Arguenon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
l'Arguenon
Embouchure de l'Arguenon entre les communes de Créhen et Saint-Cast-Le-Guildo.
Embouchure de l'Arguenon entre les communes de Créhen et Saint-Cast-Le-Guildo.
Caractéristiques
Longueur 53,4 km [1]
Bassin 534 km2 [1]
Bassin collecteur l'Arguenon
Débit moyen 4,83 m3/s [réf. nécessaire]
Régime pluvial océanique
Cours
Source source
· Localisation commune de Le Gouray
· Altitude 200 m
· Coordonnées 48° 19′ 11″ N, 2° 31′ 14″ O
Embouchure la Manche près de Saint-Jacut-de-la-Mer
· Localisation Le Guildo, commune de Créhen
· Altitude 0 m
· Coordonnées 48° 34′ 48″ N, 2° 12′ 33″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Le Guébriand, ...
· Rive droite La Rosette, ...
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Côtes-d'Armor
Régions traversées Région Bretagne
Principales localités Jugon-les-Lacs, Plancoët, Créhen

Sources : SANDRE:« J11-0300 », Géoportail, Banque Hydro

L'Arguenon est un fleuve côtier français du département des Côtes-d'Armor dans la région Bretagne, qui se jette dans la Manche.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'Arguenon à Plancoët.

La longueur de son cours d'eau est de 53,4 km[1],[2],[note 1].

Il naît sur la commune du Gouray en Côtes-d'Armor et se jette dans la mer à côté de Saint-Jacut-de-la-Mer, sur la commune de Créhen, dans la Baie de l'Arguenon[3].

L'Arguenon est très large entre Dolo et Plorec-sur-Arguenon. Il se dirige vers le nord-est de sa source jusqu'à Dolo, nord entre Dolo et Plorec-sur-Arguenon, nord-est à nouveau entre Plorec-sur-Arguenon et Plancoët et nord-nord-est de Plancoët à son embouchure.

Lors de marées de fort coefficient, un petit mascaret remonte le fleuve, jusqu'à la hauteur du pont du Guildo.

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département des Côtes-d'Armor, l'Arguenon traverse les douze communes[1] suivantes, de l'amont vers l'aval, de Le Gouray (source), Plénée-Jugon, Dolo, Jugon-les-Lacs, Plorec-sur-Arguenon, Plédéliac, Pléven, Bourseul, Pluduno, Plancoët, Saint-Lormel, Créhen et Saint-Cast le Guildo (embouchure).

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

L'Arguenon a quatre ruisseaux affluents contributeurs référencés, 1 rivière et 10 excroissances sans nom[1] dont :

On peut aussi ajouter d'après l'Institut national de l'information géographique et forestière ou Géoportail, et puisque le Guébriand n'est pas un fleuve à part entière :

Hydrologie[modifier | modifier le code]

L'Arguenon à Jugon-les-Lacs[modifier | modifier le code]

L'Arguenon est observé à Jugon-les-Lacs depuis 1972 à la station J1103010 L'Arguenon à Jugon-les-Lacs, à 31 m d'altitude et pour un bassin versant de 104 km2[4].

Le module ou moyenne annuelle de son débit est à Jugon-les-Lacs de 0,829 m3/s[4].

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : J1103010 - L'Arguenon à Jugon-les-Lacs pour un bassin versant de 104 km2 et à 31 m d'altitude[4]
(le 08-08-2015 - données calculées sur 44 ans de 1972 à 2015)
Source : Banque Hydro - MEDDE

Étiage ou basses eaux[modifier | modifier le code]

À l'étiage, c'est-à-dire aux basses eaux, le VCN3, ou débit minimal du cours d'eau enregistré pendant trois jours consécutifs sur un mois, en cas de quinquennale sèche s'établit à 0,014 m3/s[4].

Crues[modifier | modifier le code]

Sur cette période d'observation, le débit journalier maximal a été observé le pour 24,80 m3/s. Le débit instantané maximal a été observé le même [note 2] avec 36,10 m3/s en même temps que la hauteur maximale instantanée de 217 cm soit 2,17 m[4].

Le QIX 10 est de 23 m3/s, le QIX 20 est de 28 m3/s et le QIX 50 est de 34 m3/s tandis que le QIX 2 est de 11 m3/s et le Qix 5 de 18 m3/s[4].

L'Arguenon a connu plusieurs crues significatives. La première a eu lieu en 1974. L'eau a débordé un mètre sur le quai de Plancoët, provoquant des dégâts majeurs et généralisés. La seconde a eu lieu en 2010 avec cette fois 50 cm sur le quais. L'eau est montée et a touché beaucoup de commerces. La dernière a eu lieu en février 2014, avec 1,45 m sur les quais. Des commerces ont fermé définitivement et un parc a été totalement inondé.

Lame d'eau et débit spécifique[modifier | modifier le code]

La lame d'eau écoulée dans cette partie du bassin versant de la rivière est de 253 millimètres annuellement, ce qui est un peu inférieur à la moyenne en France. Le débit spécifique (Qsp) atteint 8,0 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin[4].

Aménagements[modifier | modifier le code]

L'Arguenon est traversé par la route nationale 176 et la route nationale 12.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. la longueur est de 54 km au SANDRE et de 64 km selon l'observatoire des poissons migrateurs de bretagne : donc la longueur affichée dans cet article est celle su SANDRE puisque la référence officielle française
  2. à 14h21

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Sandre, « Fiche cours d'eau - L'Arguenon (J11-0300) » (consulté le 15 août 2015)
  2. Observatoire des Poissons Migrateurs en Bretagne,, « L'Arguenon, le Montafilan et le Guébriand » (consulté en novembre 2013)
  3. Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 15 août 2015)
  4. a, b, c, d, e, f et g Banque Hydro - MEDDE, « Synthèse de la Banque Hydro - (J1103010) » (consulté le 15 août 2015)