Deadpool

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le personnage de fiction. Pour le film, voir Deadpool (film).

Deadpool
Personnage de fiction apparaissant dans
Deadpool.

L'acteur Ryan Reynolds en costume de Deadpool sur le tournage du film Deadpool.
L'acteur Ryan Reynolds en costume de Deadpool sur le tournage du film Deadpool.

Alias Wade Wilson
(véritable identité ; nom complet)
The Merc with a mouth (« Le mercenaire à la grande bouche », « Le mercenaire disert »), Chiyonosake (« le Loup du vin de riz »), Corpus, Thom Cruz, Hulkpool, Jack, Lopez, Buchanan Neket, Peter Parker, Rhodes, le « Super-Bouffon » et bien d’autres encore[1]
Naissance Regina, Saskatchewan, Canada
Origine Drapeau du Canada Canada
Sexe Homme
Espèce Humain altéré (muté)
(Human mutate (en)[2])
Cheveux Aucun (autrefois bruns/blonds)[1]
Yeux Marrons[1]
Activité Aventurier, mercenaire ; ancien homme de main, agent gouvernemental, soldat, sumotori et bien d’autres activités[1]
Caractéristique
  • Expert en stratégie
  • Expert au combat au corps à corps, avec des sabres et armes blanches
  • Tireur d'élite
  • Son facteur guérisseur est également à l’origine de son état mental dérangé. Tant qu’il dispose de ses pouvoirs, il restera instable mentalement[1]
Arme favorite Deux sabres japonais
Pouvoirs spéciaux
Adresse Mobile (à travers le monde)[1]
Taille 1,88 m[3]
Famille des parents non identifiés, Gretchen (ex-épouse), Shiklah (ex-épouse), Eleanor Camacho (probablement sa fille)[1]
Affiliation Ancien membre de X-Force, du Deadpool Corps, des X-Men, de l’Agence-X, du Six Pack, de l’Église Unique Mondiale, de DP Inc., de l’Arme X, des « Pros à louer », des Secret Defenders, des Terrifics, du Département K, des Frightful Four, des Vengeurs des Grands Lacs, de la Maggia, du S.H.I.E.L.D., des Thunderbolts, des Uncanny Avengers ancien employé de « Landau, Luckman et Lake (en) », de Mr. Tolliver, du Caïd, du Maître de corvées et probablement d’autres encore[1]
Ennemi de Ajax, Evil Deadpool Corps

Créé par Rob Liefeld
Fabian Nicieza
Interprété par Ryan Reynolds
Voix Bruno Choël
Pierre Tessier
Nolan North (VO)
Films X-Men Origins: Wolverine
Deadpool
Deadpool 2
Première apparition (en) The New Mutants #98
(février 1991)

(fr) Titans no 155
(décembre 1991)[1]

Éditeurs Marvel Comics

Wade Wilson, alias Deadpool est un anti-héros évoluant dans l'univers Marvel de la maison d'édition Marvel Comics. Créé par le scénariste Fabian Nicieza et le dessinateur Rob Liefeld, le personnage de fiction apparaît pour la première fois dans le comic book The New Mutants #98 en février 1991.

Initialement, Deadpool était décrit comme un super-vilain lors de sa première apparition dans The New Mutants puis plus tard dans les numéros de X-Force, mais a ensuite évolué pour devenir un personnage anti héroïque tel qu'il est connu depuis.

Deadpool est un mercenaire défiguré doté d'une capacité surhumaine de guérison accélérée et capable de prouesses physiques. Le personnage est aussi connu sous le surnom de « Mercenaire à la grande bouche » (Merc with a Mouth) en raison de sa tendance à discuter et plaisanter constamment, notamment en cassant le quatrième mur (en parlant à ses lecteurs) pour causer des effets humoristiques et en faisant des gags récurrents.

Adapté au cinéma, le personnage apparaît notamment dans la série de films sur les X-Men, figurant dans X-Men Origins: Wolverine (2009) ainsi que dans ses propres adaptations : Deadpool (2016) et sa suite, Deadpool 2 (2018).

Biographie du personnage[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Le passé exact de Deadpool reste flou, plusieurs versions de son passé s'étant succédé.

