Anthony Mackie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mackie (homonymie).
Anthony Mackie
Description de cette image, également commentée ci-après
Anthony Mackie en 2016, lors de l'avant première du drame All the Way.
Nom de naissance Anthony D. Mackie
Naissance (39 ans)
La Nouvelle-Orléans, Drapeau de la Louisiane Louisiane
Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Acteur
Films notables 8 Mile
She Hate Me
Démineurs
No Pain No Gain
Captain America : Le Soldat de l'Hiver

Anthony Mackie, né le à La Nouvelle-Orléans (Louisiane), est un acteur américain.

Il débute et se fait remarquer, au débuts des années 2000, grâce aux nombreux seconds rôles qu'il incarne dans divers longs métrages notamment 8 Mile (2002), Brother to Brother (2004), She Hate Me (2004) et Million Dollar Baby (2004).

Son interprétation dans le film de guerre Démineurs (2008) lui vaut les éloges de la critique ainsi que de nombreuses citations et récompenses lors de cérémonies de remises de prix. Il confirme cette percée et joue notamment dans le plébiscité drame Notorious BIG (2009), le film de science fiction L'Agence (2011) ainsi que le film fantastique Abraham Lincoln, chasseur de vampires (2012), le thriller Gangster Squad (2013), le drame No Pain No Gain (2013).

En 2014, il rejoint l'univers cinématographique Marvel en tant que Sam Wilson / le Faucon, faisant sa première apparition dans Captain America : Le Soldat de l'hiver (2014) et intervenant également dans Avengers : L'Ère d'Ultron (2015), Ant-Man (2015), Captain America: Civil War (2016) et il est attendu dans les prochains volets pour Avengers: Infinity War (2018) et Avengers 4 (2019).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Martha Gordon et de Willie Mackie Sr., qui possédait sa propre entreprise, Mackie Roofing[1]. Il a un frère, Calvin Mackie, Ph.D. qui était auparavant professeur agrégé d'ingénierie à l'Université de Tulane[2].

Dès son adolescence, il se destine à une carrière d'acteur. Diplômé de l'école des arts de Caroline du Nord avec une spécialisation en interprétation, il réussit à intégrer la réputée Juilliard School de New York, à ses 18 ans, il partage d'ailleurs sa chambre avec l'acteur Lee Pace[1]. Il en ressort diplômé, en 2001[3].

Il commence alors sa carrière et fait ses armes, en se produisant dans diverses pièces de théâtre Off-Broadway (Black Bottom, Drowning Crow, A Soldier's Play ...)[1]. Il se démarque rapidement et remporte un prix (Obie Awards) pour son interprétation dans la pièce Talk de Carl Hancock Rux[1].

Depuis, l'acteur reste fidèle aux planches et se produit régulièrement sur scène. En 2010, il donne notamment la réplique à Christopher Walken sur une scène de Broadway à l'occasion de la pièce A Behanding in Spokane[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Les années 2000 : Débuts remarqués et révélation critique[modifier | modifier le code]

En 2002, il fait ses débuts au cinéma en prêtant ses traits au rappeur rival d'Eminem dans le film salué 8 Mile. Côté télévision, il joue un rôle mineur le temps d'un épisode de la série As If. L'année suivante, il joue dans un épisode de la série télévisée policière New York, section criminelle et décroche un second rôle au côté d'Harrison Ford dans la comédie policière Hollywood Homicide.

En 2004, il continue de donner la réplique à des acteurs de renoms[3] comme Denzel Washington et Meryl Streep pour le thriller Un crime dans la tête. C'est aussi cette année-là qu'il signe une interprétation saluée par les critiques pour le drame indépendant Brother to Brother présenté au Festival du film de Sundance. Il incarne un jeune artiste homosexuel qui lutte pour trouver sa place dans le monde et se retrouve cité pour le Gotham Awards de la révélation masculine de l'année[4].

Dans le même temps, il fait confiance au réalisateur Spike Lee pour deux projets : d'abord la comédie dramatique She Hate Me puis le téléfilm Sucker Free City, deux productions qui lui permettent d'être cité lors de la cérémonie des Black Reel Awards.

En 2005, il est à l'affiche du multi récompensé drame Million Dollar Baby et il donne ensuite la réplique à Samuel L. Jackson pour la comédie policière Le Boss. En 2006, il sélectionne judicieusement ses projets et seconde Ryan Gosling dans le drame à succès Half Nelson, il côtoie Julianne Moore pour le drame La Couleur du crime et sort plus discrètement le drame Crossover dans lequel il occupe le rôle principal et enfin, il donne la réplique à Matthew McConaughey et Matthew Fox dans le drame de McG, We Are Marshall.

Entre 2008 et 2009, il incarne le regretté rappeur Tupac Shakur dans l'acclamé biopic Notorious BIG. Enfin, l'acteur se fait réellement remarquer grâce à son rôle dans l’oscarisé Démineurs de Kathryn Bigelow[3]. Son interprétation est saluée à maintes reprises et lui vaut de nombreux prix et citations lors de cérémonies de remises de prix. Il est notamment récompensé par les Black Reel Awards ainsi que par l'African-American Film Critics Association.

Les années 2010 : Ascension cinématographique[modifier | modifier le code]

En 2010, il porte le drame romantique Night Catches Us avec Kerry Washington, une performance plébiscitée par la critique qui lui vaut son second trophée du meilleur acteur lors des Black Reel Awards[5].

En 2011, il est à l'affiche de nombreux longs métrages : La romance teintée de science fiction L'Agence dans laquelle il seconde le tandem Matt Damon et Emily Blunt (qui lui vaut quelques citations), la comédie potache Sex List portée par Anna Faris et le film de boxe avec des robots Real Steel aux côtés d'Hugh Jackman.

2012, il poursuit cette percée et on le retrouve aux côtés du couple Channing Tatum et Jenna Dewan pour la comédie romantique 10 ans déjà !, suivront également le thriller Dos au mur, le fantastique Abraham Lincoln, chasseur de vampires ainsi que le polar noir Gangster Squad avec James Brolin et Ryan Gosling. Il n'en oublie pas pour autant un cinéma plus indépendant et il est également à l'affiche du thriller horrifique Repentance avec Sanaa Lathan et Forest Whitaker ainsi que du drame The Inevitable Defeat of Mister & Pete avec Jeffrey Wright et Jennifer Hudson.

En 2013, il est aussi à l'affiche de deux thrillers : d'abord Players aux côtés de Ben Affleck, Gemma Arterton et Justin Timberlake, puis, il ouvre le Festival international du film de Toronto avec Benedict Cumberbatch grâce au drame biographique Le Cinquième Pouvoir.

Lors du Comic-Con de San Diego en 2013.

Il confirme en étant dans le quatuor en tête d'affiche du drame No Pain No Gain puis il est sélectionné pour incarner le personnage de bande dessinée Le Faucon qui fait sa première apparition dans le blockbuster à succès Captain America : Le Soldat de l'hiver, en 2014. Cette même année, il seconde Kevin Costner et Octavia Spencer dans le drame présenté au Festival international du film de Toronto, Black or White, il porte le drame indépendant Shelter aux côtés de Jennifer Connelly et il seconde Chris Evans dans la comédie Comment séduire une amie qui ne rencontre pas le succès escompté.

En 2015, il renoue avec les hauteurs du box office grâce aux blockbusters Avengers : L'Ère d'Ultron et Ant-Man, ensuite, de manière plus confidentiel, il donne la réplique à l'oscarisée Sandra Bullock dans la comédie dramatique Que le meilleur gagne, il intervient dans la comédie familiale mal reçue[6] Love the Coopers avec Diane Keaton et Steve Martin, et enfin, il fait parti du trio en tête d'affiche de la comédie loufoque The Night Before aux côtés de Joseph Gordon-Levitt et Seth Rogen.

