Morbius (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Morbius
Description de l'image Morbius (film).jpg.
Réalisation Daniel Espinosa
Scénario Matt Sazama
Burk Sharpless
Musique Jon Ekstrand
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures
Marvel Entertainment
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Super-héros
Durée 108 minutes
Sortie 2022

Série Sony's Spider-Man Universe

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Morbius est un film de super-héros américain réalisé par Daniel Espinosa et sorti en 2022. Troisième film de l'univers commun Sony's Spider-Man Universe, il met en scène le personnage Morbius de Marvel Comics, ennemi de Spider-Man.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Atteint depuis toujours d'une rare maladie du sang, le biochimiste Michael Morbius tente de se soigner lui et son ami d'enfance, Milo. Avec l'aide du Dr Martine Bancroft, il fait des recherches à partir de chauve-souris capturées au Costa Rica. Déterminé à trouver un remède, il devient son propre cobaye. Cependant rien ne se passe comme prévu. Morbius doit alors faire face aux symptômes du vampirisme[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

Après un pré-générique montrant Morbius entrant dans une caverne remplie de chauve-souris, l'action retourne 25 ans en arrière en Grèce. Le jeune Michael Morbius, âgé de 10 ans fait la connaissance de Milo, son nouveau frère. Tous deux sont atteints d'une maladie sanguine grave qui les rend faibles et sont adoptés par le directeur de l'hôpital, Nicholas. Tandis que Morbius part à l'école de médecine de New-York, Milo reste avec son père.

25 ans plus tard, Morbius refuse le prix Nobel qu'il vient de recevoir pour ses travaux sur le sang synthétique. Sa collègue, Martine Bancroft découvre qu'il a secrètement capturé des dizaines de chauve-souris rares venant du Costa Rica dans l'espoir de décoder leur génome et de guérir de sa maladie. Milo décide de financer ses expériences illégales en installant son laboratoire sur un bateau naviguant dans les eaux internationales. Au cours de son expérience, Morbius est guéri de sa maladie mais est transformé en un vampire assoiffé de sang et finit par attaquer l'équipage du bateau qui se préparait à le tuer. Seule Martine survit. Au bout d'un moment, Morbius retrouve son apparence humaine, et horrifié par ses actions, il efface les enregistrement de ses expériences et s'enfuit hors du bateau.

De retour à New-York, Morbius découvre qu'il possède maintenant des pouvoirs surhumains : il est plus fort, plus rapide et il peut repérer les dangers qui l'entourent via un système proche du sonar. Pour étancher sa soif de sang, Morbius se nourrit de sang synthétique. Pendant que deux agents du FBI, Simon Stroud et Al Rodriguez enquêtent sur les victimes de Morbius, Milo, de son côté, découvre que Morbius est guéri mais entre en colère lorsque celui-ci refuse d'utiliser le même traitement sur lui. Alors qu'il est en visite à l'hôpital pour voir Bancroft, Morbius s'assoupit. Le corps d'une infirmière est bientôt découvert, vidé de son sang et Morbius pense en être le responsable. Il s'enfuit de l'hôpital mais finit par être arrêté par Stroud et Rodrigez.

Alors qu'il est en prison, Morbius reçoit la visite de Milo qui offre d'utiliser sa richesse pour le sortir de prison. Après sa visite, Morbius se rend compte que celui-ci a utilisé son traitement pour guérir et qu'il est aussi un vampire. Morbius s'échappe et retrouve Milo. Celui-ci, content d'être devenu un vampire, tue plusieurs policiers sous les yeux de Morbius et l'empresse d'accepter sa nature de vampire. Morbius s'enfuit, ne pouvant blesser son frère.

Morbius revoit Martine dans un café et explique que Milo est devenu un vampire. Il se crée un nouveau laboratoire et développe un antidote contre le vampirisme qu'il compte utiliser sur Milo. Stroud et Rodriguez découvrent que Milo est le coupable du meurtre de l'infirmière et diffusent l'information aux médias. Pendant ce temps, Milo s'énerve sur Nicholas qui le suppliait de renier sa nature vampirique. Milo tue successivement Nicholas et puis Martine dont Morbius découvre coup sur coup les corps agonisants. Morbius et Milo s'affrontent et Morbius réussit à vaincre son frère adoptif en lui envoyant une armée de chauve-souris au visage avant de lui injecter l'antidote. Milo meurt et Morbius, s'envolant avec une nuée de chauve-souris et embrassant pleinement sa nature vampirique. Il ne sait pas que Martine a survécu et est devenue elle aussi une vampire après avoir ingéré le sang de Morbius.

Première scène post-crédit[modifier | modifier le code]

Adrian Toomes se retrouve transporté dans une nouvelle prison qui se trouve dans l'univers de Morbius. Il dit espérer qu'on y mange mieux que dans l'autre. Plus tard, il en est libéré car personne ne sait qui il est, ni d'où il vient.

Deuxième scène post-crédit[modifier | modifier le code]

Morbius roule sur la route et écoute des informations à la radio sur Toomes quand celui-ci arrive dans son costume de vautour. Toomes explique à Morbius qu'il ignore encore comment il est arrivé dans cet univers mais il pense que Spider-Man y est pour quelque chose et lui propose de former une équipe. Morbius trouve la proposition intéressante.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

L'acteur américain Jared Leto, déjà interprète du Joker dans l'univers cinématographique DC.

En , Artisan Entertainment annonce un accord avec Marvel Entertainment pour coproduire, financer et distribuer plusieurs films d'après des personnages de Marvel Comics, dont un film sur Morbius[4].

En , Sony Pictures annonce un univers partagé nommé Sony's Marvel Universe mettant en scène des personnages liés à Spider-Man. Le premier est Venom (2018)[5].

Fin , on annonce que Sony a contacté Antoine Fuqua pour le poste de réalisateur[6]. Les autres metteurs en scène approchés sont F. Gary Gray[7] et Daniel Espinosa, qui avait déjà collaboré avec Sony pour Life : Origine inconnue (2017)[8]. En , Jared Leto rencontre Daniel Espinosa pour parler du projet[8]. Ils sont tous les deux confirmés sur le film en . En , les scénaristes Matt Sazama et Burk Sharpless soumettent un script à Sony pour un potentiel film Morbius, développé en secret[9]. Jared Leto est dès lors plus ou moins attaché au rôle. L'acteur attend cependant d'en savoir plus et tient à s'entretenir avec les candidats au poste de réalisateur[8].

Le 13 janvier 2020, la première bande-annonce est sortie et confirme la présence de l'acteur Michael Keaton qui reprendrait le rôle du Vautour, rôle qu'il a déjà tenu dans Spider-Man: Homecoming. Des théories de fans disent que le film confirmerait que le Sony's Spider-Man Universe, anciennement appelé Sony Pictures Universe of Marvel Characters, se passerait dans le même univers que celui de Marvel.

Depuis la sortie de Spider-Man: No Way Home et l'arrivée du multivers au sein de l'Univers Cinématographique Marvel, la présence d'Eddie Brock / Venom dans le film confirme que les événements du Sony's Spider-Man Universe viennent d'un monde parallèle à celui de Marvel, mettant en doute les théories concernant le film Morbius et les futures productions.

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

En , Adria Arjona entre en négociation pour le rôle féminin principal, Martine Bancroft[10]. Elle est confirmée en [11], alors que Matt Smith rejoint lui aussi la distribution[12].

En , la distribution s'étoffe avec les arrivées de Jared Harris et Tyrese Gibson, dans les rôles respectifs du mentor de Morbius et d'un agent du FBI qui le traque[13],[14].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage débute fin à Londres, sous le faux-titre Plasma[15],[16],[17]. En mars, des scènes sont tournées dans le Northern Quarter de Manchester, pour y simuler New York[18]. Des scènes sont également tournées à Atlanta[19]. Le tournage doit avoir lieu jusqu'en [20].

Musique[modifier | modifier le code]

En , fidèle à Daniel Espinosa, Jon Ekstrand est annoncé pour composer la musique de Morbius[21].