Connu sous le nom de Wade Wilson, il perd son père à l'âge de 5 ans. Une autre version veut que son père l'ait abandonné jeune. La plupart des versions relatent une enfance difficile. Cependant, la version la plus récente veut que ses parents aient toujours été en vie et qu'il ait eu une enfance normale.

Dès ses 19 ans, il travaille en tant qu'assassin pour une cellule secrète de la CIA, n'acceptant que les missions auxquelles il croit, sans désir d’amasser une quelconque somme d'argent. Ne voyant que très rarement sa femme, il décide de la quitter lorsqu'il apprend qu'il a un cancer, ne voulant pas la voir souffrir. Se sachant condamné par de multiples tumeurs, il accepte de servir de cobaye au Département K Canadien dans le cadre du projet Arme X. L'expérience échoue et, considéré comme un rebut, il sert de cobaye au professeur Killbrew qui, par jeu et par plaisir sadique, le dote du même pouvoir d'auto-guérison (facteur auto-guérisseur) que le mutant Wolverine, un de ses principaux ennemis qui, plus tard, deviendra son ami. L'expérience réussit mais détruit sa peau, qui prend un aspect rongé et craquelé. Pendant cette période, les expériences de mort imminente qu'il vit lui permettent de rencontrer la Mort elle-même, dont il tombe amoureux. Dans cet institut, son seul ami est tué par Ajax, un assistant de Killbrew, après que Deadpool se fut moqué de son nom, « Francis ». Ajax arrache alors le cœur de Deadpool pour le tuer, mais celui-ci, dans un instinct de vengeance, le fait repousser et part se venger.

Il prend alors le nom de Deadpool (littéralement, la « Cagnotte du mort » en français), en référence au jeu pratiqué par les gardiens du Département K qui misaient sur le prochain patient à mourir, Wilson se présentant alors ironiquement comme « le roi de la Deadpool ». Après son évasion du Département K, il reprend son activité passée de mercenaire.

Parcours[modifier | modifier le code]

C'est à peu près à cette période qu'il est kidnappé et utilisé comme arme par un homme dénommé Butler, ce dernier lui lavant le cerveau à répétition et lui faisant même oublier qu'il a eu une fille, Ellie (Eleanor). Dans l'album Flash-back, le scénariste Gerry Duggan suggère que Deadpool a pu tuer ses parents.

C'est à cause de ces lavages de cerveau que Deadpool deviendra pendant un temps foncièrement mauvais, violent et sadique.

Sa route croise souvent celle des autres héros de l'univers Marvel, pour qui il n'éprouve que dédain, mépris ou une franche hostilité (tout dépend de son contrat du moment). Pendant une certaine période, il est l'homme à tout faire de Tolliver, et de ce fait est entré plusieurs fois en conflit avec Cable et ses partenaires. Bien qu'il soit l'ennemi de l'équipe de ce dernier et d'X-Force, il a une idylle avec Cyrène, la fille du Hurleur. Par la suite, dans la série Cable and Deadpool (en), il fait équipe avec Cable, notamment sur son île volante. Ils se lieront d'amitié au fil de la série.

Après avoir essayé d'entrer chez les X-Men, il est finalement recruté par Wolverine pour entrer dans l'équipe d'X-Force. Il perd alors momentanément son facteur guérisseur dans ses multiples tentatives de suicide, mais échoue quand ce dernier revient progressivement. Quand l'équipe est démantelée, il est convié, par Thunderbolt Ross, à rejoindre sa nouvelle équipe.

Depuis Marvel NOW! (en), il essaie d'agir en héros et à combattre pour le bien (mais toujours à sa manière). Il se retrouvera avec l'esprit d'un agent du SHIELD, Preston, enfermé dans sa tête. Il apprendra aussi que Butler lui a lavé le cerveau (cela ayant entraîné des troubles de la mémoire et des crises psychotiques). Dans sa quête de vengeance, il découvre sa fille cachée, Ellie, dont il n'arrive pas à sauver la mère. À cette période, il épouse aussi Shiklah (en), la reine des monstres. Avec maintenant une famille et des gens qui l'aiment (là où il avait toujours été rejeté à quelques exceptions près), il décide alors d'arrêter sa carrière de Deadpool, juste avant sa mort durant la destruction de l'univers Marvel.

À la suite de la reprise de l'univers Marvel, au lendemain de l'événement Secret Wars, on retrouve plusieurs mois après ces événements un Deadpool célèbre et adulé, membre des Vengeurs et possédant un groupe de « Deadpools » travaillant pour lui. Il commet des actes héroïques gratuits, mais tient à garder aux yeux du public l'image d'un mercenaire qui fait tout pour l'argent. Toutes ces activités font qu'il délaisse sa fille Eleanor, allant même jusqu'à se servir d'elle comme appât pour attirer un traître parmi ses mercenaires.

Il perd alors progressivement sa notoriété avec la dissolution de son unité de Vengeurs et de ses « Pros à louer » (une parodie des Heroes for Hire). Il arrive cependant à devenir ami avec son idole : Spider-Man. Enchaînant malgré tout les déboires, il divorce de Shiklah et sera de nouveau détesté par la population après avoir travaillé pour un faux Steve Rogers de l'HYDRA ayant réussi à instaurer une dictature (originalement, à cause d'une confiance aveugle en ce dernier, puis pour protéger sa fille).

Personnalité[modifier | modifier le code]

Deadpool est un psychopathe et un mégalomane, complètement imprévisible et très arrogant. Il est également capable d'une grande cruauté physique et mentale. Pendant un temps, il n'hésita pas à séquestrer une vieille aveugle dans sa maison, Al, pour qu'elle lui serve d'esclave, de confidente, d'oreille attentive (et inoffensive) à ses tourments, ainsi qu'à son goût pour les blagues douteuses.

Sa maison, à San Francisco, n'a pas de serrure ; certains murs intérieurs recèlent les corps des malheureux à qui Al, sa captive, a tenté de demander de l'aide. Au grenier, une pièce spécifique sert à Deadpool lorsqu'il est au summum de sa confusion mentale. Il n'hésita pas à y enfermer Al et son plus proche ami, pour leur faire comprendre qu'une prochaine erreur leur coûterait la vie.

Son aventure avec la méga-corporation « Landau, Luckman et Lake (en) », qui s'achève sur un fiasco relatif, le convainc cependant de changer de vie avant de se perdre définitivement. Il libère Al de sa servitude et tente de se lancer dans des missions plus « humanitaires », mais tout aussi lucratives.

Après de longs moments sans nouvelles de la part de cet anti-héros, Deadpool revient dans le comics Weapon X. Le projet Arme X est relancé, avec d'anciens et de nouveaux protagonistes, dont Deadpool. Lorsqu'il se rend compte que le programme n'a pas changé au niveau de sa cruauté, il décide de le démanteler à lui tout seul. Il subit toutefois un échec cuisant, et est tué par le nouveau directeur.

Plus tard, Thanos, maladivement amoureux et jaloux, le ressuscite et le rend immortel pour l'empêcher d'avoir une idylle avec Dame Mort, sa bien-aimée. Son retour des morts le rend encore plus déjanté, et il a des hallucinations délirantes ainsi qu'un important dédoublement de personnalité.

Durant la période Marvel NOW! (en), il essaie de nouveau d'être un héros, tentant alors d'être engagé chez les Vengeurs (dont il devient membre honoraire) et se rapproche des X-Men, commençant à entamer des relations plus amicales avec eux. À la suite d'un grand nombre de révélations, comme le fait qu'il ait été drogué pour servir d'arme, qu'il a lui-même tué sa famille ou qu'il ait une fille cachée, et, avec l'influence positive de l'agent Preston du SHIELD, il se rend compte qu'il n'est pas vraiment un tueur dans l'âme et tente alors de se racheter. Les événements du crossover Marvel Axis (en), durant lesquels Deadpool voit une partie plus pacifique de son âme (Zenpool) émerger, lui ouvre définitivement les yeux ; il réalise alors qu'il ne peut plus jouer les mercenaires meurtriers, fait la paix avec son passé et tourne la page.

Divers[modifier | modifier le code]

  • Deadpool a été créé originellement comme une parodie du super-vilain Deathstroke, un mercenaire de DC Comics nommé Slade Wilson. Son costume est quant à lui tiré de Spider-Man, car son créateur le trouvait simple à dessiner, Deadpool ayant été présenté comme « un Spider-Man avec des flingues » par ses créateurs.
  • En plus de son apparence ravagée, il a des lésions aux cordes vocales, ce qui explique le fait qu'il parle toujours avec une bulle jaune (ou modifiée). Il est très souvent représenté avec deux voix parlant dans sa tête (représentées par une bulle jaune et une blanche). Ceci n'est pas naturel, apparaissant lorsqu'il se retrouva fusionné au personnage Madcap (qui s'exprime dès lors au travers de la bulle blanche). Les voix disparaîtront d'ailleurs lorsque Madcap se trouvera définitivement séparé de Deadpool.
  • Bien que ses principales idylles sérieuses soient avec des femmes, Deadpool est pansexuel et cultive les blagues récurrentes où il drague lourdement de nombreux héros masculins (comme Spider-Man, Thor ou Colossus).
  • Il connaît presque tous les personnages importants de l'univers Marvel.
  • Il parle un grand nombre de langues, notamment celle des signes.
  • Il a (ou prétend avoir) la phobie des vaches, s'étant même battu un jour avec l'une d'elles.

Pouvoirs, capacités et équipement[modifier | modifier le code]

Contrairement aux mutants de l'univers Marvel qui sont nés avec le « gène X », la mutation de Wade Wilson est artificielle.

En complément de ses pouvoirs, Deadpool est l'un des meilleurs combattants au corps-à-corps de l'univers Marvel, connu pour maîtriser de nombreuses techniques martiales. Cette absence de style de combat précis en fait un adversaire imprévisible et dangereux, que même le Maître de corvée craint d'affronter. Il est aussi très compétent avec les armes blanches, utilisant notamment deux sabres qu'il manie avec dextérité, mais également avec les armes à feu, étant un tireur d'élite talentueux doté d'une précision hors norme[1].

Malgré son manque évident de finesse, il sait faire preuve d'une intelligence déconcertante. Il lui arrive ainsi d'élaborer des plans très ingénieux et d'une grande complexité, tout en prenant grand soin de leur mise en scène.

  • Deadpool dispose du facteur guérisseur le plus efficace de l'univers Marvel, dérivé de celui de Wolverine[1]. Il peut guérir de blessures mortelles quasiment instantanément, voire survivre à des décapitations ou à des désintégrations et régénérer des membres entiers ou des organes vitaux. Par contre, sa tête ne se reconstitue pas s’il est décapité (mais si elle est rattachée à son corps, elle peut se « recoller » au reste)[1].
  • Son facteur de guérison a aussi amélioré ses capacités physiques. Il possède ainsi une musculature renforcée et sa force, son agilité et ses réflexes sont bien plus élevés que ceux d'un humain normal, sans être surhumains pour autant, bien que supérieurs à ceux d’un athlète de niveau olympique. Il peut aussi évacuer plus rapidement les toxines produites lors d’efforts physiques, ce qui lui donne une endurance améliorée ; il est par ailleurs insensible aux poisons, à l'alcool, aux drogues et possède une grande résistance aux maladies. Enfin, il vieillit plus lentement, pouvant vivre des centaines d'années[1].
  • Il est également doté d'un « sens de la repartie » dépassant largement les limites de la bienséance sociale. Il adore notamment faire des jeux de mots et des remarques douteuses en toutes circonstances. Le pouvoir le plus illustre de Deadpool est sans aucun doute (et de loin) son don unique d'exaspérer rapidement son entourage[1].
  • Enfin, Deadpool est l'un des très rares personnages des comics Marvel à être conscient de se trouver dans un comics[4]. Ainsi, lorsque dans le comics quelqu'un lui demande : « Où on en est ? », il lui arrive de répondre : « Eh bien, planche 24, case 7 ! » Par ailleurs, Deadpool sait qu'il a un article sur Wikipédia et espère que ses fans garderont sa page à jour[5]. Ce « Comic awareness »[4],[a] est présenté par les scénaristes comme un pouvoir en tant que tel. Les autres personnages de la bande dessinée interprètent généralement cette capacité comme étant une marque supplémentaire de la folie de Deadpool, mais le lecteur se rend compte que ce pouvoir lui permet d'avoir la connaissance de faits que personne d'autre que lui ne pourrait deviner : ainsi, lors d'une rencontre avec Spider-Man, il apparaît que son pouvoir lui a permis d'être au courant de l'intervention de Mephisto au sujet de Peter Parker et de son mariage avec Mary Jane Watson, alors qu'aucun autre personnage des comics Marvel n'est censé le savoir.

