The Amazing Spider-Man (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Amazing Spider-Man (homonymie).
The Amazing Spider-Man
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original du film.
Titre québécois L’Extraordinaire Spider-Man
Titre original The Amazing Spider-Man
Réalisation Marc Webb
Scénario Alvin Sargent
Steve Kloves
James Vanderbilt
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre super-héros
Durée 136 minutes
Sortie 2012

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Amazing Spider-Man[1] ou L’Extraordinaire Spider-Man au Québec[2] est un film de super-héros en 3-D réalisé par Marc Webb et sorti en 2012. C'est le quatrième film du studio Columbia Pictures fondé sur le personnage de Spider-Man de Marvel Comics et c'est le premier film d'une nouvelle franchise.

Le second volet de cette série, The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros, toujours réalisé par Marc Webb, est sorti au cinéma en 2014.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Peter Parker est un adolescent combattant le crime sous l'identité de Spider-Man après avoir été mordu par une araignée transgénique dans les laboratoires Oscorp. Chassé par les autorités sous les ordres du capitaine George Stacy, le père de sa petite amie Gwen, Peter tente de sauver New York du Docteur Connors, l'ex-associé de son père métamorphosé en créature reptilienne, le Lézard.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Alors enfant, Peter Parker joue à cache-cache avec ses parents quand il découvre que le bureau de son père, biologiste, a été cambriolé. Quand il le voit, Richard Parker, le père de Peter, récupère à la va-vite quelques documents dans un tiroir secret avant d'amener son fils à la maison de ceux qui deviendront pour le garçon Oncle Ben et Tante May. Richard Parker disparaît un peu plus tard avec sa femme.

Des années après ces évènements, Peter est un lycéen photographe au Midtown Science High School, où il vit entre les brutalités de Flash Thompson, dont il est le souffre-douleur, et ses sentiments pour Gwen Stacy. Un soir, de retour chez lui, il découvre dans la cave la mallette de son père, dans laquelle se trouvent encore les documents récupérés la nuit de sa disparition. Oncle Ben lui donne le nom de l'homme amputé du bras droit qu'on voit aux côtés de Richard Parker sur une photo : le docteur Curtis Connors, maintenant scientifique pour Oscorp.

Peter s'infiltre dans les laboratoires en se mêlant à un groupe de stagiaires et découvre que Gwen y travaille comme assistante. Il ne parvient pas à parler avec le docteur mais décide de le suivre et s'infiltre dans un laboratoire où une forme de câble résistant est fabriquée par des araignées génétiquement modifiées ; l'une d'entre elles le mord avant qu'il ne soit expulsé. Sur le chemin du retour, dans le métro, Peter se découvre de nouvelles capacités : une force et une agilité accrue ainsi que la possibilité de s'accrocher à n'importe quelle surface.

Peter étudie par la suite les documents de son père et découvre une formule, un « algorithme de régression », qu'il donne au docteur Connors lors d'une visite à son domicile. Cette formule est la pièce manquante aux recherches de Connors sur la régénération de membres perdus. Connors souhaite avancer progressivement dans les tests mais le docteur Ratha le force à tester son produit sur des humains afin de soigner au plus vite son employeur mourant, qui n'est autre que Norman Osborn.

Peter Parker profite de ses nouvelles capacités pour se venger de Flash, ce qui lui vaut des sanctions disciplinaires et des remontrances de son oncle. Forcé de partir en déplacement, il demande à Peter d'aller chercher sa tante en ville pendant qu'il travaille, mais Peter passe sa soirée avec Connors à Oscorp, où ils testent la substance sur une souris amputée. Quand Peter rentre chez lui, Ben est en colère car il a oublié sa tante May. Peter s'enfuit, en colère, et Ben part à sa recherche en ville. Il se retrouve face à un voleur que Peter vient juste de laisser filer avec son butin, et quand le voleur sort une arme, les deux hommes se battent et Ben reçoit une balle mortelle dans le ventre. Le voleur fuit et Peter hurle à l'aide.

