Peugeot 407 Coupé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Peugeot 407 coupé
Peugeot 407 Coupé
Paris 2006 - Peugeot 407 coupé

Marque Drapeau : France Peugeot
Années de production 2005 — 2012  :
Phase I : 2005 — 2008
Phase II : 2008 — 2012
Production 36 000 exemplaire(s)
Classe coupé
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence
2.2i 163
3.0 V6 210

Diesel
2.0 HDi 136/163
2.7 V6 HDi 204
3.0 V6 HDi 241
Position du moteur Avant
Puissance maximale 136 à 240 ch ch
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle 5/6 rapports
Automatique
Poids et performances
Poids à vide 1610 kg
Consommation mixte Mixte : de 7 à 8 litres selon les motorisations L/100 km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 2 portes, 5 places
Châssis PF3
Peugeot 407/508/607
Citroën C5 I/C5 II/C6
Dongfeng Numéro 1
Freins Ventilés à l'avant, pleins à l'arrière
Dimensions
Longueur 4 815 mm
Largeur 1 868 mm
Hauteur 1 399 mm
Empattement 2725 mm
Voies  AV/AR 1580 mm  / 1575 mm
Volume du coffre 400 dm3
Chronologie des modèles

La 407 Coupé est la troisième carrosserie disponible de la 407. C'est le plus grand coupé produit par Peugeot.

Histoire[modifier | modifier le code]

Peugeot 407 Prologue

Présentée au Salon de Francfort en septembre 2005, elle succède à la Peugeot 406 coupé dessinée par Pininfarina. La 407 Coupé a été annoncée quelques mois plus tôt par le prototype 407 Prologue, déjà résolument fidèle au modèle final.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Design[modifier | modifier le code]

407 Coupé (vue arrière)

Cette fois ci le design est de Gérard Welter, directeur du centre de style Peugeot. Par rapport à son prédécesseur, stylistiquement plus détaché de la 406 berline, la 407 Coupé montre une parenté stylistique claire avec la version berline. Les différences majeures sont l'épaisseur du Coupé, plus bas et mince que la berline, ainsi que plus long et plus impressionnant, et la grande bouche avant entourée de trois fentes de chaque côté, semblables à des branchies. Les piliers centraux, qui sont à peine mentionnés sur la berline, disparaissent complètement ici, rendant la ligne encore plus propre. L'arrière est également fortement redéssiné, avec un pare-choc massif, complètement lisse, et de nouveaux optiques plus profilés. Les fentes latérales sur le pare-choc avant ne servent pas à faire passer l'air vers l'habitacle, elles ne sont présentes que pour le design.

Les seules pièces communes du coupé et de la berline sont les coques de rétroviseurs extérieurs.

Performances[modifier | modifier le code]

Équipée du moteur le plus puissant (3.0 V6 HDi 241), le coupé 407 possède un rapport poids puissance de 7,5 kg/ch.

Équipements[modifier | modifier le code]

La 407 coupé utilise des freins à disques ventilés à l'avant et pleins à l'arrière.

Elle est équipée de l'air conditionné bi-zone et du radar de recul.

Les surfaces vitrées sont en verre feuilleté, permettant une meilleure isolation des bruits extérieurs. De plus, le pare-brise est équipé d'un traitement athermique afin de laisser passer la lumière tout en filtrant le rayonnement infrarouge, source de chaleur non désirable. Ces éléments furent inédits à l'époque.

Critiques[modifier | modifier le code]

Bien que la 407 Coupé ne soit pas dessinée par Pininfarina, contrairement à la 406 Coupé, elle fut très appréciée par le grand public et les magazines automobiles, en particulier pour le prix, pour les performances des nouveaux moteurs, pour la ligne moderne et les finitions intérieures. Les seules critiques sont venues de la capacité limitée du coffre et de la disposition des commandes dans le tableau de bord.

Sources[modifier | modifier le code]

Cet article a été partiellement traduit de la page Peugeot 407 italienne et espagnole, et repris de la partie Coupé de la page française Peugeot 407.