Citroën Kégresse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Citroën Kegresse de 1931
Citroën P19B chenillette Kégresse - 1931

La Citroën Kegresse fut une des premières autochenilles où les roues avant tractent et les chenilles à l'arrière propulsent. C'est en outre un mélange d'esthétique et de mécanique originale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Citroën Kegresse de 1931
Citroën C6 P14

Les véhicules équipés de « Kegreisz » conçus par Adolphe Kégresse sont fabriqués par Citroën jusqu’en 1937 puis Unic jusqu'en 1940. Durant cette période, le système se perfectionne en conservant le principe d'origine. Les modifications portent sur l’entraînement de la chenille et sur le renforcement de celle-ci par une association de plaques métalliques et de blocs de caoutchouc.

Les autochenilles sont utilisées dans quatre expéditions montées par André Citroën, la Traversée du Sahara (1923), la Croisière noire (28 octobre 1924 au 26 juin 1925), la Croisière jaune (4 avril 1931 au 12 février 1932, types P17 et P14 et P21) et la Croisière blanche (4 juillet 1934 au 24 octobre 1934)[1].

Citroën Kegresse de 1931
Citroën P17
Unic P107

L'armée de terre française adopte les Citroën Kégresse P14 (1926-40), P17 (1929-34) et P19 (1929-35) à de nombreux exemplaires pour mécaniser ses troupes d'infanterie et d'artillerie[2].
Les services techniques de l'United States Army testent des P17 dont les essais sont convaincants. La firme James Cunningham Son & Co achète la licence Kégresse et conçoit le Half Track Car T1 (1932)[3]. D'autres constructeurs en dérivent des prototypes dont les Halftracks M2/M3 sont les derniers développements.
L’armée polonaise achète entre 1931 et 1933 une centaine de semi-chenillés Citroën Kégresse [4].

Le modèle Citroën/Unic P107 [5] prend la succession du P17 pour tracter des canons antichars et de 75 mm. Il est produit par Citroën puis Unic à 3276 exemplaires jusqu'en 1940. La Wehrmacht récupère de nombreux exemplaires après la Bataille de France pour équiper ses divisions, sous le nom de "leichter zugkraftwagen P107 (f)".

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) John Reynolds, André Citroën : ingénieur, explorateur, entrepreneur, E-T-A-I, (ISBN 978-2726886892) ; (fr) Patrick Gourlay, Regards sur la croisière jaune, Skol Vreizh, (ISBN 978-2915623062)
  2. Jean-Denis G.G. Lepage, German Military Vehicles of World War II: An Illustrated Guide to Cars, Trucks, Half-Tracks, Motorcycles, Amphibious Vehicles and Others, ed. McFarland, 2007, p. 127-129 ; Dates de production : Lance Cole, Citroën : The Complete Story, ed. Crowood, 2014, 272 p. ; zervan.fr 2e G.M. : les-semi-chenilles-francais CITROËN KEGRESSE C6 P19 B, CITROËN KEGRESSE P14, CITROËN KEGRESSE P19 -[1]
  3. SAE Journal, vol. 33, Society of Automotive Engineers, 1934, p. 34 et 36 ; Hunnicutt 2001, p. 11-12 ; Bishop 2002 ; Honegger 2006 : p. 15
  4. Honegger 2006 : p. 15
  5. Chris Bishop, The Encyclopedia of Weapons of World War II, Sterling Publishing Company, Inc., 2002, Unic Kégresse P 107. p. 82 ; Zervan.fr 2e G.M. : les-semi-chenilles-francais KEGRESSE UNIC P107 - [2]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Vauvillier, F. & Touraine, J.-M. L'automobile sous l'uniforme 1939-40, Massin, 1992, (ISBN 2-7072-0197-9)
  • Chris Bishop, The Encyclopedia of Weapons of World War II, Sterling Publishing Company, Inc., 2002.
  • Patrick Gourlay, Regards sur la croisière jaune, Skol Vreizh, (ISBN 978-2915623062)
  • John Reynolds, André Citroën : ingénieur, explorateur, entrepreneur, E-T-A-I, (ISBN 978-2726886892)
  • Pascal Honegger, General information about Citroën Kegresse cars, KRYBEBÅNDS-SOCIETETET, novembre 2006, 33 p. (PDF) - À télécharger sur Kegresse.Dk [3]
  • Jean-Denis, G.G. Lepage, German Military Vehicles of World War II: An Illustrated Guide to Cars, Trucks, Half-Tracks, Motorcycles, Amphibious Vehicles and Others, ed. McFarland, 2007.
  • Erik Barbanson aidé de François Vauvillier, L'artillerie des divisions légères mécaniques, Blindés & Matériel 93, juillet 2010, p. 54-67
  • François Vauvillier, Le 25 mm SA Mle 1934 face à la question automobile, Blindés & Matériel 98, septembre 2011, p. 32-42
  • Jens Møller Nicolaisen, Citroën Kégresse. All the models. Version 1.1, 12.02.2011, 26 p. (PDF) - À télécharger sur Kegresse.Dk [4]
  • François Vauvillier, Fantassins et chevaux-vapeur (I - Avant la chenillette), Blindés & Matériel 105, juillet 2013, p. 49-52
  • Lance Cole, Citroën : The Complete Story, ed. Crowood, 2014
  • François Vauvillier, Les VDP, voitures de dragons portés, Cavalerie Mécanique 1940, Guerre, Blindés & Matériel HS 1, décembre 2013-janvier 2014, p. 89-98
  • François Vauvillier, Citroën-Kégresse de dragons portés, Blindés & Matériel 107, Janvier 2014 p. 53-67
  • Steven J. Zaloga, French Tanks of World War II (1): Infantry and Battle Tanks, Osprey Publishing, 2014, p. 42

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Documents
  • www.oto6.fr Toutes les voitures à 6 roues de la planète - [5]
  • Zervan.fr 2e G.M. : les-semi-chenilles-francais KEGRESSE - [6]