Peter décide par la suite de traquer le criminel en se fondant sur un portrait robot et utilise ses nouvelles capacités pour cela. Dans sa première nuit de recherche, il est vite poursuivi et finit par tomber dans une salle de sport abandonnée, où il voit un poster montrant un masque de luchador, qui lui inspire le dessin de son propre masque. Il se dessine un costume avec une combinaison en élasthane, et des appareils qu'il attache à ses poignets pour projeter un biocable sous forme d'une toile. Peter se fait ainsi un costume bleu et rouge avec un dessin d'araignée et se voit attribuer un nom par la presse : Spider-Man. Parallèlement, Peter est invité par Gwen à dîner avec sa famille, où il se dispute avec le père de Gwen, chef de la police de New York. Seul ensuite avec Gwen, il lui révèle sa double identité et l'embrasse.

Ratha force Connors à poursuivre les tests sur des humains immédiatement car Osborn ne pourra pas survivre encore bien longtemps. Connors refuse et Ratha le licencie avant de récupérer le produit pour le tester sur des vétérans de guerre, en le faisant passer pour un vaccin contre la grippe. Connors essaie alors la formule en se l'injectant dans son bras amputé. Après s'être évanoui, il voit son bras régénéré, mais quand il apprend que Ratha est en route pour l'hôpital, Connors part à sa poursuite, malgré le changement de sa peau qui se couvre d'écailles vertes. Il prend ainsi une forme de lézard humanoïde géant, renverse des voitures et retrouve Ratha sur le Williamsburg Bridge embouché. Peter, ayant entendu les sirènes de police, rejoint les lieux et met en fuite le Lézard, puis sauve un jeune garçon d'une chute mortelle.

Spider-Man suspecte vite Connors d'être le Lézard, mais ne convainc pas le capitaine Stacy. Il tente donc de le prouver en le cherchant dans les égouts, mais c'est le Lézard qui l'attaque et découvre l'identité de Spider-Man. Il tente donc de l'affronter au lycée de Peter, sans succès. La police traque dès lors Spider-Man et le Lézard.

Peter trouve le repaire de Connors dans les égouts et découvre son plan : lancer un nuage de gaz chimique depuis le sommet de la tour Oscorp pour provoquer des changements génétiques similaires aux siens. Spider-Man tente de rejoindre la tour au plus vite, sachant que Gwen s'y trouve et assemble un antidote au produit de Connors. Il convainc la police de le suivre en révélant au capitaine Stacy son identité, puis parvient à rejoindre la tour avec l'aide du père du garçon sauvé sur le pont. Au terme d'un combat au sommet du bâtiment, Peter réussit à remplacer le produit de Connors par l'antidote, et le nuage répandu annule les changements chez Connors et ses victimes. Mais le capitaine Stacy, blessé mortellement par le Lézard, ne peut que faire promettre à Peter de laisser Gwen hors de ses combats en s'éloignant d'elle. Peter accepte mais au lycée, quand un professeur lui dit de ne pas faire de promesse qu'il ne peut tenir, Peter glisse à Gwen que ces promesses-là sont les meilleures et qu'il ne peut donc pas l'ignorer.

Dans une scène pendant le générique de fin, Connors, emprisonné, parle avec un homme dans sa cellule qui lui demande s'il a révélé la vérité sur le père de Peter Parker. Connors répond que non avant de demander à son interlocuteur de laisser Peter en paix, mais il a déjà disparu. L'identité de l'interlocuteur reste inconnu.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • The Amazing Spider-Man - Spider-Man (2).jpg
    Titre original et français : The Amazing Spider-Man
  • Titre québécois : L’Extraordinaire Spider-Man
  • Réalisation : Marc Webb
  • Scénario : Alvin Sargent, Steve Kloves et James Vanderbilt, d'après les personnages créés par Steve Ditko et Stan Lee
  • Direction artistique : Page Buckner, Michael E. Goldman et David F. Klassen
  • Décors : J. Michael Riva
  • Décorateur du plateau : Leslie A. Pope
  • Costumes : Kim Barrett
  • Photographie : John Schwartzman
  • Montage : Alan Edward Bell, Michael McCusker et Pietro Scalia
  • Musique : James Horner
  • Son : Dolby Laboratories
  • Effets visuels : Christopher Blasko et Brad Morris
  • Effets spéciaux : Sony Pictures Imageworks
  • Cascadeur : Chris Daniels
  • Production : Avi Arad, Laura Ziskin et Matthew Tolmach ; Kyla Kraman et Beatriz Sequeira
Production exécutive : Stan Lee et Michael Grillo

