pour le break et le cabriolet). Elle a été produite à près de 3 millions d'exemplaires[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Peugeot 306 Phase II Berline

Remplaçante de la Peugeot 309, elle est vendue en 5 portes dès le 18 février 1993, ainsi qu'en 3 portes et en version diesel dès l'automne 1993. Elle sera ensuite disponible en 4 portes et cabriolet en 1994, puis en break en 1997, jusqu'à l'arrêt de la production en 2001 (2002 pour le break et le cabriolet). La 306 hérite de la plate-forme et de beaucoup d'organes de la Citroën ZX. Curieusement, la filiation Talbot fait encore son apparition sur cette voiture : les tôles comportent un T inscrit dans un cercle embouti à côté du lion Peugeot. La 306 a en effet été fabriquée en premier à l'usine de Poissy, fief de Simca-Talbot. La 306 est une descendante de la Talbot Horizon. L'usine de Ryton (Royaume-Uni) a aussi produit le modèle par la suite. La conception et la production du cabriolet fut pour sa part confiée à Pininfarina, faisant de la 306 le dernier cabriolet Peugeot assemblée en Italie, en jouxtant pour l'occasion une chaîne d'assemblage consacrée à Ferrari.

Les motorisations disponibles en essence sont de cylindrées 1,1, 1,4, 1,6, 1,8, et 2,0 L. Le moteur 1,1 est apparu sur certaines versions bas de gamme. Les versions 16 soupapes apparaissent en 1993 sur les 2,0 l et 1997 sur les 1,8 l. Il y a également des versions au GPL. Côté diesel, on trouve trois versions atmosphériques (1769 et 1 905 cm3 XUD, puis 1868 DW8), ainsi qu'un turbo-diesel à échangeur de 1,9 l de cylindrée. En 1999, le 1,9 l turbo-diesel sera remplacé par un 2,0 l turbo-diesel HDi à injection directe à rampes communes.

La 306 a été longtemps une vedette des ventes Peugeot. La longévité de la fabrication a vu logiquement s'étoffer l'équipement, et la fabrication a suivi l'évolution des techniques. Les moteurs à essence (sauf quelques rares versions de 1993 à carburateur) étaient à injection et catalysés dès l'origine, alors que les catalyseurs sont apparus sur les versions diesel lors du restylage d'avril 1997. L'antiblocage de roue à 3 capteurs ABS et le coussin gonflable de sécurité se sont généralisés dans l'équipement de série au fil des années. L'évolution des composants et des services associés aux véhicules a vu l'intervalle entre vidanges passer de 7 500 km (comme sur les 305) sur les premiers modèles à 30 000 sur les plus récents, le remplacement de courroie de distribution de 80 000 km ou 5 ans sur les premiers diesel à 160 000 km ou 10 ans sur les HDi. La 306 illustre bien son rôle de charnière des années 95 : première à ne recourir à (presque) aucun carburateur ou allumeur encore courants à sa naissance, elle termine sa carrière avec un accélérateur à potentiomètre, un calculateur de gestion moteur et un calculateur de caisse sur ses dernières versions. Finalement, le peu de pièces communes entre une version de début de fabrication en 1993 et un des derniers modèles de 2002 pourrait conduire à penser qu'il s'agit de modèles différents. Les versions restylées ont inauguré le capteur de pluie Valeo pour la commande automatique des essuie-glace.

Au niveau du châssis, la 306 a toujours fait figure de référence : en effet, son comportement est très sain, les suspensions sont bien équilibrées et le tout est homogène. La tendance au sous-virage des voitures à traction est contrée par l'utilisation d'un essieu arrière auto-directionnel fixé sur des cales élastiques, qui incline légèrement les roues vers l'intérieur des virages serrés mais qui entraîne du survirage sur chaussée humide[réf. nécessaire]. De plus, cette voiture vire avec très peu de roulis, ce qui augmente l'agrément en conduite appuyée. La compacité et le centre de gravité bas contribuent à une maniabilité qui a fait de la S16 une vraie voiture de sport au point de donner des idées aux conducteurs des autres modèles moins bien dotés, la D Turbo a par exemple donné une apparence flatteuse aux versions diesel. Le freinage est aussi un point fort des 306[réf. nécessaire], avec des équipements adaptés aux performances de chaque modèle : gros tambours à l'arrière sur les breaks et versions société, disques à l'arrière sur les S16 et HDi, disques ventilés à l'avant sur les turbo diesel et essence performantes, la banque d'organes Peugeot a joué à plein, le moteur turbo Diesel s'est par exemple retrouvé aussi sous le capot des 405, 406, Citroën Xsara, Xantia et même jusqu'au 806/Evasion.

Les mécaniques simples et la fabrication sérieuse font de la 306 une référence en matière de fiabilité et longévité. Les exemplaires passant les 500 000 km sont fréquents avec un entretien courant très basique. En conséquence, la 306 est encore très présente sur nos routes et certaines pièces détachées sont difficiles à trouver. Le point de fragilité principal est le train arrière sur les véhicules forts kilométrés ou sur les véhicules qui restent très longtemps immobilisés.