À ses débuts, Deadpool utilisait un système de téléportation installé dans la boucle de sa ceinture, qu'il utilisait notamment pour échapper à un combat ou, a contrario, pour arriver en pleine bagarre[1]. Il disposait aussi d’un inducteur d’images holographiques qu’il utilisait pour dissimuler sa véritable apparence, quand cela lui était nécessaire[1]. Il arrêta cependant d'utiliser ces outils au fil du temps, trouvant qu'ils lui facilitaient trop la tâche ou expliquant directement au lecteur qu'il s'agissait d'un choix de ses auteurs.

Il a aussi développé toute une série de cartes à collectionner recensant tous les super-vilains connus et leurs caractéristiques, cartes dont se sert notamment son alliée Squirrel Girl pour combattre le crime.

Entourage[modifier | modifier le code]

Versions alternatives[modifier | modifier le code]

Le personnage de Deadpool apparaît également dans des réalités alternatives de la continuité principale (Terre-616).

Identity Wars[modifier | modifier le code]

Dans Identity Wars, le Deadpool de la continuité principale rencontre Deathwish[6] qui lui ressemble énormément, mis à part que son costume a du vert à la place du rouge. Les deux s'entendent à merveille. Wade Wilson pense qu'il s'agit d'une version alternative de lui-même, alors que Deathwish est en réalité une version alternative de Victor Von Fatalis. Lorsque Deathwish est tué par Death Mask, son ancien employeur qui ressemble au Docteur Fatalis, Wade Wilson jure de le venger. Lorsqu'il confronte Death Mask, il apprend alors que ce dernier est le Wade Wilson de cette réalité.

En France, on peut retrouver cette histoire dans Marvel Universe 5 : Identity wars, sorti en 2012.

Ultimate Marvel[modifier | modifier le code]

Dans l'univers de la Terre-1610, Wade Wilson apparaît comme un extrémiste anti-mutants menant le groupe des Reavers. Il mènera son équipe dans un assaut contre l'Institut Xavier, où vivent les X-Men, pour les capturer et les utiliser comme proies lors d'un jeu télévisé de chasse à l'homme sur l'île de Krakoa. Il capturera Spider-Man en même temps que les X-Men[7]. Il fut presque tué par Kitty Pride, mais survécut[8] et captura Spider-Man une deuxième fois pour le faire participer à une autre émission, Pain Factor, mais sera de nouveau défait par le tisseur.

Wilson ne possède pas de visage, et son crâne, ainsi que son cerveau, sont visibles à travers une coque de plastique transparente par-dessus laquelle il porte son masque.

En France, on peut retrouver cette histoire dans Ultimate Spider-Man no 48 et 49, sortis en 2007.

Age of Apocalypse[modifier | modifier le code]

Sur la Terre-295, Wade Wilson a délaissé l'alias de Deadpool pour celui de « Dead Man Wade » ; il est l'un des membres des Dark Raiders, une équipe d'assassins aux ordres d'Apocalypse[9]. Il participe à la traque de Diablo jusqu'à Avalon, où, devant la cruauté de Wade envers les civils, son coéquipier Damask se retourne contre lui. Il est tué par Diablo, qui le décapite en se téléportant avec sa tête entre les mains[10].

Ne portant pas de masque, Wilson exhibe son visage scarifié, ce qui exacerbe son masochisme. Sa coéquipière, Danielle Moonstar, ne se privera jamais de lui infliger des punitions corporelles à tout bout de champ.

En France, on peut retrouver cette histoire dans les Titans no 208 à 211, sortis en 1996, ainsi que toute l'histoire de Age of Apocalypse en quatre tomes édités par Panini Comics en 2008, puis réédités en 2012.

Marvel Zombies[modifier | modifier le code]

À partir de la Terre-2149, la version zombifiée de Deadpool est transportée sur la Terre-616, le monde « normal », et celui-ci s'en prend à Jennifer Kale[11]. Son corps est complètement déchiqueté par Wundarr l'Aquarian, mais sa tête, toujours vivante grâce à son état de zombie, réussit à échapper à l'A.R.M.O.R. Renommé « Têtepool », il est capturé par l'organisation criminelle A.I.M. qui prévoyait de l'utiliser pour répandre le virus sur la Terre-616, et rencontra Bill pendant son vivant, qui le sauve dans le but de le ramener dans son univers d'origine grâce à un portail du multiverse[12].

Têtepool réapparaît dans la série Prelude to Deadpool Corps où il rejoint l'équipe composée de versions alternatives de Deadpool recrutées lors d'un voyage dans le multiverse, et regroupant Deadpool (Terre-616), Lady Deadpool (Wanda Wilson de Terre-3010), Kidpool (Terre-10330) et Dogpool (Terre-103173), avant de suivre le groupe durant toute la série Deadpool Corps.

Réduit à l'état de tête, le Deadpool de l'univers zombie ne peut pas se déplacer seul, et est généralement porté sous le bras par un autre personnage. Ce n'est qu'à partir de Prelude to Deadpool Corps qu'il arborera un chapeau à hélice qui lui permettra de voler, mais ceci ne remédie pas à ses faibles possibilités de combat, réduites à l'usage de morsures. Il est également souvent représenté comme laissant des bouts de chair zombifiées sur son passage.

Publications[modifier | modifier le code]

États-Unis[modifier | modifier le code]

Séries principales[modifier | modifier le code]

  • Deadpool (vol. 1) #-1-69 (janvier 1997 - septembre 2002)
    • Daredevil/Deadpool '97 Annual (septembre 1997)
    • 1998 Annual Starring Deadpool and Death (juillet 1998)
  • Cable & Deadpool #1-50 (mai 2004 - avril 2008)
  • Deadpool (vol. 2) #1-63, #900, #1000 (novembre 2008 - décembre 2012)
    • Deadpool Annual #1 - « Identity wars part 2 » (mai 2011)
  • Deadpool: Merc With a Mouth #1-13 (septembre 2009 - septembre 2010)
  • Deadpool Team-Up #899-883 (décembre 2009 - mai 2011)
  • Deadpool (vol. 3) #1-45 (janvier 2013 - avril 2015)
    • Deadpool Annual #1 (novembre 2013)
    • Deadpool Annual #2 (juillet 2014)
  • Deadpool (vol. 4) #1 (depuis janvier 2016)

Série dérivée (spin-off)[modifier | modifier le code]

  • Agent X #1-15 (septembre 2002 - décembre 2003)

Séries limitées[modifier | modifier le code]

  • Deadpool: The Circle Chase #1-4 (août-novembre 1993)
  • Deadpool: Sins Of The Past #1-4 (août-novembre 1994)
  • Deadpool: Suicide Kings #1-5 (juin-octobre 2009)
  • Prelude to Deadpool Corps #1-5 (mai 2010)
  • Deadpool Corps #1-12 (juin 2010 - mai 2011)
  • Deadpool: Wade Wilson's War #1-4 (août-novembre 2010)
  • Deadpool Max #1-12 (novembre 2010 - novembre 2011)
  • Deadpool Pulp #1-4 (novembre 2010 - février 2011)
  • Fear Itself: Deadpool #1-3 (août-octobre 2011)
  • Deadpool Max II #1-6 (décembre 2011 - mai 2012)
  • Deadpool Kills the Marvel Universe #1-4 (octobre 2012)
  • Deadpool Killustrated #1-4 (mars-juin 2013)
  • Deadpool Kills Deadpool #1-4 (juillet-octobre 2013)
  • Night of the Living Deadpool #1-4 (janvier-mars 2014)
  • Deadpool Vs. Carnage #1-4 (juin-août 2014)
  • Deadpool: Dracula's Gauntlet #1-7 (juillet-août 2014)
  • Deadpool Vs. X-Force #1-4 (juillet-septembre 2014)
  • Hawkeye Vs. Deadpool #0-4 (septembre 2014 - janvier 2015)
  • Deadpool's Art of War #1-4 (octobre 2014 - janvier 2015)
  • Return of the living #1 (février 2015 - mai 2014)
  • Deadpool's Secret Secret Wars #1-4 (mai 2015 - août 2015)
  • Deadpool vs. Thanos #1-4 (septembre 2015 - octobre 2015)
  • Deadpool and the Mercs For Money #1-5 (depuis février 2016)

One-shots[modifier | modifier le code]

  • Encyclopædia Deadpoolica (décembre 1998)
  • Baby's First Deadpool Book #1 (décembre 1998)
  • Deadpool Team-Up Starring Deadpool and Widdle Wade #1 (décembre 1998)
  • Deadpool/GLI: Summer Fun Spectacular (septembre 2007)
  • Deadpool: Game of Death #1 (mai 2009)
  • Deadpool Corps: Rank and Foul (mars 2010)
  • Lady Deadpool #1 (juillet 2010)
  • X-Men Origins: Deadpool #1 (juillet 2010)
  • What If Venom Possessed Deadpool? #1 (février 2011)
  • Deadpool/Cable #26 (février 2011)
  • Deadpool Family #1 (avril 2011)
  • Wolverine/Deadpool: The Decoy #1 (juillet 2011)
  • Deadpool Max-mas #1 (décembre 2011)
  • Deadpool Bi-Annual #1 (septembre 2014)
  • Death of Wolverine: Deadpool & Captain America #1 (octobre 2014)

France[modifier | modifier le code]

Série principale[modifier | modifier le code]

Première série (1998-2006)[modifier | modifier le code]
Deuxième série (2009-2012)[modifier | modifier le code]
Troisième série (2012-2013)[modifier | modifier le code]
Quatrième série (2013-2015)[modifier | modifier le code]
Cinquième série (2016-2017)[modifier | modifier le code]
Sixième série (2017-2018)[modifier | modifier le code]
Septième série (2018 - 2019)[modifier | modifier le code]
Huitième série (depuis 2019)[modifier | modifier le code]

Deadpool Corps[modifier | modifier le code]

Le Deadpool Corps est une équipe fondée par le Deadpool de la Terre-616 après avoir été choisi par le contemplateur dans le but d’arrêter une entité cosmique qui dévore la conscience du multivers. Il est composé de Deadpool, Lady Deadpool, Kidpool, Dogpool et Têtepool.

Deadpool Corps - 100 % Marvel
Numérotation (US) Publication Française (Panini Comics)
Prelude to Deadpool Corps #1-5 Deadpool Corps 0 : Le club des cinq
18/05/2011 - (ISBN 9782809418835)
Deadpool Corps #1-6 Deadpool Corps 1 : A-Pool-Calypse Now
14/09/2011 - (ISBN 9782809420364)
Deadpool Corps #7-12 Deadpool Corps 2 : Révolution !
0703/2012 - (ISBN 9782809423280)

Deadpool Team-Up[modifier | modifier le code]

La série a pour particularité de commencer au numéro #899 et de se finir au #883 (un comptage à l'esprit du personnage).

Deadpool Max[modifier | modifier le code]

Deadpool Max
Numérotation (US) Publication Française (Panini Comics) Réédition Française
Deadpool Max #1-6 Deadpool Max 1 : Un penchant pour la violence
14/03/2012 - (ISBN 9782809423334)
Marvel Select - Deadpool Max : Longue vie à l’Hydra

26/08/2015 - (ISBN 2809450161)

Deadpool Max #7-12 Deadpool Max 2 : Longue vie à l'Hydra !
04/07/2012 - (ISBN 9782809425017)
Deadpool Max II #1-6
& Deadpool Max X-Mas Special
Deadpool Max 3 : La liste noire
16/01/2013 - (ISBN 9782809428223)

Cable and Deadpool[modifier | modifier le code]

Spider-Man / Deadpool[modifier | modifier le code]

Spider-Man / Deadpool
Numérotation (US) Publication française - Marvel Now
Spider-Man / Deadpool #1-5 et 8 Spider-Man / Deadpool Tome 1 : L'amour vache
13/09/2017 (ISBN 9782809466683)
Spider-Man / Deadpool #6-7, #11-12 & #1.MU Spider-Man / Deadpool Tome 2
07/02/2018 (ISBN 9782809468625)

One Shot[modifier | modifier le code]

La Massacrologie de Cullen Bunn[modifier | modifier le code]

Apparitions[modifier | modifier le code]

Equipes artistiques[modifier | modifier le code]

Apparitions dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Films[modifier | modifier le code]

Animation

Ryan Reynolds incarne Wade Wilson / Deadpool dans Deadpool (2016).

