Les Nouveaux Héros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les Nouveaux Héros
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du film en français.

Titre original Big Hero 6
Réalisation Don Hall
Chris Williams
Scénario Don Hall
Jordan Roberts
Acteurs principaux
Sociétés de production Walt Disney Pictures
Walt Disney Animation Studios
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Animation, action, humour
Durée 102 minutes
Sortie 2014

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Nouveaux Héros (Big Hero 6) est un film d'animation américain réalisé par Don Hall et Chris Williams sorti en 2014. Il est le 131e long-métrage d'animation et le 54e « Classique d'animation » des studios Disney.

C'est le premier film d'animation Disney à utiliser des personnages de l'univers Marvel Comics (venant des comics Big Hero 6) depuis le rachat de Marvel par Disney en 2009.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Hiro Hamada est un génie de la robotique âgé de 14 ans, qui vit dans la ville fictive et futuriste de San Fransokyo (une ville hybride entre San Francisco et Tokyo). Elevé par sa tante Cassie et son frère aîné Tadashi après la mort de ses parents, il passe son temps à participer à des combats de robots illégaux. Pour ressaisir Hiro, Tadashi l’emmène au centre de robotique de son université, où Hiro rencontre les amis de son frère : GoGo Tamago, accro à l'adrénaline, Wasabi, un maniaque de l'ordre et du respect des règles, Honey Lemon, une chimiste surdouée et surexcitée, et Fred, un fanboy convaincu. Ainsi que Baymax, un assistant médical personnalisé humanoïde créé par Tadashi. À la suite de cette visite, Hiro veut à tout prix rentrer dans cette école. Il présente lors de la soirée du « Show-Case » de l’école son invention : les micro-robots, de minuscules robots qui peuvent se lier ensemble pour créer toute forme possible et imaginable, ils sont contrôlés par un transmetteur cérébral. Le professeur Callaghan, chef du programme de robotique de l'université, est impressionné, et propose à Hiro d’entrer à l'université, mais Alistair Krei, entrepreneur de renom et président de Krei Tech, propose d'acheter les micro-robots. Hiro décide finalement de refuser la proposition de Krei pour entrer dans l’université. À la fin du « Show-Case », Tadashi et Hiro découvrent le bâtiment en flammes, Tadashi se précipite pour sauver Callaghan, qui est resté coincé à l’intérieur. Mais le bâtiment explose quelques instants plus tard, tuant ainsi Tadashi.

Quelques semaines plus tard, Hiro, complètement déprimé par le décès de son frère, active involontairement Baymax. Le robot décide de suivre le chemin qu’indique le dernier micro-robot en possession de Hiro. Tous deux arrivent devant un entrepôt abandonné, ils découvrent que quelqu'un a volé les micro-robots et en produit des milliers. Ils se retrouvent confrontés à un homme portant un masque de Kabuki en contrôle des micro-robots. Après s’être échappé de cette attaque, Hiro équipe Baymax d’une armure et d’une puce de combat contenant divers mouvements de karaté. Ils se mettent alors à chercher l'homme masqué. GoGo, Wasabi, Honey-Lemon et Fred arrivent à temps mais l'homme masqué attaque le groupe. Tous les six parviennent à s’échapper, et se réfugient dans la maison de Fred, où ils commencent à former une équipe de super-héros. Hiro crée des armures et des accessoires pour ses amis grâce à leurs divers travaux scientifiques.

À la suite de toutes ses améliorations, Baymax utilise son scanner et retrouve des traces de l’homme masqué sur une île où se trouve le laboratoire secret de Krei Tech, qui a été abandonné à la suite d’une expérience sur la technologie de la téléportation, où un pilote d’essai a été perdu dans un des portails. Le groupe se retrouve alors face aux attaques de l’homme masqué, mais Baymax et Hiro parviennent à faire tomber son masque, laissant apparaitre le professeur Callaghan, qui a en fait, volé les micro-robots de Hiro pour se protéger de l'explosion, laissant Tadashi mourir. Hiro, enragé, décide alors d’enlever la puce originale de Baymax (celle faisant de lui un assistant médical), ne laissant que la puce de combat, et lui ordonne de tuer Callaghan. À la dernière seconde, Honey-Lemon parvient à réinstaller la puce dans Baymax, l’empêchant ainsi de tuer Callaghan. Furieux, Hiro s’envole avec Baymax. De retour chez lui, Hiro tente de supprimer à nouveau la puce, mais Baymax l'empêche, en déclarant que la vengeance n’est pas ce que Tadashi aurait voulu. Pour le consoler, Baymax lui diffuse les enregistrements de son frère pendant le développement et les tests de Baymax. Hiro s’excuse auprès de ses amis et décide d’arrêter Callaghan.