Motorisations[modifier | modifier le code]

1.8 D 60 1.9 D 64 1.9 D 70 1.9 TD 75 1.9 TD 90 1.9 TD 92 2.0 HDi 90 1.1 60 1.4 75 1.6 90 1.6 100 1.8 103 1.8 112 2.0 123 2.0 135 2.0 150 2.0 155 2.0 167
Moteur 4 cylindres en ligne
Cylindrée 1769 1905 1997 1124 1360 1587 1761 1998
Puissance maxi 60 ch au régime de 4600 tr/min 64 ch au régime de 4600 tr/min 72 ch au régime de 4600 tr/min 75 ch au régime de 4600 tr/min 90 ch au régime de 4000 tr/min 92 ch au régime de 4000 tr/min 90 ch au régime de 4000 tr/min 60 ch au régime de 5600 tr/min 75 ch au régime de 5500 tr/min 90 ch au régime de 5600 tr/min 100 ch au régime de 5600 tr/min 103 ch au régime de 6000 tr/min 112 ch au régime de 5500 tr/min 123 ch au régime de 5750 tr/min 135 ch au régime de 5500 tr/min 150 ch au régime de 6500 tr/min 155 ch au régime de 6500 tr/min 167 ch au régime de 6500 tr/min
Couple maxi 110 Nm au régime de 2000 tr/min 125 Nm au régime de 2500 tr/min 125 Nm au régime de 2500 tr/min 125 Nm au régime de 2500 tr/min 196 Nm au régime de 2250 tr/min 196 Nm au régime de 2250 tr/min 205 Nm au régime de 1900 tr/min 91 Nm au régime de 2600 tr/min 111 Nm au régime de 2600 tr/min 135 Nm au régime de 3000 tr/min 135 Nm au régime de 3000 tr/min 153 Nm au régime de 3000 tr/min 155 Nm au régime de 3000 tr/min 176 Nm au régime de 4100 tr/min 180 Nm au régime de 4100 tr/min 186 Nm au régime de 4100 tr/min 190 Nm au régime de 4100 tr/min 193 Nm au régime de 4100 tr/min
Boîte de vitesses BVM5 BVA4 BVM5 BVA4 BVM5 BVA4 BVM5 BVM5 BVM6
Vitesse maxi 161 162 161 162 180 190 155 170 (173) 182 174 183 184 à 185 172 192 (195) 197 201 199 215 220
0-100 km/h 16.9 17.2 16.9 12.3 11.6 18.4 14.7 (14.9) 13.9 14.1 10.3 11.4 à 12.2 15.1 9.6 9 10.4 9.8 9.1 9.2 7.1
Consommation (en L/100 km) 6.2 6.6 5.2 6.7 6.9 (6.9) 7.3 6.9 9.7 9.1 8.3 (11) 8.2 9.1 9.2 9.3 8.6 9.4
Émissions de CO2 (en g/km) 164 184 173 141 160 173 189 177 165 217 193 195 219 205

Teintes[modifier | modifier le code]

Toutes les teintes ci-dessous ont été disponibles de série ou en option sur des modèles 306. Certaines sont restées au catalogue pendant toute la carrière du modèle alors que d'autres ont été proposées sur des périodes plus courtes.

On peut également noter plusieurs couleurs de service qui maintenant sont entre les mains de particulier:

1993-1994

Couleur 1993 AM 93 AM93 AM 93 nov-93 déc-93 AM94 AM94 AM94 avr-94 avr-94 mai-94 août-94 sept-94 oct-94 1994
Niv 1 Niv 2 Bis Niv 2 & 3 Le Mans Sportive Niv 1 & 2 Niv 2 Bis & 3 Sp 1 & 2 Cabriolet Roland Garros Roland Garros Sedan Griffe J-> 07/96 Griffe
Beige Mayfair X X X X X X X X X
Beige Tibesti X X
Blanc Banquise X X X X X X X
Blanc Meije X X X X
Bleu Bermudes X X X X
Bleu d'Arabie X X X X X X X
Bleu Polaire X X X
Bleu de Saxe X X X X X X X X
Bleu Génésis X
Bleu Miami X X X
Bleu Sigma X X X
Brun Castillane X X X
Gris Château X X X
Gris Graphite X X X
Gris London X
Gris Magnum X X X X X X X X X
Gris Quartz X X X X X X X X X X
Noir Kazan X
Noir Onyx X X X X X X X X X X
Prune Nacrée X
Rouge Andalou X X X X X X X X
Rouge Écarlate X
Rouge Lucifer X X X X X
Rouge Trévisé X X
Rouge Vallelunga X X X X X X X X X X
Vert Mayerling X X X X X X X X X X
Vert Reflex X
Vert Roland Garros X X

1995

Couleur AM95 AM95 AM95 AM95 AM95 AM95 AM95 AM95 AM95 AM95 1995 janv-95 mars-95 juin-95 juil-95 juil-95 déc-95
Niv 1 & 2 Niv 2 ter Niv 2 + Niv 3 SP 1 & 2 Niv 5 Roland Garros 4p Niv 1 & 2 4p Niv 3 Cab Niv 2 & Sp 2 Sedan Eden Park Totem Roland Garros Cabriolet Cabriolet Slalom UK
Beige Mayfair X X X X X X
Beige Tibesti X
Blanc Banquise X X X X X X X X X X X X
Bleu Bermudes X X X X X X X (5p)
Bleu d'Arabie X X X X X X
Bleu Polaire X
Bleu de Saxe X X X X X
Bleu Génésis X X X X X X
Bleu Miami X X X X X
Bleu Sigma X X X
Brun Castillane X
Gris Château X X X X X X X
Gris Graphite X
Gris London X X X
Gris Magnum X
Gris Quartz X X X X X X X X (5P)
Jaune Genêt X X
Noir Kazan X X X
Noir Onyx X X X X X X X X X
Prune Nacrée X X X
Rouge Andalou X X X X X X
Rouge Écarlate X X X
Rouge Lucifer X X X X X X
Rouge Trévisé X X
Rouge Vallelunga X X X X X X X
Vert Grand Chelem X
Vert Mayerling X X X X X
Vert Reflex X X X
Vert Roland Garros X

