Transmission secondaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans une chaîne cinématique entre un moteur et les roues d'un véhicule, la transmission secondaire, ou transmission finale[1], est le mécanisme qui transmet le mouvement entre la sortie de la boîte de vitesses et la, ou les, roues[2].

Lorsqu'il n'y a pas d'étage de démultiplication, il n'y a qu'une seule transmission, qui n'est alors ni primaire, ni secondaire comme c'est le cas de la plupart des voitures électriques.

Différents systèmes de transmissions secondaires[modifier | modifier le code]

Automobile[modifier | modifier le code]

Sur une automobile, la transmission secondaire assure le transfert de la puissance entre la sortie de la boîte de vitesses et les roues. Sur une automobile à propulsion, comme sur la plupart des poids lourds, la transmission secondaire utilise un pont comprenant un arbre de transmission et un différentiel.

Deux roues[modifier | modifier le code]

En deux roues, le moteur peut être placé :

En position transversale 
la transmission est assurée par une chaîne[1], une courroie plate ou crantée[1] ;
En position longitudinale 
la transmission acatène avec couple conique transfère la puissance à la roue grâce à un arbre.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c La transmission finale, sur toutsurlamoto.com, consulté le 4 aout 2016.
  2. Alors que la transmission primaire est la transmission qui va du moteur à la boîte de vitesses.

Articles connexes[modifier | modifier le code]