Mitsubishi Pajero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pajero à l'assaut du mont Cameroun.

Le Mitsubishi Pajero (sous le nom de Mitsubishi Montero en Amérique du Nord et en Espagne[N 1] ) est un véhicule 4×4 produit par Mitsubishi depuis 1980 en 4 générations.

Première génération[modifier | modifier le code]

Mitsubishi Pajero I
Image illustrative de l’article Mitsubishi Pajero

Marque Drapeau : Japon Mitsubishi
Années de production 1981 - 1991
Classe 4×4
Moteur et transmission
Énergie Essence et diesel
Moteur(s) 4 cylindres
Cylindrée 2 972 cm3
Puissance maximale 104 à 141 ch DIN
Couple maximal 225 Nm
Transmission Propulsion / Intégrale
Boîte de vitesses Manuelle ou Automatique 4 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 450 kg
Vitesse maximale 158 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 13,6 s
Consommation mixte 13,7 L/100 km
Émission de CO2 325 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3 et 5 portes
Dimensions
Longueur 4 000 mm
Largeur 1 680 mm
Hauteur 1 880 mm
Empattement 2 700 mm
Voies  AV/AR 1 400 mm  / 1 420 mm
Chronologie des modèles

Concept[modifier | modifier le code]

Version de série[modifier | modifier le code]

Mitsubishi Pajero I

La première génération fait ses débuts au Salon de l'automobile de Tokyo en octobre 1981 et sort en mai 1982. Au départ, la Pajero dispose de trois portes et repose sur un empattement court. Il est disponible avec un toit en dur ou en toile. Trois options de moteurs différents sont disponibles, bien que d'autres ont été progressivement ajoutés, se terminant par un V6 de 3 litres au-dessus de la plage. En , il se décline en 5 portes. Une version rebadgée par Dodge était vendue aux Etats-Unis sous le nom de Dodge Raider.

Hyundai Galloper

Cette plate-forme a été construite sous licence par Hyundai Precision Products pour fabriquer le Galloper de 1991 à 2003, et fut brièvement exportée vers l'Europe.

La dernière année (1991) de la série 1 a vu apparaître la série limitée dite "Osaka" : version luxueuse intérieur cuir, élargisseurs de roues, tableau de bord bois, suspensions hydrauliques.

Deuxième génération[modifier | modifier le code]

Mitsubishi Pajero II
Image illustrative de l’article Mitsubishi Pajero

Marque Drapeau : Japon Mitsubishi
Années de production 1991 - 2000
Phase 1 : 1991 - 1998
Phase 2 : 1998 - 2000
Classe 4x4
Moteur et transmission
Énergie Essence et diesel
Cylindrée 2 972 cm3
Puissance maximale 110 à 150 ch DIN
Couple maximal 236 Nm
Transmission Propulsion / Intégrale
Boîte de vitesses Manuelle à 5 vitesses
Poids et performances
Poids à vide 1 940 kg
Vitesse maximale 165 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 12,5 s
Consommation mixte 10,6 à 16,6 L/100 km
Émission de CO2 333 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3 et 5 portes
Freins Disques ventilés/Disques
Dimensions
Longueur 4 719 mm
Largeur 1 781 mm
Hauteur 1 869 mm
Empattement 2 720 mm
Voies  AV/AR 1 460 mm  / 1 480 mm
Chronologie des modèles
Mitsubishi Pajero II

Phase 1[modifier | modifier le code]

Après que Mitsubishi a vendu plus de trois cent mille Pajero modèle 1982, c'est en 1991 que sort la deuxième génération.

