Laura Harrier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Laura Harrier
Description de cette image, également commentée ci-après
Laura Harrier au festival de Cannes 2018.
Nom de naissance Laura Ruth Harrier
Naissance (30 ans)
Chicago, Illinois, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Mannequin
Films notables Spider-Man: Homecoming
BlacKkKlansman : J'ai infiltré le Ku Klux Klan
Séries notables One Life to Live
Hollywood

Laura Harrier, née le à Chicago en Illinois[1], est une actrice et mannequin américaine.

Après avoir débuté sa carrière par le mannequinat, elle décide d’entamer une carrière d'actrice.

Elle se fait notamment connaître grâce au rôle de Liz Tooms qu'elle incarne dans le blockbuster Spider-Man: Homecoming et au rôle de Patrice Dumas dans le drame BlacKkKlansman : J'ai infiltré le Ku Klux Klan de Spike Lee, lauréat au festival de Cannes 2018.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Son père est afro-Américain et sa mère est originaire d'Ukraine[1]. Laura Harrier fait ses études secondaires de 2004 à 2008 à la Evanston Township High School en Illinois.

Débuts dans le mannequinat et télévision[modifier | modifier le code]

Lors de l'édition 2016 du Comic-Con de San Diego, pour la présentation de Spider-Man: Homecoming.

Laura Harrier a travaillé pour plusieurs campagnes et compagnies telles que American Eagle, L'Oréal et Target puis est apparue dans des magazines comme Cosmopolitan, Elle et Glamour.

Elle décide d'interrompre sa carrière de mannequin pour se consacrer à la comédie et prend des cours à l'école des arts dramatique William Esper Studio[1], à New York[2].

Elle commence sa carrière d'actrice en 2013 en interprétant Destiny Evans dans la série One Life To Live durant 43 épisodes.

Elle apparaîtra plus tard dans deux épisodes d'Unforgettable en interprétant Amber puis dans quelques petits films tels que The Last Five Years avec Anna Kendrick[3], Galyntine, 4th Man Out et The Realest Real.

En 2015, elle participe au projet de mini-série du réseau HBO, Codes of Conduct, une création de Steve McQueen, mais le pilote n'est finalement pas retenu par la chaîne[4].

Révélation au cinéma[modifier | modifier le code]

En 2017, elle rejoint l'univers cinématographique Marvel dans le rôle de Liz Tooms pour le blockbuster Spider-Man: Homecoming[5]. Le film rencontre un large succès au box-office[6].

Elle fait ensuite partie de la distribution de la comédie policière BlacKkKlansman : J'ai infiltré le Ku Klux Klan, réalisée par Spike Lee qui est présentée au Festival de Cannes 2018[2]. Le film a reçu le Grand Prix du Festival de Cannes.

Il s'inspire d'une histoire vraie d'infiltration policière du Ku Klux Klan effectuée par Ron Stallworth, qui a consigné le récit de cette aventure en 2014 dans le livre Black Klansman, traduit par les éditions Autrement sous le titre Le Noir qui infiltra le Ku Klux Klan.

En plus d'une réception critique globalement positive, le film est un succès au box-office[7] et met en lumière la jeune actrice[8],[4]. Elle y incarne la leader du mouvement des Black Panthers dans les années 1970. La jeune actrice déclarera à propos de cette collaboration avec Spike Lee :

« J'aurais dit oui à tout ce que Spike pouvait me proposer, pour avoir la chance de travailler avec lui. Ses films ont bercé mon adolescence, m'ont ou vert les yeux sur pas mal de choses. Ils ont le pouvoir de faire changer les mentalités. Cette histoire était importante à raconter, et on voit rarement les femmes noires représentées ainsi à l'écran : fortes, intelligentes, réelles. On est encore loin d'une égalité de représentation. »

— Laura Harrier, interview pour le magazine Grazia, par Perrine Sabbat, .

Elle participe à de nombreuses cérémonies prestigieuses comme les Golden Globes[9] et les Critics' Choice Movie Awards[10], elle qui était jusqu’à alors inconnue du grand public.

Elle se retrouve en lice pour le Black Reel Awards de la meilleure révélation féminine et lors de la 25e cérémonie des Screen Actors Guild Awards dans la catégorie de la meilleure distribution[11], aux côtés des membres de la distribution principale.

