Spider-Man 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Spider-Man 2 (jeu vidéo, 2004).
Spider-Man 2
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original du film.

Titre original Spider-Man 2
Réalisation Sam Raimi
Scénario Alvin Sargent
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures
Laura Ziskin Productions
Marvel Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre super-héros
Durée 128 minutes
Sortie 2004

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Spider-Man 2 est un film de super-héros américain de Sam Raimi, sorti en 2004. C'est la suite de Spider-Man (2002) et précède Spider-Man 3 (2007). Il s'agit du second opus de la série de films adaptée du personnage Spider-Man.

Résumé[modifier | modifier le code]

Cela fait deux ans que Peter Parker passe son temps, entre ses cours et ses loisirs, à lutter contre les malfaiteurs sous l'identité de Spider-Man. Mary Jane Watson doit bientôt épouser John Jameson, le fils de J. Jonah Jameson (le rédacteur en chef du Daily Bugle). De son côté, Harry Osborn cherche toujours à se venger de l'homme-araignée qu'il tient pour responsable de la mort de son père, Norman Osborn. Peter ne parvient pas à retrouver un équilibre de vie : il arrive en retard à presque tous ses cours et a du mal à gagner quelques dollars pour payer son loyer.

Dans le cadre d'un projet financé par Oscorp, Harry invite Peter à rencontrer le docteur Otto Octavius qui, persuadé d'avoir découvert une source d'énergie aussi puissante et renouvelable à merci semblable au soleil, a mis au point des bras mécaniques intelligents qui permettent de manipuler à distance la fusion. Quelques jours plus tard, Octavius présente son invention à plusieurs personnes, dont Peter et Harry. Mais l'expérience tourne au désastre et Rosie, la femme d'Octavius, meurt tandis que ce dernier reçoit une décharge électrique, subit une fusion de ses bras avec son corps et perd connaissance. Spider-Man arrive à stopper la catastrophe de justesse, sauve la vie de Harry mais celui-ci est désormais ruiné à la suite de l'échec d'Octavius. Il se met à boire et élabore un plan pour se venger de Spider-Man, qui, selon lui, l'a humilié en le sauvant.

Alors qu'Octavius doit être opéré afin que ses bras mécaniques lui soient retirés, il tue involontairement les chirurgiens et s'échappe de l'hôpital. Désormais contrôlé mentalement par les bras, il décide de tout mettre en œuvre pour améliorer sa création. Il se rend à une banque accomplir un casse, alors que tante May et Peter sont en rendez-vous dans cette même banque. Ayant enfilé son costume de Spider-Man, Peter combat Octopus, qui enlève tante May. Peter la sauve de justesse, mais Octopus parvient à s'enfuir.

Mais Peter, par lassitude vis-à-vis de son rôle de Spider-Man, perd momentanément à plusieurs reprises ses pouvoirs. Après avoir déçu Mary-Jane pour avoir une fois de plus manqué sa pièce, et subi la colère de Harry le soupçonnant de couvrir celui qu'il tient pour responsable de la mort de son père, il découvre également que Mary-Jane est sur le point de se marier avec le fils de Jameson. Perdu, se rendant compte que ses pouvoirs semble disparaitre et fatigué de voir sa vie échouer à cause de Spider-Man, Peter décide d'arrêter d'être un super-héros et jette son costume dans une poubelle (il sera récupéré quelques jours plus tard par Jameson, qui l'exposera comme trophée dans son bureau). Dès lors, Peter redevient un élève studieux et parvient à retrouver un équilibre de vie correct et tente de rattraper le temps perdu avec Mary-Jane pourtant déjà fiancée. Il éprouve d'ailleurs le besoin d'avouer à sa tante May de lui faire par du lourd secret qui le hante. Il raconte tout ce qui s'est passé exactement le soir du meurtre de l'Oncle Ben, et pourquoi sa responsabilité est engagée dans le meurtre.

Plus tard, Tante May félicite son neveu de lui avoir avoué la vérité et sa faute. Après avoir pris conscience de l'affection que nombre de personnes portent à Spider-Man, et après ne pas avoir pu sauver tout le monde dans un incendie (il est parvenu à sauver au péril de sa vie une petite fille sans ses pouvoirs), Peter commence à remettre son choix en cause d'avoir abandonné son rôle de super-héros. Pendant ce temps, Octavius et Harry passent un accord, le premier voulant du Tritium ; un élément manquant pour son projet que seul Oscorp détient, le second voulant que Spider-Man lui soit livré vivant.

Alors que Mary Jane invite Peter à boire un verre afin de lui parler de leur relation, elle est enlevée en plein rendez-vous par le docteur Octopus qui veut mettre la main sur Spider-Man. Ayant retrouvé pleinement ses pouvoirs, Peter reprend en douce son costume à Jameson et part sauver MJ. Un violent combat contre Octopus s'engage sur un train, mais celui-ci finit par s'échapper et laisse Peter arrêter le train qu'il a rendu incontrôlable. Ayant dû enlever son masque, de nombreux passagers découvrent son visage mais, reconnaissants et heureux de le retrouver, jurent de n'en parler à personne et lui rendent le masque. Octopus revient brusquement, assomme Spider-Man, l'emmène et le livre à Harry.

