Peugeot 3008 II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Peugeot 3008 II (P84)
Image illustrative de l’article Peugeot 3008 II
Peugeot 3008 seconde génération

Appelé aussi Peugeot 4008 II (Chine)
Marque Peugeot
Années de production 2016 -
Phase 1 : 2016 - 2020
Phase 2 : 2020 -
Production 1 000 000 exemplaire(s)
Classe SUV compact
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la France Sochaux
Drapeau de l'Algérie Oran[1]
Drapeau de la Namibie Walvis Bay
Drapeau de la Malaisie Gurun[2]
Drapeau du Ghana Tema[3]
Moteur et transmission
Énergie Essence / Diesel / Hybride essence rechargeable
Moteur(s) Essence
1.2 PureTech 130
1.6 THP 165
1.6 PureTech 180

Diesel
1.5 BlueHDi 130
1.6 BlueHDi 100/120
1.6 BlueHDi 115 (Selon pays)
2.0 BlueHDi 136 (Selon pays)
2.0 BlueHDi 150/180

Hybride essence rechargeable
1.6 PureTech 180 Hybrid 225
1.6 PureTech 200 Hybrid4 300
Position du moteur Transversale avant
Cylindrée 1 199 à 1 997 cm3
Puissance maximale 100 à 300 ch DIN
Couple maximal 230 à 400 N m
Transmission Traction
Transmission intégrale (Hybrid)
Boîte de vitesses Manuelle à 5/6 rapports
Automatique à 6/8 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 320 à 1 853 kg
Vitesse maximale 188 à 235 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 5,9 s
Consommation mixte 3,8 à 6,0 L/100 km
Émission de CO2 31 à 156 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) SUV 5 portes
Plate-forme EMP2
Châssis Peugeot 308 II/408 II/508 II/3008 II/5008 II/Rifter/Citroën SpaceTourer
Citroen C4 Picasso II/C5 Aircross/Berlingo III/Peugeot Traveller
Opel Grandland X/Combo D/Vivaro III
Toyota ProAce II
DS 7 Crossback
Dimensions
Longueur 4 450 mm
Largeur 1 840 mm
Hauteur 1 620 mm
Empattement 2 675 mm
Voies  AV/AR 1 579 mm  / 1 587 mm
Volume du coffre 520 (1 670) dm3
Sécurité
Note Euro NCAP 5/5 étoiles (2016)
Chronologie des modèles

La 3008 II est un SUV compact du constructeur automobile français Peugeot, dévoilé à la presse le puis présenté au public au Mondial de l'automobile de Paris 2016. La 3008 II est assemblée en France dans l'usine PSA de Sochaux.

Pour le marché chinois, elle apparaît dans une version agrandie dénommée Peugeot 4008 II, laissant la génération précédente de la 3008 y continuer sa carrière. La version sept places prend le nom de Peugeot 5008 II.

Elle est élue voiture européenne de l'année 2017, trois ans après la Peugeot 308 II[Note 1].

Présentation[modifier | modifier le code]

D'abord présentée à la presse le lors d'un événement qui lui est consacré au Bourget (Nord de Paris), la seconde génération de 3008 apparaît pour la première fois en public lors du Mondial de Paris 2016. La commercialisation de la 3008 débute en octobre de la même année[4].

La 3008 appartient à la catégorie des SUV compacts (qui regroupe les SUV dont la longueur est comprise entre 4,30 et 4,60 m) généralistes. L'équipement riche et les nombreuses technologies dont dispose la 3008 II lui permettent d'affronter les concurrents premium tels que le Range Rover Evoque, ou le Lexus UX[non neutre].

L'arrière de la Peugeot 3008 II.

La Peugeot 3008 I a rencontré un succès commercial : en 2015, alors que son remplacement approchait, elle était toujours la meilleure vente des SUV compacts en France. Son remplaçant, la 3008 II, avait donc comme objectif de réaliser de meilleures ventes puisque le marché des SUV compact est très dynamique. Elle a pu pour cela compter sur un important investissement financier de la part de Peugeot, notamment en ce qui concerne la planche de bord. En effet, la marque au lion s'est permis de mettre d'importantes sommes pour ce véhicule car il sera vendu sur tous les marchés de la marque (Europe, Asie, Amérique du Sud, Moyen-Orient) et car il fait l'objet d'un partenariat avec General Motors[Note 2] pour la création d'un SUV compact très proche du 3008 II, l'Opel Grandland X, dévoilé en 2017[5],[6]. Si cette dernière ne reprend pas l'originale planche de bord du Peugeot, ni sa carrosserie, les deux SUV partagent la même base technique, la même usine de Sochaux, et disposeront probablement de moteurs et de technologies identiques. La base de la 3008 est également utilisée par les DS 7 Crossback et Citroën C5 Aircross[7].

La Peugeot 3008 sert de base à la conception d'un SUV familial, la Peugeot 5008 II avec lequel elle partage de nombreuses composantes : partie avant de la carrosserie, planche de bord... La 5008 II peut en revanche accueillir jusqu'à 7 passagers et possède des atouts (plus grande surface vitrée, plus grand coffre) dans le but de séduire les familles et de concurrencer les monospaces avec un design plus séduisant[8][non neutre].

La 3008 a obtenu la certification Origine France Garantie[9].

Phase 2[modifier | modifier le code]

À la suite de la diffusion sur le web d'images de la 3008 restylée, Peugeot anticipe sa programmation et présente la phase 2 de la 3008 le [10].

Celle-ci se dote d'une nouvelle face avant où la calandre se prolonge sous les optiques et elle reçoit des barres de LED dans le bouclier. Un monogramme « 3008 » prend place sur le capot[11].

Quant aux motorisations, il n'y a pas de changement à part la disparition du Diesel BlueHDi de 180 ch du catalogue[12].

Dénomination[modifier | modifier le code]

La 3008, comme la 4008 II, reprend une appellation qui correspond à un « code » dans la gamme Peugeot :

  • le « 3 » (et le « 4 ») désignent l'appartenance à la gamme de modèles compacts
  • le « 00 » désigne l'appartenance aux SUV
  • le « 8 » correspond à l'appellation systématique des modèles Peugeot (toutes les noms des modèles Peugeot se terminent dorénavant par le chiffre « 8 »)[13].
  • Son nom de code en interne est « P84 »

En Chine, le véhicule est nommé 4008 (nom de code « P84C »[14]) car l'ancien 3008 y continue sa carrière, afin de présenter une alternative moins chère au nouveau. Cela s'explique également par le fait qu'en Chine, plus le nombre est élevé, plus la voiture est connotée positivement.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Design[modifier | modifier le code]

Alors que la génération précédente était un crossover, mélange de SUV et de monospace compact, la seconde 3008 s'impose comme un SUV reprenant tous les codes de la catégorie. Le style global s'inspire du concept Quartz, dont elle reprend en outre la calandre, basse et avec le logo au milieu, qui s'affiche sur les concepts-cars Peugeot depuis l'Exalt en 2014.

Ainsi, les 3008 II et 4008 II intègrent les codes stylistiques des SUV : capot long et horizontal, avant vertical, grandes roues, garde au sol rehaussée, protections de caisse... Pour plus de dynamisme et d'élégance, ils y ajoutent une face avant sculptée avec un regard acéré, de larges entrées d'air, un capot nervuré ainsi qu'une large calandre verticale et basse, avec le lion au milieu, entouré de facettes, verticales sur les versions à projecteurs à halogène et horizontales sur celles équipées des projecteurs full LED. Les plis de carrosserie sont tendus pour accentuer ce dynamisme. L'arrière inaugure le bandeau noir laqué qui se retrouve sur toute la gamme Peugeot. Il relie les feux à LED, sur lesquels sont dessinés les trois griffes caractéristiques des Peugeot actuelles.

Par rapport à la 3008 II, la 4008 II commercialisée en Chine voit passer sa longueur de 4,45 à 4,51 m, et son empattement de 2,675 à 2,73 m, ce qui lui permet d'améliorer son habitabilité intérieure[15],[16].

Peugeot présente la version restylée de la 3008 le . Ce SUV en profite pour adopter un nouveau logo, comme son grand frère le 5008 II.

Habitacle[modifier | modifier le code]

Habitacle du Peugeot 3008 II

L'intérieur est réalisé par Bertrand Rapatel (Directeur du design intérieur Peugeot) et son équipe. Les 3008 II et 4008 II inaugurent une nouvelle version du i-Cockpit (commune avec la 5008 II). Il comporte un petit volant deux branches à double méplat, facilitant la vision du combiné tête haute numérique. Ainsi, les compteurs sont remplacés par un écran de 12,3 pouces, et ce dès le premier niveau de finition. Au centre de la planche de bord, se trouve un écran tactile capacitif de 8 pouces, qui centralise les commandes de la climatisation, de la navigation connectée 3D, de la radio, de la musique, de la téléphonie, des paramètres du véhicules, et des différentes applications (Mirror Screen, Apple Car Play, Android Auto). Il peut également être commandé par des touches « piano » ou par la voix sur certaines versions. L'option i-Cockpit Amplify active sur demande des ambiances visuelles (éclairages, typage des affichages), musicales, sonores et olfactives (diffusion de parfums)[17]. Un emplacement de recharge de Smartphone par induction est proposé en option derrière la commande de boîte de vitesses.

En ce qui concerne les passagers, l'habitabilité arrière progresse par rapport à la génération précédente, grâce à un empattement allongé de 6 cm. L'espace disponible aux genoux augmente ainsi de 2,4 cm. Les passagers peuvent profiter, en option, d'un toit panoramique ouvrable électriquement, longtemps indisponible chez Peugeot (le toit panoramique ne s'ouvrait pas) mais indispensable pour le marché chinois. Le système Hi-Fi premium réalisé par Focal est proposé, tout comme les sièges électriques massants, en option également.

Au niveau pratique, la banquette arrière, non coulissante, est rabattable en 2/3 - 1/3, ce qui offre un plancher plat. Le coffre peut ainsi passer de 591 à 1 670 L. Le siège passager avant est également repliable ce qui permet de loger des objets long de 2,60 m. La 3008 II abandonne le hayon en deux parties de son prédécesseur adoptant un plancher coulissant, plus efficient au niveau du poids, mais disposant d'un tiroir pouvant supporter jusqu'à 100 kg afin de conserver l'atout principal du hayon en deux parties.

Motorisation[modifier | modifier le code]

Gamme actuelle des motorisations[modifier | modifier le code]

Diesel et essence[modifier | modifier le code]

La seconde génération de 3008 est équipée des nouveaux moteurs PSA BlueHDi et PureTech, ainsi que d'un bloc 1.6 THP. La 3008 propose une version haut de gamme "sportive" GT, disponible uniquement avec le 2.0 BlueHDi 180 EAT6.

En Belgique, pour des raisons fiscales, le 1.6 BlueHDi 120 ch est dégonflé à 115 ch, et le 2.0 BlueHDi 136 ch complète la gamme.

1.6 BlueHDi 1.5 BlueHDi 2.0 BlueHDi 1.2 PureTech 1.6 PureTech
Moteur 4-cylindres en ligne (type DV/DLD) 4-cylindres en ligne (type DW) 3-cylindres en ligne (type EB) 4-cylindres en ligne (type EP)
Cylindrée 1 560 1 499 1 997 1 199 1 598
Puissance maximale (ch) 100 115/120 130 136 150 180 130 165 180
au régime de (tr/min) 3 750 3 500 3 750 5 500 6 000 5 500
Couple maximal (N m) 240 (254) 285 (300) 300 370 400 230 240 250
au régime de (tr/min) 1 750 1 750 2 000 1 750 1 400 1 650
Boîte de vitesses BVM5 BVM6 EAT6 BVM6 EAT8 BVM6 EAT8 BVM6 EAT6 EAT8
Vitesse maximale (en km/h) 174 186/189 182/185 192 189 201 207 188 206 222
0-100 km/h (en s) 13.1 11.2 11.6 10.8 11.5 9.6 8.9 10.8 (10.6) 10.5 8.9 8
Consommation (en l/100 km) 4 à 4.2 4 à 4.3 (3.8) 4.2 à 4.4 3.8 à 4.6 3.8 à 4.4 4.4 à 4.7 4.8 5,1 à 5.4 (5) 5.2 à 5.5 5.7 à 6 5.6
Émissions de CO2 (en g/km) 103 à 109 104 à 111 (100) 108 à 114 107 105 114 à 121 124 117 à 124 (115) 120 à 127 129 à 136 128

Hybride[modifier | modifier le code]

Les versions hybrides de la 3008 sont présentées au Mondial Paris Motor Show 2018. Deux versions sont disponibles à partir de l'année 2019 : la 3008 Hybrid et la 3008 Hybrid4. L'Hybrid reçoit le 1.6 PureTech 180 ch et un moteur électrique de 80 kW (110 ch) à l'avant pour une puissance cumulée de 225 ch et une transmission sur les roues avant. L'Hybrid4 reçoit le 1.6 PureTech 200 ch et deux moteurs électriques de 80 kW (110 ch), un sur chaque essieu, pour une puissance cumulée de 300 ch et une transmission intégrale. La 3008 est équipée d'une batterie lithium-ion (11,8 kWh pour l'Hybrid et 13,2 kWh pour l'Hybrid4) qui lui permet de rouler une cinquantaine de kilomètres environ en mode 100 % électrique (40 km pour l'Hybrid) à une vitesse maximale de 135 km/h. La recharge complète peut s’effectuer en 8 heures sur une prise standard (230 V, 16 A, 3 kW) ou en moins de 2 heures avec une Wallbox (coffret mural de 6,6 kW 32 A[18]).

HYbrid / HYbrid4
Moteur
Cylindrée 1 598
Puissance maximale (ch) 180 + 110
225 combinés
200 + 2*110
300 combinés
au régime de (tr/min)
Couple maximal (N m) 450
au régime de (tr/min)
Boîte de vitesses e-EAT8 4x2 e-EAT8 4x4
Vitesse maximale (en km/h) Électrique: 135
0-100 km/h (en s) 5.9
Consommation (en l/100 km)
Émissions de CO2 (en g/km) 49

Italique : Version basse consommation S&S : Stop And Start

Fin , l'EAT6 représente 50 % des commandes en Europe, et les moteurs Diesel un peu moins de 64 %. Dans le détail, c'est le moteur 1.6 BlueHDi 120 ch qui est le plus choisi, avec près de 45 % des commandes. Il est suivi par le 1.2 PureTech 130 ch (29 %), le 2.0 BlueHDi 180 ch en boîte EAT6 (environ 9 %), puis les 1.6 THP 165 ch EAT6 et 2.0 BlueHDi 150 (autour de 7 % chacun). Le petit 1.6 BlueHDi 100 ch attire en revanche moins d'1 % des clients[19].

Évolutions de la gamme de moteurs[modifier | modifier le code]

Peugeot logo2009.png 2016 2017 2018 2019 2020
3008 1.2 PureTech 130 BVM6
1.2 PureTech 130 EAT6
1.6 THP 165 EAT6 1.6 THP S&S 177 EAT8
1.6 THP 225 BMV6
1.6 BlueHDi 100 BVM5 1.5 BlueHDi 102 BVM6
1.6 BlueHDi 115/120 BVM6 1.5 BlueHDi 130 BVM6
1.6 BlueHDi 115/120 EAT6 1.5 BlueHDi 130 EAT8
2.0 BlueHDi 135 BVM6
(Belgique et Luxembourg)
2.0 BlueHDi 150 EAT6 2.0 BlueHDi 150 EAT8
2.0 BlueHDi 180 EAT6 2.0 BlueHDi 180 EAT8

Légende couleur : Essence ; Diesel

Disponibles sur le DS 7 Crossback, qui est commercialisé à partir de , le 1.6 THP S&S 177 ch ainsi que les 1.5 BlueHDi S&S 102 ch et 130 ch remplacent les 1.6 THP S&S 165 et 1.6 BlueHDi S&S avant et l'entrée en vigueur de la nouvelle norme Euro 6.c. PSA a par ailleurs annoncé que tous ces moteurs essence avec injection directe recevront un filtre à particules dans le courant de l'année 2017.

La boite EAT8 remplace l'EAT6 sur la prochaine génération de moteurs.

La version hybride essence rechargeable, prévue pour l'automne 2019, offre deux moteurs électriques implantés sur les essieux et couplé à un bloc thermique, permettant de transformer le véhicule en un 4 × 4[20]. À la différence du 3008 I, cette nouvelle architecture hybride disposera d'un moteur essence (et non plus Diesel), un 1.6 THP 200, et de deux moteurs électriques de 80 kW chacun, l'un sur l'essieu arrière donc, et l'autre entre la boîte de vitesses EAT8 et le bloc thermique. La batterie, d'une puissance de 13 kW, permettra une autonomie d'une soixantaine de kilomètres en mode 100 % électrique[21].

Boîte de vitesses[modifier | modifier le code]

La transmission automatique est produite par Aisin Seiki. C'est une boîte de vitesses automatique traditionnelle à convertisseur hydraulique.

  • La boîte EAT6 aussi appelée AT6-III (AWF6F25) est associée aux moteurs essence et la AM6-III (AWF6F45) aux moteurs Diesel.
  • La boîte EAT8 équipant les moteurs diesel, essence et hybride est le modèle AWF8F45.

Plate-forme[modifier | modifier le code]

La seconde génération du 3008, comme son homologue 4008 pour la Chine, est basée sur la plate-forme EMP2 aussi utilisée par les Citroën C4 Picasso/Grand C4 Picasso (devenus C4 SpaceTourer et C4 Grand SpaceTourer en 2018), Peugeot 308 II/308 II SW, Peugeot 408, Peugeot 5008 II, Peugeot Traveller, Peugeot Expert, Citroën SpaceTourer, Citroën Jumpy III/Dispatch III, Toyota ProAce Verso, Toyota ProAce II, Opel Vivaro, Opel Zafira Life, Vauxhall Vivaro et Vauxhall Vivaro Life. Elle permet notamment un allègement du véhicule, d'environ 100 kg sur la 3008 II.

Sécurité[modifier | modifier le code]

Crash test Euro NCAP[modifier | modifier le code]

La 3008 II a obtenu cinq étoiles au crash test de l'EuroNCAP. Dans le détail, elle reçoit une note de 86 % pour la protection des adultes, 85 % pour la protection des enfants, 67 % pour la protection des piétons et 58 % pour ses aides à la sécurité[22],[23].

Aides à la conduite[modifier | modifier le code]

Peugeot a équipé les 3008 II et 4008 II de nombreuses aides à la conduite : aide au freinage d'urgence (Active Safety Break), régulateur de vitesse adaptatif avec fonction stop (cette fonction stop n'est présente que sur la boîte automatique EAT6), alerte active de franchissement de ligne, alerte d'attention du conducteur (détecte une baisse d'attention du conducteur), reconnaissance des panneaux, système de surveillance d'angles morts, commutation automatique des feux de route, Advanced Grip Control (système permettant d'optimiser la motricité dans les conditions difficiles), Hill Assist Descent Control (système de contrôle de vitesse en descente régulant la vitesse dans une pente forte)[24].

e-Kick[modifier | modifier le code]

L'e-Kick est une trottinette électrique conçue par Peugeot en partenariat avec l'entreprise spécialisée Micro. Elle est dévoilée en même temps que la seconde génération de 3008 le . Chargée, elle possède une autonomie de 12 km et peut atteindre une vitesse maximale de 25 km/h. Le moteur est intégré à la roue arrière et la batterie lithium-ion à la plateforme pour un poids total de 8,5 kg. Elle est vendue 1 190  et est proposée en option avec la 3008 II. Coûtant 320 , la station de recharge Dockstation peut être placée dans le coffre des 3008 II et 4008 II et recharge la trottinette dès que le véhicule se met en marche. L'e-Kick peut aussi être chargé sur une prise de courant classique en une heure environ[25].

Accueil[modifier | modifier le code]

Réception publique[modifier | modifier le code]

La 3008 II a été globalement bien accueillie par la presse automobile grâce notamment à son design, à sa planche de bord et à ses qualités routières dynamiques[26]. Au Royaume-Uni par exemple, le magazine Carbuyer (en) le crédite d'un 5/5[27], tandis que ses confrères Top Gear et What Car? lui allouent chacun une note de 4/5[28],[29].

Par ailleurs, la Peugeot 3008 fait l'objet de 1 360 commandes enregistrées pour le modèle durant le Mondial de l'Auto[30]. Le , Peugeot annonce avoir reçu plus de 2 500 commandes alors que le modèle n'est pas encore commercialisé[31]. Pour le mois d', qui correspond au lancement du véhicule, Peugeot a enregistré 24 000 commandes du 3008 II en Europe dont 15 000 en France[32] ce qui allonge les délais de livraison et oblige la direction à envisager une augmentation de la cadence de production[33]. Début , le cap des 100 000 commandes est franchi en Europe, la moitié des acheteurs ne possédant pas de Peugeot auparavant[34].

En , la millionième 3008 est sortie des chaînes de montages de l'usine de Sochaux[35].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Peugeot 3008 II au salon de Genève 2017 avec des stickers 'Car of the year 2017'

Lors du Mondial de l'automobile de Paris 2016, la 3008 II est élue « Voiture de série du Mondial 2016 » par les lecteurs d’Auto Plus et les auditeurs de RTL[36].

Le , Carbuyer la nomme « Car of the year » (voiture de l'année)[37], et le , c'est au tour de l'Argus de lui décerner le double titre de voiture et SUV de l'année, lors d'une cérémonie menée au palais de Tokyo[38].

La 3008 se classe deuxième du prix de la plus belle voiture de l'année 2016, derrière l'Alfa Romeo Giulia. Elle reçoit en revanche le prix du plus bel intérieur de l'année[39].

Début , dans le cadre du trophée européen de la voiture de l'année, en marge du salon de Genève, elle est élue voiture de l'année par un jury de 58 journalistes européens[40],[41]. En devançant les Alfa Romeo Giulia et la Mercedes-Benz Classe E (respectivement deuxième et troisième), elle succède à l'Opel Astra au palmarès du trophée le plus prestigieux en Europe[40].

Finitions[modifier | modifier le code]

Phase 1

À son lancement, en , la 3008 II débute à un prix d'entrée de 25 900  en essence et 27 400  en Diesel. Elle est disponible en cinq finitions, disposant des équipements de série :

  • Access : six coussins gonflables de sécurité (« airbags »), frein de stationnement électrique, assistant de démarrage en pente, projecteurs à halogènes et feux diurnes à LED, reconnaissance des panneaux de vitesse et préconisation, régulateur/limiteur de vitesse, jantes en tôles de 17 pouces, volant cuir, climatisation manuelle, radio avec écran LCD, Bluetooth, prise USB, plancher de coffre à deux positions, rétroviseurs électriques et dégivrants, verrouillage centralisé des portes avec plip
  • Active : équipements Access, projecteurs antibrouillards à halogène, alerte de franchissement involontaire de ligne, aide au stationnement arrière, jantes en alliage de 17 pouces, climatisation automatique bi-zone, écran tactile capacitif de 8 pouces (commandant notamment la climatisation), radio bi-tuner, pack visibilité
  • Allure : équipements Active, Pack Safety Plus (freinage automatique d'urgence avec alerte de distance, alerte active de franchissement involontaire de ligne, système de surveillance d'angles morts, alerte d'attention du conducteur, commutation automatique des feux de route), aide au stationnement avant, Visiopark (caméra de recul), navigation connectée 3D, rétroviseurs rabattables électriquement, Mirror Screen, accès et démarrage mains libres, SOS et assistance
  • GT Line : équipements Allure, projecteurs full LED, jantes en alliage de 18 pouces, coques de rétroviseurs noires laquées, calandre chromée à damier, canule d'échappement chromée, jonc de vitres latérales en inox, toit Black Diamond, volant cuir pleine fleur avec logo GT Line, i-Cockpit Amplify, sellerie TEP et tissu
  • GT (il est à noter que la finition GT n'est pour le moment disponible qu'avec le 2.0 BlueHDi 180 EAT6, mais un 1.6 THP de 220 chevaux devrait être ajouté au catalogue en 2017[42]) : équipements GT Line, jantes en alliage de 19 pouces, coques de rétroviseurs chromées, barres de toit en aluminium, passages de roues élargis, décors intérieurs en bois de chêne gris, volant cuir pleine fleur avec logo GT, hayon mains libres, vitres latérales arrière et lunette arrière surteintées, sellerie TEP et Alcantara.

Les prix des différentes motorisations en fonction de la finition sont au lancement :

Motorisations Finitions (phase 1)
Access Active Active Business Allure Allure Business GT Line GT
Essence 1.2 PureTech 130 BVM6 25 900 27 700 28 900 30 450 32 250 32 450 -
1.2 PureTech 130 EAT6 - 29 300 30 500 32 050 33 850 34 050 -
1.6 THP 165 EAT6 - - - 33 750 35 550 35 750 -
Diesel 1.6 BlueHDi 100 BVM5 27 400 29 200 30 400 - - - -
1.6 BlueHDi 120 BVM6 - 29 900 - 32 650 - 34 650 -
1.6 BlueHDi 120 BVM6 BC - - 31 100 32 850 34 450 - -
1.6 BlueHDi 120 EAT6 - 31 500 32 700 34 250 36 050 36 250 -
2.0 BlueHDi 150 BVM6 - - 33 400 34 950 36 750 36 950 -
2.0 BlueHDi 180 EAT6 - - - - - - 41 650

Les valeurs indiquées dans le tableau ci-dessus sont en euros (€).

BC correspond à Basse Consommation. Ainsi, ce modèle est optimisé pour avoir des chiffres les plus bas possibles au regard de la consommation et des rejets de CO2. BVM veut dire boîte de vitesses manuelle et le chiffre qui suit correspond aux nombres de vitesses. EAT6 est la boîte automatique à 6 rapports de PSA. Tous les moteurs sont équipés du système Stop & Start.

Fin , la finition Allure, la plus plébiscitée, représente près de 45 % des commandes en Europe, puis suivent les finitions GT Line (30 %), Active (17 %) et GT (9 %). La finition Access séduit en revanche moins de 1 % de la clientèle[19].

  • Peugeot 3008 GT Line
  • Peugot 3008 face.jpg
  • Peugeot 3008 arrière.jpg
  • Phase 2

    Sur la phase 2, la 3008 est disponible en six niveaux de finition : Active, Active Pack, Allure, Allure Pack, GT et GT Pack. L'entrée de gamme Access est supprimée et des versions Pack des finitions Active, Allure et GT sont désormais proposées. Enfin, la finition GT Line devient GT et la finition GT devient GT Pack.

    Deux finitions réservées aux professionnels sont disponibles :

    • Active Business : équipements Active + vitres latérales arrière et lunette arrière surteintées, aide au stationnement avant, navigation connectée 3D, Mirror Screen, SOS et assistance
    • Allure Business : équipements Allure et Active Business + projecteurs full LED, barres de toit en aluminium, hayon mains libres, i-Cockpit Amplify, recharge de smartphone par induction[43]

    À partir de 2022, la finition Active est supprimée et l'hybride rechargeable est désormais accessible dès la finition Active Pack (pour la version de 225 ch). La finition Style se positionne entre l'Active Pack et l'Allure[44].

    Séries spéciales[modifier | modifier le code]

    • Crossway : série spéciale proposée en alternative à la version GT Line, dont les délais de livraison atteignent 4 mois en . Elle dispose des mêmes équipements que la version Allure à laquelle elle ajoute l'Advanced Grip Control, l'aide à la descente, des jantes en alliage de 18 pouces, des coques de rétroviseurs chromés, des barres de toit en aluminium, un toit noir et d'une sellerie spécifique TEP/Alcantara[45].
    • Roadtrip : commercialisée à partir de [46].

    Versions de compétition[modifier | modifier le code]

    Peugeot 3008 DKR[modifier | modifier le code]

    Peugeot 3008 DKR
    Peugeot 3008 II
    3008 DKR au Mondial de l'automobile de Paris 2016.

    Marque Peugeot
    Années de production 2016 -
    Classe SUV
    Usine(s) d’assemblage
    Moteur et transmission
    Énergie Diesel
    Moteur(s) V6 bi-turbo HDi
    Position du moteur Centrale Arrière
    Cylindrée 2 993 cm3
    Puissance maximale 2017 : 340 ch
    Couple maximal 2 017 : 800 N m
    Transmission Propulsion
    Boîte de vitesses Séquentielle manuelle à 6 rapports en position longitudinale
    Poids et performances
    Vitesse maximale 200 km/h
    Châssis - Carrosserie
    Carrosserie(s) 2 places
    Châssis Acier tubulaire
    Carbone
    Suspensions A double triangles avant et arrière
    Direction Directe à assistance hydraulique
    Freins 355 mm (avant et arrière)
    Dimensions
    Longueur 4 312 mm
    Largeur 2 200 mm
    Hauteur 1 799 mm
    Empattement 3 000 mm
    Chronologie des modèles

    Après deux saisons, la 2008 DKR est remplacée lors du rallye du Maroc en par la 3008 DKR, conçue pour s’adapter à un nouveau règlement[47].

    Avec la 3008 DKR, la Team Peugeot Sport remporte neuf étapes sur dix et les trois premières places du Rallye Dakar 2017. Stéphane Peterhansel devance ses coéquipiers Sébastien Loeb et Cyril Despres, respectivement deuxième et troisième[48]. L'édition suivante voit elle aussi la 3008 DKR l'emporter, avec cette fois ci l'espagnol Carlos Sainz au volant[49].

    Peugeot 3008 Andros[modifier | modifier le code]

    Peugeot 3008 Andros
    Peugeot 3008 II

    Marque Peugeot
    Années de production 2017 -
    Châssis - Carrosserie
    Carrosserie(s) 3 portes

    Ce projet privé a pour but de faire concourir une Peugeot 3008 II au Trophée Andros. Il a été mené par Sylvain Pussier, agent Peugeot à Ambérieu-en-Bugey, et soutenu par Peugeot, qui a notamment dessiné le véhicule en carrosserie 3 portes. Le moteur est lui préparé par Oreca[50].

    La voiture sera pilotée en Élite Pro par Bertrand Balas, bien connu dans cette discipline, et Sylvain Pussier en Élite pour la saison 2016-2017 du trophée Andros.

    Concept-car[modifier | modifier le code]

    Peugeot Quartz au Mondial 2014

    La Peugeot 3008 de seconde génération est préfigurée par le concept-car Peugeot Quartz présenté au Mondial de l'automobile de Paris 2014.

    Notes et références[modifier | modifier le code]

    Notes[modifier | modifier le code]

    1. Les autres Peugeot ayant gagné ce trophée sont la 504 en 1969, la 405 en 1988, la 307 en 2002 et la 308 II en 2014.
    2. Au moment de la conception des Peugeot 3008 II et Opel Grandland X, la marque Opel appartenait encore au groupe américain General Motors. Le rachat de Opel et Vauxhall par le Groupe PSA n'a été annoncé qu'en , c'est-à-dire après le lancement commercial de la 3008 et près de six mois avant celui de la Grandland X.

    Références[modifier | modifier le code]

    1. « Usine Peugeot Citroën Production Algérie : Peugeot 3008 et nouvelle Citroën C3 pour 2019 »
    2. (en) « Naza’s assembly plant in Gurun makes first ASEAN export »
    3. (en) « PEUGEOT et Silver Star Auto lancent la production du SUV 3008 au Ghana »
    4. « Peugeot: a débuté la commercialisation du nouveau 3008. », sur lexpress.fr, (consulté le ).
    5. Bertrand Bellois, « Opel Grandland X : le Peugeot 3008 d'Opel », sur largus.fr, (consulté le ).
    6. Julien Sarboraria, « Opel Grandland X 2017 : voici le cousin du Peugeot 3008 ! », sur largus.fr, (consulté le ).
    7. Florent Ferrière, « C5 Aircross, DS7, Grandland X, 3008 - Une base commune, quatre SUV : quel est votre préféré ? », sur caradisiac.com, (consulté le ).
    8. Julien Sarboraria, « Peugeot 5008 2 : dimensions, prix, moteurs, tout sur le nouveau 5008 », sur largus.fr, (consulté le ).
    9. « Les Peugeot 308 et 3008 élues voitures préférées des français », sur ledauphine.com, (consulté le ).
    10. Audric Doche, « Peugeot 3008 restylé : rendez-vous le 1er septembre », Caradisiac,
    11. Florent Ferrière, « Peugeot dévoile le 3008 restylé : découvrez tout ce qui change », Caradisiac,
    12. Pierre Lefebvre, « Toutes les infos et les photos du Peugeot 3008 restylé », L'Automobile Magazine,
    13. Thibaut Emme, « Peugeot réinvente son passé et gèle ses appellations », sur leblogauto.com, (consulté le ).
    14. (en) Groupe PSA, « Groupe PSA 2018 Corporate Social Responsability Report » [PDF], sur cotecorp.com (consulté le )
    15. (en) « This Is The New Peugeot 4008 For China », sur carnewschina.com, (consulté le )
    16. « Nouvelle PEUGEOT 4008, le SUV sur-mesure pour la Chine », sur Peugeot,
    17. « New PEUGEOT 3008 : Advanced SUV », sur Peugeot,
    18. Yohann Leblanc, « Les Peugeot 508 et 3008 Hybrid dévoilées avec un an d'avance », L'Automobile Magazine,
    19. a et b Stanislas Larroumet, « Peugeot 3008 2017 : quelles sont les versions les plus vendues ? », sur auto-moto.com, (consulté le )
    20. « Peugeot 3008 II (2016) : les crocs aiguisés », sur Auto Moto, (consulté le )
    21. « Peugeot 3008. Une version R Hybrid de 300 ch en 2019 », sur largus.fr, (consulté le ).
    22. « Résultats officiels de l'évaluation de la sécurité de la Peugeot 3008 2016 », sur www.euroncap.com (consulté le )
    23. Antoine Chênerie, « 5 étoiles pour le nouveau 3008 au crash-test », sur autoplus.fr, (consulté le ).
    24. « Peugeot 3008 2 (2016). Les photos et infos officielles du nouveau 3008 », sur largus.fr, (consulté le ).
    25. « e-Kick : Quand Peugeot se met à la trottinette électrique », sur Journal du Geek, (consulté le )
    26. « Bon accueil de la presse spécialisée pour la 3008 de Peugeot - France 3 Franche-Comté », France 3 Franche-Comté,‎ (lire en ligne, consulté le )
    27. (en) « Peugeot 3008 SUV », sur Carbuyer (en),
    28. (en) « Peugeot 3008 », sur Top Gear (consulté le )
    29. (en) « 2017 Peugeot 3008 verdict and specs », sur whatcar.com,
    30. « Le nouveau Peugeot 3008 a réussi son lancement au Mondial 2016 », www.largus.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
    31. « Peugeot 3008. Délais de livraison, finitions et options préférées... », www.largus.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
    32. « Le nouveau Peugeot 3008 démarre fort », Autoplus.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
    33. « Nouvelle Peugeot 3008 : près de 24 000 commandes en Europe, soit trois fois plus que les prévisions de la marque », L'Est Républicain,‎ (lire en ligne, consulté le )
    34. Emmanuel Egloff, « Peugeot capitalise sur le succès du nouveau 3008 », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne, consulté le )
    35. Fabien Hardy, « Peugeot 3008 II : 1 million d’exemplaires produits depuis 2016 ! », L'Automobile Magazine,
    36. « Grand Prix Voiture du Mondial 2016 - avec Auto Plus et RTL », sur RTL-Auto-Plus (consulté le )
    37. (en) « Peugeot 3008 SUV crowned Carbuyer Car of the Year 2017 », sur Carbuyer (en),
    38. « PEUGEOT remporte trois prix aux trophées ARGUS 2017 », sur l'Argus,
    39. F. Ferrière, « Et la plus belle voiture de l'année 2016 est… », sur caradisiac.com, (consulté le ).
    40. a et b Stéphane Bonnegent, « Voiture de l'année 2017 : victoire du SUV Peugeot 3008 II », sur largus.fr, (consulté le ).
    41. « Le nouveau SUV PEUGEOT 3008 “Car of the Year 2017” », sur Groupe PSA,
    42. « [Scoop] Peugeot 3008 II GT et GTi : les futures versions sportives », www.largus.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
    43. « Prix du nouveau Peugeot 3008 (2016) : des tarifs à partir de 25 900 € », www.largus.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
    44. Géraldine Gaudy, « Peugeot 3008 hybride (2022). Moins cher avec une nouvelle finition » Accès libre, sur largus.fr, (consulté le )
    45. « Peugeot 3008 Crossway : séries spéciales, première ! », sur largus.fr, (consulté le ).
    46. Grégory Pelletier, « Peugeot 3008 (2021). Nouvelle série spéciale Roadtrip », L'Argus,
    47. DAKAR – PEUGEOT : LA 3008 DKR présentée
    48. « Dakar 2017 : Peterhansel coiffe Loeb au poteau », sur lemonde.fr, (consulté le ).
    49. Rédaction, « Victoire finale pour Carlos Sainz en autos et Matthias Walkner en motos », sur lequipe.fr, (consulté le ).
    50. Thibaut Emme, « Trophée Andros 2017 : le Peugeot 3008 sort ses clous », sur leblogauto.com, (consulté le ).

    Voir aussi[modifier | modifier le code]

    Articles connexes[modifier | modifier le code]

    Liens externes[modifier | modifier le code]

    Sur les autres projets Wikimedia :