Gennes-Val-de-Loire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne pas confondre avec Gennes-Val de Loire qui a existé pendant les seules années 2016 et 2017.

Gennes-Val-de-Loire
Gennes-Val-de-Loire
Le Pont de Gennes
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Arrondissement Saumur
Canton Doué-la-Fontaine
Longué-Jumelles
Intercommunalité Communauté d'agglomération Saumur Val de Loire
Maire
Mandat
Jean-Yves Fulneau
2018-2020
Code postal 49160, 49320, 49350
Code commune 49261
Démographie
Population
municipale
8 724 hab. (2017)
Densité 60 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 21′ 08″ nord, 0° 13′ 27″ ouest
Altitude Min. 17 m
Max. 100 m
Superficie 144,94 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire
Voir sur la carte administrative de Maine-et-Loire
City locator 14.svg
Gennes-Val-de-Loire
Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire
Voir sur la carte topographique de Maine-et-Loire
City locator 14.svg
Gennes-Val-de-Loire
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Gennes-Val-de-Loire
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Gennes-Val-de-Loire

Gennes-Val-de-Loire est, depuis le , une commune nouvelle française située dans le département de Maine-et-Loire en région Pays-de-la-Loire. Elle est issue de la fusion de Gennes-Val de Loire, des Rosiers-sur-Loire et de Saint-Martin-de-la-Place[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune du nord Saumurois, Gennes-Val-de-Loire est un village d’Anjou situé sur la rive gauche et la rive droite de la Loire, qui se trouve sur la route D 751, Saint-Georges-des-Sept-Voies - Chênehutte-Trèves-Cunault[2], au cœur du parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine. Le chef-lieu de la commune nouvelle, Les Rosiers-sur-Loire, se situe à l'est du département de Maine-et-Loire, à environ 16 kilomètres au nord-ouest du centre de Saumur.[réf. nécessaire]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune nouvelle de Gennes-Val-de-Loire naît de la fusion de Gennes-Val de Loire, des Rosiers-sur-Loire et de Saint-Martin-de-la-Place. Créée le , Gennes-Val de Loire était le fruit de la fusion de cinq des dix communes de la communauté de communes du Gennois, à savoir Chênehutte-Trèves-Cunault, Gennes, Grézillé, Saint-Georges-des-Sept-Voies et Le Thoureil, officialisée par arrêté préfectoral du [2]. Contrairement à Gennes-Val de Loire qui avait son chef-lieu à Gennes, la commune nouvelle de Gennes-Val-de-Loire a son chef-lieu aux Rosiers-sur-Loire.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
8 janvier 2018 En cours Jean-Yves Fulneau[3] DVD  

Communes déléguées[modifier | modifier le code]

Liste des communes déléguées de Gennes-Val de Loire
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
Les Rosiers-sur-Loire
(siège)
49261 CA Saumur Val de Loire 26,11 2 305 (2015) 88
Chênehutte-Trèves-Cunault 49094 CC du Gennois 27,61
Gennes 49149 CC du Gennois 32,52
Grézillé 49154 CC du Gennois 17,62
Saint-Georges-des-Sept-Voies 49279 CC du Gennois 15,22
Saint-Martin-de-la-Place 49304 CA Saumur Val de Loire 14,84 1 149 (2015) 77
Le Thoureil 49346 CC du Gennois 11,02

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2017, la commune comptait 8 724 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2015 2016 2017
8 6158 6798 724
(Sources : Insee à partir de 2015[4].)

Économie[modifier | modifier le code]

tissu économique[modifier | modifier le code]

Aux Rosiers-sur-Loire en 2008, sur les 220 établissements présents sur la commune, 51 % relevaient du secteur du commerce et des services et 25 % de celui de l'agriculture[43]. Deux ans plus tard, en 2010, sur 228 établissements présents sur la commune, 23 % relevaient du secteur de l'agriculture (pour une moyenne de 17 % sur le département), 7 % du secteur de l'industrie, 10 % du secteur de la construction, 52 % de celui du commerce et des services et 8 % du secteur de l'administration et de la santé[15].

Sur 238 établissements présents sur la commune à fin 2014, 15 % relevaient du secteur de l'agriculture (pour une moyenne de 11 % sur le département), 10 % du secteur de l'industrie, 8 % du secteur de la construction, 56 % de celui du commerce et des services et 12 % du secteur de l'administration et de la santé[16].

À Gennes, Sur 181 établissements présents sur la commune à fin 2010, 14 % relevaient du secteur de l'agriculture (pour une moyenne de 17 % sur le département), 11 % du secteur de l'industrie, 11 % du secteur de la construction, 51 % de celui du commerce et des services et 14 % du secteur de l'administration et de la santé[16].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Arrêté no DRCL-BI-2017-33, portant la création de la commune nouvelle de Gennes-Val-de-Loire », sur Préfecture de Maine-et-Loire (maine-et-loire.gouv.fr), (consulté le 13 décembre 2017).
  2. « Arrêté no DRCL-NCL-2015-62 en date du 5 octobre 2015 portant création de la commune nouvelle de Gennes-Val-de-Loire », Recueil spécial des actes administratifs de la préfecture de Maine-et-Loire, no 74,‎ (lire en ligne [PDF])
  3. « Jean-Yves Fulneau, ancien maire de Gennes-Val de Loire, devient maire de Gennes-Val-de-Loire », sur saumur-kiosque.com (consulté le 22 janvier 2018)
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2015, 2016 et 2017.