Accueil et sortie[modifier | modifier le code]

Dates de sortie[modifier | modifier le code]

En , Sony Pictures annonce que la sortie américaine, initialement prévue le , est repoussée au , en raison de la pandémie de Covid-19[réf. souhaitée]. La sortie en 2021 est incertaine, car Sony a déclaré que les films Marvel autour du personnage de Spider-Man ne sortiront pas avant la fin de l'épidémie[réf. souhaitée].

Le , Sony annonce un nouveau report du film au aux États-Unis. Après le report de Mourir peut attendre à cette date, la sortie du film est désormais prévue en [22].

Le , Sony annonce un nouveau report du film au aux États-Unis. Le , Sony reporte une nouvelle fois le film au aux États-Unis[23] et en France.

Critique[modifier | modifier le code]

Morbius
Score cumulé
SiteNote
Metacritic35
Rotten Tomatoes16%
Allociné2.3 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Le Parisien4 étoiles sur 5
20 Minutes3 étoiles sur 5
Le Figaro3 étoiles sur 5
Les Inrockuptibles2 étoiles sur 5
Ecran Large2 étoiles sur 5
Libération1 étoiles sur 5

Le film reçoit des critiques très négatives dans la presse américaine. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il ne récolte que 16% d'opinions favorables pour 241 critiques[24]. Le consensus suivant résume les critiques compilées par le site : « Plombé par des effets spéciaux sans inspiration, des performances par cœur et une histoire à la limite de l'absurde, ce gâchis morne est une tentative veineuse pour faire de Morbius une réalité[25] ». Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 35100 pour 54 critiques[26].

Dans la critique francophone, l'avis semble être des plus mitigés. Pour Le Parisien, « Jared Leto [est] le principal atout de cette fiction, les autres acteurs étant ici réduit au simple rôle de faire-valoir », critique qui rejoint celle de 20 Minutes. Pour Le Figaro, « Assez habilement, le film respire le romantisme discret, en misant sur la noirceur attirante du personnage, ainsi qu'à un sous-texte érotique… assez insolite chez Marvel ». Le Monde parle de la « beauté du film, tout particulièrement dans les scènes d’action ». Pour le site Le journal du Geek, « Morbius devait montrer les crocs avec son premier long-métrage chez Sony, on a à peine eu droit à une molaire ». Pour Libération, la critique est très négative : « Morbius, de Daniel Espinosa, est nullissime par quelque bout qu’on le prenne »[27].

En France, le site Allociné recense 11 critiques presse et attribut au film une moyenne de 2,3/5[27]. En Suisse, le Cinéman donne une critique de 2/5[28].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
73 865 530 $[29] [30] 12
Drapeau de la France France 767 295 entrées[31] 9
Monde Total hors États-Unis 90 000 000 $[29] 12
Monde Total mondial 163 865 530 $[29] 12

