Laurent Touvet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Laurent Touvet
Image dans Infobox.
Le préfet Laurent Touvet en 2017.
Fonctions
Préfet de la Moselle
depuis le
Didier Martin (d)
Préfet du Haut-Rhin
-
Louis Laugier (d)
Préfet de l'Ain
-
Directeur des libertés publiques et des affaires juridiques
-
Directeur des libertés publiques et des affaires juridiques
-
Pierre-Antoine Molina (d)
Directeur général
Conseil supérieur de l'audiovisuel
-
Adjoint au maire
Montbard
-
Conseiller d'État
Commissaire du gouvernement
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (59 ans)
DijonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Fratrie
Autres informations
Distinctions

Laurent Touvet, né le à Dijon, est un haut fonctionnaire français. Conseiller d'État, il est nommmé préfet de l'Ain en 2013, puis du Haut-Rhin en 2016. Depuis août 2020, il est préfet de la Moselle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Laurent Touvet naît le à Dijon[1]. Il est le frère de François Touvet, devenu évêque.

Élève au lycée privé Sainte-Geneviève, il est diplômé de l'École des hautes études commerciales de Paris (HEC Paris) et de l'Institut d'études politiques de Paris. À sa sortie de l'École nationale d'administration (ENA) — promotion Jean-Monnet (1990) —, il choisit le Conseil d'État. Maître des requêtes en 1993, il est nommé commissaire du gouvernement devant les formations contentieuses du Conseil d’État en 1995. Spécialisé dans le droit des collectivités locales, il est parallèlement rapporteur-adjoint auprès du Conseil constitutionnel[2] et conseiller juridique de l'Association des régions de France.

Laurent Touvet est ensuite directeur général du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) de 2001 à 2004, sous la présidence Dominique Baudis, puis directeur adjoint du cabinet du garde des Sceaux, Dominique Perben, entre 2004 et 2005.

Nommé conseiller d'État le [3],[4], il est directeur des libertés publiques et des affaires juridiques au ministère de l'Intérieur de 2007 à 2013[5]. Le , il devient préfet de l'Ain[6]. Il occupe cette fonction jusqu'en , date à laquelle il est préfet du Haut-Rhin[7].

Il est co-auteur de deux ouvrages juridiques : Les Grands arrêts du droit de la décentralisation (1999) et Droit des élections (2007).

Il est nommé préfet de la Moselle à compter du 24 août 2020[8].

Décorations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie » [PDF], sur ain.gouv.fr.
  2. Présidentielle 1995 : ces trois mois où le Conseil constitutionnel a manœuvré pour “sauver” le Président, franceinter.fr, 20 octobre 2020
  3. Légifrance Décret du 25 août 2006 portant nomination de conseillers d’État en service ordinaire
  4. « Les Archives de gouvernement.fr », sur www.archives.premier-ministre.gouv.fr (consulté le ).
  5. « Le communiqué du conseildes ministres », sur L'Obs, Le Nouvel Observateur (consulté le ).
  6. « Laurent Touvet devient le nouveau préfet de l’Ain », sur www.ledauphine.com (consulté le ).
  7. « Compte-rendu du Conseil des ministres du lundi 22 août 2016 », elysee.fr, (consulté le )
  8. Décret du 29 juillet 2020 portant nomination du préfet de la Moselle (hors classe) - M. TOUVET (Laurent) (lire en ligne)
  9. Décret du 31 décembre 2020 portant promotion et nomination dans l'ordre national de la Légion d'honneur.
  10. Décret du 14 novembre 2016 portant promotion et nomination.
  11. Décret du 14 novembre 2006 portant promotion et nomination.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire biographique des membres du Conseil d'État, 1799 - 2002, Roland Drago, Jean Imbert, Jean Tulard, aux éditions Fayard.

Liens externes[modifier | modifier le code]