Ils découvrent que le pilote d'essai de Krei était en fait la fille de Callaghan : Abigail, et que Callaghan cherche à se venger. Lors de l’inauguration du nouveau siège de Krei Tech, Callaghan interrompt la cérémonie et tente de tuer Krei et de détruire son quartier général à l'aide d'un portail de téléportation géant. Il découvre ensuite que Abigail n'est pas morte et qu'elle est dans le portail de téléportation. Hiro et ses amis détruisent les micro-robots de Callaghan et sauvent Krei, mais le portail reste actif et devient instable. Baymax détecte de la vie à l’intérieur de celui-ci : Abigail est à l’intérieur, vivante, mais en hyper-sommeil. Hiro décide de pénétrer dans le portail avec Baymax pour aller la sauver. Mais Baymax est endommagé par des débris à la dérive à l'intérieur du portail. Le robot utilise alors le poing-fusée de son armure pour propulser Hiro et Abigail à l’extérieur du portail. Hiro, le cœur brisé par la perte de Baymax, se rend compte que Baymax a glissé sa puce à l’intérieur du poing-fusée. Hiro reconstruit Baymax et Les Nouveaux Héros continuent leurs exploits à travers la ville, pour réaliser le rêve de Tadashi, celui d'aider ceux dans le besoin.

Production et développement[modifier | modifier le code]

Après l'acquisition par Disney de Marvel Entertainment en 2009, le PDG, Bob Iger a encouragé les divisions de la société d’explorer les œuvres de Marvel pour créer des concepts d'adaptation. Bien que co-directeur de Winnie l'ourson, Don Hall décide de consulter la base de données Marvel, il découvre alors Big Hero 6, une bande dessinée dont il n’avait jamais entendu parler auparavant. « J'ai juste aimé le titre » a-t-il dit. Il a proposé le concept à John Lasseter en 2011, comme l'une des cinq idées possible pour une production pour Walt Disney Animation Studios. En juin 2012, Disney a confirmé que Walt Disney Animation Studios allait adapter la série de Marvel et que le film avait été commandé.

Les Nouveaux Héros a été produit uniquement par Walt Disney Animation Studios, bien que plusieurs membres de l'équipe créative de Marvel aient été impliqués dans la production du film, y compris Joe Quesada, directeur de la création de Marvel, et Jeph Loeb, chef de Marvel Television. À l'inverse, Lasseter a rejeté l'idée qu’il y ait un fossé entre les deux sociétés, et le producteur Roy Conli a déclaré que Marvel a permis à Disney « la liberté complète dans la structuration de l'histoire ». Le président de Disney Animation Studio, Andrew Millstein a déclaré que « Les Nouveaux Héros est un exemple de ce que nous avons appris au fil des années et de notre touche de l'ADN de Pixar ». En ce qui concerne l'histoire du film, Quesada a déclaré que « la relation entre Hiro et son robot a une touche Disney importante... Mais elle est combinée avec ces arcs héroïques Marvel ». L'équipe de production a décidé très tôt de ne pas connecter le film à l’univers cinématique Marvel et de le placer dans son propre univers.

En ce qui concerne la conception de Baymax, Hall a mentionné dans une interview : « Je voulais un robot que nous n'avions jamais vu auparavant, quelque chose qui soit tout à fait original. Voilà une chose difficile à faire, nous avons beaucoup de robots dans la culture populaire, de Terminator à WALL-E, mais nous n’avons jamais mentionné de robots japonais, je ne vais pas entrer dans cela… Donc, je voulais faire quelque chose d'original ». Même si l’équipe ne savait pas encore à quoi le robot devrait ressembler, l’artiste Lisa Keene a pensé que cela devrait être un robot câlin. Au début du processus de développement, Hall et l'équipe de conception ont fait un voyage de recherche à la Robotics Institute de l'Université Carnegie Mellon, où ils ont rencontré une équipe de chercheurs qui sont les pionniers d’un nouveau domaine de la robotique : les robots gonflables en vinyle mous. Qui a finalement inspiré Baymax. Hall a déclaré avoir « rencontré un chercheur qui travaillait sur des robots souples… Il y avait un bras de vinyle gonflable et son application pratique serait dans l'industrie des soins de santé comme un infirmier ou un assistant médical. À partir du moment où il m'a montré ce bras gonflable, je savais que nous avions notre robot ». Hall a mentionné que la réalisation d'un look unique pour l’armure mécanique du robot a pris un certain temps et qu'ils voulaient « juste essayer d'obtenir quelque chose qui ressemblait à la personnalité du personnage ». Chris Williams a déclaré : « Une grande partie du défi de la conception est quand Baymax met l'armure, vous voulez qu’il produise un effet intimidant et très puissant... Mais en même temps, il doit rappeler le robot en vinyle adorable qui se trouve en dessous ». Le dessin du visage de Baymax a été inspiré par une cloche de suzu en cuivre que Hall a remarqué tout en visitant un temple shintoïste. Selon Conli, Lasseter à tout d’abord détesté l’attitude de Baymax lorsque sa batterie est vide et qu’il décrit le chat de Hiro comme un "bébé poilu". Mais Williams a empêché cette scène d’être retiré au premier visionnage du projet du film et Lasseter a admis que l’idée de Williams était correcte.