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légendes : Version française (VF) sur AlloDoublage[10] et Voxofilm[11] ; Version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[12]

Lors des deux premières bandes-annonces, Andrew Garfield a été doublé par le comédien Julien Bouanich, qui l'a déjà doublé à quelques reprises. À la suite d'une décision de la production, c'est finalement le comédien Donald Reignoux qui a prêté sa voix à l'Homme Araignée[13] dans la troisième bande-annonce et dans le film.

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

À l'origine, Spider-Man 4 devait sortir en 2011, environ 4 ans après Spider-Man 3. Le film est cependant annulé en janvier 2010, en raison du retrait de Sam Raimi et de toute son équipe du projet. Le litige à la base de cette annulation est le trop court délai accordé pour la production du métrage et le refus du studio de faire du Vautour, un personnage considéré comme trop classique, le méchant du film (John Malkovich devait l’interpréter)[14].

En janvier 2011, Sony annonce le reboot de la saga[15]. Sony Pictures avait envisagé le problème à venir avec la trilogie originale : trois jours après son désistement, ils choisissent en remplacement un scénario de James Vanderbilt. Ce dernier a écrit une intrigue revenant aux origines de Spider-Man. Ce scénario était déjà écrit et il était envisagé de le produire en tant que Spider-Man 5[16].

Quelques jours après le départ officiel de Sam Raimi, le studio announced que Marc Webb, qui n'a encore réalisé que (500) jours ensemble (2009), va mettre en scène ce reboot[17].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

En mai 2010, The Hollywood Reporter annonce que plusieurs acteurs ont rencontré Marc Webb et la production pour le rôle de Spider-Man : Jamie Bell, Alden Ehrenreich, Frank Dillane, Ose Hayble, Andrew Garfield et Josh Hutcherson[18]. Un mois plus tard, le Los Angeles Times révèle qu'Aaron Johnson et Anton Yelchin sont également envisagés[19]. La plupart, ainsi que Logan Lerman et Michael Angarano, participe à des essais filmés[20]. Début juillet 2010, Andrew Garfield est confirmée dans le rôle[21]. Marc Webb explique avoir été convaincu par l'acteur lors d'un essai où Peter Parker mange un cheeseburger tout en disant à Gwen de se calmer[22].

Le film devait initialement inclure Mary Jane Watson et Gwen Stacy[23], avant que seule Gwen Stacy soit confirmée[24]. En août 2010, les candidates envisagées pour ses rôles féminins sont Lily Collins, Ophelia Lovibond, Imogen Poots, Teresa Palmer, Emma Roberts ou encore Mary Elizabeth Winstead[25]. En septembre 2010, Emma Stone et Mia Wasikowska rejoignent cette liste d'actrices[26], qui s'allonge un mois plus tard avec Dianna Agron, Georgina Haig et Dominique McElligott[27]. Le , Emma Stone est confirmée dans le rôle de Gwen Stacy alors qu'elle était jusqu'à présent prévue pour incarner Mary Jane Watson[5],[28].

Rhys Ifans est annoncé en octobre 2010 dans le rôle de le rôle du méchant, plus tard révélé comme celui du Dr. Curt Connors / le Lézard[29],[30]. Le producteur de tous les films Avi Arad explique qu'il s'agit de son personnage préféré parmi les ennemis de Spider-Man et qu'il voulait depuis longtemps l'inclure dans un film[31].