1996-1997

Couleur mai-96 1996 1996 1996 1996 avr-97 août-97 août-97 nov-97 déc-97 1997
Cabriolet Cabriolet Green Privilège Référence Cabriolet Miami UK Midnight Eden Park Champion usa S16
Blanc Banquise X X X X
Bleu de Chine X X
Bleu de Rhodes X
Bleu Génésis X X
Bleu Pharaon X
Bleu Provence X
Bleu Samoa X
Bleu Sigma X
Gris Château X X
Gris London X X
Gris Quartz X X X X X X
Jaune Genêt X X X
Jaune Vermeer X X
Noir Kazan X X X
Noir Onyx X X X
Prune Nacrée X X X
Rouge Écarlate X X X
Rouge Lucifer X X X X X X X X
Rouge Vallelunga X
Vert Fluorite X
Vert Mayerling X X X
Vert Reflex X X X

1998

Couleur févr-98 avr-98 juin-98 juin-98 juin-98 juin-98 juin-98 juin-98 juin-98 juin-98 juin-98 juin-98 oct-98 1998 1998
Cabriolet Rallye UK Cabriolet Equinoxe Symbio Cashmere Champion USA XS & Dturbo Xsi S16 Confort S16 Premium Music Line S16 Confort
Blanc Banquise X X X X X X X X X X X
Bleu de Chine X X
Bleu Impérial X X X X X X X X X
Bleu Pharaon X X X X X X X X X
Bleu Provence X X X X X X X
Bleu Sigma X X X X X X X X X
Gris Aster X X X X X X X X
Gris Cosmos X X
Gris Quartz X X X X X X X X X X
Jaune Genêt X X
Jaune Vermeer X X X X (5 Portes) X X X X X
Noir Onyx X X X X X X X X X X X X
Orange Newport X X
Rouge Écarlate X X
Rouge Lucifer X X X X X X X X X X X X
Rouge Vallelunga X X X X X X X X X X
Vert Épicéa X X X X X
Vert Reflex X X
Vert Nausicaa X X X X X
Vert Watteau X X X X X

1999

Couleur janv-99 janv-99 janv-99 janv-99 janv-99 janv-99 janv-99 janv-99 janv-99 févr-99 févr-99 juil-99 juil-99 juil-99 juil-99 juil-99 juil-99 juil-99 nov-99 déc-99 1999 1999
Equinoxe & Cashmere Symbio Champion USA XS / Dturbo Xsi S16 Confort S16 Premium Break Champion USA Break Saint Tropez XR XT XS XS Hdi Premium S16 Confort S16 Premium Cabriolet Family Break Champion USA Break Berline Xsi Édition
Beige Versaille X X X X X
Blanc Banquise X X X X X X X X X X X X X X X
Bleu de Chine X X X X X X X X
Bleu Impérial X X X X X X X X X X X X X
Bleu Pharaon X X X X X X X X X X X X X X X X
Bleu Provence X X X X X X X X X X
Bleu Sigma X X X X X X
Gris Aster X X X X X X X X X X X X X X
Gris Cosmos X
Gris Iceland X X X X
Gris Quartz X X X X X X X X X X X X X X X X
Gris Thallium X
Jaune Genêt X
Jaune Vermeer X (5pts) X X X X
Noir Onyx X X X X X X X X X X X X X X X X X
Orange Newport X
Rouge Écarlate X
Rouge Lucifer X X X X X X X X X X X X X X X X X
Rouge Vallelunga X X X X X X X X X X X X X X
Vert Patagonie X X X X X X X
Vert Sherwood X X X X X
Vert Tie Break Iséo X
Vert Nausicaa X X X
Vert Watteau X X X
Couleur janv-00 juin-00 juin-00 juin-00 juin-00 juil-00 sept-00 déc-00 2000 avr-01 juin-01 juin-01 déc-01 déc-01
XR & XT Pack Cabriolet S16 Confort S16 Premium XR, XT & XS Cabriolet UK Eden Park Eden Park Cabriolet Break Cabriolet Cabriolet Cabriolet
Beige Versaille X
Blanc Banquise X X X X X
Bleu Amiral X X X X
Bleu de Chine X X X X X X X X X X X X
Bleu Pharaon X X
Gris Aster X X X X
Gris Cosmos X
Gris Hadès X X X
Gris Iceland X X X X X X X X X X
Gris Quartz X X X X
Gris Sidobre X X
Gris Thallium X X X X X
Jaune Genêt X X X X X X
Noir Onyx (Break) X X X X
Orange Newport X X X
Rouge Écarlate X X X X
Rouge Lucifer X X X X X X X X X X
Rouge Vallelunga X X X X X
Vert Patagonie X X X
Vert Sherwood X X X
Vert Tie Break Iséo X X X X X X

Roues[modifier | modifier le code]

Jantes aluminium[modifier | modifier le code]

Roue tôle avec enjoliveur[modifier | modifier le code]

Phase1

Phase 1

1- Style Pulsar 6 ajours 13 pouces

Style Comète 6 ajours 14 pouces

2- Style Duo 8 ajours 13 pouces

3- Style Club 9 ajours 14 pouces

4- Style Hélice 5 ajours 13 pouces

5- Style Jade 5 ajours 15 pouces

6- Style Cannelle 6 ajours 14 pouces

7- Style Turbine 12 ajours 13 pouces

Style Turbine 12 ajours 14 pouces

8- Style X 6 ajours 14 pouces

9- Style X 12 ajours 13 pouces

10- Style Alto 6 ajours 13 pouces

11- Style Silex 8 ajours 14 pouces

Style Quartz 8 ajours 15 pouces

Phase 2

Phase 2

1- Style Alto 6 ajours 13 pouces 2- Style Tenor 7 ajours 13 pouces

3- Style Opus 7 ajours 13 pouces

4- Style Fugue 5 ajours 14 pouces

5- Style Sonate 6 ajours 14 pouces

6- Style Silex 8 ajours 14 pouces

7- Style Mica 9 ajours 14 pouces

8- Style Quartz 8 ajours 15 pouces

Carrosseries[modifier | modifier le code]

306 Hayon (3 portes - 5 portes)[modifier | modifier le code]

Phase 1 : (1.1) Février 1993 : Lancement de la 306, d'abord uniquement disponible en 5 portes, puis viendra s'ajouter la version 3 portes dans le courant de l'année. (Les 4 portes et cabriolet seront commercialisés à partir de 1994).

(1.2) Légère modification du logo sur la calandre, les barres transversale de la calandre sont désormais arrondies et le bouton de coffre n'est plus plat mais dispose d'une casquette à sa base.

Phase 2 : (2.1) Avril 1997 : Restylage de toute la gamme et apparition du break, les feux avant sont redessinés plus fins et sont désormais d'un seul bloc en intégrant les clignotants. Les antibrouillards avant pour les modèles qui en sont équipés passent de rectangulaire à plus ou moins ovales et deviennent rond pour la S16. Nouvelle calandre avec le logo redessiné et entièrement chromé, nouveaux feux arrière, apparition du lion sur le bouton de coffre. Compteur kilométrique digital (à rouleau sur les phases 1). Nouveaux monogrammes "Peugeot" et "306" sur le coffre.

(2.2 qui sont aussi appelée phase 3) Septembre 2000 : Répétiteurs de clignotants blancs au lieu d'oranges, 4 airbags de série, console centrale grise au lieu de noire, pommeau de levier de vitesse couleur aluminium sur le dessus au lieu de noir, nouveau capot légèrement plus bombé. Toute la gamme se rapproche visuellement de la S16 : bas de caisses, phares avant à glace lisse, pare-chocs avant avec antibrouillard rond de série, peinture intégrale sauf pour le cabriolet qui conserve les baguettes de portes et bandeau de pare-chocs en noir.

Mai 2001 : Fin de production des versions 3 et 5 portes.

306 Berline (4 portes)[modifier | modifier le code]

Peugeot 306 berline
Image illustrative de l’article Peugeot 306

Marque Drapeau : France Peugeot
Années de production 1994 - 2002
Phase 1 : 1994 - 1997
Phase 2 : 1997 - 2002
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence :
1,6i 89/98 ch
1,8i 112 ch

Diesel :
1,9 70 ch
2.0HDI 90 ch
Boîte de vitesses BVM5
BVA4
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Tricorps
Dimensions
Volume du coffre 368 dm3
Chronologie des modèles

Les différentes finitions disponibles sont les suivantes : XA (société 2 places), XR, XT, ST (Sedan uniquement), XS (finition sport), XSI, S16, puis Equinoxe, Symbio, Cashmere (depuis le restylage d'avril 1997), avant de revenir aux XR, XT, XT Pack de 1999 à 2002. On trouve également des intérieurs « Roland Garros » (tons verts), Eden Park (cuir beige avec appuie-tête en forme de ballon de rugby) et de nombreuses séries spéciales aux complexes variations d'équipement.

Ces deux séries limitées et néanmoins haut de gamme de par leurs équipements étaient motorisées en 1,9 L TD avec jantes aluminiums et tapis de sol de séries, griffés de la marque sponsor du véhicule. Les blasons Roland Garros et Eden Park apparaissent à côté du logo 306 arrière sur le hayon et le coupé et sur les côtés à l'avant uniquement pour les breaks et hayons Eden Park. Dotés d'une climatisation manuelle ainsi que de détecteurs de pluie, ce sont les dernières 306 turbo Diesel produites en Europe aux alentours des années 1999 avant l'avènement des 306 break et hayon à motorisation HDi.

306 Cabriolet[modifier | modifier le code]

Peugeot 306 Cabriolet
Peugeot 306

Marque Drapeau : France Peugeot
Années de production 1994 - 2002

Phase 1 : 1994 - 1997
Phase 2 : 1997 - 2000
Phase 3 : 2000 - 2002

Production 77 834 exemplaire(s)
Classe Compacte
Moteur et transmission
Énergie essence
Cylindrée De 1 587 cm3 à 1 998 cm3
Puissance maximale 90 à 135ch ch
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle 5 rapports
Automatique 4 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 220 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Cabriolet 2 portes
Direction Assistée
Freins Avant disques ventilés / Arrière disques ou Tambours versions 1.6l & 1.8L8s
Dimensions
Longueur 4 180 mm
Largeur 1 690 mm
Hauteur 1 380 mm
Chronologie des modèles

Présentation[modifier | modifier le code]

La Peugeot 306 Cabriolet a été présentée au salon de Francfort à l'automne 1993 et commercialisée de mars 1994 à 2002. Son design est dû au célèbre carrossier italien Pininfarina.

Cabriolet traditionnel (à ce jour, le dernier produit par Peugeot, qui s'orientera ensuite vers les formules CC), avec toit souple en toile, doté d'un coffre à capote séparé et donc d'un coffre à bagages avec un volume fixe et relativement important pour un véhicule de ce type. Une large majorité des modèles a été assemblée dans les usines Pininfarina à Cambiano, dans la banlieue de Turin.

La 306 cabriolet a obtenu en 1994 le titre du plus beau cabriolet de l'année et au salon de Genève en 1998 le prix du cabriolet de l'année[2].

Le 31 août 1998, le 50000e exemplaire a été assemblé à Turin[2].

Les options disponibles étaient entre autres :

  • hard top, (12 000 FRF) rendant le 306 cabriolet plus agréable pour l'hiver.
  • capote électrique,
  • ABS,
  • climatisation,
  • jantes alliage (série sur Roland Garros),
  • sellerie cuir,
  • capote de couleur bleue, rouge, ou verte sur les versions restylées (option non payante).

Certaines options étaient montées en série sur les motorisations 2 litres. La phase 3 était équipée en série de l'ABS.

Hors de France, il existe des versions spéciales telles que platinum (Allemagne) ou suisse (Suisse) équipées de série avec les sièges chauffants en cuir et les lave-phares, la climatisation est également de série. Ces versions ne sont disponibles qu'avec le moteur 2.0 16V 135 ch, cependant quelques rares exemplaires existent en 1.8 16V.

De nombreux conseils concernant le choix d'un cabriolet 306 d'occasion sont disponibles sur le site du club www.306cabriolet.fr

Motorisations[modifier | modifier le code]

La 306 cabriolet a été déclinée avec 3 principales cylindrées 1,8 litre et 2 litres (8 soupapes en phase 1 et 16 en phase 2 & 3), 1,6 litre 8 soupapes (phases 2 & 3 seulement).

  • Le 1,6 litre (8 soupapes) de la phase 2 développe 90 ch, puis 100 ch sur la phase 3. On peut différencier les deux grâce à la sonde lambda placée différemment sur le collecteur d’échappement et grâce au catalyseur placé sous la caisse pour la phase 2, puis en sortie de collecteur pour la phase 3.
  • Le 1,8 litre 8 soupapes (phase 1) développe 103 ch et la version 16 soupapes (phases 2 & 3) développe 112 ch (nota : le 1.8 avec boîte automatique n'était disponible qu'en 8 soupapes).
  • Le 2 litres 8 soupapes (phase 1) développe 123 ch et le 2 litres 16 soupapes (phases 2 & 3) développe 135 ch.

Phases[modifier | modifier le code]

La 306 cabriolet fut déclinée en 3 "Phases".

La Phase 1 fut commercialisée de 1993 à 1997. Elle se caractérisait principalement par l'avant assez carré et des phares antibrouillard (lorsqu'ils étaient installés) de forme rectangulaires. Au niveau du coffre, le bouton d'ouverture est rectangulaire et sans le logo Peugeot.

La Phase 2 (2.1) fut commercialisée de 1997 à septembre 2000. Elle a pris la forme plus arrondie des 306, et les phares antibrouillards, (lorsqu'ils sont installés) sont ronds et à glace striée. Au niveau du coffre, le logo Peugeot fait son apparition sur le bouton d'ouverture du coffre et les phares et clignotants avant sont d'une seule pièce (séparés sur les phases 1).

La Phase 3 également appelée phase 2.2 fut commercialisée à partir de septembre 2000 jusqu'à l'arrêt de la production en 2002. Cet ultime restylage reprend celui de la berline et adopte la face avant de la S16 2.1 (avec feux et anti-brouillard à glace lisse…) et apporte un meilleur confort et une finition accrue. Les baguettes et bandeaux de pare-chocs noir mat sont conservés mais affinés étirant la belle ligne. Tous les modèles disposent de série de 4 airbags (2 frontaux et 2 latéraux placés dans les sièges).

À l’extérieur :

  • Les baguettes de portes fines ;
  • Les phares et antibrouillard à glaces lisses (striées sur la phase 2) ;
  • Les coques de rétroviseurs et poignées peintes couleur caisse (disponible uniquement sur les versions 2,0 L en phase 2) ;
  • La lame de S16 sous le pare-chocs avant disparaît sur la phase 3 ;
  • Le capot phase 3 est légèrement plus bombé.

À l'intérieur :

  • Le compteur et la console centrale gris (noirs sur phases 1 et 2 ; imitation ronce de noyer sur 2,0 L) ;
  • Le lion sur le volant chromé (noir sur phase 2) ;
  • Pastille de levier de vitesse en aluminium ;
  • La version velours de l'intérieur phase 2 est remplacée par un tissu noir avec des motifs et les dossiers des sièges avant intègrent un coussin gonflable de sécurité (« airbag ») latéral.
  • L'ouverture à distance se fait grâce à un système haute fréquence au lieu d'un système infrarouge.

306 break[modifier | modifier le code]

Peugeot 306 break
Image illustrative de l’article Peugeot 306

Marque Drapeau : France Peugeot
Années de production 1997 - 2002
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence :
1,6i 89/98 ch
1,8i 112 ch

Diesel :
1,9 70 ch
2.0HDI 90 ch
Boîte de vitesses BVM5
BVA4
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) break
Dimensions
Longueur 4340 mm
Largeur 1680 mm
Hauteur 1410 mm
Empattement 2580 mm
Volume du coffre 744 dm3
Chronologie des modèles

Le 306 break est présenté à l'occasion du restylage de la gamme, en avril 1997. Il est conçu sur la base de la version 4 portes.

En 1999 est présenté le concept-car d'un break de chasse trois portes pour mettre en avant le nouveau moteur hdi[3].

Séries Spéciales[modifier | modifier le code]

Alpine[modifier | modifier le code]

La 306 série Alpine a été vendue pour le marché britannique. Elle aurait eu deux couleurs Bleu Génésis M0NW et Blanc Banquise P0WP.

Bahia[modifier | modifier le code]

Cette série était livrée avec la couleur Bleu de Saxe M0PJ.

Belfort[modifier | modifier le code]

Cette série spéciale a été livrée en diverses couleurs dont Rouge Lucifer M0QK, Bleu Miami M0MY et Bleu Impérial P3NP.

Boulevard[modifier | modifier le code]

Série export destinée au marché espagnol. Elle a été commercialisée avec la couleur Bleu de Chine M4GE avec deux carrosseries une berline 4 ou 5 portes.

Champions USA[modifier | modifier le code]

La série Champion USA était disponible en 1997. Proposé en 3 ou 5 portes et avec un moteur 1.4i 75cv ou 1.9d 70cv. Elle dispose de la direction assistée, l'airbag conducteur, d'un troisième feu stop, de l'anti-démarrage électronique, de sièges en tissu bleu ou rouge. Deux teintes sont disponibles au catalogue en 1997 Noir Onyx P3XY et Gris Quartz M0YC.

Selon les années d'autres couleurs ont été proposées : Rouge Lucifer M0KQ, Bleu Pharaon M0GQ, Gris Iceland M0YL.

DTurboS[modifier | modifier le code]

Brochure 306 DturboS

La 306 série DturboS a été vendue en Grande-Bretagne. Comme son nom l'indique le seul moteur disponible était le 1.9 L. Diesel Turbo. Uniquement en version 3 portes, elle était pourvue de jantes aluminium Topaze de 14', d'un pare-choc sport avec projecteurs anti-brouillard, d'un auto-radio Blaupunkt 3040, de vitres avant électriques, d'une alarme, d'un intérieur tissu diasit bleu et d'un badge spécifique sous le feux arrière droit. Uniquement aussi de couleur Bleu Sigma M0NQ. Cette série spéciale était disponible en décembre 1995.

Eden Park[modifier | modifier le code]

La série Eden Park était disponible à partir de 1995, uniquement en version 3 portes de couleur Bleu d'arabie P3LA, avec un moteur Turbo-diesel.

Comme la Roland Garros elle est très bien équipée : climatisation, airbag conducteur, sellerie mi cuir mi tissu spécifique avec ballon de rugby comme appui tête, monogrammes sous le feux arrière droit et sur les deux portières, surtapis avec plaque en métal "Eden Park", vitres teintées électriques, pare choc avant sport avec anti-brouillard, volant sport en cuir, banquette arrière rabattable 2/3 1/3, jantes aluminium topaze beige et filet latéral doré.

Peugeot 306 Eden Park

Pour les phases 2.1 et 2.2 les offres sont beaucoup plus larges.

Graffic[modifier | modifier le code]

Série export destinée au marché espagnol, a été commercialisée avec les couleurs Blanc Banquise P0WP, Rouge Lucifer M0QK et Bleu Amiral P3NC. Disponible en deux carrosseries : berline 4 ou 5 portes.

Mardi Gras[modifier | modifier le code]

Brochure 306 Mardi Gras

La 306 série Mardi Gras a été vendue uniquement en Grande-Bretagne. Cette série disposait de deux couleurs couleurs Rouge Vallelunga P3KB ou Bleu Miami M0MY, était livrable avec deux motorisations essence 1.4 l. ou diésel 1.9 l., en 3 ou 5 portes. Elle était pourvue d'une radio et quatre enceintes, d'enjoliveur de roue en plastique, et d'un logo "mardi gras" sur les portières. Toit ouvrant en option.

Meridian[modifier | modifier le code]

Brochure 306 Méridian

La 306 série Méridian a été vendue uniquement en Grande-Bretagne avec des moteurs 1.6 l. essence ou 1.9 l. Diesel Turbo. Cette série disposait d'une casquette arrière, de pare-choc sport, de poignées et coquilles de rétroviseur couleur caisse, d'un monogramme Méridian sous le feux arrière droit et sur les portières avant ainsi qu'un liseré sur les portières. Elle était disponible en 5 portes. Disponible en décembre 1996.

Cette série est reconduite sur les phase 2.1 et 2.2. Disponible avec les motorisations 1.4i, 1.6i, 1.8i et 2.0HDi en berline 5 portes ou 2.0HDi en Break 5 portes. L'ABS et la climatision sont de série. Plusieurs couleurs étaient proposées dont : Bleu de Chine M4GE, Gris Iceland M0YL, Vert Patagonie P3RG et Gris Quartz M0YC.

Miami[modifier | modifier le code]

Brochure 306 Miami

La 306 série Miami a été vendue en Grande-Bretagne uniquement, disponible en août 1997. Uniquement disponible en 5 portes, avec deux couleurs au choix : Rouge Vallelunga P3KB ou Bleu de Provence M0GR et un seul moteur 1.4 l. essence. Des badges spécifiques sont disposés sur les portières avant et sous le feux arrières droit. Elle possède un toit ouvrant électrique et une direction assistée.