En 2019, après avoir posé pour la nouvelle collection Louis Vuitton[12], elle est à l'affiche du film indépendant Balance, Not Symmetry, tourné en Écosse, dans lequel elle incarne une jeune femme endeuillée après la mort de son père[13]. Puis, aux côtés d'Alice Eve, elle joue dans le thriller de science-fiction, Warning[14].

La même année, il est annoncé que Laura Harrier rejoignait la distribution principale d'une série télévisée distribuée par Netflix, Hollywood, aux côtés de Jim Parsons, Dylan McDermott mais aussi Samara Weaving et Maude Apatow. Une création de Ryan Murphy dont l'intrigue se déroule dans les années 1940, l'âge d'or d'Hollywood[15].

En 2020, elle est l'une des égéries de la nouvelle fragrance d'Hugo Boss aux côtés de Emma Roberts[16]. Avec qui elle participe, aussi, à la campagne de la pré-collection automne-hiver 2020 de Louis Vuitton[17].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 2018, elle dément entretenir une relation amoureuse avec Justin Theroux, fraîchement divorcé de Jennifer Aniston[18]. Elle est en couple avec le joueur de basket Klay Thompson depuis fin 2018.

Elle est fan de Viola Davis et rêve de travailler avec Ava DuVernay, Paul Thomas Anderson et Gus Van Sant[4]. Fascinée par la vieille Europe, elle admire aussi Angela Davis et Kathleen Cleaver, militantes des Black Panthers[19].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Court métrage[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[11].

Nominations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Laura Harrier », sur IMDb (consulté le 29 juin 2017)
  2. a et b « Laura Harrier (BlacKkKlansman) : « Cannes, c’est surréaliste et intense » », sur Gala, (consulté le 24 juillet 2018)
  3. BB, « Le nouveau Spider-Man recrute chez Wes Anderson ! », sur allocine.fr, (consulté le 26 octobre 2019)
  4. a b et c Perrine Sabbat, « Laura Harrier (BlacKkKlansman) : "L'art est une forme de protestation qui a du sens aujourd'hui." », sur Grazia,
  5. (en-US) « Spider-Man Homecoming Characters Revealed », Slashfilm,‎ (lire en ligne, consulté le 29 juin 2017)
  6. (en) « Spider-Man: Homecoming (2017) - Box Office Mojo », sur boxofficemojo.com (consulté le 26 octobre 2019)
  7. « BlacKkKlansman (2018) - JPBox-Office », sur JP's Box-Office
  8. (en) Bee Shapiro, « Laura Harrier’s Awards Season Beauty Secrets », sur The New York Times,
  9. Eugénie Trochu, « Laura Harrier se prépare pour les Golden Globes 2019... Et opte pour une robe incroyable », sur Vogue,
  10. Héloïse Salessy, « Charlize Theron, Laura Harrier... Nos looks préférés des Critics' Choice Awards 2019 », sur Vogue,
  11. a et b (en) « Laura Harrier Awards », sur IMDb
  12. Laura Isaaz, « 17 femmes posent pour la nouvelle collection Louis Vuitton », sur Elle,
  13. (en) Joelle Diderich, « Bella Hadid and Laura Harrier Celebrate Bulgari Accessories in Milan », sur WWD,
  14. (en) « Laura Harrier is wondrous in white at Critics' Choice Awards before pizza 'after party' at home », sur Daily Mail,
  15. « Jim Parsons et Dylan McDermott au casting de "Hollywood", une nouvelle série Netflix », sur ladepeche.fr, (consulté le 24 octobre 2019)
  16. « Emma Roberts et Laura Harrier parmi les muses de la nouvelle fragrance d'Hugo Boss », sur ladepeche.fr,
  17. « Léa Seydoux, Sophie Turner, Woodkid... Casting de rêve pour Louis Vuitton », sur purepeople.com,
  18. Jess Cohen, « Justin Theroux et l'actrice Laura Harrier ensemble à Paris », sur E News,
  19. Catherine Jazdzewski, « Découvrez les secrets beauté de Laura Harrier, une icône à suivre », sur Voici,
  20. nomination partagée avec John David Washington, Adam Driver, Corey Hawkins, Topher Grace et Harry Belafonte.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :