Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Shang-Chi et la
Légende des Dix Anneaux
Les mots "SHANG-CHI" en rouge foncé avec une fine bordure dorée, et en dessous "AND THE LEGEND OF THE TEN RINGS" en doré et plus petit, le tout en capitales, au dessus le logo de Marvel Studios
Logo officiel du film.

Titre original Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings
Réalisation Destin Daniel Cretton
Scénario Dave Callaham
Destin Daniel Cretton
Andrew Lanham
Musique Joel P. West
Acteurs principaux
Sociétés de production Marvel Studios
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Super-héros
Durée 132 minutes
Sortie 2021

Série l'univers cinématographique Marvel

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux (Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings) est un film de super-héros américain réalisé par Destin Daniel Cretton, sorti en 2021. Il s'agit d'une adaptation cinématographique du personnage de Shang-Chi, issu des Marvel Comics, créé dans les années 1970[note 1] par le scénariste Steve Englehart et les dessinateurs Al Milgrom et Jim Starlin.

Vingt-cinquième film de l'univers cinématographique Marvel et deuxième de la phase IV, il met en vedette Simu Liu en tant qu’interprète du personnage principal, Awkwafina dans le rôle de Katy, Meng'er Zhang dans le rôle de Xialing, Michelle Yeoh dans le rôle de Ying Nan et Tony Leung Chiu-wai dans le rôle de Mandarin[note 2].

Le film est officiellement annoncé par Kevin Feige le lors du San Diego Comic-Con de 2019. Le long-métrage a la particularité de mettre pour la première fois en vedette un protagoniste d'origine asiatique issu de l'univers Marvel[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Shang-Chi, le maître kung-fu, doit affronter son père, leader du groupe terroriste des Dix Anneaux, et percer le mystère de leur légende.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Plus d'un millénaire avant notre ère, le guerrier Xu Wenwu (Tony Leung Chiu-wai) met la main sur des anneaux lui conférant vie éternelle et toute-puissance, qu'il utilise pour conquérir des royaumes en menant son armée, qu'il nomme les Dix Anneaux. La soif de conquête de Wenwu est insatiable, jusqu'à ce qu'il entende parler du légendaire village de Ta Lo. Bien qu'il parvienne à localiser l'entrée de ce dernier, il est vaincu par une jeune femme qui protège son village, Ying Li (Fala Chen). En dépit de sa défaite, Wenwu s'éprend de Li, et bientôt les deux anciens adversaires se marient et fondent une famille, donnant naissance à deux enfants, Shang-Chi (Simu Liu) et Xialing (Meng'er Zhang). Les deux enfants reçoivent de Li un pendentif censé les guider vers leur foyer dès qu'ils se sentiront perdus.

Toutefois, à la suite de la mort de Li qui a été assassinée par un groupe de criminels autrefois lésés par Wenwu, ce dernier reprend les anneaux dont il avait abandonné le pouvoir, et reforme son armée. Il forme également son fils Shang-Chi à devenir un assassin redoutable, laissant de côté Xialing qui s'entraîne seule et devient également une combattante incroyablement douée en arts martiaux. Envoyé à l'âge de quatorze ans accomplir sa première mission d'assassinat (ciblant le chef du gang ayant tué Li), Shang-Chi déserte les Dix Anneaux et tente de refaire sa vie à San Francisco en compagnie de sa meilleure amie Katy (Awkwafina).

Peu après avoir reçu une carte postale indiquant une adresse à Macao, qu'il pense avoir été envoyée par sa sœur, Shang-Chi est attaqué dans le bus par un groupe de soldats des Dix Anneaux emmenés par le redoutable Razor Fist (Florian Munteanu). Shang-Chi parvient à les vaincre, mais révèle ainsi au passage à Katy son exceptionnelle maîtrise des arts martiaux et découvre que Razor Fist lui a volé son pendentif. Shang-Chi décide de se rendre à Macao afin de retrouver Xialing, acceptant avec réticence que Katy l'accompagne. Sur place, Shang-Chi, devenu célèbre sur Internet depuis que son combat dans le bus a été filmé par un passager, se retrouve au milieu d'un cercle de combats clandestins. A sa grande surprise, il affronte Xialing, qui s'avère être une adversaire redoutable et une grande figure du monde criminel local.

Bien que vaincu, Shang-Chi parvient à exposer à sa sœur le motif de sa venue, indiquant que les Dix Anneaux lui ont volé son pendentif et qu'ils viendront bientôt chercher celui de Xialing. En effet, un groupe de soldats attaque l'installation de Xialing, qui prend la fuite en abandonnant Shang-Chi et Katy à leur sort. Ces derniers tentent de s'enfuir également, mais Katy manque de faire une chute mortelle et ne doit son salut qu'à Xialing, revenue aider les deux amis. Bien que parvenant à lutter contre ses adversaires, Shang-Chi est forcé d'abandonner le combat lorsque son propre père Wenwu, armé de ses anneaux, se présente à lui.

Shang-Chi, Xialing et Katy sont emmenés au complexe secret des Dix Anneaux, où Wenwu leur expose les raisons de sa quête des pendentifs de ses enfants. Il a en effet entendu la voix de sa femme Li, pourtant censée être morte, lui indiquant qu'elle serait enfermée dans le village de Ta Lo dont les anciens étaient opposés à leur mariage. Les pendentifs de Shang-Chi et Xialing révèlent ainsi une carte menant au légendaire village. Toutefois, devant le refus de ses enfants de l'aider, Wenwu ordonne leur enfermement. En cellule, le groupe se retrouve nez-à-nez avec Trevor Slattery (Ben Kingsley), l'homme qui s'était fait passer pour le meneur des Dix Anneaux lors d'une confrontation contre Iron Man.

Aidés par Morris, une créature mystique originaire de Ta Lo adoptée par Slattery, le groupe parvient à s'enfuir du complexe et arrive au village de Ta Lo avant les hommes de Wenwu. Ils sont accueillis par Ying Nan (Michelle Yeoh), sœur de Li et donc tante de Shang-Chi et Xialing. Ces derniers, de même que Katy qui se découvre des compétences en archerie, s'entraînent en prévision d'un futur affrontement contre les Dix Anneaux et d'une potentielle catastrophe impliquant l'Hôte des Ténèbres, une gigantesque créature maléfique d'une autre dimension enfermée derrière une porte colossale. Selon Nan, c'est cette créature qui fait croire à Wenwu que Li est vivante en contrefaisant sa voix, une technique utilisée à plusieurs reprises par l'Hôte des Ténèbres dans le passé.

Pressé par sa tante d'accepter qui il est réellement, tant le garçon sensible élevé par sa mère que le combattant redoutable créé par son père, Shang-Chi acquiert une meilleure maîtrise de ses aptitudes et se confie à Katy, révélant qu'il a effectivement tué le meurtrier de sa mère, et qu'il compte désormais tuer son père pour protéger le village de Ta Lo. Le lendemain, Wenwu arrive avec ses hommes pour détruire le village et libérer sa femme. Une bataille sanglante éclate entre les villageois de Ta Lo et les soldats des Dix Anneaux, tandis que Wenwu fait route vers la porte censée garder Li. Shang-Chi affronte son père, mais ce dernier le vainc grâce à la puissance de ses anneaux et le fait sombrer dans le lac qui ceint le village.

Grâce au pouvoir de ses anneaux, Wenwu parvient à forcer la porte, libérant sur Ta Lo des hordes de créatures dévoreuses d'âmes, dont l'arrivée pousse les habitants de Ta Lo et les Dix Anneaux à s'allier. Ignorant les créatures, Wenwu continue à tenter d'abattre la massive porte, tandis que son fils est secouru par le dragon protecteur de Ta Lo. Shang-Chi affronte à nouveau son père, et trouve cette fois-ci la force de lui tenir tête, et même de prendre le contrôle de ses anneaux. Wenwu, défait, est ensuite attaqué par l'Hôte des Ténèbres, finalement libéré. Avant que son âme ne soit consumée, Wenwu cède ses anneaux à Shang-Chi, qui canalise le pouvoir des artefacts pour porter un coup mortel à l'Hôte des Ténèbres affaibli d'un trait à la gorge tiré par Katy avant qu'il n'aspire l'âme du dragon protecteur.

Le village de Ta Lo étant désormais sauvé, les survivants organisent une cérémonie en l'honneur des habitants et des soldats des Dix Anneaux tombés au combat. Shang-Chi et Katy retournent à San Francisco raconter leurs aventures auprès de leurs amis, qui ne les croient pas jusqu'à l'arrivée de Wong, l'associé du Docteur Strange, qui vient les chercher.

Scène inter-générique[modifier | modifier le code]

Wong recherche des informations sur les anneaux utilisés par Wenwu, qui semblent émettre un mystérieux message. Prenant part à une réunion où se trouvent également Captain Marvel et Bruce Banner, Shang-Chi et Katy se voient indiquer qu'ils se sont désormais engagés, sans retour possible, sur le chemin des super-héros.

Scène post-générique[modifier | modifier le code]

Xialing, sous couvert de démanteler le complexe des Dix Anneaux, en reprend secrètement le contrôle pour mener la puissante armée selon ses propres plans.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données Allociné et IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données Allociné et IMDb.

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

L'idée d'une adaptation au cinéma ou dans une série du personnage est antérieure aux années 2000. Margaret Loesch, présidente et chef de la direction de Marvel Productions durant les années 1980, explique que Stan Lee était convaincu qu'une adaptation à l'écran d'histoires basées sur ce type de personnages pouvait être très populaire. Toujours selon Margaret Loesch, Stan Lee, Brandon Lee et sa mère Linda s'étaient rencontrés dans les bureaux de Marvel à ce sujet[3]. En 2001, Stephen Norrington a signé un contrat pour réaliser un film sur Shang-Chi intitulé The Hands of Shang-Chi[4]. En 2003, le film était en développement chez DreamWorks Pictures avec Yuen Woo-Ping à la réalisation, remplaçant Norrington, et Bruce C. McKenna à l'écriture du scénario[5]. Ang Lee a rejoint le projet en tant que producteur en 2004, mais le film ne s'est pas concrétisé par la suite et les droits du personnage sont revenus à Marvel[6]. En septembre 2005, le président et directeur général de Marvel, Avi Arad, a annoncé que Shang-Chi figurait parmis des idées prioritaires à développer en tant que films[7]. À cette époque, alors que l'univers cinématographique Marvel n'est pas encore lancé[note 4], Marvel Studios obtient un financement de 525 millions de dollars pour la production de 10 futurs films qui seront distribués par Paramount Pictures[note 5]. Parmi les personnages faisant l'objet d'une potentielle adaptation cinématographique figurait déjà Shang-Chi au coté des Avengers, Captain America, Nick Fury, Black Panther, Ant-Man, Cloak & Dagger, Dr. Strange, Hawkeye et Power Pack[8]. Mais le programme annoncé ne fut pas suivi. Ce n'est que 13 ans et 18 films plus tard que le projet est relancé. En effet, fin 2018, après le succès public et critique du film Black Panther de Ryan Coogler, Marvel Studios confie au scénariste Dave Callaham l'écriture d'un scénario basé sur le personnage de Shang-Chi[9]. En mars 2019, Destin Daniel Cretton, jusque-là principalement connu pour ses collaborations avec l'actrice Brie Larson[note 6], dans les films States of Grace (2013), Le Château de verre (2017) et La Voie de la justice (2019), est annoncé comme le réalisateur[10] :

Destin Daniel Cretton, réalisateur du film, lors du San Diego Comic-Con International 2019.

I grew up without a superhero to look up to. I gravitated to Spider-Man when I was a kid, primarily because he had a mask covering his face and I could imagine myself under that mask. I would love to give my son a superhero to look up to. I feel very privileged to be a part of telling that story.

— Destin Daniel Cretton, The Hollywood Reporter[11]

« J'ai grandi sans pouvoir m'identifier à un super-héros. Je tournais autour de Spider-Man quand j'étais enfant parce qu'il avait un masque qui recouvrait son visage et que je pouvais m'imaginer sous le masque. J'aimerais beaucoup donner à mon fils un super-héros auquel il puisse s'identifier. Je me sens vraiment privilégié de pouvoir raconter cette histoire. »

— The Hollywood Reporter[11]

Les Dix Anneaux ont été présentés pour la première fois dans Iron Man, premier film du MCU, en 2008, mais sans la présence de leur dirigeant, le Mandarin. Marvel Studios prévoyait alors de présenter le Mandarin dans un film qui pourrait rendre justice au personnage et mettre en valeur sa complexité, ce que Kevin Feige a estimé d'infaisable au sein des films Iron Man car ils se concentraient essentiellement sur Tony Stark[12]. Selon Chris Fenton, ancien président de la société de production cinématographique DMG Entertainment basée en Chine, Marvel a proposé de créer un teaser mettant en vedette Shang-Chi et/ou le Mandarin pour le marché chinois et qui serait présenté à la fin d'Avengers. DMG a refusé l'offre, car la représentation stéréotypée négative du Mandarin dans les bandes dessinées pouvait potentiellement empêcher la sortie du film en Chine et risquer de faire fermer l'entreprise. Le Mandarin finira par apparaître dans Iron Man 3, interprété par Ben Kingsley, mais il se révèle être l'imposteur Trevor Slattery, ce dernier se faisant passer pour le Mandarin[13]. Kevin Feige a estimé que ce faux Mandarin ne signifiait pas nécessairement qu'une version plus fidèle du personnage ne verrait pas le jour dans le MCU[14].