Environ quatre-vingt animateurs ont travaillé sur le film à un moment ou un autre, certains ont même travaillé sur le projet pendant deux ans. En termes de style et de paramètres de l'animation, le film combine la culture Japonaise avec la culture de la Californie. En mai 2013, Disney a publié des concepts et des images de San-Fransokyo. San-Fransokyo est le croisement futuriste de San Francisco et Tokyo, qui a été décrit par Hall comme « une version alternative de San Francisco. La plupart de la ville est avancée technologiquement, mais une autre grande partie est comme rétro... Là où Hiro vit, le quartier ressemble beaucoup à Haight-Ashbury. J’adore les Painted Ladies, nous leur avons donné une cure de jouvence japonaise ». Selon Paul Felix, designer, « la topographie est exagérée parce que ce que nous faisons est de la caricature, je pense que les collines sont une fois et demie exagérées. Je ne pense pas que vous pourriez les monter... Quand vous arrivez au centre-ville, c'est à ce moment-là que vous obtenez la plupart des éléments de Tokyo. Quand vous sortez de ça, cela devient un peu plus San Francisco mais avec l’esthétique japonaise… (C’est un peu comme) Blade Runner mais contenu à quelques blocs carrés. Vous voyez les gratte-ciel qui contrastent avec les collines… » La raison pour laquelle Disney voulait fusionner Tokyo (ville qui est celle où la version Marvel se déroule) avec San Francisco était en partie parce que San Francisco n'a pas été utilisé par Marvel auparavant, et en partie parce que de tous les aspects emblématiques et l’esthétique de la ville se marient bien avec l’architecture de Tokyo. Les cinéastes ont proposé que San Fransokyo soit basé sur une histoire alternative, où San Francisco a été en grande partie reconstruit par des immigrants japonais à la suite du tremblement de terre de 1906, bien que cette hypothèse n’ait jamais été dite dans le film. Pour donner à San Fransokyo une simulation numérique détaillée comme toute vraie ville, Disney a acheté les données d'une entreprise de statistiques pour toute la ville et le comté de San Francisco, ce qui donne finalement 83 000 bâtiments et 100 000 véhicules pour la ville fictive de San-Fransokyo.

Un logiciel appelé Denizen a été utilisé pour créer plus de 700 personnages distinctifs qui peuplent la ville, un autre nommé Bonzai a été responsable de la création de 250 000 arbres, tandis qu'un nouveau système de rendu baptisé Hyperion, a offert de nouvelles possibilités d'éclairage, comme la lumière qui brille au travers d'un objet translucide (comme le revêtement vinyle de Baymax). Le développement de Hyperion a débuté en 2011 et a été basé sur la recherche en illumination qu'a mené Disney. Le logiciel RenderMan de Pixar a été considéré comme un « plan B » pour le film, si Hyperion n'avait pas été en mesure de respecter les délais de production.

La scène post-crédits n'a été ajoutée au film qu’en août 2014, à la fin de la production, après que le co-directeur Don Hall soit allé voir avec son équipe Les Gardiens de la Galaxie, un film également produit par les Studios Marvel. Il a déclaré avoir « été horrifié que les gens soient restés assis en train d'attendre quelque chose à la fin du générique. Nous ne voulions pas que les gens quittent la salle en étant déçus... ».

Le groupe de rock américain Fall Out Boy a composé une musique pour le film, intitulée Immortals, qui a été annoncée en même temps qu'une nouvelle bande annonce durant le New York Comic Con 2014[1].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Voix québécoises[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Henry Jackman a composé la musique du film. La bande dispose d'une chanson originale intitulée Immortals écrite et enregistrée par le groupe de rock américain Fall Out Boy, qui a été publié par Walt Disney Records le 14 octobre 2014. L'album a été publié en ligne par Walt Disney Records le 4 novembre 2014, et est sorti sur CD le 24 novembre. Bien que ne faisant pas partie de la bande originale, une brève section instrumentale de Eye of the Tiger est jouée dans le film.

Big Hero 6 (Original Motion Picture Soundtrack)

Bande originale de Henry Jackman
Sortie
Durée 53:57
Genre Musique de film
Producteur Chris Montan
Label Walt Disney

Bandes originales par Henry Jackman

Toute la musique est composée par Henry Jackman (sauf "Immortals").

No TitreArtiste Durée
1. ImmortalsFall Out Boy 3:15
2. Hiro Hamada 1:57
3. Nerd School 2:12
4. Microbots 1:46
5. Tadashi 1:46
6. Inflatable Friend 1:56
7. Huggable Detective 1:35
8. The Masked Man 1:29
9. One of the Family 1:49
10. Upgrades 2:27
11. The Streets of San Fransokyo 4:08
12. To the Manor Born 1:15
13. So Much More 3:01
14. First Flight 2:35
15. Silent Sparrow 4:39
16. Family Reunion 2:39
17. Big Hero 6 6:57
18. I Am Satisfied with My Care 5:29
19. Signs of Life 1:14
20. Reboot 1:48

Sortie et accueil[modifier | modifier le code]

Le film est présenté au festival international du film d'animation d'Annecy en juin 2014, accompagné du court-métrage Le Festin[7]. Le film est également présent au Comic-Con de San Diego avec les produits dérivés, les concept arts et des extraits du film[8],[9].

Le film est également présenté au 27e festival international du film de Tokyo le [10].

La date de sortie du film en Australie a été décalée au 26 décembre 2014 pour coïncider avec le Boxing Day, laissant 8 semaines aux éventuels pirates[11]. Le journaliste australien s'étonne de cette décision économiquement peu rationnelle aggravée par le fait que le film ne sorte au Royaume-Uni que le 30 janvier 2015 et même le 11 février dans les pays francophones ou en Suède[11].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Note : Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème d'Allociné, de 1 à 5 étoiles.[12]

Dans l'ensemble, le film reçoit un accueil positif. Sur le site d'Allociné le film reçoit des critiques positives. La presse lui donne une moyenne de 3,8/5 basé sur 30 critiques presse, les spectateurs une moyenne de 4,3/5. Sur le site d'IMDb le film reçoit la note de 7,9/10. Sur le site de Metacritic le film obtient un Metascore de 74/100 basé sur 38 avis. Le site de Rotten Tomatoes lui donne un taux d'approbation de 89 % basé sur 191 votes.

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis 222 527 828 $[15] 8
Drapeau du Japon Japon 5 308 761 entrées[16]
Drapeau de la France France 1 635 482 entrées[17] 3
Monde Monde 657 827 828 $[15]

Le , Les Nouveaux Héros franchit les 605 millions d'USD au box-office mondial, devenant le troisième film d'animation ayant rapporté le plus[18],[19]

Aux États-Unis le film cumule 222 527 828$. En France, le box-office enregistre 1 635 482 entrées. Dans le monde, le film cumule plus de 657 millions de $.

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Un manga adapté du film avec une histoire alternative, Baymax, dessiné par Kentarō Ueno, sera publié par l'éditeur Kōdansha fin 2014 et en France par Pika en 2015[20].

Le 9 décembre 2014, Disney s'associe au studio de développement singapourien Gumi Asia pour un jeu tiré du film Les Nouveaux Héros intitulé Big Hero 6 Bot Fight[21]. Le jeu est sorti le 22 janvier 2015 sur Nintendo DS et Nintendo 3DS et s'appelle Les Nouveaux Héros : Combat dans la Baie en français.

Deux figurines de Hiro et Baymax sont sorties dans Disney Infinity 2.0.

Un monde basé sur le film devrait apparaître dans le jeu Kingdom Hearts 3. L'histoire de ce monde devrait se dérouler après les évènements de celui-ci et on y affronterait notamment un modèle de Baymax contrôlé par les Sans-Coeurs.

Suite[modifier | modifier le code]

Le 18 février 2015, les réalisateurs du film, Don Hall et Chris Williams, ont déclaré qu'une suite était tout à fait possible, et qu'ils étaient intéressés, mais qu'il était encore trop tôt pour prendre cette décision. Cependant, Hall a ajouté : « Cela dit, bien sûr, nous aimons ces personnages, et l'idée de travailler avec eux de nouveau un jour est certainement sans appel ». En mars 2015, Génesis Rodríguez a déclaré qu'une suite a été évoquée, elle dit : « Il n'y a rien de définitif. Il y a beaucoup de discussions et de rumeurs à propos de quelque chose. Nous ne savons pas encore quoi ». En avril 2015, l’ancien rédacteur en chef de Marvel, Stan Lee a mentionné la franchise comme l'un des futurs projets planifiés pour Marvel.

Série d'animation[modifier | modifier le code]

En mars 2016, Disney annonce qu'une série télévisée Big Hero 6 est en développement et débutera sur Disney XD en 2017. La série prendra place immédiatement après les derniers évènements du film[22]. créée par Mark McCorkle et Bob Schooley avec comme producteurs executifs McCorkle, Schooley et Nick Filippi[23],[24]. Jamie Chung reprendra son rôle de "GoGo"[25].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jonathon Dornbush, « Hear Immortals, Fall Out Boy's song from the Big Hero 6 soundtrack », sur Entertainment Weekly, (consulté le 23 octobre 2014).
  2. (en) « Les Nouveaux Héros », sur imdb.com (consulté le 5 décembre 2014).
  3. HuffPost, « Les Nouveaux Héros : Kyan Khojandi prête sa voix au prochain Disney », sur Huffingtonpost.fr, (consulté le 2 décembre 2014).
  4. « Fiche du doublage français du film », sur AlloDoublage, consulté le 22 novembre 2015
  5. Philippe-Olivier Contant / Agence QMI, « Paul Doucet prête sa voix à Baymax », sur Canoë, (consulté le 23 octobre 2014).
  6. « Fiche du doublage québécois du film », sur Doublage Québec, consulté le 22 novembre 2015
  7. Shadows44, « Annecy 2014 : Disney dévoile Feast et Big Hero 6 », sur 3DVF, (consulté le 19 juillet 2014).
  8. (en) Rose Moore, « Big Hero 6 at SDCC: More Changes From The Comic Books! Baymax is a Medical Care Bot! », sur Movieplot, (consulté le 24 octobre 2014).
  9. (en) Ricky Brigante, « Hands-on with Disney’s Big Hero 6 toy line, exclusive Baymax figure leads new products at San Diego Comic-Con 2014 », sur Inside The Magic, (consulté le 24 octobre 2014).
  10. (en) Gavin J. Blair, « Disney's Big Hero 6 to Premiere at Tokyo Film Fest », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 24 octobre 2014).
  11. a et b (en) Luke Hopewell, « Disney's Big Hero 6 Is Stupidly Delayed In Australia, But It Could Be Worse », (consulté le 1er janvier 2015)
  12. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l Big Hero 6 sur allociné.fr (consulté le 25 octobre 2015)
  13. Big Hero 6 sur metacritic.com, réaliser le 7 novembre 2014 (consulté le 25 octobre 2015)
  14. Big Hero 6 sur rottentomatoes.com (consulté le 25 octobre 2015)
  15. a et b (en) « Les Nouveaux Héros », sur Box Office Mojo (consulté le 25 octobre 2015)
  16. « Les Nouveaux Héros », sur IMDb (consulté le 25 octobre 2015)
  17. « Les Nouveaux Héros », sur JP's Box Office (consulté le 25 octobre 2015)
  18. (en) « Big Hero 6 Hugs $605M Global Box Office, Now Disney’s 3rd-Biggest Animated Title  », sur deadline.com, (consulté le 10 août 2015)
  19. (en) « Big Hero 6 Is Now Disney's Third Highest Grossing Movie Ever Worldwide  », sur comicbook.com, (consulté le 10 août 2015)
  20. « Baymax : le manga inspiré du film Les Nouveaux Héros », sur pika.fr (consulté le 28 novembre 2014).
  21. (en) Patrick John Lim, « Singapore-based Gumi Asia's Disney deal could yield long-term benefits », sur Channel News Asia, (consulté le 13 janvier 2015)
  22. (en) « Baymax is Back! Big Hero 6 is Getting Its Own TV Show », Disney.com, (consulté le 2 mars 2016).
  23. (en) Byrn Elise Sandberg, « 'Big Hero 6' TV Series Set for Disney XD », The Hollywood Reporter, (consulté le 2 mars 2016).
  24. (en) Brain Steinberg, « Disney XD To Launch ‘Big Hero 6’ TV Series In 2017 », Variety, .
  25. (en) Denise Petski, « ‘Miranda’s Rights’: Jamie Chung & John Gabriel Join NBC Legal Soap », Deadline,  : « Chung recurs as Mulan in Once Upon A Time and will next reprise her Big Hero 6 voice role of Go Go in Big Hero 6: The Series for Disney XD. ».

Liens externes[modifier | modifier le code]