En France, le jour de sa sortie, Morbius se place en 2e position du box-office des nouveautés avec 76 081 entrées pour 674 copies, devançant au classement En Corps (49 397), mais suivant Sonic 2, le film (155 635)[32]. Cette configuration est maintenue au bout de sa première semaine d'exploitation où il engrange 403 848 entrées[33]. Le demi-million d'entrées est franchi la semaine suivante (576 573), tout en chutant à la 5e place[34]. Pour sa 3e semaine, le film descend à la 6e place du classement avec 93 519 entrées supplémentaires, devant la nouveauté La Revanche des Crevettes pailletées (69 481) et derrière En corps (176 495)[35].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. AlloCine, « Morbius » (consulté le )
  2. (en) Anthony D'Alessandro, « Morbius Shaves Teeth To $39M+ Opening – Sunday AM Box Office Update », sur Deadline.com, (consulté le )
  3. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  4. (en) Michael Fleming, « Artisan deal a real Marvel » [archive du ], sur Variety, (consulté le ).
  5. (en) Anita Busch, « Tom Hardy Is Venom In New Sony Marvel Film To Be Directed By Ruben Fleischer » [archive du ], sur Deadline, (consulté le ).
  6. (en) Paul Shirey, « EXC. Antoine Fuqua Talks Potential For a Morbius or Blade Film at CinemaCon » [archive du ], sur JoBlo.com, (consulté le ).
  7. (en) Braxter Timberlake, « EXCLUSIVE: Plot Details for Sony's Morbius Spider-Verse Spin-Off » [archive du ], sur That Hashtag Show, (consulté le ).
  8. a b et c (en) Justin Kroll, « Jared Leto to Star in Spider-Man Spinoff Morbius From Director Daniel Espinosa » [archive du ], sur Variety, (consulté le ).
  9. (en) Borys Kit, « Spider-Man Spinoff: Morbius the Living Vampire Movie in the Works With Power Rangers Writers » [archive du ], sur The Hollywood Reporter, (consulté le ).
  10. (en) Aaron Couch, « Morbius: Adria Arjona in Early Talks to Join Jared Leto » [archive du ], sur The Hollywood Reporter, (consulté le ).
  11. (en) Patrick Hipes, « Morbius & Ghostbusters Solidify Summer 2020 Release Dates » [archive du ], sur Deadline, (consulté le ).
  12. (en) Justin Kroll, « Matt Smith to Star With Jared Leto in Marvel Spinoff Morbius (EXCLUSIVE) » [archive du ], sur Variety, (consulté le ).
  13. (en) Amanda N'Duka, « Jared Harris Joins Jared Leto In Sony’s Spider-Man Spinoff Morbius » [archive du ], sur Deadline, (consulté le ).
  14. (en) Justin Kroll, « Tyrese Gibson Joins Jared Leto in Marvel Spinoff Morbius (EXCLUSIVE) » [archive du ], sur Variety, (consulté le ).
  15. krolljvar, « 1 week down...11 to go... Get Ready 💪 #MORBIUS @MorbiusMovie » [archive du ], sur Twitter,‎ (consulté le ).
  16. (en) Dan Zinski, « Morbius Star Jared Leto Teases Start Of Filming In London » [archive du ], sur Screen Rant, (consulté le ).
  17. (en) Matthew Mueller, « Morbius The Living Vampire Working Title Revealed » [archive du ], sur ComicBook.com, (consulté le ).
  18. (en) « Manchester given a New York City makeover for filming of Spider-Man spin-off Morbius » [archive du ], sur Sky News, (consulté le ).
  19. (en) Christopher Marc, « Update: Jared Leto's Marvel Movie 'Morbius' Eyes Shoot in Atlanta this Fall/Winter » [archive du ], sur The GWW, (consulté le ).
  20. (en) Locations sur l’Internet Movie Database.
  21. (en) « Brian Tyler to Score Daniel Espinosa’s Morbius », sur Film Music Reporter, (consulté le ).
  22. « Mourir peut attendre : le prochain James Bond de nouveau décalé », sur Allociné, (consulté le )
  23. https://variety.com/2022/film/news/spider-man-spinoff-morbius-moves-release-date-2022-1235146263/
  24. (en) Rotten Tomatoes, « Morbius », sur rottentomatoes.com (consulté le )
  25. (en) « Morbius (2022) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le )
  26. (en) « Morbius Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le )
  27. a et b « Morbius - critiques presse », sur AlloCiné (consulté le )
  28. « Morbius - Cinéman », sur cineman.ch, (consulté le )
  29. a b et c (en) « Morbius », sur Box Office Mojo (consulté le )
  30. (en) « Morbius - weekly », sur Box Office Mojo (consulté le )
  31. « Morbius », sur JP's Box-Office (consulté le )
  32. Laëtitia Forhan, « Box-office France : Sonic 2 démarre fort devant Morbius », sur allocine.fr, (consulté le )
  33. Brigitte Baronnet, « Box-office France : Sonic 2 plus fort que Sonic 1 ? », sur allocine.fr, (consulté le )
  34. Brigitte Baronnet, « Box-office France : Christian Clavier et Le Bon Dieu 3 font-ils mieux que les précédents films ? », sur allocine.fr, (consulté le )
  35. Brigitte Baronnet, « Box-office France : Les Animaux fantastiques 3 au-delà du million d'entrées mais en deçà des autres Harry Potter », sur allocine.fr, (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]