Spider-Man Noir : Les Illusions perdues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Spider-Man Noir : Les Illusions perdues est une mini-série de comics en 4 épisodes, publiée par Marvel Comics en 2008-2009. Elle fait partie de la collection « Marvel Noir ».

L'histoire est publiée en français par Marvel France dans l'album Les Illusions perdues en 2009.

Auteurs[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pendant la Grande Dépression, le gangster Norman Osborn vit aisément grâce à ses hommes de main Kraven et le Vautour. Ils ont assassiné l'oncle Ben qui faisait obstacle à leur entreprise de racket. Le jeune Peter Parker est décidé à se venger.

Liste des personnages[modifier | modifier le code]

  • Peter Parker/Spider-Man : jeune garçon orphelin qui a été élevé par son oncle et sa tante. À la suite de la morsure d'une araignée mystique, il se voit acquérir des super-pouvoirs.
  • Ben Urich/L’Araignée : journaliste pour le Daily Bugle et mentor de Peter. Il est dépendant à la drogue.
  • Norman Osborn/Le Bouffon : gangster qui dirige la moitié de New York. Il a fait assassiner Ben Parker.
  • Les Exécuteurs : trio composé de Ox, Fancy Dan et Montana. Ce sont les hommes de main du Bouffon.
  • Adrian Toomes/Le Vautour : ancien « monstre de foire » devenu garde du corps. Il est cannibale et c'est lui qui a dévoré Ben Parker vivant.
  • Dmitri Smerdyakov/Le Caméléon : ancien magicien devenu garde du corps. Il est le demi-frère de Kraven.
  • May Parker : tante et mère adoptive de Peter. Elle est porte-parole d'une association.
  • Félicia Hardy : patronne du Black Cat, le plus grand bar clandestin de tout New York. Elle a vécu une histoire d'amour avec Ben Urich, mais aussi avec le Bouffon.

Analyse[modifier | modifier le code]

Spider-Man Noir n'est autre que transposition des comics Spider-Man dans l'âge Noir (les années 1930). Comme tous les super-héros de l'univers Marvel Noir, Spider-Man est beaucoup plus sombre (par exemple, il tue froidement le Vautour pour sauver sa tante May). L’ambiance est celle des films de gangsters et la violence est omniprésente.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]