Citroën C4 (1928)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Citroën C4.
Citroën C4
Citroën C4 (1928)

Marque Drapeau : France Citroën
Années de production 1928 - 1932
Production 121 000 exemplaire(s)
Moteur et transmission
Cylindrée 1 628 cm3
Transmission propulsion
Poids et performances
Poids à vide 1 175 à 1 245 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) multiples
Dimensions
Longueur 4 180 mm
Largeur 1 580 mm
Hauteur 1 740 mm
Chronologie des modèles

La C4 est une automobile Citroën construite entre 1928 et 1930.

Historique[modifier | modifier le code]

La C4 est présentée au Salon d'octobre 1928. Par rapport à la B14 dont les caractéristiques la présentaient comme un modèle assez moderne, la C4 met en œuvre des solutions encore plus novatrices par rapport à la concurrence. Tout en utilisant le même outillage de fabrication à la chaîne de la B14, sa silhouette est modernisée, et plus basse.

Le thermomètre d'une C4, situé au-dessus de l'emblème à chevrons de la marque Citroën

La nouveauté concerne le moteur dont la puissance s'accroît de 40 % à 3 000 tr/min : les cylindres sont maintenant coulés d'un seul bloc et le refroidissement à eau se fait à l'aide d'une pompe de circulation. L'allumage est lui aussi modernisé grâce à un distributeur Delco-Rémy. Le carter de la boîte de vitesses est en fonte et non plus en aluminium et le châssis est raidi par des longerons entretoisés. La C4 dépasse ainsi les 90 km/h.

La C4 est contemporaine de la C6 qui est le haut de gamme. Elle devient C4 III au salon d'octobre 1929 et reçoit alors des améliorations dont a bénéficié la C6 : pistons longs, joints de cardan, etc. Puis, elle devient C4F au Salon de 1930, et C4G au Salon de 1931.

Enfin, sept autochenilles C4F équipées du système Kégresse ont constitué le groupe « Pamir » de la Croisière jaune d'avril 1931 à mars 1932.

Le nez des C4 et C6 ont servi à Michelin pour les prototypes des Micheline.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Auto passion, no 73, octobre 1992
  • Rétro passion, no 127, avril 2001
  • Rétroviseur (ISSN 0992-5007), no 69

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]