Guardians of the Galaxy – Mission: Breakout!

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Guardians of the Galaxy – Mission: Breakout!
L'attraction, en avril 2017.
L'attraction, en .
Localisation
Parc Disney California Adventure
Zone Hollywood Land
Lieu Anaheim, Drapeau des États-Unis États-Unis
Coordonnées 33° 48′ 25″ nord, 117° 55′ 02″ ouest
Ouverture
Données techniques
Constructeur(s) Otis Elevator Company
Concepteur(s) Walt Disney Imagineering
Type Parcours scénique,
tour de chute
Hauteur 56 m
dont chute : 40 m
Vitesse 63 km/h
Durée du tour 2 min 10
Taille minimale
requise pour l'accès
1,02 m

Guardians of the Galaxy – Mission: Breakout! est une attraction de type parcours scénique et tour de chute présente au parc Disney California Adventure (Anaheim, États-Unis). Ouverte officiellement le [1], Mission: Breakout est une version rethématisée de la traditionnelle The Twilight Zone Tower of Terror. Au lieu de s'inspirer de la série La Quatrième Dimension, elle est basée sur l'univers des Gardiens de la Galaxie[2],[3].

Développement[modifier | modifier le code]

Annoncée lors de la San Diego Comic-Con en 2016, l'attraction remplace The Twilight Zone Tower of Terror, qui ferme le [2],[4],[5],[6]. Elle est la première attraction Disney basée sur une franchise Marvel aux États-Unis[7],[8],[9]. Le , le Los Angeles Times se fait l'écho de l'indignation des fans sur les médias sociaux suite à l'annonce de la transformation[10]. Le , le journal Orange County Register explique en quoi la transformation de Tower of Terror en Guardians of the Galaxy – Mission: Breakout! a du sens[11]. Parmi les raisons, le journal explique que Disney a déjà construit une Tower of Terror sans le thème de la Quatrième dimension (The Twilight Zone) à Tokyo DisneySea et qu'il a besoin d'ouvrir des attractions sur ses licences Marvel[11]. Le , Disney annonce la fermeture de la Tower of Terror, le pour une transformation[12],[13]. Le ,Disney dévoile des images et des détails de la future attraction, l'édifice étant la forteresse du Collectionneur[14],[15].

Les acteurs principaux des films Gardiens de la Galaxie reprennent leur rôles[16],[17]. En raison d'un contrat de 1994 entre Marvel et Universal Parks & Resorts, pré-datant de l'achat 2009 par la Walt Disney Company de Marvel Entertainment, le nom et le logo Marvel n'ont pas pu être utilisés dans le titre ou la campagne publicitaire de l'attraction[18]. James Gunn a réalisé toutes les scènes impliquant le casting.

Le , Disney California Adventure annonce l'ouverture de l'attraction Guardians of the Galaxy – Mission: Breakout! pour le , quelques jours après la sortie le du film Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2[19],[20].

Bande-son[modifier | modifier le code]

Tyler Bates, compositeur des films Les Gardiens de la Galaxie, a composé une bande-son pour la file d'attente de l'attraction[21]. L'attraction dispose également de six chansons pour les six chutes différentes, dont certaines ont été suggérées par James Gunn[22],[23].

Distribution[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'attraction se situe dans la forteresse du Collectionneur, appelée Tivan Collection. Le Collectionneur y expose ses récentes acquisitions dans différentes présentoirs vitrées. Cependant, Rocket est parvenu à s'échapper de son présentoir, et sollicite l'aide des visiteurs. Ces derniers embarquent dans un ascenseur, pour tenter d'aider Rocket a libérer les autres Gardiens[2].

L'attraction[modifier | modifier le code]

File d'attente et pre-show[modifier | modifier le code]

Les invités entrent dans l'étage principal qui ressemble à l'intérieur des archives du Collectionneur. L'archive elle-même abrite un certain nombre d'artefacts interactifs. Une vidéo joue sur la boucle du Collectionneur et son nouvel assistant révélant qu'ils ont un nouvel ajout à la Tivan Collection, les Gardiens de la Galaxie eux-mêmes. Il est révélé par leur plaisanterie que les Gardiens, en particulier Peter, ont été trompés d'être venus visiter, car ils pensaient qu'ils allaient visiter une nouvelle installation. Bien que cela ne soit pas dit, il est implicite que le Collectionneur fait cela comme une vengeance pour avoir détruit ses archives dans le premier film. Le Collectionneur a ses vitrines électrifiées afin que l'équipe ne puisse pas s'échapper, mais Rocket est toujours déterminé à sortir. Le Collectionneur révèle aux invités qu'ils peuvent accéder à l'installation en raison de leur codage dans le système et tout ce qu'ils doivent faire est de lever la main.

Ensuite, les invités sont dirigés vers le bureau du Collectionneur où une autre vidéo de lui-même commence à jouer. Soudainement, Rocket, en tant qu'audio-animatronic entre dans la pièce par un évent et détourne la vidéo pour expliquer son plan de sauvetage à ses amis. Les invités utiliseront leurs passes d'accès pour pénétrer dans l'ascenseur tandis que Rocket monte en haut pour faire sauter le générateur afin que les Gardiens, ainsi que les autres créatures de la collection, puissent s'échapper.

Les Gardiens se réuniront alors avec Mantis afin qu'ils puissent s'échapper.

Les archives du Collectionneur[modifier | modifier le code]

Dans la file d'attente, les visiteurs peuvent prendre connaissance de nombreux objets présents dans les archives du Collectionneur[26]. Divers éléments non seulement des Gardiens de la Galaxie, mais aussi du reste de l'univers Marvel sont présents, y compris :

  • une sentinelle de l'armée d'Ultron, avec des yeux clairs qui clignotent de temps en temps ;
  • Cosmo ;
  • un uniforme de la Nova Corps ;
  • le cocon d'Adam Warlock ;
  • l'Œil d'Agamotto ;
  • le Stormbreaker (marteau de Beta Ray Bill) ;
  • des artéfacts de l'Atlantide.

Les chutes[modifier | modifier le code]

Une fois que les invités sont assis dans l'ascenseur, Rocket débranche le système et insère le baladeur de Peter en commençant l'une des chansons listées ci-dessus. Le trajet monte jusqu'à la salle des générateurs, où Rocket le lance en libérant l'équipe. Au fur et à mesure que le trajet continue d'augmenter, les invités verront Peter et Gamora être poursuivis par des robots de sentinelle et Drax sauter sur une Bête de Jotunheim et le frapper dans le visage. L'ascenseur continue de monter avant de redescendre pour montrer aux Gardiens réunis avec Cosmo. Les Gardiens remercient les invités, mais à mesure que l'ascenseur se réinitialise, Drax s'entend se demander pourquoi ils devraient remercier les invités car tout ce qu'ils ont fait était de s'asseoir.

Monsters After Dark[modifier | modifier le code]

En , Disneyland Resort a annoncé que l'attraction recevrait une nouvelle expérience pendant la saison d'Halloween nommée "Guardians of the Galaxy - Monsters After Dark" du au . Cette version est enclenchée uniquement le soir (ainsi, les visiteurs peuvent faire l'attraction normale le jour, et cette nouvelle version le soir).

Le décor reste inchangé, seuls les effets lumineux et sonores de la file d'attente, du préshow et du show principal ont été reprogrammés pour l'occasion. Un nouvel éclairage de nuit de la façade de la forteresse est également visible, rendant un aspect "détraqué" des infrastructures de cette dernière. Des alarmes sont audibles dans la file d'attente et à l'extérieur du bâtiment, pour prévenir un danger : celui de l'évasion des monstres enfermés jusqu'alors dans la forteresse du Collectionneur.

A l'entrée, un simple panneau est mis en place par les Cast Members lorsque cette version est enclenchée pour avertir les visiteurs de cette nouvelle expérience : "Générateur en panne - Cages ouvertes - Créatures égarées - Entrez à vos risques et périls". En effet, l'histoire de Monsters After Dark a lieu chronologiquement après les événements de Mission Breakout! : les Gardiens, en s'enfuyant grâce à l'aide des visiteurs, ont accidentellement laissés derrière-eux Groot. Rocket décide donc de retourner dans la forteresse afin de pouvoir trouver et sauver Groot. Cependant, lors de Mission Breakout!, le générateur qui alimentait les portes des cages des différents monstres a été détruit par Rocket lui-même afin de libérer les Gardiens : les monstres se sont donc échappés, rendant la tâche de Rocket plus difficile, les visiteurs ont donc pour mission de les distraire.

Une des créatures de Monsters After Dark est le dragon de feu de Surtur, qui apparaîtra également dans le prochain Thor: Ragnarok. La bande son de cette version de l'attraction (identique pour chaque ascenseur cette fois-ci) a été composée spécialement pour l'occasion par Tyler Bates.

Fait divers[modifier | modifier le code]

Le , un ouvrier du bâtiment a subi une légère blessure au genou tout en travaillant sur l'attraction. L'ouvrier a été descendu par un harnais et secouru par les pompiers[27].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Step into Blockbuster Super Hero Stories at Disney California Adventure Park! Guardians of the Galaxy – Mission: BREAKOUT! Opens May 27 with Summer of Heroes and All-New Epic Experiences », sur https://disneyparks.disney.go.com,
  2. a b et c (en) « Guardians of the Galaxy – Mission: BREAKOUT! Coming to Disney California Adventure Park Summer 2017 », sur https://disneyparks.disney.go.com,
  3. (en) « James Gunn – Timeline », sur https://www.facebook.com,
  4. (en) « Disneyland Resort ditching Twilight Zone for Marvel superhero ride », sur Orange County Register,
  5. (en) « Disney Replacing The Twilight Zone Tower of Terror with a Guardians of the Galaxy Ride in Disney California Adventure », sur Paste Magazine,
  6. (en) « Disneyland fans say good-bye to Tower of Terror at its final check-out », sur Theme Park Insider,
  7. (en) « Tower of Terror to get superhero makeover at Disney California Adventure Park », sur Los Angeles Times,
  8. (en) « Guardians of the Galaxy ride coming to Disney California Adventure; Tower of Terror to check out », sur Attractions Magazine,
  9. (en) « Will Disney’s ‘Guardians of the Galaxy’ ride anchor a Marvel themed land? », sur Los Angeles Times,
  10. (en) David Ng, « Disney makeover for Tower of Terror causes fan freak-out on social media », sur Los Angeles Times, (consulté le 20 juin 2017)
  11. a et b (en) « Why changing Twilight Zone Tower of Terror into ‘Guardians of the Galaxy’ makes sense », sur Orange County Register, (consulté le 21 juin 2017)
  12. (en) Joseph Pimentel, « Disney’s Tower of Terror will disappear Jan. 2 », sur Orange County Register, (consulté le 30 juin 2017)
  13. (en) Mary Forgione, « Disney's California Adventure Park will close Tower of Terror on Jan. 2 », sur Los Angeles Times, (consulté le 30 juin 2017)
  14. (en) Hugo Martin, « Disney gives a glimpse of its upcoming 'Guardians of the Galaxy' attraction », sur Los Angeles Times, (consulté le 4 juillet 2017)
  15. (en) Ryan Parker, « Disney Reveals First Look at New 'Guardians of the Galaxy' Ride, But Not Everyone Is Pleased », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 8 juillet 2017)
  16. (en) « SDCC: Marvel Studios Reveals Latest Phase 3 Secrets », sur Comic Book Resources,
  17. (en) « STAR-LORD's FATHER Revealed ... James Gunn Explains in Detail », sur newsarama,
  18. (en) « MARVEL AGREEMENT BETWEEN MCA INC. AND MARVEL ENTERTAINMENT GROUP », sur Securities and Exchange Commission
  19. (en) Tracy Brown, « Disney sets opening date for Guardians of the Galaxy attraction at California Adventure », sur Los Angeles Times, (consulté le 5 septembre 2017)
  20. (en) Joseph Pimentel, « Disney California Adventure’s Guardians of the Galaxy ride to open May 27 », sur Orange County Register, (consulté le 5 septembre 2017)
  21. a et b (en) « Go behind the scenes of Disney’s new Guardians of the Galaxy ride », sur Entertainment Weekly,
  22. (en) « New Guardians of the Galaxy ride at Disneyland will feature music from the movies », sur Orange County Register,
  23. (en) « A Guardians Of The Galaxy Vol 2. Song Ended Up On The Disneyland Ride Instead », sur comicbook.com,
  24. (en) « James Gunn confirms all the “Guardians of the Galaxy” stars – including Mantis – will appear in new Disneyland ride », sur Inside The Magic,
  25. (en) « Here’s a sneak peek at the Guardians of the Galaxy ride, which opens Saturday at Disney California Adventure », sur Orange County Register,
  26. (en) « Behold animatronic Cosmo (and Rocket) inside Disneyland's 'Guardians of the Galaxy' ride », sur Los Angeles Times,
  27. (en) « Firefighters rescue injured worker from new ‘Guardians of the Galaxy’ ride at Disney California Adventure », sur Orange County Register,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :