Citroën C-Crosser - Peugeot 4007

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Citroën C-Crosser / Peugeot 4007
Citroën C-Crosser - Peugeot 4007
Peugeot 4007

Marque PSA Peugeot Citroën
Années de production 2007 - 2012
Production 47 763 (C-Crosser) exemplaire(s)
Classe Véhicule utilitaire sport
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la Russie Kalouga
Drapeau du Japon Kurashiki
Drapeau du Japon Okazaki
Drapeau du Japon Okayama
Moteur et transmission
Énergie Gazoil
Moteur(s) PSA 2.2L 16s HDi 156 ch
Position du moteur Transversale avant
Cylindrée 2 179 cm3
Puissance maximale (4000 tr/min) 115 kW - 156 ch
Couple maximal (2 000 tr/min) 380 N m
Transmission Traction / Intégrale
Boîte de vitesses Manuelle 5 rapports (CVT)
Manuelle 6 rapports (CVT)
Automatique 6 rapports
Robotisée 6 rapports
Poids et performances
Poids à vide De 1 600 à 1 765 kg kg
Vitesse maximale BVM : 200 km/h
DCS : 198 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en (BVM) 9,9 s
Consommation mixte 7,3 L/100 km
Émission de CO2 De 185 à 222 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 5 portes, 5 ou 7 places
Châssis Mitsubishi Outlander
Coefficient de traînée 0,9
Suspensions Avant : pseudo Mac Pherson avec triangles inférieurs, barre anti-roulis
Arrière : Multi-bras, barre anti-roulis
Direction A assistance variable
Freins Avant : disques ventilés
Arrière : disques pleins
Dimensions
Longueur 4 646 mm
Largeur 1 806 mm
Hauteur 1 713 mm
Empattement 2 670 mm
Voies  AV/AR 1 540 mm  / 1 540 mm
Volume du coffre De 441 à 1 686 dm3
Chronologie des modèles

Les C-Crosser et Peugeot 4007 sont des SUV commercialisés en Europe par Citroën et Peugeot de juillet 2007 à 2012. Ce sont des versions modifiées du Mitsubishi Outlander, équipés d'un moteur PSA et construits par Mitsubishi.

Historique[modifier | modifier le code]

Citroën C-Crosser

En 2007, PSA s'associe avec Mitsubishi afin de développer deux véhicules SUV sur la base du Mitsubishi Outlander.

À l'origine, la version Citroën doit s'appeler C7[réf. nécessaire]. Mais en octobre 2006, le nom C-Crosser est adopté, un nom déjà utilisé sur un concept-car de la marque, présenté au Salon de Francfort en 2001.

La version Peugeot s'appelle 4007. C'est le deuxième véhicule Peugeot dont le nom comporte 4 chiffres (après la Peugeot 1007) et le dernier véhicule Peugeot dont le nom comporte 4 chiffres et se termine par un 7.

La version définitive est présentée pour la première fois au Salon de Genève en mars 2007. Le Peugeot 4007 de série est accompagnée d'un show car 4007 Holland & Holland[1].

Le C-Crosser et le 4007 sont les premiers véhicules de l'histoire automobile fabriqués par un constructeur japonais et vendus sous une marque française.

En mars 2008, PSA annonce que les 4007 et C-Crosser destinés au marché européen seront produits dès 2009 dans l'usine néerlandaise NedCar détenue par Mitsubishi. Toutefois, en raison des ventes décevantes des deux modèles, le projet fut reporté indéfiniment, seuls des Outlander seront produits par NedCar.

Lors du Salon de l'Automobile de Londres 2008, Citroën présente un dérivé utilitaire de son C-Crosser. Cette version dépourvue de sièges arrières et dotée de vitres latérales arrières tôlées s'appelle Citroën C-Crosser Commercial et est uniquement destiné à être commercialisée au Royaume-Uni. Il dispose d'un hayon ouvrable en deux parties et avance un volume de chargement de 2,3m3[2].

À partir de septembre 2009, le C-Crosser et le 4007 subissent quelques améliorations esthétiques et techniques et peuvent être équipés d'une nouvelle boîte robotisée DCS (Dual Clutch System - Système à double embrayage).

En 2011, la production est délocalisée à Kaluga en Russie.[réf. souhaitée] En 2012, les derniers C-Crosser sortent d'usine avant de laisser la place au C4 Aircross

Usines d'assemblage[modifier | modifier le code]

Peugeot 4007

Finitions du C-Crosser[modifier | modifier le code]

Le C-Crosser est vendu en France avec une seule motorisation diesel, le 2.2 HDI 156 ch.

Phase 1 (2007-2009)[modifier | modifier le code]

À sa sortie, en juillet 2007, il est proposé avec 2 niveaux de finitions :

  • Pack : jantes en alliage 16 pouces, une roue de secours galette, des accoudoirs centraux avant et arrière, l'ABS, le REF, l'ESP, l'ASR, une transmission intégrale avec sélecteur de mode, des coussins gonflables de sécurité (« airbags ») frontaux et latéraux avant et en rideaux aux rangs 1 et 2, un régulateur de vitesse, un siège conducteur réglable en hauteur, une climatisation automatique, un pare-soleil avant avec miroir occultable, une condamnation centralisée à distance, une direction à assistance variable, des vitres avant et arrière électriques, des rétroviseurs extérieurs électrique chauffants et rabattable électriquement, un système audio CD RDS MP3 6HP, une banquette en rang 2 rabattable électriquement depuis le coffre et un kit mains libres Bluetooth.
  • Options : peinture métallisée, aide au stationnement arrière, navigation couleur tactile 7" + caméra de recul, jantes alliage 18 pouces
  • Exclusive : finition haut de gamme du C-Crosser. Elle propose les équipements évoqués ci-dessus auxquels s'ajoutent des projecteurs au xénon avec lave-projecteurs, une aide au stationnement arrière, un système audio RDS MP3 6HP chargeur 6 CD intégré et des jantes alliage 18 pouces
  • Options : peinture métallisée, toit ouvrant électrique, Système audio Hi-Fi Rockford Fosgate (avec amplificateur numérique avec processeur DSP de 650W, 8 haut-parleurs et un caisson de basse, un disque dur de 30 Go) + navigation couleur tactile 7" + caméra de recul, navigation couleur tactile 7" + caméra de recul

En mai 2008, Citroën propose la finition Attraction, une version d'entrée de gamme à un prix attractif avec un minimum d'équipement.

  • Attraction : jantes en tôle 16", sièges en tissu. Par rapport à la finition Pack, elle n'a pas de feux antibrouillard, pas d'aide au stationnement arrière, pas de 3e rangée de sièges, pas de barres de toit longitudinales, 4 haut-parleurs au lieu de 6
  • Options : peinture métallisée

Phase 2 (2009-2012)[modifier | modifier le code]

Officiellement on ne parle pas de phase 2, mais plutôt d'une évolution, car la carrosserie n'a subi aucun changement. Présenté au Salon de Francfort 2009 et sorti des usines à partir de septembre 2009, le C-Crosser est doté de quelques améliorations :

  • Esthétique : double échappement droit chromé, planche de bord garni de similicuir et surpiquage blanc, fonds de compteurs modifiés, écran de contrôle du combiné en couleur, appuie-têtes redessinés.
  • Technique : moteur qui passe aux normes EURO V, en option une boîte de vitesses robotisée à double embrayage DCS 6 vitesses qui permet de changer les vitesses de 3 manières (entièrement automatique, séquentielle soit avec le levier de vitesse soit avec les palettes au volant).

Moteurs[modifier | modifier le code]

Le C-Crosser est vendu en France avec une seule motorisation diesel, le 2.2 L HDI 156 ch. Dans d'autres pays, il est aussi proposé avec des moteurs essence de 2.4 L provenant de chez Mitsubishi et un 2.0 L de chez PSA.

Le moteur Diesel est un bloc normalement utilisé sur d'autres modèles du groupe avec deux turbos et développant 170 ch. Fruit de la coopération PSA/Ford, cette version équipée d'un seul turbo a fait ses preuves dès 2006 en équipant le Land Rover Freelander 2.

Le moteur 2.2 L HDI développe 156 chevaux (115 kW) à 4000 tr/min et un couple de 380 N m à partir de 2000 tr/min.

Moteur Cylindrée Puissance Couple max Vitesse max (km/h) 0 à 100 km/h Consommation mixte Émissions de CO2
2.2 PSA HDi DW12 FAP BVM 2 179 cm3 156 ch (115 kW) 380 N m 200 km/h 9,6 s 7 l/100 km 185 g/km
2.2 PSA HDi DW12 FAP

BVA

2 179 cm3 156 ch (115 kW) 380 N m 198 km/h 10 s 7,2 l/100 km 189 g/km

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Peugeot 4007 Holland & Holland », sur ACI (consulté le )
  2. (en) « 2008 Citroen C-Crosser Commercial @ Top Speed », sur Top Speed, (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]