Citroën C3 III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Citroën C3.
Citroën C3 III
Image illustrative de l'article Citroën C3 III
Citroën C3 III au Mondial de l'automobile de Paris 2016.

Marque Drapeau : France Citroën
Années de production 2016 -
Production 06/2017: 130 000 exemplaire(s)
Classe Citadine polyvalente
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la Slovaquie Trnava
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence :
1.2 PureTech 68/82/110

Diesel :
1.6 BlueHDi 75/100
Position du moteur Avant
Cylindrée 1 199 à 1 560 cm3
Puissance maximale 68 à 110 ch
Couple maximal 106 à 254 Nm
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle à 5 ou 6 rapports
Automatique à 6 rapports
Poids et performances
Poids à vide 976 à 1 090 kg
Vitesse maximale 164 à 188 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 9,3 à 15,5 s
Consommation mixte 3,2 à 4,9 L/100 km
Émission de CO2 83 à 110 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline 5 portes
Châssis PF1
Peugeot 207/208/301
Peugeot 1007/2008
Citroën C2/C3/II/III/C-XR
Citroën C3 Picasso
Citroën C3 Aircross
Citroën C-Élysée II
Citroën C4 Cactus
DS 3
Opel Crossland X
Suspensions Pseudo MacPherson / Traverse déformable
Freins Disques ventilés / Tambours ou disques
Dimensions
Longueur 3 996 mm
Largeur 1 749 mm
Hauteur 1 474 mm
Empattement 2 540 mm
Voies  AV/AR 1 474 mm  / 1 468 mm
Volume du coffre 300 dm3
Chronologie des modèles

Citroën C3 III est une citadine polyvalente du constructeur automobile français Citroën sortie en 2016. Il s'agit de la troisième génération de la Citroën C3 depuis 2002[1].

Elle est dévoilée le [2], présentée au grand public le 1er octobre suivant lors du Mondial de l'automobile de Paris 2016 et commercialisée en septembre 2016[3][réf. incomplète].

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette nouvelle Citroën C3 est la troisième génération. Elle est dotée d'Airbumps, une première pour la C3.

Elle atteint les 200 000 ventes dès sa première année de commercialisation en 11 mois[4].

Conception[modifier | modifier le code]

Design[modifier | modifier le code]

La C3 reprend le design Citroën : les feux avant sont disposés sur deux étages. Les feux arrièrent adoptent une signature 3D à LED et sont allumés en permanence. Pour des raisons économiques, le pare-brise Zenith n'est pas reconduit mais il est possible d'opter pour un toit vitré panoramique (en option).[réf. nécessaire].

Avec cette nouvelle C3, Citroën vise une clientèle plus jeune, grâce à un design qui se veut plus « tendance ». Pour cela, la citadine se rapproche du monde des SUV, très à la mode et vendeur, grâce à des protections de bas de caisses. Pour parfaire ce look baroudeur, elle reprend les Airbumps du C4 Cactus, mais avec un dessin différent et situés cette fois-ci en bas des portières. De plus, ceux-ci ne seront en série que sur le niveau haut de finition Shine et en option sur le niveau intermédiaire Feel. Pour ceux qui ne voudraient pas des Airbumps, il est possible sur la finition haut de gamme Shine, en option gratuite, de les enlever.

Un grand choix de personnalisation est proposé sur la C3. Pour carrosserie, le choix se fait entre 9 peintures. Le toit, les coques de rétroviseurs et les entourages d'antibrouillards peuvent adopter une teinte différente de celle de la carrosserie (3 couleurs sont proposées : blanc, rouge et noir). Des stickers sont également disponibles. À l'intérieur, le client a le choix entre quatre ambiances. Les poignées de portes sont remplacées par des sangles, comme sur la C4 Cactus.

Innovation[modifier | modifier le code]

La voiture intègre, en avant-première, une caméra full HD (avec GPS et 16 Go de mémoire), appelée ConnectedCAM Citroën, située sous le rétroviseur central qui permet de réaliser des photos ou des vidéos, et qui enregistre une séquence vidéo en cas d'accident (30 s avant l'impact et 1 min après)[5].

Châssis[modifier | modifier le code]

La C3 reprend la base technique de la 208, basée sur la plate-forme PF1.

Carrosseries[modifier | modifier le code]

Cette troisième génération de C3 n'est proposée qu'en 5 portes. Elle propose 5 places, mais celle du milieu, à l'arrière, est étriquée.

Motorisations[modifier | modifier le code]

1.2 PureTech 1.6 BlueHDi
68 82 110 S&S 75 S&S 100 S&S
Moteur 3 cylindres 4 cylindres
Cylindrée 1199 cm3 1560 cm3
Puissance maxi 68 ch au régime
de 5750 tr/min
82 ch au régime
de 5750 tr/min
110 ch au régime
de 5500 tr/min
75 ch au régime
de 3500 tr/min
99 ch au régime
de 3750 tr/min
Couple maxi 106 Nm au régime
de 2750 tr/min
118 Nm au régime
de 2750 tr/min
205 Nm au régime
de 1500 tr/min
233 Nm au régime
de 1750 tr/min
254 Nm au régime
de 1750 tr/min
Boîte de vitesses BVM5 EAT6 BVM5
Vitesse maxi (en km/h) 164/165[6] 173/168[6] 188 171/169[6] 185
0-100 km/h (en s) 14,0/14,2[6] 12,8/13,0[6] 9,3 9,8 15,3/15,5[6] 11,9
Consommation mixte
(en l/100 km)
4,7 4,7 4,6 4,9 3,5/3,6[6] 3,7
Émissions de CO2 (en g/km) 108/109[6] 108/109[6] 103 110 92/93[6] 95

Evolutions des motorisations[modifier | modifier le code]

2016[modifier | modifier le code]

La Citroën C3 III a été lancée en septembre 2016[3].

Essence[modifier | modifier le code]

  • Le 1.2 PureTech 68 BVM5 est disponible depuis septembre. Il remplace le 1.0 PureTech 68 qui équipait la Citroën C3 II jusqu'en août 2016.
  • Le 1.2 PureTech 82 BVM5 qui équipait la Citroën C3 II est disponible depuis septembre.
  • Le 1.2 PureTech 110 S&S BVM5 qui équipait la Citroën C3 II est disponible depuis septembre.
  • Le 1.2 PureTech 110 S&S EAT6 sera disponible un peu plus tard après le lancement. Il remplacera le 1.6 VTi 120 BVA4 qui équipait la Citroën C3 II jusqu'en mars 2015 .

Diesel[modifier | modifier le code]

  • Le 1.6 BlueHDi 75 S&S BVM5 qui équipait la Citroën C3 II (sans S&S) est disponible depuis septembre.
  • Le 1.6 BlueHDi 100 S&S BVM5 qui équipait la Citroën C3 II est disponible depuis septembre.

Années suivantes[modifier | modifier le code]

Essence[modifier | modifier le code]

  • La presse spécialisée émet des hypothèses sur le lancement d'une version plus puissante équipée d'une version 156 ch du moteur Pure Tech..
  • En 2017, les moteurs Essence seront équipés du Filtre à particules, les puissances évolueront légèrement.

Diesel[modifier | modifier le code]

  • Le 1.6 BlueHDi 75 sera supprimé mais il pourrait être remplacé par un 1.5 BlueHDi d'une puissance aux alentours de 75 chevaux.
  • Le 1.6 BlueHDi 100 sera remplacé par le 1.5 BlueHDi d'une puissance aux alentours de 102 chevaux, la boite EAT6 pourrait être proposée.

Finitions[modifier | modifier le code]

  • Live
  • Feel
  • Feel Business (véhicules réservés aux sociétés)
  • Shine
  • Shine Business (véhicules réservés aux sociétés)

Au lancement, les trois finitions grand public disposent des équipements suivants :

  • Live : six airbags, direction assistée, ESP, aide au démarrage en pente (sauf PureTech68), banquette arrière rabattable en 60/40, condamnation centralisée à distance, vitres avant électriques, ordinateur de bord, régulateur-limiteur de vitesse, volant réglable en hauteur et en profondeur, Pack Safety (alerte de franchissement involontaire de ligne, reconnaissance des panneaux de vitesse et recommandation ainsi que Coffee Break Alert, un système de surveillance du conducteur).
  • Feel : climatisation manuelle, système audio 4 haut-parleurs avec Bluetooth et prise USB, feux diurnes à LED, projecteurs antibrouillard, rétroviseurs électriques et dégivrants.
  • Shine : climatisation automatique, radars de recul, airbumps, système multimédia avec tablette tactile 7 pouces, Mirror Screen, système audio 6 haut-parleurs, quatre vitres électriques, toit bi-ton, allumage automatique des phares et des essuie-glaces, rétroviseur intérieur anti-éblouissement.

Les prix des différentes motorisations en fonction de la finition sont au lancement[7] (version avec boîte EAT6 ajoutée au tarif VP à compter du 2 novembre 2016) :

Motorisations Essence Diesel
Finitions PureTech 68 BVM PureTech 82 BVM PureTech 82 BVM 105g PureTech 110 S&S BVM PureTech 110 S&S EAT6 BlueHDi 75 S&S BVM BlueHDi 75 S&S BVM 83g BlueHDi 100 S&S BVM
Live 12 950 € 13 750 € 13 850 € - - 15 550 € 15 650 € -
Feel 14 500 € 15 300 € - 16 900 € 18 300 € 17 100 € - 18 300 €
Shine - 17 100 € - 18 700 € 20 100 € - - 20 100 €

Éditions limitées[modifier | modifier le code]

Citroën C3 III Feel 3
  • C3 Feel 3 (250 exemplaires[8])

C3 GTi[modifier | modifier le code]

En octobre 2017, Linda Jackson, présidente de Citroën, indique réfléchir à la possibilité de lancer une variante GTi[9] (ou Racing[10]) de la C3 inspirée de la version qui court en WRC. Celle-ci pourrait recevoir le moteur 1.6 THP de 208 ch qui officie déjà sous le capot de sa cousine la Peugeot 208 GTi.

Compétition[modifier | modifier le code]

WRC[modifier | modifier le code]

Citroën C3 WRC
Citroën C3 III
La C3 WRC de Kris Meeke et Paul Nagle exposée au Mondial de l'automobile de Paris 2016.

Marque Drapeau : France Citroën
Années de production 2017-
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) THP
Cylindrée 1598 cm3
Puissance maximale 380 ch
Couple maximal 400 Nm
Transmission intégrale
Boîte de vitesses Séquentielle à 6 rapports
Poids et performances
Poids à vide à vide : 1190 kg
avec plein et équipage : 1350 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 5 portes
Dimensions
Longueur 4128 mm
Largeur 1875 mm
Empattement 2540 mm
Chronologie des modèles

Citroën décide de ne pas participer à la saison 2015 de WRC en tant qu'écurie pour se concentrer sur le développement de la C3 WRC, utilisée à partir de la saison 2017. En effet, les règles évoluent de façon importante pour cette nouvelle saison, notamment au niveau de la puissance, de l'appui aérodynamique et de la largeur des voies.

En avril 2016, Citroën présente les premières photos de la future C3 WRC camouflée[11]. La C3 WRC est inaugurée sous la forme d'un concept-car lors du Mondial de l'automobile de Paris 2016, puis la version de course est dévoilée le 21 décembre 2016 à Abu Dhabi, par ailleurs sponsor principal de l'équipe depuis 2013.

Le bloc qui faisait 315 ch sur la Citroën DS3 WRC a été porté à 380 ch sur la Citroën C-Elysée WTCC. La C3 WRC de 2017 est équipée d'une évolution de ce bloc possédant les mêmes caractéristiques que celui de la C-Elysée WTCC : la puissance maximale est de 380 ch atteints à 6 000 tr/min et le couple est de 400 Nm à 4 500 tr/min. Elle reprend par ailleurs la même boîte de vitesse séquentielle à 6 rapports[12].

Pour la saison 2017, la C3 WRC sera pilotée par le britannique Kris Meeke (avec Paul Nagle en copilote) et par le français Stéphane Lefebvre (avec Gabin Moreau), et de façon occasionnelle par l'émiratie Khalid Al Qassimi (avec Chris Patterson) et par l'espoir irlandais Craig Breen (avec Scott Martin)[13].

Récompenses[modifier | modifier le code]

La Citroën C3 III apparaît parmi les sept finalistes du trophée européen de la voiture de l'année 2017[14]. Elle remporte le trophée L'Argus 2017 dans la catégorie des citadines[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Future Citroën C3 III (2016) : premières infos exclusives
  2. « Citroën joue gros avec sa nouvelle C3! », sur Le Figaro, (consulté le 6 juillet 2016)
  3. a et b Tarif Citroën au 1er septembre 2016 et note commercialisation de Nouvelle Citroën C3 au 1er septembre 2016
  4. Laurent Sanson, « 200 000 EXEMPLAIRES VENDUS EN MOINS D’UN AN », auto-mag.info,
  5. M. Demeule, « Citroën réinvente sa C3 ! », sur autoplus.fr, (consulté le 22 décembre 2016).
  6. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j Avec élargisseurs d’ailes et bas de caisse.
  7. J. Sarboraria, « Prix Citroën C3 (2016) : les tarifs de la nouvelle C3 dévoilés », sur largus.fr, (consulté le 22 décembre 2016).
  8. Communiqué de presse Nouvelle Citroën C3 édition limitée « Feel 3 » du 20 octobre 2016
  9. « Une Citroën C3 sportive en lien avec la C3 WRC dans les tuyaux », La Revue Automobile,
  10. Julien Jodry, « Citroën C3 Racing (2018) : ça se précise selon la patronne de Citroën », Auto Moto,
  11. Rallye - WRC : la future Citroën C3 2017 en montre davantage, sur TF1.fr, 19 mai 2016 (consulté le 4 juin 2016)
  12. T. Emme, « WRC 2017 : Citroën Racing présente la nouvelle C3 WRC », sur leblogauto.com, (consulté le 22 décembre 2016).
  13. M. Sentis, « Citroën C3 WRC 2017 : fin prête pour le rallye de Monte-Carlo ! », sur largus.fr, (consulté le 22 décembre 2016).
  14. « Citroën C3 et Peugeot 3008, finalistes de la Voiture de l'année 2017 », sur Challenges,
  15. B. Bellois, « La Citroën C3 distinguée aux Trophées Argus 2017. Voir sa vidéo 360° », sur largus.fr, (consulté le 22 décembre 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :