Dreadknight

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les comics
Cet article est une ébauche concernant les comics.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Dreadknight
Personnage de fiction apparaissant dans
Iron Man.

Alias Bram Velsing
Naissance Latvérie
Activité super-vilain, inventeur
Pouvoirs spéciaux génie scientifique
mimétisme
vol (cheval ailé)
force et durabilité surhumaines
armure et armement sophistiqué
Ennemi de Docteur Fatalis
Iron Man

Créé par Bill Mantlo
Première apparition Iron Man #101 (1977)
Éditeurs Marvel Comics

Dreadknight est un personnage de fiction, un super-vilain évoluant dans l'univers Marvel de la société Marvel Comics. Créé par Bill Mantlo, le personnage apparaît pour la première fois dans Iron Man #101 en 1977.

Biographie du personnage[modifier | modifier le code]

Bram Velsing est un scientifique Latvérien, opposé au règne tyrannique du Docteur Fatalis, qu'il considère comme son inférieur. Quand le despote découvre le projet de rébellion du chercheur, il le punit en lui greffant un masque d'acier. Velsing est relâché et, dans son errance à travers le pays, il se réfugie sur les terres de Victoria Frankenstein (en) qui s'occupe de lui. Se lançant dans une guerre terroriste contre Fatalis, armé de ses propres inventions financées par l'héritière, Velsing prend pour nom Dreadknight. Il est arrêté par Iron Man.

Il fait pendant un temps partie des Maîtres du mal. Plus tard, il rencontre le Chevalier noir des Vengeurs, qui le bat à son tour.

Quand Fatalis disparait à la suite du crossover Onslaught, Velsing s'empare de la Latvérie. Il est déposé par Spider-Man. Dans Invincible Iron Man en 2010, on revoit Velsing, cette fois-ci au service de Fatalis.

Pouvoirs et capacités[modifier | modifier le code]

Bram Velsing est un brillant inventeur.

  • L'armure de Dreadknight, malgré son apparence médiévale, est à la pointe de la technologie, bien qu'inférieure à celles créées par Anthony Stark ou Fatalis. Fabriquée dans un alliage en acier ignifugé et non-conducteur, sa cotte de mailles le protège des tirs de pistolet, jusqu'à un calibre .45. Elle lui donne également une force surhumaine.
  • Son masque est greffé dans sa chair et ne peut être retiré. Il l'a équipé de divers capteurs, cachés dans les ailerons.
  • Au combat, il utilise une lance de joute hi-tech, dont le pointe cache un laser électro-magnétique pouvant percer un mur de béton. La lance est aussi équipée de deux filins de 16 mètres, éjectables, qu'il utilise comme des bolas. Les câbles en acier peuvent être électrifiés avec une puissance maximale de 65 000 volts, de quoi tuer un éléphant. Enfin, la hampe de la lance cache un système d'armement téléguidé de quatre micro-missiles, chacun chargé de près de 2 kg de TNT.
  • Le Dreadknight est aussi armé d'un pistolet avec un chargeur de quatre cartouches. Les capsules des cartouches contiennent un gaz neurotoxique pouvant paralyser un homme en deux secondes. Une forte dose entraine la mort par arrêt respiratoire. Cette arme a une très courte portée (à peine plus de deux mètres). Il l'utilise donc au corps-à-corps.
  • Après des années d'entrainement, Dreadknight est devenu un bon combattant au corps-à-corps.
  • Pour se déplacer, il chevauche un cheval ailé, Hellhorse, cloné à partir de la monture du Chevalier Noir. L'animal peut voler à près de 75 km/h pendant un heure, tout en portant une charge de 135 kg environ.

Notes et références[modifier | modifier le code]