Interprété par Ryan Reynolds

Télévision[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Deadpool apparaît dans le jeu vidéo Marvel vs. Capcom 3: Fate of Two Worlds en tant que personnage jouable, dans Spider-Man : Dimensions en tant qu'ennemi principal d'un des niveaux du jeu de l'univers Ultimate, dans Marvel: Avengers Alliance (en) en personnage jouable disponible sur Facebook et dans Lego Marvel Super Heroes.

Depuis le , il apparaît en tant que personnage jouable dans le jeu Marvel Puzzle Quest (en) sur plateformes Android, iOS et Steam.

Deadpool possède aussi son propre jeu, Deadpool, sorti le aux États-Unis et le en Europe sur PlayStation 3, Xbox 360 et PC[24]. Le jeu vidéo ressort sous forme remasterisée sur PS4 et Xbox One le .

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En français, cette « perception de la bande dessinée » ; le terme est un jeu de mot avec « Cosmic awareness » (Conscience cosmique), un pouvoir existant dans l'univers Marvel lié au Pouvoir cosmique.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n o et p « Encyclopédie - Deadpool », marvel-world.com (consulté le 8 juin 2018).
  2. (en) Cable & Deadpool #9, Marvel Comics.
  3. « Encyclopédie de Deadpool », sur marvel.com (consulté le 28 décembre 2017)
  4. a et b (en) « The Best Deadpool Storylines, Ranked - Deadpool Develops "Comic Awareness" », Rhune Kincaid, ranker.com (consulté le 8 juin 2018).
  5. (en) Deadpool (vol. 3) #36, Marvel Comics.
  6. (en) Fiche de Deathwish sur un wiki spécialisé
  7. (en) Ultimate Spider-Man #91, Marvel Comics.
  8. (en) Ultimate Spider-Man #94, Marvel Comics.
  9. (en) X-Calibre #1, Marvel Comics.
  10. (en) X-Calibre #3, Marvel Comics.
  11. (en) Marvel Zombies #1, Marvel Comics.
  12. (en) Deadpool Corps: Rank and Foul #1, Marvel Comics.
  13. « paninicomics.fr - Dettaglio Prodotto », sur www.paninicomics.fr (consulté le 18 juillet 2015)
  14. « paninicomics.fr - Dettaglio Prodotto », sur www.paninicomics.fr (consulté le 18 juillet 2015)
  15. « paninicomics.fr - Dettaglio Prodotto », sur www.paninicomics.fr (consulté le 18 juillet 2015)
  16. « paninicomics.fr - Dettaglio Prodotto », sur www.paninicomics.fr (consulté le 18 juillet 2015)
  17. « paninicomics.fr - Dettaglio Prodotto », sur www.paninicomics.fr (consulté le 18 juillet 2015)
  18. « paninicomics.fr - Dettaglio Prodotto », sur www.paninicomics.fr (consulté le 18 juillet 2015)
  19. « paninicomics.fr - Dettaglio Prodotto », sur www.paninicomics.fr (consulté le 27 septembre 2015)
  20. MDCU-COMICS, « [Deadpool Hors Série (v2)] DEADPOOL HORS SÉRIE 4 : DEADPOOL VS CARNAGE | COMICS | MDCU COMICS », sur MDCU-COMICS (consulté le 27 septembre 2015)
  21. MDCU-COMICS, « [Deadpool (v4)] DEADPOOL 15 | COMICS | MDCU COMICS », sur MDCU-COMICS (consulté le 27 septembre 2015)
  22. MDCU-COMICS, « [Deadpool Hors Série (v2)] DEADPOOL HORS SÉRIE 5 : LA MORT DE DEADPOOL | COMICS | MDCU COMICS », sur MDCU-COMICS (consulté le 27 septembre 2015)
  23. http://buddyscalera.com/comics/index.html
  24. Alexandre Becker, « DeadPool sur Playstation », sur pszone.fr, .

Liens externes[modifier | modifier le code]