Spider-Man: Homecoming

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Spider-Man: Homecoming
Titre québécois Spider-Man : Les Retrouvailles
Réalisation Jon Watts
Scénario Jon Watts
Jonathan Goldstein
John Francis Daley
Christopher Ford
Chris McKenna
Erik Sommers
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures
Marvel Studios
Marvel Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Super-héros
Durée 133 minutes
Sortie 2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Spider-Man: Homecoming ou Spider-Man : Les Retrouvailles au Québec est un film de super-héros américain réalisé par Jon Watts, sorti en 2017.

C'est le seizième film de l'univers cinématographique Marvel et le quatrième de la phase III.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À la suite de sa participation à l'affrontement entre Iron Man et Captain America[N 1], Peter Parker, un jeune lycéen fréquentant le lycée de Midtown continue à se servir de ses pouvoirs sous le masque de Spider-Man pour lutter contre la criminalité qui ronge la ville de New York, tout en essayant de trouver un équilibre entre sa vie de lycéen, son amour secret pour Liz, son ami Ned Leeds et sa carrière de super-héros masqué. Mais avec la venue d'un nouveau super-vilain nommé le Vautour équipé d'un exosquelette créé à partir de technologie Chitauri (récupérée après la bataille de New York[N 2]), Peter devra faire ses preuves en affrontant ce dernier pour prouver à Tony Stark qu'il peut être un atout pour l'équipe des Avengers.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Juste après l'invasion avortée des Chitauris[N 2], Adrian Toomes (chef d'une équipe de nettoyage) a passé un gros contrat avec la ville de New York pour mener toutes les opérations de nettoyage des zones de combats. Cependant, alors que lui et ses associés commencent à déblayer la station de Grand Central Terminal, ils apprennent que toutes les opérations sont à présent sous la juridiction de Damage Control, le bureau de gestion des crises (dépendant de Stark Industries). Voyant qu'il a pu cacher du matériel, Toomes décide de le garder avec ses associés. Huit ans plus tard, il s'est construit un exosquelette volant à partir de matériel extraterrestre que lui et ses associés transforment en armes pour les vendre au marché noir.

Deux mois après la rupture interne des Avengers et leur confrontation sur l'aéroport de Berlin[N 1], Peter Parker reprend ses études. Stark lui a dit qu'il n'était pas encore prêt à devenir un Avenger, mais lui laisse le costume amélioré qu'il lui a conçu. Malgré les objections de sa tante May, Peter quitte l'équipe de décathlon (en) de son école afin de consacrer plus de temps à son stage chez Stark Industries, en réalité une couverture pour ses activités de lutte contre le crime en tant que Spider-Man.

Une nuit, après avoir empêché des malfrats équipés d'armes sophistiquées de voler un guichet automatique, Peter retourne dans sa chambre chez May dans le Queens où son meilleur ami, Ned, découvre son identité secrète. Une autre nuit, Peter rencontre les associés de Toomes, Schultz et Brice vendant des armes issues des technologies Chitauri à un gangster du quartier, Aaron Davis. Quand il tente d'intervenir, Peter est à deux doigts de perdre la vie aux mains de Toomes, mais heureusement, il est sauvé par Stark. Toomes tue plus tard Brice pour avoir mis en péril l'opération. Peter, ayant récupéré une des armes dans l'opération, travaille avec Ned sur une partie qui semble être la source de son énergie. Un traceur conduit Schultz au lycée de Midtown, mais Peter et Ned parviennent à lui échapper. Après avoir à son tour caché un traceur sur Schultz et appris qu'il mène au Maryland, Peter rejoint l'équipe de décathlon et les accompagne à Washington DC pour les championnats nationaux.

Travaillant avec Ned, Peter désactive le traqueur implanté dans son costume de Spider-Man et déverrouille toutes ses fonctionnalités avancées. Il tente plus tard d'empêcher Toomes de voler des armes dans un camion de Damage Control, mais finit par être maîtrisé et pris au piège à l'intérieur du camion, lui faisant manquer les championnats nationaux. Quand il découvre que la source d'énergie Chitauri est instable, Peter rejoint (sous son costume) l'équipe au Washington Monument, arrivant juste au moment où le noyau explose et les piège dans un ascenseur. Évitant les autorités locales, Peter parvient à les sauver avant que l'ascenseur s'effondre.

De retour à New York, Peter persuade Davis de révéler où se trouve Toomes. Confrontant Toomes et ses associés sur un ferry à Staten Island, Peter capture le nouvel acheteur du groupe, Mac Gargan, tandis que Toomes s'échappe après qu'une arme défectueuse a déchiré le ferry en deux. Stark aide Peter à sauver les passagers avant de le critiquer pour son insouciance et décide de reprendre son costume. À Midtown, alors qu'il va chercher Liz pour l'accompagner au bal de fin d'année, Peter apprend qu'elle est la fille de Toomes. Déduisant en route l'identité secrète de Peter, Toomes le menace de représailles s'il continue d'interférer dans ses plans. Pendant la soirée, Peter réalise que Toomes envisage de détourner l'avion-cargo Stark transportant des armes de la tour des Avengers vers le nouveau quartier général de l'équipe dans le nord de l'État de New York. Après avoir quitté la piste de danse et enfilé son ancien costume de Spider-Man, Peter est pris en embuscade par Schultz avant d'être sauvé par Ned. Peter confronte alors Toomes dans son repaire, et celui-ci tente de le ramener à ses côtés. Quand Peter refuse, Toomes détruit les poutres de soutien du bâtiment et le laisse pour mort.

Parvenant à s'échapper, Peter intercepte Toomes à bord de l'avion maintenant endommagé, le dirigeant vers la plage près de Coney Island. Les deux se livrent à une confrontation qui se termine avec Peter sauvant la vie de Toomes et celui-ci remis aux autorités.

Quelque temps plus tard, Peter apprend que Liz quitte l'État. Happy Hogan l'appelle au cours d'une réunion de thé au décathlon et lui dit que Stark lui propose un voyage chez les Avengers. Plus tard, Stark propose à Peter un nouveau costume, l'Iron Spider, et l'invite à rejoindre les Avengers, mais Peter décide de décliner l'offre. De retour chez lui, Peter découvre que Stark lui a rendu son costume amélioré et l’enfile juste au moment où May entre dans sa chambre, découvrant ainsi l'identité secrète de Peter.

Scènes post-générique 

Une première scène montre les retrouvailles de Toomes et Mac Gargan en prison. Gargan se propose d'envoyer ses hommes tuer Spider-Man et demande si le Vautour connait son identité. Toomes préfère garder le secret de Peter.

Une seconde scène montre Captain America dans une vidéo éducative parodique vantant les bienfaits de la patience et félicitant le spectateur d'être resté jusqu'au bout du générique, avant de sortir de son personnage et de demander à l'équipe hors champ combien de vidéos il doit encore tourner.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : version française (VF) sur AlloDoublage[1]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Le piratage des serveurs de Sony en novembre 2014 a révélé une série de courriels entre Amy Pascal et Doug Belgrad de Sony Pictures Entertainment montrant que Sony voulait que Marvel Studios produise une nouvelle trilogie de films centrés sur Spider-Man tout en gardant le contrôle créatif et en assurant la distribution mais les négociations ont échoué, amenant Sony à lancer la trilogie The Amazing Spider-Man[2]. En février 2015, Sony Pictures et Marvel Studios annoncent la sortie d'un nouveau film Spider-Man produit par Kevin Feige, de Marvel Studios, et Amy Pascal. Le personnage serait introduit dans un film de l'univers cinématographique Marvel[3], qui s'avérera être Captain America: Civil War[4], avant d'avoir son propre film, Marvel Studios se réservant la possibilité d'y faire apparaitre d'autres personnages des films de l'univers cinématographique Marvel tout en laissant le contrôle créatif à Sony[3].

Feige a révélé qu'au moment de l’annonce des films de la phase 3, il espérait pouvoir y inclure Spider-Man depuis octobre 2014, mais rien n'était signé[5]. Avi Arad et Matt Tolmach, producteurs des deux films Amazing Spider-Man de Marc Webb, reviennent comme producteurs exécutifs[6], mais ni Webb ni l'interprète Andrew Garfield ne reviendraient dans le film[7], Sony pensant déjà à un acteur plus jeune que Garfield pour le rôle[6].

En mars 2015, Drew Goddard est approché pour écrire et diriger le film[8],[9]. Déjà sous contrat pour un film sur les Sinistres Six, il finit par refuser, n'ayant aucune inspiration pour un nouveau film[10]. Pendant la promotion de Avengers : L'Ère d'Ultron, Feige précise la nouvelle direction sur le personnage : il aurait 15 ou 16 ans[11] et son film ne serait pas une nouvelle origin story, après deux films en 13 ans racontant cette histoire[5], et précisant plus tard qu'il préfère raconter comment le héros a trouvé sa voie au sein de l'univers décrit dans les films[12]. Pour le ton du film, Kevin Feige a cité comme inspiration les films de John Hughes[13]. Le scénario est confié à Goldstein et Daley et Jon Watts réalisera le film. Le titre définitif du film est annoncé lors de la CinemaCon de 2016, Spider-Man: Homecoming[14],[15].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Pour le rôle de Spider-Man, les premiers noms retenus étaient Logan Lerman et Dylan O'Brien[16]. Une autre liste a circulé plus tard, citant Nat Wolff, Asa Butterfield, Tom Holland, Timothée Chalamet et Liam James en négociations avec Sony et Marvel[17], Holland et Butterfield étant favoris[18]. Plusieurs acteurs ont réalisé des essais avec Robert Downey Jr., interprète d'Iron Man, pour voir l'alchimie entre les acteurs et convaincre Pascal, Feige et les frères Russo, réalisateurs de Captain America: Civil War[19],[20]. Finalement, Tom Holland est retenu pour le rôle. Puis c'est au tour de Marisa Tomei d’intégrer la distribution du film dans le rôle de May Parker, la tante de Peter.

Pour la distribution des camarades de lycée, Jon Watts a voulu avoir une distribution permettant de représenter à l'écran la diversité du Queens[21]. En mars 2016, la jeune actrice et chanteuse Disney Zendaya rejoint la distribution du film[22]. En avril 2016, les jeunes comédiens Tony Revolori et Laura Harrier rejoignent la distribution du film[23]. Mi-avril 2016, Variety annonce que Michael Keaton est en négociation pour camper le méchant du film[24], mais les négociations auraient échouées selon Deadline, mais en juin 2016 à la suite de nouvelles négociations l'acteur obtient finalement le rôle d'Adrian Toomes alias le Vautour qui pourrait être le grand méchant du film[25]. Le 21 avril, Robert Downey Jr. rejoint officiellement le film en reprenant son rôle de Tony Stark[26].

Le jeune Michael Barbieri âgé de 14 ans rejoint la distribution en juin 2016 pour jouer peut-être un ami de Peter Parker, suivi le même mois de Kenneth Choi qui a joué Jim Morita dans Captain America: First Avenger, puis Donald Glover[27], Logan Marshall-Green et Martin Starr[28]. Fin juin 2016, Abraham Attah, révélé par le film Netflix Beasts of No Nation, rejoint la distribution dans un rôle encore inconnu[29]. En juillet 2016, Angourie Rice, révélée par le film The Nice Guys, rejoint la distribution du film[30].

Le combattant Tyron Woodley de l'Ultimate Fighting Championship rejoint la distribution du film pour un rôle encore inconnu[31].

En août 2016, Michael Chernus rejoint la distribution du film pour camper Phineas Mason alias le Bricoleur[32], l'un des ennemis de Spider-Man.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a débuté le 20 juin 2016 aux studios Pinewood à Atlanta[33].

Musique[modifier | modifier le code]

La musique du film est composée par Michael Giacchino. L'album contient par ailleurs le Theme From Spider-Man tiré de la série d'animation L'Araignée diffusée dès 1967.

No Titre Durée
1. Theme From Spider Man (composé par Paul Francis Webster et J. Robert Harris) 0:39
2. The World is Changing (contient le thème de Avengers composé par Alan Silvestri) 4:10
3. Academic Decommitment 1:57
4. High Tech Heist 1:26
5. On a Ned-To-Know Basis 1:45
6. Drag Racing / An Old Van Rundown 4:06
7. Webbed Surveillance 4:40
8. No Vault of His Own 2:27
9. Monumental Meltdown 5:23
10. The Baby Monitor Protocol 1:37
11. A Boatload of Trouble Part 1 3:09
12. A Boatload of Trouble Part 2 2:16
13. Ferry Dust Up 2:50
14. Stark Raving Mad 1:54
15. Pop Vulture 3:05
16. Bussed a Move 1:43
17. Lift Off 5:25
18. Fly-By-Night Operation 2:23
19. Vulture Clash 4:07
20. A Stark Contrast (contient le thème de Avengers composé par Alan Silvestri) 4:41
21. No Frills Proto COOL! 0:34
22. Spider-Man: Homecoming Suite 6:13
23. The Queens Community Bank Jingle (morceau caché)
24. The Real Reason Peter Quit the Band (morceau caché)
66:40

Accueil[modifier | modifier le code]

Le , la jour de la sortie du film aux États-Unis, le site TheStreet.com indique 4 348 salles diffuseront le film[34]. TheStreet.com précise que Sony attend beaucoup de cette sortie que représente le troisième redémarrage (reboot) de Spider-Man cette fois-ci au sein de l'Univers cinématographique Marvel de Disney-Marvel[34]. La production du film est estimée à 175 millions d'USD sans la promotion[34].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