Après avoir engagé le scénariste sino-américain Dave Callaham, Marvel a commencé à rechercher des réalisateurs asiatiques et américains d'origine asiatique, l'objectif étant d'explorer des thèmes asiatiques comme ils l'avaient fait pour la culture africaine et afro-américaine avec Black Panther en 2018[15]. Le développement du film est également intervenu suite au succès du film Crazy Rich Asians, aussi sorti en 2018[16]. Le scénario de Callaham avait pour but de moderniser des éléments de l'histoire de la bande dessinée du personnage, écrite pour la première fois dans les années 1970, afin d'éviter ce que le public moderne considérerait comme des stéréotypes négatifs[17]. Lorsqu'il a commencé à travailler sur le scénario, il a déclaré avoir été ému de devoir écrire « à partir de sa propre expérience, de sa propre perspective ». Richard Newby, de The Hollywood Reporter, a déclaré que le film pourrait avoir les mêmes effets que Black Panther en apportant une nouvelle perspective au personnage[18]. Il a également estimé que Shang-Chi aurait pu bien fonctionner en tant que série télévisée et a déclaré que la volonté de Marvel d'en faire un film en disait long sur leur considération du personnage. Il a conclu que le film était l'occasion d'éviter les stéréotypes sur les arts martiaux[19].

Après avoir embauché Destin Daniel Cretton en 2019, Deborah Chow, qui avait réalisé des épisodes des séries Iron Fist et Jessica Jones, Justin Tipping et Alan Yang ont également rejoint l'équipe du film[20]. Cretton a admis qu'il n'avait jamais été intéressé par la réalisation d'un film de super-héros, mais qu'il était attiré par le projet pour aider à créer un monde et un personnage qui permettraient aux enfants asiatiques de s'identifier[21]. Les premières idées pour le film comprenaient une inspiration visuelle issue du cinéma chinois, sud-coréen, japonais ainsi que d'autres cinémas asiatiques, y compris l'anime, pour mettre en évidence un ton qui témoignerait du drame et de la douleur de la vie, mais aussi de l'humour[22]. En , il a été annoncé que le tournage débutera en à Sydney[23] sous le titre de travail « Steamboat »[24]. En effet, depuis l'Acquisition de 21st Century Fox par Disney, Marvel Studios, filiale de Disney, a à sa disposition les studios de cinéma de la Fox à Sydney. Dès , le ministre fédéral des Arts, Mitch Fifield, annonçait une aide d'une hauteur de 24 millions de dollars pour le tournage d'un long-métrage sans titre de Marvel Studios :

Securing this latest production will bring over $150 million of new international investment, create 4700 new Australian jobs and use the services of around 1200 local businesses.

— Mitch Fifield, The Sydney Morning Herald[25]

« La sécurisation de cette entreprise apportera plus de 150 millions de dollars d’investissements internationaux, plus de 4700 nouveaux emplois et utilisera les services d'environ 1200 entreprises locales. »

— The Sydney Morning Herald[25]

Don Harwin, le ministre fédéral des Arts de la Nouvelle-Galles du Sud, a confirmé que le film en question était Shang-Chi et qu'il serait produit en simultané avec Thor: Love and Thunder[26].

Pré-production et distribution des rôles[modifier | modifier le code]

À la mi-juillet 2019, Marvel Studios a commencé à rechercher des acteurs pour le rôle de Shang-Chi[27], dont Lewis Tan et Simu Liu[28], Tan ayant joué le rôle de Zhou Cheng dans Iron Fist. Simu Liu a été pris en compte plus tôt dans le processus d'audition et a été rappelé pour une deuxième audition[29]. Il a de nouveau audtionné pour le rôle le 14 juillet et a officiellement été choisi le 16 juillet[30]. Awkwafina, qui a été la première actrice à rejoindre le film, a déclaré « qu'il était évident que le rôle de Shang-Chi était fait pour Simu Liu »[31]. Leur participation au film a été annoncée par Destin Daniel Cretton et Kevin Feige lors du Comic-Con de San Diego le 20 juillet 2019, où le titre complet du film a également été dévoilé. Feige a noté la présence des Dix Anneaux tout au long du MCU et a déclaré que le Mandarin serait présent dans le film avec Tony Leung Chiu-wai dans le rôle[32].

Le logo des Dix Anneaux a été modifié pour le film, passant de l'inclusion de la langue mongole dans les précédentes apparitions dans le MCU à des caractères chinois synonymes de force et de pouvoir suite à l'apparition du logo dans Iron Man 3, qui a suscité la colère du gouvernement mongol qui a estimé que les écritures liaient de manière offensive le patrimoine culturel immatériel du pays à un groupe terroriste, bien qu'Oyungerel Tsedevdamba, ancien ministre de la culture, des sports et du tourisme, croyait que le changement visait davantage à apaiser le marché chinois[33]. Ben Kingsley reprend son rôle de Trevor Slattery[34], permettant d'explorer pleinement le question de qui est vraiment le Mandarin dans le MCU[35]. Destin Daniel Cretton a déclaré en octobre que la production commencerait début 2020[36]. Le , Kevin Feige annonce lors d'une conférence donnée devant les étudiants de la New York Film Academy[37] que le film aura un casting composé majoritairement d'actrices et d'acteurs d'origine asiatique[38],[note 7]. Un mois plus tard, Michelle Yeoh est entrée en négociations pour obtenir un rôle dans le film, sachant qu'elle était déjà brièvement apparue dans Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 sous les traits du personnage d'Aleta Ogord[39].

En plus de Dave Callaham, Destin Daniel Cretton et Andrew Lanham ont également participé à l'écriture du scénario[40]. Le film a été décrit comme une « épopée de super-héros combinant un drame familial émotionnel et des scènes d'actions d'arts martiaux défiant la gravité ». Jonathan Schwartz a déclaré qu'une grande partie de l'arc narratif de Shang-Chi au sein des bande dessinées est un drame familial, et Cretton voulait se concentrer sur cet aspect dans le film en explorant les antécédents familiaux brisés et abusifs de Shang-Chi. Simu Liu a noté que le personnage de Shang-Chi n'était pas aussi connu que Batman ou Spider-Man, permettant aux scénaristes du film de prendre plus de libertés créatives sur l'histoire. Cretton et Callaham étaient conscients de certains stéréotypes racistes entourant le personnage dans les bandes dessinées, Liu affirmant que toutes les personnes impliquées étaient « très sensibles à ne pas faire tomber le film dans le cliché »[41].

Destin Daniel Cretton a estimé que le film racontait une histoire authentique sur l'identité asiatique[42]. Dave Callaham a déclaré qu'il n'y avait « pas une seule voix américaine d'origine asiatique » dans le film[43]. Les membres de la distribution Simu Liu, Tonu Leung et Meng'er Zhang ont apporté leurs propres expériences personnelles respectivement vécues au Canada, à Hong Kong et en Chine continentale pour ajouter de l'authenticité au film. De nombreuses discussions ont eu lieu concernant l'emploi du chinois ou de l'anglais pour certaines scènes, mais égalementet du type de nourriture servie pour permettre de conserver une certaine authenticité tout au long du film, qui par ailleurs, s'ouvre sur une narration directement en chinois, ce que Nancy Wang Yuen, de chez io9, a déclaré être une décision frappante de la part du MCU de commencer un film dans une langue autre que l'anglais et de continuer à le faire pendant plusieurs scènes. Concernant l'utilisation du mandarin dans le film, le réalisateur a déclaré que le choix de la langue employée a été fait selon l'histoire des personnages, et Meng'er Zhang, dont la langue maternelle est le mandarin, a servi de professeur de dialecte pour les autres acteurs. Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux traite en outre de la langue asiatique et de certaines caractérisations négatives qui l'entourent en décrivant ses personnages comme ayant une connaissance variée des langues asiatiques, comme en témoigne un échange avec Katy et Jon Jon, lorsque ce dernier dit qu'il parle "ABC", mais également lorsque Shang-Chi enseigne à Katy la prononciation de son nom[44].

L'idée que Shang-Chi soit entouré par de « beaucoup de femmes fortes » s'est formée à partir de sa avec Wenwu. Destin Daniel Cretton a déclaré qu'avoir « des femmes qui lui donnent des coups de pied dans les fesses tout au long du film était une idée excitante »[45]. D'ailleurs, ses trois sœurs et sa femme ont été une source d'inspiration pour créer les personnages de Katy, Xialing, Ying Nan et Ying Li[46]. En parlant de la relation entre Shang-Chi et Katy, Cretton a apprécié le fait de pouvoir montrer une amitié forte et profondément attentionnée, ce qui est rare dans les films de super-héros, ajoutant qu'une relation amoureuse entre eux aurait pu paraitre forcée[47]. Michelle Yeoh a demandé à ce qu'une scène soit ajoutée entre son personnage et celui de Xialing, ce qui permettrait à Xialing de « sortir de l'ombre pour la première fois ». Cette scène est d'ailleurs devenue une partie importante du voyage du personnage dans le film et figurait parmis l'une des nombreuses scènes qui abordaient également le sexisme présenté dans l'histoire[48]. Cretton a estimé que le fait de voir Xialing devenir le nouveau chef de l'organisation des Dix Anneaux dans la scène post-générique reflétait le début de la prise du contrôle de sa vie. Diverses versions de la scène ont existé tout au long de la production avant qu'elle ne soit déplacée après le générique, car l'équipe pensait que c'était « une idée juteuse qui permettrait d'indiquer le chemin de l'histoire à l'avenir »[49].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a débuté en février 2020[50], aux Fox Studios Australia, à Sydney[51], mais également dans tout l'État de la Nouvelle-Galles du Sud[52], sous le titre de travail Steamboat[53]. Destin Daniel Cretton a choisi Bill Pope comme directeur de la photographie et justifie son choix par le travail réalisé par ce dernier sur le film Matrix qui, selon lui, avait une bonne vision pour un film du MCU basé sur des personnages asiatiques et américains d'origine asiatique[54]. Ce dernier a notamment été inspiré par la filmographie de Jackie Chan, la série de films Ip Man, mais aussi Tai Chi Master et Crazy Kung-Fu ainsi que par des dessins animés et des jeux vidéo[55].

Le 12 mars, après l'arrêt de la production des films en raison de la pandémie de Covid-19, Destin Daniel Cretton a décidé de se faire tester après avoir travaillé en compagnie de personnes potentiellement exposées[56]. Il s'agissait également d'une précaution car il avait un fils en bas-âge et il s'est isolé en attendant les résultats, qui s'avèreront être négatifs[57]. Dans les même temps, Marvel a suspendu la production de la première unité pour le film et avait prévu que le travail de la deuxième unité se poursuive normalement. Le 13 mars, la production du film a été interrompue, alors que Disney stoppait le tournage de la plupart de ses projets[58]. Avant cette interruption, Ronny Chieng avait rejoint le casting du film dans un rôle non dévoilé[59]. Début avril, Disney a bouleversé l'agenda des sorties de la phase IV du MCU et a déplacé le film au 7 mai 2021 aux États-Unis[60].

Les travaux de construction des décors du film ont repris à la fin juillet 2020 et, le 2 août, tous les acteurs et membres de l'équipe étaient de retour pour reprendre le tournage[61]. Il a été annoncé que toutes les personnes travaillant sur le tournage devaient rester en quarantaine pendant deux semaines, selon les précautions imposées par le gouvernement australien[62]. Début août, toute l'équipe termine sa quarantaine et reprend le tournage quelques jours plus tard[63]. Par la suite, Michelle Yeoh a été confirmée au sein de la distribution[64]. Le mois suivant, la date de sortie du film a été repoussée au 9 juillet 2021, après que Black Widow ait été déplacé à la date de mai 2021[65]. En octobre, le tournage a eu lieu à San Francisco, notamment à Russian Hill, Noe Valley et Nob Hill[66], ainsi qu'à Fisherman's Wharf et Ghirardelli Square[67]. Le tournage s'est terminé le 24 octobre 2020[68].

Pour les scènes d'action, Destin Daniel Cretton s'est inspiré d'une gamme de styles de combat différents en raison de la présence de nombreux styles d'arts martiaux. Ceux-ci incluent ce qui a pu être vu dans le film Tigre et Dragon, mais également dans les combats "cinétiques" des films de Jackie Chan, avec Brad Allan à la coordination des cascades mais également les membres de la Jackie Chan Stunt Team chargés d'exécuter les différents styles de combat[69]. Des chorégraphes chinois ont été embauchés pour créer des scènes de combat de style wuxia[70]. Jonathan Schwartz a déclaré qu'il y avait une signification pour chaque style de combat dans le film. La séquence du combat dans le bus faisait partie de l'idée initiale de Cretton, et, une fois que la production film lancée, il a déclaré que Brad Allan avait apporté une touche de comédie physique à la Buster Keaton[71]. Le coordinateur des combats, Andy Cheng, a ajouté que le combat dans le bus a pris plus d'un an à être préparé, passant par pas moins de 20 versions différentes. La séquence était partiellement terminée lorsque la production s'est arrêtée à cause de la pandémie, obligeant les personnes impliquées à réajuster la scène une fois la production relancée. Deux autobus ont été utilisés sur des nacelles mobiles pour tous les grands mouvements, et Andy Cheng a déclaré que la partie la plus technique de la scène résidait au moment où le bus se faisait couper en deux[72]. Bien que les plans extérieurs de la séquence aient été tournés à San Francisco, les scènes à l'intérieur du bus ont été tournées à Sydney[73].

Musique[modifier | modifier le code]

Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings (Original Score)[modifier | modifier le code]

Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale
Sortie
Durée 68:19
Genre musique de film
Compositeur Joel P. West

Bandes originales de l'univers cinématographique Marvel

La musique du film est composée par Joel P. West, ce dernier ayant travaillé sur les quatre derniers films de Destin Daniel Cretton. L'enregistrement a débuté aux Studios Abbey Road, à Londres, en juin 2021[74]. La bande son du film a été publiée numériquement par Marvel Music et Hollywood Records le 1er septembre 2021[75].

Liste des titres
No Titre Durée
1. Xu Shang-Chi 2:55
2. Your Father 3:13
3. The Bamboo Spring 3:18
4. Your Mother 2:05
5. Training 1:55
6. Brother and Sister 1:38
7. Three Days 1:24
8. Don't Look Down 4:09
9. Revenge 1:35
10. My Son is Home 2:19
11. Zhe Zhi 2:55
12. Together Soon 1:14
13. Stay in the Pocket 1:45
14. The Waterfall 2:28
15. Ancestors 4:12
16. Who You Are 2:39
17. A Blood Dept 6:16
18. Grief 2:06
19. Is This What You Wanted ? 3:17
20. The Deep 2:35
21. Inheritance 4:29
22. I Won't Leave You Again 4:13
23. The Light and the Dark 1:46
24. Qingmig Jie 2:17
25. Family 1:36
1:08:19

Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings: The Album[modifier | modifier le code]

Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings: The Album

Album de 88rising
Sortie 3 septembre 2021
Durée 61:37
Langue Anglais
Producteur Sean Miyashiro et 88rising
Label Hollywood Records, Marvel Music et Interscope Records

Singles

  1. Lazy Susan
    Sortie : 10 août 2021
  2. Every Summertime
    Sortie : 10 août 2021
  3. Run It
    Sortie : 12 août 2021
  4. In the Dark
    Sortie : 20 août 2021

Marvel Music, Hollywood Records et Interscope Records ont également sorti quatre chansons indépendantes avant la sortie du film : Lazy Susan de 21 Savage et Rich Brian, Every Summertime de NIKI, Run It de DJ Snake, Rick Ross et Rich Brian, et In the Dark de Swae Lee. Un album contenant ces chansons est sorti le 3 septembre, en plus des chansons de JJ Lin, Saweetie, Anderson .Paak ainsi que d'autres artistes, et il a été produit par Sean Miyashiro et 88rising[76],[77].

No TitreAuteurProducteurs Durée
1. Always Rising (interprété par NIKI, Rich Brian et Warren Hue)Rich Brian, Craig Balmoris, Daniel Krieger, Daniel Tannenbaum, Nicole Zefanya, Tyler Mehlenbacher et Warren HueBekon, Balmoris, The Donuts 3:04
2. Diamond + and Pearls (interprété par DPR Live et DPR Ian and peace)Balmoris, Krieger, Tannenbaum, Gaspard Augé, Xavier de Rosnay, Sean Miyashiro, Serge Gainsbourg et MehlenbacherBekon, Balmoris, Miyashiro, The Donuts 3:39
3. In the Dark (interprété par Swae Lee et Jhené Aiko)Carter Lang, Jhené Aiko, Khalif Brown, Louis Bell, Teo Halm et Westen WeissBell, Halm 2:41
4. Lazy Susan (interprété par 21 Savage, Rich Brian, Warren Hue et MaSiWei)Ahmar Bailey, Alda Agustiano, Imanuel, Marvel Comics, Marvel Music, Rogét Chahayed, Sheyaa Bin Abraham-Joseph, Siwei Ma, Taylor Dexter, Hue et Wesley SingermanChong the Nomad, Kid Hazel, Chahayed, Taydex, Singerman 4:39
5. Nomad (interprété par Zion.T et Gen Hoshino)Danny Chung, Gen Hoshino, Jack Latham, Vince et Zion.T, KushJam City 3:24
6. Fire in the Sky (interprété par Anderson .Paak)Alissia Benveniste, Anderson .Paak, Bruno Mars, Chahayed, Son Tzu, Dexter et SingermanChayahed, Taydex, Singerman 3:21
7. Lose Control (interprété par JJ Lin)Balmoris, Tannenbaum, Marius Feder, Marvel Comics, Marvel Music, Pete Gonazales, Miyashiro, Sergiu Gherman et MehlenbacherBekon, Balmoris, Miyashiro, The Donuts 4:14
8. Every Summertime (interprété par NIKI)Jacob Ray et ZefanyaRay, NIKI 3:35
9. Never Gonna Come Down (interprété par Mark Tuan et Bibi)Chris Miles, Lewis Hughes, Marvel Comics, Marvel Music, Nicholas Audino, Te Whiti, Warbrick et HueNick "Unknown Nick" Audino, SICKDRUMZ 3:23
10. Foolish (interprété par Rich Brian, Warren Hue et Guapdad 4000)Imanuel, Miles, Balmoris, Krieger, Tannenbaum, Guapdad 4000, Marvel Comics, Marvel Music, Mehlenbacher et HueBekon, Balmoris, Miyashiro, The Donuts 2:57
11. Clocked Out! (interprété par Audrey Nuna et NIKI)Audrey Nuna, Jeremy Reeves, Jonathan Yip, Marvel Comics, Marvel Music, NIKI, Ray Charles McCullough II et Ray RomulusThe Stereotypes 3:10
12. Act Up (interprété par Rich Brian et EarthGang)August Grant, Barney Bones, Imauel, Krieger, Tannenbaum, Feder, Marvel Comics, Marvel Music, Olu Fann, Gherman, Mehlenbacher et WowGr8Bekon, Craig Balmoris, Sean Miyashiro, The Donuts 3:18
13. Baba Says (interprété par Adawa et Shayiting EL)Ada Wa, Miles, Jorgen Odegard, Marvel Comics, Marvel Music, Sha Yi Ting et HueJordan Odegard 4:23
14. Run It (interprété par DJ Snake, Rick Ross et Rich Brian)Imanuel, Christian Dold, DJ Snake, Marvel Comics, Rick Ross et SimDiamond Pistols, DJ Snake, Sim 2:43
15. Swan Song (interprété par Saweetie et NIKI)Diamonté Harper, Ray, Marvel Comics, Marvel Music et ZefanyaRay 2:47
16. War With Heaven (interprété par Keshi)Grant, Ray, Patrick "JQue" Smith, Dexter, Tyrone Fuller et SingermanRay, Taylor Dexter, Singerman 3:13
17. Hot Soup (interprété par 88rising et Simu Liu)Balmoris, Krieger, Tannenbaum, Miyashiro et MehlenbacherBekon, Balmoris, The Donuts 3:07
18. Warriors (interprété par Warren Hue et Seori)Grant, Balmoris, DJ Dahi, Krieger, Tannebaum, Isaac DeBoni, Feder, Marvel Comics, Marvel Hero Tunes, Marvel Music, Michael Mule, Pete Gonzales, Gherman, Mehlenbacher, Tyrone Fuller et HueBekon, Balmoris, DJ Dahi, Miyashiro, The Donuts 3:59
61:37

Sortie[modifier | modifier le code]

La sortie américaine est à l'origine prévue pour le , jour du Nouvel An chinois[78]. Cependant, à la suite de la pandémie de Covid-19, Disney décale les dates de sortie de tous ses films. En conséquence, le film devait sortir le aux États-Unis, à la place de Doctor Strange in the Multiverse of Madness[79]. Après de nouveaux changements du calendrier de sorties[80], il est repoussé au , puis au [81].

En mai 2021, un rapport des médias d'État chinois a exclu Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux, ainsi que Les Éternels, de sa liste des prochains films MCU sortis, ce que Variety a noté "ajouté aux rumeurs" selon lesquelles les films ne sortiront pas en Chine[pas clair][réf. nécessaire]. Il aura une sortie en salle exclusive de 45 jours, plutôt que d'être diffusé simultanément dans les salles de cinéma et sur Disney+ avec l'achat digital comme Black Widow[réf. nécessaire][Quoi ?].

Controverse[modifier | modifier le code]

Dès 2019, plusieurs médias chinois se font l'écho d'inquiétudes autour du film sur les réseaux sociaux. Les inquiétudes portent notamment sur le père du protagoniste, Fu Manchu, auquel il est reproché de véhiculer des stéréotypes racistes. Le docteur Fu Manchu, personnage de fiction inventé en 1912 par Sax Rohmer, est un génie du mal d'origine asiatique ayant contribué à renforcer l'idée du Péril jaune[82]. Tony Leung, très reconnu en Chine, aurait informé les studios de la controverse en cours[83]. Jim Starlin, créateur de Shang-Chi, a déclaré dans une interview en marge du San Diego Comic-Con qu'il espérait que Fu Manchu soit omis du film. Il déclare n'avoir jamais lu de livres sur Fu Manchu avant que lui et son collaborateur Steve Englehart ne créent Shang-Chi. Ce n'est que plus tard, extrêmement gêné et horrifié, qu'il a découvert les connotations racistes du personnage[84].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La création du personnage correspond à la période où les films de Kung-fu connaissent un véritable succès.
  2. Il s'agit de la seconde itération du Mandarin au sein de l'Univers cinématographique Marvel. Dans le film Iron Man 3 (2013) de Shane Black, un premier Mandarin interprétait par Ben Kingsley se révèle être une figure fictive jouée un acteur (du nom de Trevor Slattery). Il est créé de toutes pièces par le principal antagoniste du film afin de détourner l'attention des autorités sur ses agissements. L'existence du Mandarin tel qu'entendu dans les comics est annoncé dans le court-métrage des éditions uniques Marvel All Hail the King (2014) de Drew Pearce. Dans ce film, le Mandarin n'est pas nommé tel quel mais Xu Wenwu. Il déclare que ce surnom de Mandarin est ridicule.
  3. Il convient de préciser que le Mandarin n'est pas originaire du comics de Shang-Chi. Il a été créé en 1964 par le scénariste Stan Lee et le dessinateur Don Heck. Il est considéré comme le principal antagoniste d'Iron Man. Même si Shang-Chi et le Mandarin se sont déjà croisés dans l'univers des comics, leur rencontre est beaucoup plus récente puisque c'est principalement en 2015 dans Secret Wars que leurs destins se croisent. En effet, dans cet univers alternatif, Shang-Chi est présenté comme le fils du Mandarin.
  4. Il le sera en 2008 avec la sortie du film Iron Man de Jon Favreau.
  5. Ce sera le cas jusqu'au rachat de Marvel par la Walt Disney Company.
  6. Depuis 2019, Brie Larson est l'interprète de Captain Marvel dans le film homonyme de l'univers cinématographique Marvel.
  7. Ce choix ne se limite pas seulement aux acteurs de la distribution mais aussi aux membres participants à la production du film ; le réalisateur et le scénariste du film étant eux aussi tous les deux d'origine asiatique.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Christophe Foltzer, « Le réalisateur de Shang-Chi explique pourquoi il est important de faire ce film », sur ecranlarge.com, (consulté le )
  2. Julie Hay, « Shang-Chi et la légende des dix anneaux est l’un des films les moins chers du MCU | Journal du Geek », Journal du Geek,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. (en) Eric Francisco, « Stan Lee a essayé de faire un film Shang-Chi avec le fils de Bruce Lees », sur inverse.com (en), (consulté le )
  4. (en-US) Nat Brehmer, « Breaking Down the Deleted ‘Blade’ Ending Featuring Morbius and Why We Never Got That Sequel », sur Bloody Disgusting!, (consulté le )
  5. (en) « Marvel Puts Shang Chi In DreamWorks' Hands », sur Animation World Network (consulté le )
  6. (en-US) « 15 Abandoned Marvel Movie/TV Projects That We Never Got To See », sur ScreenRant, (consulté le )
  7. (en) « Marvel Making Movies - IGN » (consulté le )
  8. (en) Roger Vincent, « Marvel fera des films basés sur des bandes dessinées », sur latimes.com, (consulté le )
  9. (en) Mike Fleming Jr, « «Shang-Chi», la première franchise de films sur un super-héros asiatiques de Marvel; Dave Callaham scénariste, recherche un réalisateur d'origine asiatique », sur deadline.com, (consulté le )
  10. Manon, « Marvel : le super-héros Shang-Chi trouve son réalisateur », sur Le Journal du geek, (consulté le )
  11. (en) Rebecca Ford, « De "Just Mercy" à "Shang-Chi": pourquoi Destin Daniel Cretton a changé de vitesse pour le film de super-héros de Marvel », sur The Hollywood Reporter.com, (consulté le )
  12. (en-US) « Kevin Feige Previews the MCU's Upcoming Phase 4: Shang-Chi, Eternals, No Way Home, Wakanda Forever, and More » (consulté le )
  13. (en) Rich Johnston, « Marvel Studios Offered Shang-Chi Or Mandarin For First Avengers Movie », sur Bleeding Cool News And Rumors, (consulté le )
  14. (en-US) « Kevin Feige Previews the MCU's Upcoming Phase 4: Shang-Chi, Eternals, No Way Home, Wakanda Forever, and More » (consulté le )
  15. (en-US) Mike Fleming Jr et Mike Fleming Jr, « ‘Shang-Chi’ Marvel’s First Asian Film Superhero Franchise; Dave Callaham Scripting, Search On For Director Of Asian Descent », sur Deadline, (consulté le )
  16. (en-US) Mike Fleming Jr et Mike Fleming Jr, « ‘Shang-Chi’ Marvel’s First Asian Film Superhero Franchise; Dave Callaham Scripting, Search On For Director Of Asian Descent », sur Deadline, (consulté le )
  17. (en-US) Mike Fleming Jr et Mike Fleming Jr, « ‘Shang-Chi’ Marvel’s First Asian Film Superhero Franchise; Dave Callaham Scripting, Search On For Director Of Asian Descent », sur Deadline, (consulté le )
  18. (en) « Simu Liu is hitting new heights with 'Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings' », sur EW.com (consulté le )
  19. (en-US) Richard Newby et Richard Newby, « How ‘Shang-Chi’ Could Be Marvel’s Next ‘Black Panther’ », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  20. (en-US) Aaron Couch,Borys Kit et Aaron Couch, « Marvel’s ‘Shang-Chi’ Sets Director Destin Daniel Cretton », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  21. (en) « Exclusive: Simu Liu suits up in first look at 'Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings' », sur EW.com (consulté le )
  22. (en-US) « Geek Interview: Director Destin Daniel Cretton On How DBZ’s 'Kamehameha' Influenced Shang-Chi's Epic Final Battle », sur Geek Culture, (consulté le )
  23. (en) « Tournage de Thor 4 et Shang-Chi en Australie », sur collider.com (consulté le )
  24. (en) « Confirmation le titre de travail de Shang-Chi », sur hnentertainment.co (consulté le )
  25. (en) Garry Maddox, « Le premier film de super-héros asiatique de Marvel devrait être tourné à Sydney », sur smh.com, (consulté le )
  26. (en-US) Patrick Frater et Patrick Frater, « Marvel’s ‘Thor: Love and Thunder’ and ‘Shang-Chi’ to Shoot in Sydney, Australia », sur Variety, (consulté le )
  27. « https://twitter.com/krolljvar/status/1150132260584079360 », sur Twitter (consulté le )
  28. (en-US) « Lewis Tan Talks Losing 'Shang-Chi' and Booking 'Mortal Kombat' (Exclusive) | Entertainment Tonight », sur www.etonline.com (consulté le )
  29. (en-US) « Kevin Feige Previews the MCU's Upcoming Phase 4: Shang-Chi, Eternals, No Way Home, Wakanda Forever, and More » (consulté le )
  30. (en-US) Borys Kit,Mia Galuppo et Borys Kit, « Marvel Finds Its Shang-Chi in Chinese-Canadian Actor Simu Liu », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  31. (en-US) Brian Davids et Brian Davids, « ‘Shang-Chi’ Star Awkwafina on Her Key Role During Casting of Simu Liu’s Superhero », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  32. (en) « Why Tony Leung’s casting in Marvel’s Shang-Chi is a huge deal », sur South China Morning Post, (consulté le )
  33. (en-US) Rebecca Davis et Rebecca Davis, « ‘Shang-Chi’s’ Ten Rings Logo Controversy Comes Full Circle », sur Variety, (consulté le )
  34. (en-US) « Sir Ben Kingsley Confirms His MCU Return in 'Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings' | Entertainment Tonight », sur www.etonline.com (consulté le )
  35. (en) « 'Shang-Chi' director Destin Daniel Cretton explains the goofy story behind that surprise return », sur EW.com (consulté le )
  36. (en-US) « How Destin Daniel Cretton Got Hired to Direct Shang-Chi for Marvel », sur Collider, (consulté le )
  37. (en) « La New York Film Academy (NYFA) accueille Kevin Feige, président de Marvel Studio », sur nyfa.edu, (consulté le )
  38. « Shang-Chi : Un casting à 98% Asiatique ? », sur melty.fr, (consulté le )
  39. (en) « Michelle Yeoh In Talks For Marvel's Shang-Chi », sur Marvel (consulté le )
  40. (en-US) « Marvel’s First ‘Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings’ Trailer Reveals a New Hero and a Familiar Villain », sur Collider, (consulté le )
  41. (en) « Exclusive: Simu Liu suits up in first look at 'Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings' », sur EW.com (consulté le )
  42. (en) « Exclusive: Simu Liu suits up in first look at 'Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings' », sur EW.com (consulté le )
  43. (en) « Simu Liu is hitting new heights with 'Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings' », sur EW.com (consulté le )
  44. (en-US) « Shang-Chi's Director on Making a Marvel Movie for Asian Americans », sur Gizmodo (consulté le )
  45. (en-US) « Surrounding Shang-Chi With Powerful Women Was Vital to the Story », sur Gizmodo (consulté le )
  46. (en) « The Women of ‘Shang-Chi and The Legend of The Ten Rings' on Owning Their Power », sur Marvel Entertainment (consulté le )
  47. (en-US) « 'Shang-Chi' Director Explains Why Shang-Chi and Katy's Relationship Was Kept Platonic », sur Collider, (consulté le )
  48. (en-US) « Surrounding Shang-Chi With Powerful Women Was Vital to the Story », sur Gizmodo (consulté le )
  49. (en) Eric Francisco, « 'Shang-Chi' director reveals how post-credits scenes change Marvel’s Phase 4 », sur Inverse (consulté le )
  50. (en-US) Facebook et Twitter, « The Walt Disney Archives are shaping the culture of tomorrow. Ask Marvel's Kevin Feige », sur Los Angeles Times, (consulté le )
  51. (en-US) Anthony D'Alessandro et Anthony D'Alessandro, « ‘Shang-Chi’ Director Destin Daniel Cretton Tests Negative For Coronavirus, Says “Social Distancing Is An Act Of Love…For Every Person” », sur Deadline, (consulté le )
  52. (en) Garry Maddox, « Marvel's first Asian superhero movie tipped to shoot in Sydney », sur The Sydney Morning Herald, (consulté le )
  53. (en-US) « Production Weekly - PW is the entertainment industry's leading source for tracking upcoming film and TV production data. », sur Production Weekly (consulté le )
  54. (en) Matt Golberg, « Le réalisateur de "Shang-Chi" Destin Daniel Cretton présente sa vision du nouveau film Marvel », sur collider.com, (consulté le )
  55. (en-US) « Shang-Chi's Director on Making a Marvel Movie for Asian Americans », sur Gizmodo (consulté le )
  56. (en-US) Borys Kit et Borys Kit, « Marvel’s ‘Shang-Chi’ Temporarily Suspends Production as Director Self-Isolates (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  57. (en-US) Anthony D'Alessandro et Anthony D'Alessandro, « ‘Shang-Chi’ Director Destin Daniel Cretton Tests Negative For Coronavirus, Says “Social Distancing Is An Act Of Love…For Every Person” », sur Deadline, (consulté le )
  58. (en-US) Justin Kroll et Justin Kroll, « Disney Halts Production on Most Live-Action Films Including ‘The Last Duel’ », sur Variety, (consulté le )
  59. (en-US) Jacob Fisher, « Ronny Chieng Joins ‘Shang-Chi and the Legend Of The Ten Rings’ (EXCLUSIVE) », sur DiscussingFilm, (consulté le )
  60. (en-US) « 'Black Widow' Moves to November as Other MCU Films Shift Back to 2021, 2022 », sur TheWrap, (consulté le )
  61. (en-US) « Shang-Chi: News Chopper Captures Clear Look of MCU Film’s Asian Set », sur CBR, (consulté le )
  62. (en) Anthony D'Alessandro, « ‘Shang-Chi And The Legend Of The Ten Rings’ Prepping To Restart Production In Australia By End Of July » [archive du ], sur Deadline Hollywood, (consulté le )
  63. (en) Douglas Laman, « Shang-Chi: News Chopper Captures Clear Look of MCU Film’s Asian Set » [archive du ], sur Comic Book Resources, (consulté le )
  64. (en-US) Patrick Frater et Patrick Frater, « Australia Launches Insurance-Replacement Fund to Restart Film, TV Production », sur Variety, (consulté le )
  65. (en-US) « Disney Pushes 'Black Widow' Back to 2021 », sur TheWrap, (consulté le )
  66. (en-US) Peter Hartlaub September 6 et 2021Updated: September 9, « Behind the scenes of the ‘Shang-Chi’ bus chase through San Francisco — from the film’s director », sur Datebook | San Francisco Arts & Entertainment Guide (consulté le )
  67. (en-US) « Marvel Superhero film now shooting in San Francisco », sur The San Francisco Examiner, (consulté le )
  68. (en) « Shang-Chi Wraps Principal Photography », sur Movies (consulté le )
  69. (en-US) « Geek Interview: Director Destin Daniel Cretton On How DBZ’s 'Kamehameha' Influenced Shang-Chi's Epic Final Battle », sur Geek Culture, (consulté le )
  70. « Shang-Chi And The Legend Of The Ten Rings Is Inspired By ‘Jackie Chan And Wuxia’ – Exclusive Image », sur Empire (consulté le )
  71. (en-US) Brian Davids et Brian Davids, « Destin Daniel Cretton on ‘Shang-Chi’ and That Post-Credit Scene Cameo », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  72. (en-US) Jazz Tangcay et Jazz Tangcay, « How the Kick-Ass ‘Shang-Chi’ Bus Scene Came Together », sur Variety, (consulté le )
  73. (en-US) Peter Hartlaub September 6 et 2021Updated: September 9, « Behind the scenes of the ‘Shang-Chi’ bus chase through San Francisco — from the film’s director », sur Datebook | San Francisco Arts & Entertainment Guide (consulté le )
  74. (en-US) « Joel P West Scoring Marvel’s ‘Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings’ | Film Music Reporter » (consulté le )
  75. (en-US) JackS says, « ‘Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings’ Score Album Details | Film Music Reporter » (consulté le )
  76. (en-US) JackS says, « Swae Lee’s & Jhené Aiko’s Song ‘In the Dark’ from ‘Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings’ Released | Film Music Reporter » (consulté le )
  77. (en) « 'Shang-Chi and The Legend of The Ten Rings: The Album' Drops September 3 », sur Marvel Entertainment (consulté le )
  78. (en) Edmund Lee, « Cinq raisons pour lesquelles le casting de Tony Leung est énorme », sur scmp.com, (consulté le )
  79. Lucile Murot, « Black Widow, Les Éternels, Shang-Chi... Marvel Studios dévoile les nouvelles dates de sortie pour la phase 4 du MCU », sur melty, (consulté le ).
  80. « Black Widow, West Side Story de Spielberg : sorties repoussées en 2021 », sur Allociné, (consulté le )
  81. « "Black Widow", "Spider-Man"... Marvel bouleverse une fois de plus son planning des sorties », sur BFMTV (consulté le )
  82. Christopher Frayling, The Yellow Peril Dr Fu Manchu & The Rise of Chinaphobia (Londres, 2014).
  83. (en) Zhang Rui, « Tony Leung informe Disney de la controverse sur Shang-Chi », sur china.org.cn, (consulté le )
  84. (en) Adam Barnhardt, « Le créateur de Shang-Chi ne veut pas que Fu Manchu apparaisse dans le film », sur comicbook.com, (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Publications dans les comics du personnage tenant le rôle titre du film
  • The Hands of Shang-Chi, Master of Kung Fu #17-125 (Marvel Comics, 1974-1983)
  • The Deadly Hands of Kung Fu (Marvel Comics, 1974-1977)
  • Shang-Chi, Master of Kung Fu #1-6 (MAX Comics, 2002-2003)

Liens externes[modifier | modifier le code]