Guyana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit être confondu ni avec la Guyane ni avec le Suriname (ancienne Guyane hollandaise).

Le Guyana, en forme longue la République coopérative du Guyana, en anglais Co-Operative Republic of Guyana, anciennement Guyane britannique, est le seul État du Commonwealth situé en Amérique du Sud. Localisé au nord de l'équateur mais dans les tropiques, il dispose de côtes sur l'océan Atlantique. Le Guyana est entouré à l'est par le Suriname, au sud et au sud-ouest par le Brésil et à l'ouest par le Venezuela. C'est le troisième plus petit pays de l'Amérique du Sud et il fait partie des plus pauvres. Il a approximativement la taille de la Grande-Bretagne. Le Guyana est le seul pays sud-américain dont la langue officielle est l'anglais, et est l'un des deux derniers pays sur le continent américain où la conduite se fait du côté gauche.

Guyana signifie « terre d'eaux abondantes » dans la langue arawak. Le pays est caractérisé par ses vastes forêts tropicales disséquées par les nombreux fleuves, criques et chutes d'eau, notamment les chutes de Kaieteur sur le fleuve Potaro. Les tepuys du Guyana sont célèbres pour avoir inspiré le roman d'Arthur Conan Doyle Le Monde perdu, en 1912.

La capitale du Guyana, Georgetown, est située sur la côte atlantique et compte environ 245 000 habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire du Guyana.

Lorsque les premiers Européens sont arrivés dans la région autour de 1500, le Guyana était habité par les Arawaks, les tribus du peuple Caraïbe et d'Amérindiens. Bien que le Guyana ait été aperçu pour la première fois par Christophe Colomb pendant son troisième voyage (en 1498), il n'a pas été colonisé par les Européens avant que les Néerlandais n'y établissent en 1616 trois colonies séparées ; Essequibo (1616), Berbice (1627), et Demerara (1752). Le commandement fut assumé par les Britanniques vers la fin du XVIIIe siècle et les Néerlandais ont formellement cédé le territoire en 1814. En 1831, les trois territoires sont devenus une seule et même colonie britannique connue sous le nom de la Guyane britannique. Celle-ci a accédé à l'indépendance en 1966 sous le nom de Guyana.

En 1974 est créée la communauté Jonestown (en) à une dizaine de kilomètres de Port-Kaituma par le révérend Jim Jones. Cette communauté de la secte du Temple du Peuple rentre dans l'histoire le 18 novembre 1978 par le suicide collectif de 914 personnes dont 276 enfants.

Politique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Politique au Guyana.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Subdivisions du Guyana.

La Guyana est divisé en 10 régions.

Géographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Géographie du Guyana.

Le paysage du Guyana peut être approximativement divisé en trois régions :

  • une étroite plaine marécageuse le long de la côte atlantique ;
  • une ceinture de sable blanc à l'intérieur du pays avec la forêt vierge et la plupart des gisements de minerai ;
  • la plus large partie du pays constituée de montagnes et savane. Le point le plus élevé est le mont Roraima culminant à 2 772 mètres dans sa partie guyanienne[1].

Les fleuves principaux sont l'Essequibo, le Demerara, le Corentyne et le Berbice.

Le climat est tropical, presque équatorial, c'est-à-dire chaud et humide, mais cependant modéré par les vents d'échange du nord-est le long de la côte. Il y a deux saisons des pluies, la première de mai à la mi-août, la seconde de mi-novembre à mi-janvier.

Frontières terrestres[modifier | modifier le code]

Revendications territoriales[modifier | modifier le code]

La Guyana est confronté a deux revendications territoriales par ses voisins :

  • Par le Venezuela : la Guayana Esequiba, zone comprise entre la frontière des deux pays et le fleuve Essequibo. Revendication ancienne (avant l'indépendance du Guyana), elle représente 62 % de son territoire.
  • Par le Suriname : Une zone dans le coin sud-est du Guyana.

Économie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Économie du Guyana.
Guyana, 10 dollars représentant les armes du Guyana et un chercheur d’or.

Cultures principales : riz, canne à sucre, café et agrumes. Ressources minérales : bauxite, manganèse, or et diamants. Exportations : bauxite, manganèse, pierres précieuses et rhum. Importations : denrées alimentaires et pétrole.

Démographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Démographie du Guyana.
Évolution de la démographie entre 1961 et 2003 (chiffre de la FAO, 2005). Population en milliers d'habitants.

Les habitants du Guyana sont appelés les Guyaniens et Guyaniennes. Ne pas confondre avec les Guyanais et les Guyanaises qui sont les habitants de la Guyane.

Composition de la population
Origine Proportion
Inde 51 %
Afrique 30 %
mélange d'Européens et d'Indiens 11 %
Amérindiens autochtones 5 %
autres 3 %

Religion[modifier | modifier le code]

Composition de la population
Religion Proportion
Protestantisme 30,5 %
Hindouisme 28,4 %
Catholicisme 8,1 %
Islam 7,2 %
Autres chrétiens 17,7 %
Sans religion 5,3 %

Source : The World Factbook

Culture[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Culture du Guyana.
Fêtes et jours fériés
Date Nom français Nom local Remarques
1er janvier Jour de l'an New Year's Day
23 février Mashramani Mashramani-Republic Day
Mars/Avril Holî Phagwah
Mars/Avril Youman Nabi
Mars/Avril Vendredi saint Good Friday
Mars/Avril Lundi de Pâques Easter Monday
1er mai Fête du Travail Labour Day
5 mai Indian Arrival Day
26 mai Jour de l'indépendance Independence Day
1er lundi de Juillet CARICOM Day
1er août Emancipation Day
(date changeante) Aïd el-Fitr Eid-ul-Fitr
Octobre/Novembre Divālī Diwali
25 décembre Noël Christmas
26 décembre Boxing Day Boxing Day

Autres données statistiques[modifier | modifier le code]

Population : 762 000 habitants (en 2009[2]). 0-14 ans : 28,19 %; 15-64 ans : 66,89 %; + 65 ans : 4,92 %
Superficie : 214 970 km2
Densité : 3,2 hab./km²
Littoral : 459 km
Extrémités d'altitude : 0 m > + 2 835 m
Espérance de vie des hommes : 64 ans (en 2011)
Espérance de vie des femmes : 70 ans (en 2011[2])
Taux de croissance de la population : 0,07 % (en 2001)
Taux de natalité : 17,92 ‰ (en 2001)
Taux de mortalité : 8,87 ‰ (en 2001)
Taux de mortalité infantile : 38,72 ‰ (en 2001)
Taux de fécondité : 2,1 enfants/femme (en 2001)
Taux de migration : - 8,38 ‰ (en 2001)
Indépendance : 26 mai 1966 (ancienne colonie britannique)
Lignes de téléphone : 70 000 (en 2000)
Téléphones portables : 6 100 (en 2000)
Postes de radio : 420 000 (en 1997)
Postes de télévision : 46 000 (en 1997)
Utilisateurs d'Internet : 3 000 (en 2000)
Nombre de fournisseurs d'accès Internet : 3 (en 2000)
Routes : 7 970 km (dont 590 km goudronnés) (en 1996)
Voies ferrées : 187 km
Voies navigables : 5 900 km
Nombre d'aéroports : 51 (dont 6 avec des pistes goudronnées) (en 2000)

Codes[modifier | modifier le code]

Guyana a pour codes :

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :