Citroën Type A

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Citroën 10 HP Type A
Citroën Type A

Marque Citroën
Années de production 1919 - 1921
Production 24 093 exemplaire(s)
Classe 10 HP
Usine(s) d’assemblage Paris Javel
Moteur et transmission
Moteur(s) 4 cylindres en ligne
1,3 litre
Cylindrée 1.327 / 1.452 cm3
Puissance maximale 18 / 22 ch
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses 3 vitesses
Poids et performances
Poids à vide 810 kg
Vitesse maximale 65 / 75 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline
Suspensions AV par 2 ressorts demi-cantilever ; AR par 4 ressorts demi-cantilever
Freins A pédale sur sortie de boîte ; à levier sur roues AR
Dimensions
Longueur 4 000 mm
Largeur 1 410 mm
Chronologie des modèles

La torpédo 10 HP Citroën Type A est le premier modèle automobile conçu par André Citroën.

Première voiture européenne produite en grande série à la chaîne[1], elle est commercialisée par Citroën entre juin 1919 et juillet 1921.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1913, alors âgé de 35 ans, André Citroën fonde la « Société des engrenages Citroën » pour exploiter un brevet de production d'engrenages à « doubles chevrons » à moindre coût qu'il a découvert et acheté lors d'un voyage en Pologne.

Article détaillé : André Citroën.

Après avoir exploité son brevet et fabriqué des munitions pendant la Première Guerre mondiale, il conçoit et commercialise en 1919 le premier modèle d'automobile de la marque : la 10 HP Type A sort de l'usine du quai de Javel à Paris et est présentée le 4 juin 1919 lors d'une conférence de presse sur les Champs-Élysées. Le premier bon de commande signé le 6 juin 1919 avec une livraison un mois plus tard a marqué le début du jeune constructeur avec cette décapotable[2].

Elle est dotée d'un moteur de 4 cylindres de 1 327 cm3 (soit 1,3 litre), 18 ch pour 65 km/h et d'une boîte 3 vitesses non synchronisées.

C'est également une des premières voitures à être équipée du volant de direction à gauche.

La type A est fabriquée dans l'usine historique Citroën du quai de Javel dans le 15e arrondissement de Paris renommé depuis Quai André-Citroën à raison de 100 exemplaires par jour. Citroën met en œuvre le mode de fabrication à la chaîne des Ford T qu'il a étudié (taylorisme) dans les publications de l'époque. Citroën ne fera le voyage à Détroit chez Ford, aux États-Unis, qu'en 1923 et en 1931.

La gamme Type A[modifier | modifier le code]

La Citroën Type A était disponible en deux longueurs de châssis et des carrosseries différentes : Torpédo 4 places, Torpédo 3 places, Conduite Intérieure 3 places et Coupé de Ville.

En 1921, une nouvelle gamme de 2 modèles est proposée : la 10 HP Type A Standard et la 10 HP Type A Luxe partageant les mécaniques du modèle précédent. Un nouveau modèle est aussi présenté, la 10 HP Type A Spécial, un Torpédo Sport Spécial équipé d'un nouveau moteur de 1.462 cm3 développant 22 ch à 2.100 tr/min. Ce moteur sera utilisé pour la future Type B2[3].

La Type A est remplacée par la Type B2 en 1921, puis la Type B10 en 1925.


L'usine historique a été démolie et le terrain libéré est devenu depuis le Parc André-Citroën.


Curiosité historique[modifier | modifier le code]

Cette automobile a revêtu une importance particulière parce qu'elle représenta la réponse du seul constructeur français à la tentative d'invasion des marchés des divers pays d'Europe de la part du constructeur américain Ford. En 1919, alors que toutes les nations d'Europe traversaient une période très difficile du point de vue économique, après la première guerre mondiale, la reconversion d'après guerre était délicate et les industries éprouvaient d'énormes difficultés à reprendre un niveau de production stable et compatible avec leur potentiel. C'est dans ce contexte que l'américain Henry Ford projeta la conquête des marchés automobiles des pays d'outre-Atlantique avec son modèle "T". Les constructeurs du vieux continent durent faire face rapidement et le premier à réagir sera Fiat avec sa "501" puis Citroën avec la 10HP Type A.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Fondin, Hauts-de-Seine berceau de l'automobile, éditions E.T.A.I./Colline de l'Automobile.
  2. Alain Frèrejean, Les Peugeot. Deux siècles d'aventure, Flammarion, , p. 121
  3. citroenet.org.uk site anglais très complet sur les modèles Citroën

Apparition à la TV[modifier | modifier le code]

Dans l'émission Wheeler Dealers: tournée mondiale qui se passe en Inde, Mike Brewer se fait conduire dans Calcutta par le propriétaire d'une Type-A de 1919.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]