En novembre 2010, Martin Sheen est annoncé dans le rôle de Benjamin Parker alors que Sally Field est en négociation pour incarner tante May[32],[33]. Denis Leary est quant à lui confirmé dans le rôle du capitaine George Stacy, le père de Gwen[34]. En décembre 2010, Campbell Scott et Julianne Nicholson sont en négociations pour camper les parents de Peter, Richard et Mary Parker[35].

Annie Parisse et Miles Elliot sont choisis pour les rôles de Martha Connors (en) et Billy Connors, respectivement femme et fils du Modèle:Dr. Connors ; ils seront finalement coupés au montage[36].

Après avoir été dans les « finalistes » pour le rôle-titre, il avait été envisagé qu'Anton Yelchin joue le rôle de Harry Osborn[37] ; mais finalement, ce personnage a été supprimé du film, comme celui de Mary Jane[38]. Harry Osborn apparaitra finalement dans la suite du film, sous les traits de Dane DeHaan.

Comme dans chaque film Marvel, Stan Lee, créateur original des comics, fait un caméo. Dans ce film, il joue un bibliothécaire qui, à cause de son casque sur les oreilles, n'entend pas le combat qui se déroule dans l'enceinte même de sa bibliothèque.

Tournage[modifier | modifier le code]

Plusieurs scènes sont tournées à New York près de l'East River notamment aux abords du pont de Williamsburg. Une partie du pont a été par ailleurs recrée en studio à Los Angeles

Le tournage débute le à Los Angeles[39],[40], sous le faux titre Fiona's Tale[41]. Durant ces 90 jours de tournage, deux semaines se déroulent à New York. A Los Angeles et ses allentours, notamment le The Fonda Theatre (en) à Hollywood, la St. John Bosco High School de Bellflower, l'Immanuel Presbyterian Church ainsi que plusieurs lieux qu'à South Pasadena, San Pedro et Woodland Hills[42]. Sony Entertainment spokesman Steve Elzer explained, "[T]here is a comfort level in producing a project of this size and scope on your own backlot ... Basing the film on the lot also makes it easier for producers to interact with Sony's in-house visual effects team, and gives the studios greater control of quality and security."[42]

À New York, l'équipe tourne notamment au Alexander Hamilton U.S. Custom House (en) pour les plans extérieurs des locaux du NYPD, ou encore dans l'Upper West Side pour les extérieurs du domicile de la famille Stacy. Windsor Terrace à Brooklyn sert de décor au quartier de Forest Hills (Queens) où vivent Ben et May Parker. Une courte séquence est tournée sur Riverside Drive[43].

Le film est la première production hollywoodienne tournée avec la caméra RED Epic et en 3-D avec une résolution 5K[40].

En avril 2011, Emma Stone annonce la fin du tournage. La postproduction débute en mai 2011, alors que des reshoots ont lieu, à New York en novembre 2011 puis à Los Angeles en décembre 2011, pour peaufiner quelques scènes[44],[45],[46].

Musique[modifier | modifier le code]

The Amazing Spider-Man
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de James Horner
Sortie
Durée 76:53
Genre musique de film
Compositeur James Horner
Label Sony Classical
Critique

Bandes originales de Spider-Man

La musique du film est composée par James Horner. Par ailleurs, on peut entendre dans le film les chansons No Way Down de The Shins, Big Brat de Phantom Planet ou encore Til Kingdom Come de Coldplay.

Liste des titres
No Titre Durée
1. Main Title – Young Peter 4:54
2. Becoming Spider-Man 4:16
3. Playing Basketball 1:22
4. Hunting for Information 2:07
5. The Briefcase 3:14
6. The Spider Room – Rumble in the Subway 3:20
7. Secrets 2:30
8. The Equation 4:22
9. The Ganali Device 2:28
10. Ben's Death 5:41
11. Metamorphosis 3:04
12. Rooftop Kiss 2:34
13. The Bridge 5:15
14. Peter's Suspicions 3:01
15. Making a Silk Trap 2:52
16. Lizard at School! 2:57
17. Saving New York 7:52
18. Oscorp Tower 3:22
19. I Can't See You Anymore 6:50
20. Promises – End Titles 4:52

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis 262 030 663 $[48],[49] 15
Drapeau de la France France 2 541 995 entrées[49] 11
Monde Monde 757 930 663 $[48] -

Autour du film[modifier | modifier le code]

Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », « Autour de... » , etc., peuvent être inopportunes dans les articles (avril 2015).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.
  • Certains passages du film se rapprochent bien plus des comics de l'univers Ultimate que de l'univers original. Dans ce film, Richard Parker est un généticien comme dans l'univers Ultimate, contrairement à l'univers original où il est agent secret. De plus, la morsure de l'araignée se fait dans un laboratoire d'Oscorp et celle-ci est génétiquement modifiée, comme dans l'univers Ultimate (et non radioactive comme dans l'univers original).
  • Contrairement aux comics où Peter se fait mordre à la main, dans ce film l'araignée le mord à la nuque.

Suite[modifier | modifier le code]

Il était initialement prévu que le film soit le premier d'une trilogie[50] et que le second volet The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros (The Amazing Spider-Man 2) sorte le 2 mai 2014 au Canada et le 30 avril 2014 en France[51]. James Vanderbilt a écrit un script pour cette suite. Sony a ensuite engagé Alex Kurtzman et Roberto Orci pour le réécrire[51]. Il fut décidé que Jamie Foxx interpréterait Electro. Le personnage d'Harry Osborn serait quant à lui joué par Dane DeHaan[52].

Le film sortit mais reçoit des critiques mitigés ainsi qu'un box-office décevant de 705 millions de dollars (plus faible que The Amazing Spider-Man et la trilogie de Sam Raimi).

Le 25 mai 2012 et le 12 juin 2012, des communiqués de Avi Arad à Latino Review et de nombreux autres sites de presse cinéma annoncent l'arrivée prochaine de Spider-Man aux côtés des Avengers dans l'univers cinématographique Marvel. Une grande première puisque Sony Pictures et Paramount Pictures travailleraient ensemble avec comme pilier central Disney et Marvel Studios. La tour Oscorp Industry de Norman Osborn devait par ailleurs apparaître dans Avengers, mais le projet fut abandonné car les délais de négociations et de productions étaient trop courts[53]. Andrew Garfield a lui aussi montré son intérêt à rejoindre la saga[54].

En juin 2013, Sony Pictures annonce les dates de sortie de The Amazing Spider-Man 3 et 4 respectivement pour le et le aux États-Unis[55],[56]. Sony changea ses plans, en décalant The Amazing Spider Man 3 à 2018 et de mettre en 2016 un film dérivé sur les Sinistres Six, dont certains furent introduits dans le second volet.

Finalement, le 17 février 2015, Sony conclut un accord avec Marvel : Sony garde les droits du personnage mais Spider Man apparaîtra dans l'univers cinématographique Marvel avec les autres super-héros de l'univers. Le personnage aura droit à son film pour 2017, Spider-Man: Homecoming mais ce sera un nouveau reboot, sans rapport avec les films de Marc Webb.

Le Spider-Man des films de Marc Webb n'apparaît que dans The Amazing Spider-Man et sa suite mais il est mentionné dans un comics Spider-Verse de Marvel Comics. Dans ce comics, les Spider-Men de chaque univers se rassemblent et forment la Spider-Armée afin de lutter contre les Héritiers, des vampires immortels se nourrissant d'eux.

Spider-Man: Into the Spider-Verse est un film d'animation adaptant au cinéma le comics Spider-Verse qui sortira en décembre 2018. Dans la première bande-annonce de ce film, on aperçoit deux Spider-Men différents et certains fans pensent que celui qui apparaît dans les films de Marc Webb est l'un d'eux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) IGN.com
  2. Sonypictures.ca
  3. (en) « Budget du film » sur Boxofficemojo, consulté le 9 juillet 2012
  4. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  5. a et b (en) Mike Fleming, « Emma Stone In Spidey -- But With Switch! », deadline.com, (consulté le 11 octobre 2010)
  6. (en) Jesse Schedeen, « Spider-Man Reboot: Burning Questions », IGN, (consulté le 5 novembre 2010)
  7. (en) Jim Vejvoda, « Rescue Me, Spider-Man », IGN, (consulté le 18 novembre 2010)
  8. a et b (en) Jim Vejvoda, « New Uncle Ben and Aunt May Cast », IGN, (consulté le 18 décembre 2010)
  9. a et b Saliha Hadj-Djilani, « Campbell Scott et Irfan Khan dans le prochain Spider-Man », excessif.com, (consulté le 5 décembre 2010)
  10. « Fiche du doublage français du film » sur AlloDoublage, consulté le 8 juillet 2012
  11. « Fiche du doublage français du film » sur Voxofilm, consulté le 4 août 2012
  12. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage.qc.ca, consulté le 20 août 2012
  13. « Donald Reignoux est Spider-Man ! » sur AlloDoublage, mis en ligne le 8 juin 2012
  14. « Spiderman 4 : Le film est annulé pour un reboot ! », unificationfrance.com (consulté le 18 décembre 2010)
  15. Nikki Finke et Mike Fleming, « Exclusive: 'Spider-Man 4' Scrapped; Sam Rami & Tobey Maguire & Cast Out; Franchise Reboot for 2012 », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne[archive du ]) Includes separate full text of Columbia / Marvel Studios press release.
  16. « Spider-man : le reboot déjà écrit et prêt à tourner », Première.fr (consulté le 18 décembre 2010)
  17. Untitled Columbia Pictures / Marvel Studios press release via Deadline Hollywood (January 19, 2010). Retrieved June 7, 2012.
  18. Borys Kit, Reuters, « Meet the Men Who Could Play Spider-Man », The Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne[archive du ])
  19. Steven Zeitchik, « 'Kick- @#!*% ' star Aaron Johnson on the shortlist for Spider-Man reboot », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne)
  20. Mike Fleming, « Sony Views Screen Tests of 'Spider-Man' Finalists; Decision Expected Shortly », sur Deadline Hollywood, (consulté le 27 juin 2010)
  21. « It's Official! Andrew Garfield to Play Spider-Man! » [archive du ], CraveOnline, (consulté le 1er juillet 2010)
  22. McDaniel, Matt, « 'The Amazing Spider-Man' director Marc Webb reveals how Andrew Garfield won the role », Yahoo! News, (consulté le 24 avril 2012)
  23. Nicole Sperling, « 'Spider-Man' female leads: they're getting closer », sur Entertainment Weekly, (consulté le 23 septembre 2010)
  24. Jeff Sneider, « Martin Sheen & Sally Field in Talks to Raise 'Spider-Man' », TheWrap.com, (consulté le 6 novembre 2010)
  25. Emily Rome, « Will one of these women be Spider-Man's love interest? (exclusive) », The Hollywood Reporter, Nielsen Company,‎ (lire en ligne[archive du ])
  26. Justin Kroll et Andrew Stewart, « Emma Stone tangled in Sony's web », Variety, Reed Business Information,‎ (lire en ligne)
  27. Mike Fleming, « 'Glee's Dianna Agron, Georgina Haig Tangled In Spidey Love Interest Web », sur Deadline Hollywood, (consulté le 1er octobre 2010)
  28. (en) « Sony Chooses Emma Stone to Play Mary Jane Watson in Spider-Man Reboot », reelzchannel.com, (consulté le 11 octobre 2010)
  29. « Rhys Ifans to Play the Spider-Man Villain! », CraveOnline, (consulté le 11 octobre 2010)
  30. Jeff Sneider, « Exclusive: Sony's New 'Spider-Man' Villain Is ... The Lizard! », TheWrap.com, (consulté le 14 octobre 2010)
  31. « Emma Stone on the Amazing Spider-Man », Empire, Bauer Media Group, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne[archive du ])
  32. « Martin Sheen to Play Uncle Ben in Spider-Man! », Crave Online, (consulté le 5 novembre 2010)
  33. Borys Kit, « EXCLUSIVE: Sally Field in Talks for Spider-Man Film », The Hollywood Reporter, Nielsen Company,‎ (lire en ligne)
  34. Borys Kit, « Denis Leary to Join Spider-Man Reboot », The Hollywood Reporter, Nielsen Company,‎ (lire en ligne)
  35. Borys Kit, « EXCLUSIVE: Spider-Man Gets a Set of Parents and Another Villain », The Hollywood Reporter, Nielsen Company,‎ (lire en ligne)
  36. « Exclusive: Son of Dr. Curt Connors Cast in Spider-Man », Crave Online, (consulté le 10 décembre 2010)
  37. (en) Eric Eisenberg, « Is Anton Yelchin Going To Play Harry Osborn In The Spider-Man Reboot? », cinemablend.com, (consulté le 15 octobre 2010)
  38. (en) Scott Collura, « Mary Jane Isn't in Spider-Man », IGN, (consulté le 5 novembre 2010).
  39. « Spider-Man and Men in Black III Start Dates », CraveOnline, (consulté le 1er août 2010)
  40. a et b « Spider-Man Starts Shooting Using Epic Digital Cameras », CraveOnline, (consulté le 7 décembre 2010)
  41. « Updated information for 'The Amazing Spider-Man' filming in Manhattan this weekend! », OnLocationVacations, (consulté le 3 mai 2012)
  42. a et b Richard Verrier, « Spider-Man and Cameron Crowe movies give L.A. production a jolt », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne)
  43. Nicole Lyn Pesce, « 'The Amazing Spider-Man' brings the Big Apple to the big screen: From Broadway to Brooklyn », Daily News, New York City,‎ , p. 40–41 (lire en ligne[archive du ])
  44. Marc Malkin, « Spider-Man Reboot Wrapping Up Filming... Finally », E! Online,‎ (lire en ligne)
  45. Christine Bord, « 'The Amazing Spider-Man' Filming Locations in New York City for November 17 & 18, 2011 », On Location Vacations (consulté le 27 juin 2012)
  46. December 3, 2011, « The Amazing Spider-Man Wire Work Reshoot Photos with Andrew Garfield », Movie Web (consulté le 20 décembre 2011)
  47. « Billboard:The Amazing Spider-Man », Allmusic (AllRovi) (consulté le 21 juin 2012)
  48. a et b « The Amazing Spider-Man  », sur Box Office Mojo (consulté le 10 août 2014)
  49. a et b « The Amazing Spider-Man », sur JP's Box Office (consulté le 10 août 2014)
  50. The Amazing Spider-Man : deux suites prévues
  51. a et b (en) 'Amazing Spider-Man' Sequel 'Holy Grail' For Writing Duo: Alex Kurtzman and Roberto Orci are set to rewrite the script for yet-untitled sequel.
  52. http://www.journaldugeek.com/2012/12/04/the-amazing-spiderman-2-harry-osborn-sest-trouve-un-acteur/
  53. Reviewer.fr « Copie archivée » (version du 23 juillet 2018 sur l'Internet Archive)
  54. Premiere.fr
  55. The Amazing Spider-Man : une date de sortie pour le 3... et le 4 ! - AlloCiné
  56. http://boxofficemojo.com/schedule/?view=changes&p=.htm : dates de sorties du 3 et 4

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Scherer A. : « Andrew Garfield : un héros très discret », Air Le Mag, no 31, juillet 2012, p.  16-17

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]