La presse américaine est conquise par la première sortie en solo de Tom Holland dans la peau de l'homme-araignée. Certains le décrivent comme le meilleur Spider-Man depuis Spider-Man 2.[réf. nécessaire] Eric Eisenberg a salué sur Twitter, la comédie du film et la performance de Tom Holland, le décrivant comme le parfait Spider-Man.[réf. nécessaire]

En France, le film reçoit un accueil critique globalement favorable. Le Figaro parle même d'une critique « unanime »[35].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
334 201 140 $[36] 20
Drapeau de la France France 2 311 502 entrées[37] 12
Alt=Image de la Terre Mondial 880 166 924 $[36] 20

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le , peu avant la sortie de Spider-Man: Homecoming, le Los Angeles Times dévoile la répartition des droits entre Marvel et Sony Pictures, Sony récupère les recettes en salles et Disney-Marvel celles des produits dérivés[38],[39].

Suite[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Spider-Man: Far From Home.

En décembre 2016, Sony Pictures a annoncé une suite pour Spider-Man: Homecoming, prévue pour le 5 juillet 2019[40]. Il est annoncé plus tard que l'histoire du film démarrera quelques minutes après celle du quatrième film Avengers, qui sortira en 2019.

Le 13 juin 2017, lors d'une entrevue sur la page Facebook d'Allociné, Tom Holland révèle par inadvertance qu'un troisième Spider-Man est prévu[41].

Il est plus tard annoncé que l'acteur a signé pour cinq films : Civil War, Homecoming, Avengers 3 et 4 et un deuxième film Spider-Man (mais toujours pas pour un troisième).

Le 24 juin 2018, Tom Holland révèle par une vidéo sur son compte Instagram que la suite s'intitulera Spider-Man: Far From Home[42].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Draft:Spider-Man: Homecoming » (voir la liste des auteurs).

  1. a et b Voir Captain America: Civil War.
  2. a et b Voir Avengers.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche du doublage français du film », sur AlloDoublage, .
  2. (en) Ben Fritz, « Sony, Marvel Discussed Spider-Man Movie Crossover », The Wall Street Journal,‎ (lire en ligne[archive du ])
  3. a et b (en) « Sony Pictures Entertainment Brings Marvel Studios Into The Amazing World Of Spider-Man » [archive du ], Marvel.com, (consulté le 10 février 2015)
  4. (en) Ben Fritz, « Marvel and Sony Reach Deal on Spider-Man Movie Production », The Wall Street Journal,‎ (lire en ligne)
  5. a et b (en) William Bibbiani, « Exclusive: Marvel’s Spider-Man Reboot is NOT an Origin Story » [archive du ], CraveOnline, (consulté le 11 avril 2015)
  6. a et b (en) Borys Kit, « 'Spider-Man' Swings to Marvel Studios in Major Sony Partnership » [archive du ], The Hollywood Reporter, (consulté le 10 février 2015)
  7. (en) Adam Chitwood, « Details of the Sony/Marvel SPIDER-MAN Deal Revealed; Looking to Cast Younger Actor » [archive du ], Collider, (consulté le 10 février 2015)
  8. (en) Mike Fleming Jr, « Drew Goddard Meeting To Script, Helm New ‘Spider-Man’ », Deadline.com, (consulté le 2 mars 2015)
  9. (en) Borys Kit, « 'Spider-Man' Reboot Circling Director Drew Goddard », The Hollywood Reporter, (consulté le 2 mars 2015)
  10. (en) Sean O'Connell, « Why Drew Goddard Isn't Directing Marvel And Sony's New Spider-Man Movie » [archive du ], Cinema Blend, (consulté le 14 septembre 2015)
  11. (en) Adam Chitwood, « SPIDER-MAN: Kevin Feige Confirms Peter Parker; Talks High School Spidey » [archive du ], Collider, (consulté le 11 avril 2015)
  12. (en) Adam Chitwood, « ‘Spider-Man’ Reboot: Kevin Feige Says Marvel Are the “Creative Producers” on the Film » [archive du ], Collider.com, (consulté le 12 avril 2016)
  13. (en) « Kevin Feige: Next Spider-Man Will Have New Villains, John Hughes Vibe »,
  14. (en) Brett Lang, « ‘Spider-Man’ Movie Gets Official Title » [archive du ], Variety, (consulté le 13 avril 2016)
  15. (en) Lucas Siegel, « Marvel and Sony's Spider-Man Reboot is Officially Spider-Man: Homecoming » [archive du ], Comicbook.com, (consulté le 13 avril 2016)
  16. (en) Marc Graser, « The Next ‘Spider-Man’ Will Go Back to High School », Variety, (consulté le 5 mars 2015)
  17. (en) Jeff Sneider, « ‘Spider-Man’ Shortlist Includes ‘Paper Towns’ Star Nat Wolff, ‘Hugo’s’ Asa Butterfield (Exclusive) » [archive du ], TheWrap, (consulté le 23 avril 2015)
  18. (en) Adam Chitwood, « Spider-Man Finalists Reportedly Down to Tom Holland and Asa Butterfield » [archive du ], Collider, (consulté le 1er mai 2015)
  19. (en) Borys Kit, « Spider-Man Hopefuls Screen-Test in Atlanta as Marvel Decision Nears (Exclusive) » [archive du ], The Hollywood Reporter, (consulté le 30 mai 2015)
  20. (en) Borys Kit et Tatiana Siegel, « Robert Downey Jr. and Secret Screen-Tests: How the New 'Spider-Man' Team Was Chosen » [archive du ], The Hollywood Reporter, (consulté le 25 juin 2015)
  21. (en) « Spider-Man: Homecoming Director Talks Storytelling Approach & Diverse Cast », sur screenrant.com,
  22. « Spider-Man : l'égérie Disney Zendaya aura un rôle chez Marvel », sur allocine.fr, (consulté le 18 avril 2016).
  23. « Deux nouveaux acteurs pour Spider-Man: Homecoming »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur mdcu-comics.fr, 16avril 2016 (consulté le 18 avril 2016).
  24. « De Batman à Spider-Man ? Michael Keaton pourrait affronter l'Homme-Araignée », sur allocine.fr, (consulté le 18 avril 2016).
  25. « Spider-Man Homecoming : Le rôle de Michael Keaton confirmé lors de la Comic Con ! », sur mcm.fr, (consulté le 25 juillet 2016).
  26. « Robert Downey Jr. rejoint officiellement le casting de Spider-Man : Homecoming », sur comicsblog.fr,
  27. (en) « Donald Glover Joins ‘Spider-Man: Homecoming’ », sur deadline.com,
  28. (en) « ‘Silicon Valley’s Martin Starr Joins ‘Spider-Man: Homecoming’ », sur deadline.com, .
  29. « Spider-Man Homecoming recrute la révélation de Beasts of No Nation », sur allocine.fr, (consulté le 25 juillet 2016).
  30. « Spider-Man : Homecoming recrute la révélation de The Nice Guys », sur allocine.fr, (consulté le 13 juillet 2016).
  31. « Spider-Man Homecoming : Un combattant de l'Ultimate Fighting Championship rejoint le casting ! », sur melty.fr, (consulté le 2 août 2016)
  32. (en) « Michael Chernus Joins ‘Spider-Man: Homecoming’ As The Tinkerer », sur deadline.com,
  33. (en) « Spider-Man: Homecoming Starts Filming », sur comicbook.com,
  34. a, b et c (en) Buster Coen, « Disney and Sony Team Up in Attempt to Revive Storied Superhero Franchise », sur TheStreet.com, (consulté le 12 février 2018)
  35. http://www.lefigaro.fr/cinema/2017/07/12/03002-20170712ARTFIG00096--spider-manhomecoming-attire-toute-la-critique-dans-ses-filets.php
  36. a et b (en) « Spider-Man: Homecoming », sur Box Office Mojo (consulté le 13 juillet 2017)
  37. « Spider-Man: Homecoming », sur JP box-office.com (consulté le 13 juillet 2017)
  38. (en) Ryan Faughnder, « Inside the deal that brought Sony's 'Spider-Man' back to Marvel's cinematic universe », sur Los Angeles Times, (consulté le 30 janvier 2018)
  39. (en) Geoff Miller, « Disney Gets Nothing From Spider-Man: Homecoming’s Box Office Take », sur cbr.com, (consulté le 30 janvier 2018)
  40. (en) « 'Spider-Man: Homecoming 2' Set for 2019 », sur hollywoodreporter.com, (consulté le 13 juin 2017)
  41. « Tom Holland annonce un Spider-Man: Homecoming 3 ! [EXCLU] », sur allocine.fr, (consulté le 13 juin 2017)
  42. « Tom Holland révèle le titre du prochain Spider-Man », sur La Dépêche,

Liens externes[modifier | modifier le code]