Ce dernier retire le masque de Spider-Man et découvre avec effarement qu'il s'agit de Peter. Après avoir pu convaincre Harry de dire où se trouve Octopus et apprenant sa volonté de réitérer l'expérience dramatique du début du film, Peter va à l'entrepôt délabré, affronte Octopus et sauve MJ ; elle découvre à son tour que Peter est Spider-Man. Peter parvient à raisonner Octavius sur la folie de son expérience, qui évolue la même manière que la première fois, menaçant maintenant la ville de New-York. Ce dernier reprend le contrôle de ses bras et se sacrifie en noyant la source d'énergie incontrôlable dans le fleuve. Peter avoue alors à Mary Jane ses sentiments mais lui dit qu'ils ne pourront jamais être ensemble car son rôle de justicier passera toujours avant elle.

Pendant ce temps, Harry est chez lui et a des hallucinations de son défunt père lui disant de se venger. Pris de folie, Harry lance la dague qu'il tenait dans le miroir de son salon, découvrant le laboratoire caché de son père truffé de technologies de pointe... et son rôle de Bouffon Vert.

Le lendemain, Mary Jane doit se marier mais finalement renonce au dernier moment. Elle va chez Peter et lui dit qu'elle est prête à accepter son rôle de justicier, qu'elle l'aime et que c'est désormais son tour de veiller sur lui. Peter et MJ finissent par s'embrasser. Une sirène de police retentit alors ; Peter enfile sa tenue et laisse Mary-Jane pensive.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Spider-Man2.jpg
Producteurs délégués : Stan Lee, Kevin Feige et Joseph M. Caracciolo

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Peu de temps après avoir terminé Spider-Man (2002), le réalisateur Sam Raimi commence à développer une suite[2]. En avril 2002, Sony engage Alfred Gough et Miles Millar pour écrire un script avec le Docteur Octopus, le Lézard[3] and Chatte noire comme antagonistes[4]. Le , après le week-end d'ouverture de Spider-Man au box-office, Sony Pictures annonce officiellement une suite pour 2004[5]. Ce projet est alors intitulé The Amazing Spider-Man[6]. Le studio alloue au film un budget de 200 millions[7]. En mai 2002, David Koepp, scénariste du premier film, rejoint le projet pour travailler sur le script d'Alfred Gough et Miles Millar[4].

En septembre 2002, Michael Chabon est engagé pour des réécritures[4]. Sa version propose un Octopus plus jeune et sous le charme de Mary Jane. Il est aussi présenté comme le créateur de l'araignée qui a piqué Peter dans le précédent film. Il propose un antidote à Peter pour lui ôter ses pouvoirs[8].

Sam Raimi n'est pas convaincu par ces différentes version du scénario et collabore alors avec Alvin Sargent[9]. Le réalisateur pense que le film doit se focaliser la thématique du conflit qui anime Peter, partagé entre ses désirs personnels et ses responsabilités[2]. Sam Raimi explique que l'intrigue est influencée par Superman 2 (Richard Lester, 1980)[10]. L'histoire s'inspire par ailleurs du numéro 50 de la série de comics The Amazing Spider-Man, Spider-Man No More!. Il est ensuite décidé que le Docteur Octopus est conservé comme « vilain » principal[2]. Cependant, Sam Raimi change le passé du personnage en ajoutant l'idée qu'Otto Octavius being est un héros aux yeux de Peter[6].

Après The Amazing Spider-Man, plusieurs titres sont envisagés : Spider-Man: No More, Spider-Man 2 Lives ou encore Spider-Man: Unmasked, avant d'être simplement titré Spider-Man 2[11].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Pris de sévères douleurs au dos, Tobey Maguire a longtemps été incertain. Jake Gyllenhaal a alors été contacté pour reprendre le rôle de Peter Parker. Alors qu'il avait déjà entamé une préparation physique, le retour de Tobey Maguire a finalement été confirmé[11]. Quelques années plus tard, Jake Gyllenhaal incarnera Mystério dans Spider-Man: Far From Home (2019)[1].

Pour le rôle de Docteur Octopus, les premiers choix sont Robert De Niro (qui avait été sollicité pour incarner le Bouffon Vert lors du précédent opus), Sam Neill, Ed Harris, David Duchovny, Liev Schreiber et Chris Cooper (ce dernier incarnera finalement Norman Osborn dans The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros sorti en 2014). Le rôle d'Octopus revient finalement à Alfred Molina. Sam Raimi avait très apprécié par sa performance dans Frida (2002)[1].

Le retour de Willem Dafoe en Norman Osborn n'est initialement pas prévu. L'acteur s'aperçoit un jour que l'équipe tourne non loin de chez lui et il décide de leur rendre visite. La production décide alors de lui proposer un caméo[1].

Jerry O'Connell avait auditionné pour le rôle de John Jameson, qui revient finalement à Daniel Gillies[1].

Bruce Campbell, le héros de la trilogie Evil Dead (également réalisée par Sam Raimi), joue le rôle du portier intransigeant du théâtre. Il incarnait l'annonceur du combat de catch dans le premier film. Il tiendra un autre rôle dans Spider-Man 3, celui du maître d'hôtel du restaurant dans lequel Peter veut demander sa main à Mary Jane.

Tournage[modifier | modifier le code]

Un « pré-tournage » a lieu durant deux jours en novembre 2002 à l'Union Loop de Chicago, en partie utilisé pour le combat ferroviaire entre Octopus et Spider-Man. Plusieurs wagons 2200 series du métro de Chicago sont utilisés[2]. Le tournage principal débute le à New York. En mai, la production déménage en Californie[4]. De nombreux plateaux de tournage sont utilisés, notamment les Sony Pictures Studios.

La Spydercam est beaucoup plus utilisée ici que dans le précédent opus[2].

Musique[modifier | modifier le code]

Spider-Man 2 - Original Motion Picture Score[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Spider-Man 2 (bande originale).

Comme pour le premier film, la bande originale est composée par Danny Elfman. L'album Spider-Man 2 - Original Motion Picture Score sort en 2004[12].

Spider-Man 2 - Music From and Inspired by[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Spider-Man 2 (album).

Cet album, sous le nom Spider-Man 2 - Music From and Inspired by[13], reprend deux titres de Danny Elfman Spidey Suite et Doc Ock Suite et plusieurs morceaux, dont Woman du groupe Maroon 5. Il sort également en 2004.

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

  • Nombre d'entrées en France : 5 335 224
  • Recettes États-Unis : 373 585 825 $
  • Recettes mondiales : 783 766 341 $

Version 2.1[modifier | modifier le code]

Une version longue du film sort, pour promouvoir Spider-Man 3, à savoir Spider-Man 2.1. Elle est disponible en DVD en avril 2007 et en Blu-ray en octobre 2007. Cette version inclue environ 8 minutes de scènes supplémentaires ou rallongées.

Clins d’œil[modifier | modifier le code]

  • Comme dans la plupart des films adaptés de Marvel Comics, on peut voir l'apparition très rapide de Stan Lee, le créateur des comics lors du pillage d'une banque par le Docteur Octopus : il est un vieil homme sauvant une passante d'un bloc de roche lui tombant dessus. On le voit à nouveau traversant l'écran en arrière-plan au moment où Peter a perdu ses pouvoirs.
  • On peut supposer aussi un clin d'œil à Evil Dead lors de la scène de l'opération du Dr Octopus où l'un des chirurgiens brandit une tronçonneuse.
  • Une référence au personnage de Marvel Comics Doctor Strange se fait entendre, au moment où J.J. Jameson cherche un nom pour le nouvel ennemi de la ville.
  • Le nom du propriétaire de Peter, M. Ditkovitch, est un hommage au créateur de Spider-Man, Steve Ditko[1].
  • Hal Sparks apparait durant une courte scène. Il rencontre Spider-Man dans un ascenseur et parle de son costume avec lui. Ce passage peut faire penser à un ancien rôle d'Hal Sparks, celui de Michael Novotny dans Queer as Folk, lui-même passionné par les comics et propriétaire d'un magasin de bande dessinées[1].
  • Tobey Maguire a failli ne pas rempiler pour le rôle de Peter Parker à cause de ses problèmes de dos. On peut y imaginer une allusion lors de la scène où Peter saute du toit d'un immeuble (« I'm back! » / « Je suis de retour ! ») avant de tomber (« Ooooh, my back... » / « Oooh mon dos… »).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  2. a b c d et e (en)  Making the Amazing [DVD]. (Sony.
  3. http://www.slashfilm.com/concept-art-canceled-pixar-movie-newt-and-sam-raimis-abandoned-lizard-designs-from-spider-man-2/
  4. a b c et d Greg Dean Schmitz, « Greg's Preview – Spider-Man 2 » [archive du ], Yahoo! (consulté le 15 avril 2007)
  5. « Spider-Man sequel set for 2004 », BBC,‎ (lire en ligne)
  6. a et b (en) Chris Hewitt, « Spidey's Back », Empire,‎ , p. 79–90
  7. (en) Archie Thomas, « Spider-Man 2 Budget », London, Guardian.com, (consulté le 7 novembre 2006)
  8. Jeff Vandermeer, « Read Michael Chabon's Script for Spider-Man 2 », io9,‎ (lire en ligne)
  9. (en) Stella Papamichael, « Sam Raimi », BBC, (consulté le 30 avril 2007)
  10. (en) Brian Cronin, « Guest Spot: Rohan Williams Interviews Sam Raimi and Rob Tapert (Part 1) », sur Comic Book Resources, (consulté le 28 novembre 2007)
  11. a et b Secrets de tournage - Allociné
  12. http://www.discogs.com/Danny-Elfman-Spider-Man-2-Original-Motion-Picture-Score/release/1945616
  13. http://www.discogs.com/Various-Spider-Man-2-Soundtrack/release/2456499

Liens externes[modifier | modifier le code]