Pour la présentation du téléfilm dramatique évènement All the Way du réseau HBO, en 2016.

Pour 2016, il participe à une guerre entre super-héros dans Captain America: Civil War et il joue dans le film d'action Triple 9 de John Hillcoat avec Casey Affleck et Chiwetel Ejiofor. Cette année là, il seconde Bryan Cranston dans le téléfilm All the Way diffusé sur le réseau HBO. Il s'agit d'un film biographique sur Lyndon B. Johnson, 36e Président des États-Unis, Mackie y interprète Martin Luther King. Cette production est acclamée par la critique et se retrouve notamment citée lors des Golden Globes[7].

En 2017, il décroche un second rôle dans le drame historique salué Detroit de Kathryn Bigelow. Inversement, il participe au thriller Wetlands porté par Heather Graham qui est éreinté par les critiques[8].

En 2018, il renfile le costume du Faucon pour l'attendu blockbuster fantastique Avengers: Infinity War. Une année ou l'acteur fait également ses débuts en tant que producteur pour le drame Signal Hill avec Elizabeth Banks et Jamie Foxx, il porte aussi le thriller dramatique The Hate U Give avec Regina Hall et il donne la réplique au gallois John Rhys-Davies ainsi qu'au français Gérard Depardieu pour le thriller d'aventures The Blue Mauritius.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Durant l'été 2011, Anthony Mackie ouvre un bar appelé NoBar à Brooklyn[9]. Il prévoit d'en ouvrir un second, en 2013, à Williamsburg[10] mais finit par fermer tout ses sites en 2015[11].

Anthony Mackie a épousé sa petite amie de longue date, Sheletta Chapital, en décembre 2014[11]. Ils ont trois enfants[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Crossing de Riccardo Costa : Cass

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]
Années 2010[modifier | modifier le code]

prochainement

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

  • 2002 : As If : Patron du bar (saison 1, épisode 7)
  • 2003 : New York, section criminelle (Law and Order: Criminal Intent) : Carl Hines (saison 3, épisode 5)
  • 2010 : 30 for 30 : Le narrateur (saison 1, épisode 29)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[4].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Jean-Baptiste Anoumon est la voix française régulière d'Anthony Mackie. Lucien Jean-Baptiste l'a également doublé à cinq reprises.

En France
et aussi

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Anthony Mackie - Biography », sur IMDb
  2. (en) « CALVIN MACKIE, Ph.D. », sur channelzro
  3. a, b, c et d Marine de Guilhermier, « Anthony Mackie : Sa biographie », sur AlloCiné
  4. a et b (en) « Anthony Mackie - Awards », sur IMDb
  5. (en) « Night Catches Us (2010) Awards », sur IMDb
  6. (en) « Noël chez les Cooper (2015) Critic Reviews », sur IMDb
  7. (en) « All the Way (2016 TV Movie) Awards », sur IMDb
  8. (en) « Wetlands (2017) Critic Reviews », sur IMDb
  9. (en) « Anthony Mackie Opens Up ‘NoBar’ In Bed-Stuy, Brooklyn », sur Huff Post,
  10. (en) Jenni Avins, « Anthony Mackie Opening Second NoBar in Williamsburg », sur Grub Street,
  11. a et b (en) Carlos Greer, « Anthony Mackie quietly weds longtime girlfriend », sur Page Six,
  12. a, b, c et d « Comédiens ayant doublé Anthony Mackie en France » sur RS Doublage, consulté le 2 juillet 2013
  13. « Fiche du doublage français du film Captain America: Civil War » sur AlloDoublage
  14. [1]
  15. [2]
  16. a et b Carton du doublage français sur le DVD zone 2.
  17. [3]
  18. [4]
  19. [5]
  20. [6]
  21. [7]
  22. [8]
  23. [9]
  24. [10]
  25. [11]
  26. [12]
  27. [13]
  28. Carton du doublage français télévisuel.
  29. [14]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]