Phase 2[modifier | modifier le code]

Troisième génération[modifier | modifier le code]

Mitsubishi Pajero III
Image illustrative de l’article Mitsubishi Pajero

Marque Drapeau : Japon Mitsubishi
Années de production 2000 - 2006
Phase 1 : 2000 - 2003
Phase 2 : 2003 - 2006
Classe 4×4
Moteur et transmission
Énergie Essence et diesel
Moteur(s) 6 cylindres
Cylindrée 3 497 cm3
Puissance maximale 149 à 202 ch DIN
Couple maximal 319 Nm
Transmission Propulsion / Intégrale
Boîte de vitesses Manuelle à 5 vitesses/ Automatique/Séquentielle
Poids et performances
Poids à vide 1 985 kg
Vitesse maximale 185 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 10,6 s
Consommation mixte 10,8 à 17,4 L/100 km
Émission de CO2 315 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3 et 5 portes
Freins Disques ventilés/Disques
Dimensions
Longueur 4 900 mm
Largeur 1 880 mm
Hauteur 1 869 mm
Empattement 2 779 mm
Voies  AV/AR 1 570 mm  / 1 570 mm
Chronologie des modèles
Mitsubishi Pajero III

Phase 1[modifier | modifier le code]

La troisième génération du Pajero est arrivée sur le marché japonais en 1999, puis sur les marchés d'exportation à partir de 2000. Les Philippines et d'autres pays en développement ont reçu cette troisième génération du Pajero en 2003.

Phase 2[modifier | modifier le code]

Quatrième génération[modifier | modifier le code]

Mitsubishi Pajero IV
Image illustrative de l’article Mitsubishi Pajero

Marque Drapeau : Japon Mitsubishi
Années de production 2006 - 2018
Phase 1 : 2006 - 2011
Phase 2 : 2011 - 2014
Phase 3 : 2014 - 2018
Classe 4×4
Moteur et transmission
Énergie Diesel
Moteur(s) 4-cylindres 3.2 Di-D (V88)
Position du moteur Longitudinale avant
Cylindrée 3 200 cm3
Puissance maximale 190 à 200 ch
Couple maximal 441 Nm
Transmission Propulsion / Intégrale
Boîte de vitesses Manuelle ou automatique à 5 rapports
Poids et performances
Poids à vide 2 150 kg
Vitesse maximale 180 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 10,4 s
Consommation mixte 6,9 à 7,8 L/100 km
Émission de CO2 238 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3 et 5 portes
Suspensions Triangles superposés
Freins Disques ventilés
Dimensions
Longueur 4 390 à 4 900 mm
Largeur 1 880 mm
Hauteur 1 870 mm
Empattement 2 550 mm
Volume du coffre 415 (1 120) dm3
Chronologie des modèles
Mitsubishi Pajero IV

Phase 1[modifier | modifier le code]

La quatrième génération a été introduite au Mondial de l'automobile de Paris 2006, en octobre, avant d'être commercialisée dans la foulée. Ce n'est pas une mouture inédite mais une évolution esthétique de la précédente qui date de 2000, ce qui prouve que l'apparence ne change pas (poignées de portes, panneaux de carrosserie, lignes) alors que les faces avant et arrière sont modifiées.

Phase 2[modifier | modifier le code]

Phase 3[modifier | modifier le code]

Mitsubishi met un terme à la commercialisation du Pajero le [1],[2]

Motorisations[modifier | modifier le code]

Finitions[modifier | modifier le code]

Séries spéciales[modifier | modifier le code]

  • Final Edition

Futur[modifier | modifier le code]

Mitsubishi devait sortir une nouvelle génération du Pajero en hybride rechargeable, inspirée du concept car GC-PHEV[3] dévoilé aux salons de Tokyo 2013 et Chicago 2015. Finalement, le projet aurait été abandonné[4] à cause du manque de partenariats pour continuer à restyler ou renouveler le produit et à cause d'un moteur trop gourmand.

L'alliance Renault-Nissan rachète 34 % de Mitsubishi en octobre 2016. Si ses futurs modèles seront développés sur la plateforme du groupe franco-japonais, il se peut que le futur Pajero partage sa structure avec le Nissan Patrol[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En espagnol, Pajero signifiant littéralement « personne qui se masturbe », le nom original a dû être modifié en Montero pour l'Espagne,les pays d'Amérique hispanophone, le Canada et les États-Unis

Références[modifier | modifier le code]