Citroën Zabrus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Citroën Zabrus
Marque Drapeau : France Citroën
Drapeau de l'Italie Bertone
Années de production 1986
Production 1 exemplaire(s)
Classe Concept-car
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 4 cylindres
Cylindrée 2141 cm3
Puissance maximale 200 ch
Transmission Intégrale
Boîte de vitesses Manuelle 5 rapports
Poids et performances
Vitesse maximale 220 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé
Direction A crémaillère
Dimensions
Longueur 4 300 mm
Largeur 1 880 mm
Hauteur 1 370 mm
Empattement 2 650 mm

La Citroën Zabrus est un concept-car Citroën dessiné par Bertone, et présenté au salon de l'automobile de Turin 1986.

Présentation[modifier | modifier le code]

La Zabrus est un coupé sur base de Citroën BX 4TC, dont elle reprend notamment le moteur 2,2 L turbo de 200 ch et les quatre roues motrices. Il s'agit d'une proposition du carrossier Bertone, qui, sous l'égide de Marc Deschamps, en assure entièrement le dessin et la réalisation. Son nom évoque le zabre, un coléoptère, tout comme le carabe inspirait l'Alfa Romeo Carabo de 1968. Une influence qu'on retrouve dans les grandes portes à ouverture en élytre, un rappel aux ailes des insectes. L'accès à l'intérieur reste aisé grâce à des sièges avant pivotants.

L'habitacle révèle un poste de conduite axé sur le confort et l'ergonomie. Les quatre sièges indépendants sont couverts de cuir de kangourou, tandis que la planche de bord est séparée en trois zones : l'instrumentation route face au conducteur, les données mécaniques au centre, et les divertissements devant le passager avant. Les vitrages, malgré leur faible hauteur, sont suffisamment étendus pour garder l'intérieur assez lumineux.

La Zabrus inspirera en bonne partie la Citroën XM, qui en reprendra certains éléments dans son agencement intérieur et son style extérieur (lignes droites, pli des flancs, décroché au niveau du pare-brise, optiques très fines à l'avant)[1],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]