Ier millénaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ier millénaire av. J.-C. • Ier millénaire • IIe millénaire • IIIe millénaire

Ier siècle • IIe siècle • IIIe siècle • IVe siècle • Ve siècle
VIe siècle • VIIe siècle • VIIIe siècle • IXe siècle • Xe siècle


Liste des millénaires • Liste des siècles

Le Ier millénaire de notre ère a commencé le 1er janvier 1 et s'est achevé le du calendrier julien.

→ Il s'étend entre les jours juliens 1 721 423,5 à 2 086 672,5 inclus[1],[2].

Évènements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Amérique[modifier | modifier le code]

  • 1-1540 : développement de la culture des Anasazis dans le sud-ouest de l’Amérique du Nord[3].
  • 1-1760 : culture des Eskimo du Pacifique (Alutiiq) au sud de l’Alaska (au moins 2000 ans avant l'arrivée de Vitus Bering en 1741)[4]. Outillage sur plaque de pierre, basalte et os. Lampes à huiles en pierre. Chasse aux mammifères marins et pêche (saumon).
  • 100-500 : période des Basketmaker II dans le sud-ouest de l’Amérique du Nord. Hameaux regroupant jusqu’à onze maisons circulaires au sol légèrement enfoncé, construites sur des falaises dominant les plaines fluviales où l’on cultive le maïs. La plupart des plantes nourricières sont encore ramassées.
  • 100-700 : culture Moche sur la côte nord du Pérou[5]. Centrée sur la vallée de Moche et de Chicana, elle agrandit plus tard son territoire par conquête militaire de la vallée de Pacasmayo au nord jusqu’à celles de Santa et de Nepeña au sud. Elle entreprend de grands travaux d’irrigation autour du fleuve Moche, qui permettent de faire pousser dans le désert du maïs, des cacahuètes, des poivrons et des patates douces. Elle construit des sites funéraires et politiques : Huaca Rajada, Huaca de la Luna, Huaca del Sol, dans la vallée du Moche, longue de 350 m et haute de 40 m, dont la construction dure six siècles sans s'achever. Sculptures réalistes, céramique, orfèvrerie (dorure, alliage, fonte à la cire perdue, moulage).
  • 200-1400 : civilisation Mogollon dans le sud-ouest des États-Unis[3].
  • 200-1450 : civilisation Hohokam dans le sud-ouest des États-Unis. Prospérité du village Hohokam de Snaketown (en), en Arizona, de l’an 1 à 1150[3]. Il s’étend sur plus de 120 ha. Mosaïque de sol de maison, puits, plates-formes, tertres, jeux de balle et ateliers de poterie.

Asie et Pacifique[modifier | modifier le code]

  • Ier – VIe siècle : au Cambodge, un royaume indianisé, le Funan, établi sur le delta et le cours moyen du Mékong, domine le sud de l’Indochine par sa puissance économique et militaire. Il entretient des relations politiques et culturelles avec la Chine et l’Inde[8]
  • 200 av. J.-C.-900 : les Pyu fondent en Birmanie centrale des cités-États bouddhistes, dont Beikthano (en), Hanlin et Sri Ksetra[9]. La cité bouddhiste de Beikthano (en), entourée d’un mur de briques cuites ouvert par trois portes, s’étend sur 800 ha. On y a relevé les vestiges de plus de cent structures de briques : sépultures en urne, bâtiments de brique utilisés pour l’administration, la religion ou les rites, monastère semblable à ceux du sud de l’Inde, entouré de deux stupas. La plupart des résidences sont en bambous ou en bois.

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

Vue de la Grande Mosquée de Kairouan (Tunisie) ; fondée en 670, elle est reconstruite dans sa forme actuelle au IXe siècle par les souverains de la dynastie aghlabide.

Europe[modifier | modifier le code]

Personnages significatifs[modifier | modifier le code]

Inventions, découvertes, introduction[modifier | modifier le code]

  • Codification de l'art de fabriquer le papier (Chine, déjà connu au IIe siècle av. J.-C.).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jours juliens à 0h du premier jour et à 24h du dernier jour.
  2. Le convertisseur de calendrier
  3. a b c et d Ian Shaw, Robert Jameson, A Dictionary of Archaeology, John Wiley & Sons, (ISBN 9780470751961, présentation en ligne)
  4. (en) Barry Pritzker, A Native American Encyclopedia: History, Culture, and Peoples, Oxford University Press, , 591 p. (ISBN 9780195138771, présentation en ligne), p. 524
  5. Haagen D. Klaus, J. Marla Toyne, Ritual Violence in the Ancient Andes : Reconstructing Sacrifice on the North Coast of Peru, University of Texas Press, (ISBN 9781477309636, présentation en ligne)
  6. Charles E. Hilton, Benjamin M. Auerbach, Libby W. Cowgill, The Foragers of Point Hope : The Biology and Archaeology of Humans on the Edge of the Alaskan Arctic, Cambridge University Press, (ISBN 9781139992107, présentation en ligne)
  7. Nanditha Krishna, S. Madanacalliany, Pierre-Yves Trouillet, Selvaraj Velayutham, Dr Prema Nandakumar, Vasumathi Badrinathan, Delon Madavan, Le Tamil Nadu, Éditions L'Harmattan, (ISBN 9782140029127, présentation en ligne)
  8. Madeleine Giteau, Histoire du Cambodge, Didier (ISBN 9782402190930, présentation en ligne)
  9. Birmanie : Géographie, économie, histoire et politique, vol. 18, Encyclopaedia Universalis, (ISBN 9782852298811, présentation en ligne)
  10. Kurtis R. Schaeffer, Gray Tuttle, Matthew T. Kapstein, Sources of Tibetan Tradition Introduction to Asian Civilizations, Columbia University Press, (ISBN 9780231509787, présentation en ligne)
  11. Peut-être le vendredi 3 avril 33, juste avant une éclipse partielle de Lune.
  12. a et b Régis Boyer, L'art viking, Renaissance du Livre, (ISBN 9782804605568, présentation en ligne)
  13. Alain Daubigney, Archéologie et rapports sociaux en Gaule : Protohistoire et Antiquité. Table ronde de Besançon, mai 1982, Presses Univ. Franche-Comté, (ISBN 9782251602905, présentation en ligne)
  14. Claude Gauvard, La France au Moyen Âge du Ve au XVe siècle, Presses Universitaires de France, (ISBN 9782130631361, présentation en ligne)
  15. (fr) Jean Jolly, Histoire du continent africain : de la Préhistoire à 1600, éd. L'Harmattan, 1996, p. 102
  16. (fr) Éric Limousin, 100 fiches d'histoire du Moyen Âge : Byzance et le monde musulman, éd. Bréal, 2005, p. 136