Midnight[modifier | modifier le code]

Série export destinée au marché Belge. Disponible en phase 2.1 et 2.2 en carrosserie 5 portes.

Plusieurs couleurs disponibles dont Gris Iceland M0YL, Bleu Pharaon M0GQ, Rouge Lucifer M0KQ et Vert Sherwood M0RF.

Mistral[modifier | modifier le code]

Série spéciale française disponible en phase 1.2 et 2.1. Elle est produite en berline 5 portes. Disponible en Blanc Banquise P0WP et Bleu de Provence M0GR.

Music Line[modifier | modifier le code]

Série spéciale française disponible en phase 2.1, avec un équipement audio de série. Elle est disponible en Rouge lucifer M0KQ et en berline 5 portes.

Palm Beach[modifier | modifier le code]

Cette série est disponible en Coupé 3 portes et en Berline 4 et 5 portes. Plusieurs couleurs ont été disponibles telles que Vert Patagonie P3RG ou Vert Nausicaa M0QU.

Platinium[modifier | modifier le code]

Version export (Allemagne) du cabriolet en phase 2.1 et 2.2 avec un équipement complet (intérieur cuir, pack froid dont sièges chauffants et lave-projecteur, climatisation sur phase 2.2) et deux motorisations : 1.8 16v (rare) et 2.0 16v. Disponible en 3 couleur Gris Thallium M0VW, Bleu de Chine M4GE et Jaune Genet EAU P3AU.

Référence[modifier | modifier le code]

Roland Garros[modifier | modifier le code]

La 306 série Roland Garros a été proposée sur tous les modèles 306 (berline, break, cabriolet) jusqu'en 2000 et 2002 pour le cabriolet et le break. Cette série spéciale a un équipement amélioré, elle dispose d'un toit ouvrant électrique, d'un intérieur semi-cuir de couleur blanc avec médaillons en tissu aux couleurs de la voiture, ainsi que de ceintures de sécurité rouge rappelant les couleurs de la terre battue de Roland Garros[4]. sur les 1ers modèles phases 1 & 2. Les phases 3 adopteront un cuir beige & vert siglés Roland Garros, des ceintures assorties à la sellerie (beige), un volant sport en cuir à 3 branches. Sur le cabriolet, la capote est électrique.

Les couleurs sont Vert Roland Garros M0RP au début puis Vert Grand Chelem M0QL à partir de juin 1995 jusqu'en 2002.

Saint-Tropez[modifier | modifier le code]

Slalom[modifier | modifier le code]

Brochure 306 Slalom

La 306 série Slalom a été vendue en Grande-Bretagne. Cette série est basée sur un modèle XN, en 3 et 5 portes. Deux motorisations étaient disponibles, le 1.4i essence de 75 cv et le 1.9 diésel de 70 cv. et en trois couleurs (Blanc Banquise P0WP, Rouge Vallelunga P3KB et Noir Onyx P3XY).

Le modèle possède un intérieur tissu "Bali", un badge "Slalom" à côté du feu arrière droit, des enjoliveurs, un airbag conducteur, une direction assistée, des vitres teintées, des antibrouillards avants et arrières et une casquette de coffre.

La version 3 portes était vendue au prix de 10 140£ pour le 1.4i et 10 440£ pour le 1.9d. La version 5 portes était vendue au prix de 10 545£ pour le 1.4i et 10 845£ pour le 1.9d.

Tariffa[modifier | modifier le code]

Série export espagnole disponible en berline 4 ou 5 portes. Trois couleurs disponibles Gris Magnum M1TA, Blanc Banquise P0Wp ou Rouge Lucifer M0KQ.

Totem[modifier | modifier le code]

XSS[modifier | modifier le code]

La 306 série XSS a été vendue en Grande-Bretagne seulement, similaire à la série spéciale DTurbo S mais avec un moteur essence 1.6 l. L'équipement était sensiblement identique. A noter que cette version XSS avait le choix entre deux couleurs : Bleu Sigma M0NQ ou Vert Fluorite M0SS.

Version sportive[modifier | modifier le code]

306 XSI[modifier | modifier le code]

Peugeot 306 XSI

La 306 XSI est un modèle sportif de la 306 qui est plutôt méconnu, disponible en 3 et 5 portes, elle est restée dans l'ombre de la grande sœur S16. Équipée de semi baquet velours (sur Ph1 et tissus sur Ph2), jantes en 15 pouces en toles (jantes alu LAZER en option) , antibrouillard, aileron et bas de caisse (sur Ph1), elle avait pourtant tout pour plaire. Équipé de freins a disques avant (266 mm x 20 mm) et freins à disques arrière (247 mm x 8 mm), elle dispose aussi des barres anti-devers de la S16. La version XSI a été proposée en deux motorisations, le 2l 8S (XU10J2) de 123 ch pour les premières phases (1.1 et 1.2) et le 2l 16S (XU10J4R) de 135 ch pour les phases 2.1 (pour les phases 2.2 l'appellation XSI a disparu). Certaines versions export étaient aussi proposées avec le 1.8l 16S (XU7JP4) de 118 ch.

306 S16/GTI[modifier | modifier le code]

Peugeot 306 S16 BV6

Le côté sportif est assuré par la S16[5] (aussi appelée GTI en Belgique -Belgian Procar 1998 et 1999, ainsi que des victoires lors des 24 Heures de Spa 1999 et 2000-, Espagne, Suisse, et Danemark -où elle remporte le championnat danois des voitures de tourisme en 1999, 2000 et 2001-, et GTI6 au Royaume-Uni), possédant au départ un 2,0 l 16s, avec un système d'admission à caractéristiques acoustiques variables (ACAV), qui développe 155 ch la première année (1993) puis 150 ch à partir de 1994 (à cause des normes antipollution) et d'une boite 5 rapports. En 1993, Peugeot sort la 306 « Le Mans », édition limitée de la S16 à quelque 400 exemplaires à peine, pour fêter les victoires de Peugeot aux 24 Heures du Mans. Une nouvelle version de la S16 est développée un peu avant le restylage de juin 97 et commercialisée dès octobre 1996. Elle est munie d'un nouveau bloc 2,0 l 16v développant 167 ch, ainsi qu'une boîte 6 vitesses. La S16 boîte 6 est proposée en deux finitions à partir de 98 : Comfort (bon marché, plus légère) et Premium (mieux équipée : climatisation automatique, rétroviseurs motorisés, lève-vitres électriques, détecteur de pluie, antibrouillard, cuir/tissu (ou alcantara en option), toit ouvrant (en option)). La Peugeot 306 S16 servira de base à la 306 Maxi, destinée au rallye.

306 Le mans[modifier | modifier le code]

Brochure 306 Le Mans.

Peugeot Talbot Sport termine l'endurance des 24 Heures du Mans 1993 en réalisant un triplé historique. Pour fêter le titre Peugeot décide des sortir une série limitée sur base de 306 S16. Cette 306 appelée "Le mans" est numérotée, et de couleur unique Rouge Lucifer M0KQ. Elle possède l'équipement de base d'une S16, avec en supplément: Des inserts imitation carbone (Console centrale, Lion sur le volant), une sellerie en alcantara, des badges extérieurs sous le feu arrière droit et sur les portières, une bande grise tout le long des portières avec le numéro côté conducteur et une flamme Peugeot Talbot Sport à gauche sur la calandre. Le modèle était dépourvu de climatisation, toit ouvrant ou autre option mais on notera qu'il était possible d'acheter un auto-radio en accessoire concessionnaire. Cette série était également disponible sur 106 (base de XSi) et sur 405 (base de Mi16).

306 Rallye[modifier | modifier le code]

Peugeot sort une deuxième et dernière série spéciale sportive destinée au marché Britannique. La "rallye" est une simple S16 confort badgé. Elle est limitée à 500 exemplaires et disponible en trois couleurs Blanc Banquise P0WP, Rouge Vallelunga P3KB et Noir Onyx P3XY .

Version compétition[modifier | modifier le code]

306 Maxi[modifier | modifier le code]

Peugeot 306 Maxi[6]
Pegeot 306 Rallye
Constructeur Drapeau : France Peugeot
Classe A7K
Années de présence en WRC 1996 - 1998
Structure Peugeot 306 S16
Numéro d'homologation: A5510
Carrosserie 3 portes
Moteur(s) 4 cylindres en ligne XU10J4 atmosphérique de 1 998 cm3
Puissance 285 ch à environ 9500 tr/min
Boîte de vitesses 6 vitesses de type séquentielle
Transmission Traction
Longueur 3 995 mm
Largeur 1 835 mm
Hauteur 1 330 mm
Empattement 2 600 mm
Poids 960 kg
Prédécesseur Peugeot 205 Turbo 16
Successeur Peugeot 206 WRC

La Peugeot 306 Maxi est une voiture de compétition, destinée au rallye, et basée sur la 306 S16. Elle marqua le vrai retour de Peugeot au premier plan des rallyes, après l'ère des groupes B et de la mythique 205 Turbo 16.

Présentation[modifier | modifier le code]

La 306 Maxi fut la reine des Kit-cars avant l'arrivée de la Xsara. Aux mains de Gilles Panizzi et François Delecour, elle gagna plusieurs rallyes de championnat de France et permit à Panizzi de remporter deux titres de Champion de France des rallyes en 1996 et 1997. Elle fut plus évoluée et plus compétitive que la Maxi Mégane, avant de céder sa place en championnat de France à la Xsara Kit-car de l'autre constructeur du groupe PSA. La Peugeot 306 Maxi fit aussi quelques apparitions officielles en championnat du monde des rallyes, de 1996 à 1998, sur les rallyes asphaltes, où elle termina à plusieurs reprises dans le top 6, avec comme meilleur résultat, la deuxième place obtenue par François Delecour au Tour de Corse 1998[7], face à des World Rally Cars plus puissantes, dotées d'une transmission intégrale, mais aussi plus lourdes. La 306 Maxi fut conçue exclusivement pour les rallyes asphalte mais un pilote privé portugais, Adruzilo Lopes, engagea une version modifiée pour la terre au rallye du Portugal, remportant sa classe (A7) en 1998[8]. La 306 Maxi connaitra ses derniers succès internationaux en 2004, en permettant au pilote privé italien, Luca Pedersoli, de terminer deuxième du championnat d'Europe des rallyes 2004[9], en offrant une certaine résistance aux Super 1600 moins puissantes, mais beaucoup plus récentes.

Si la 306 Maxi n'est plus homologuée pour participer aux grands rallyes internationaux, elle continue à faire le bonheur de pilotes privés dans le championnat de France des rallyes, mais également dans les épreuves régionales et nationales.

Pilotes[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]