Sean Paul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sean Paul

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Sean Paul lors du B96 Summerbash en juin 2012.

Informations générales
Surnom Sean Paul, SP, SPZ
Nom de naissance Sean Paul Ryan Francis Henriques[1]
Naissance 8 janvier 1973 (41 ans)[2],[3]
Kingston, Drapeau de la Jamaïque Jamaïque
Activité principale Deejay
Singjay
Genre musical Dancehall, ragga, R&B
Labels VP Records
Atlantic Records
Site officiel allseanpaul.com

Sean Paul Ryan Francis Henriques (né le 8 janvier 1973 à Kingston en Jamaïque), plus connu sous le nom de scène Sean Paul, est un artiste jamaïcain d'origine anglo-portugaise. Sa musique est faite à partir de dancehall et de reggae. Il a produit six albums tout au long de sa carrière : Stage One (2000), Dutty Rock (2002), The Trinity (2005), Imperial Blaze (2009) Tomahawk Technique (2011) et Full Frequency (2014) . À ce jour, il a vendu plus de 10 millions de disques à travers le monde[1],[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Sean Paul est né à Kingston en Jamaïque. Sa mère est une artiste peintre reconnue en Jamaïque d'origine anglaise et sino-jamaïcaine, son père est quant à lui d'origine portugaise et afro-caribéenne. À l'adolescence, il se découvre à l'école une vocation pour le sport, domaine où il connaîtra un certain succès puisqu'il représentera la Jamaïque lors de compétitions internationales en water-polo[5]. Il finit cependant par se tourner vers la musique.

Depuis le 26 mai 2012, Sean Paul est marié à Jodi Stewart, une présentatrice de télévision jamaïcaine[6].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts et Stage One (1996-2000)[modifier | modifier le code]

Jeremy Harding, le manager et producteur de Sean Paul, découvre ce dernier par le biais de son frère, qui lui dit avoir entendu quelqu'un, lors d'une scène libre à Kingston, chanter de la même façon qu'un célèbre DJ de dancehall jamaïcain, Super Cat[7]. Il le rencontre plus tard lorsque Sean Paul vient à son studio pour demander des conseils, et où il écrit la chanson Baby Girl et l'enregistre sur une piste rythmique de Harding[7]. Sean Paul vient ensuite quotidiennement au studio et collabore avec Harding sur plusieurs projets. Après avoir enregistré le titre Infiltrate, ils décident de passer les morceaux à la radio[7]. Le single de Baby Girl sort en 1996 et rencontre le succès en Jamaïque, menant à la sortie d'autres titres, tels que Deport Them, Excite Me ou Infiltrate [5].

En 1998, Sean Paul écrit la musique du film américain Belly, intitulée Top Shotter[8], en collaboration avec le rappeur américain DMX et le singjay jamaïcain Mr. Vegas. Il fait une brève apparition dans ce film, où il chante le morceau lors d'un concert.

Le 28 mars 2000, Sean Paul sort son premier album, Stage One, sous le label VP Records. Le magazine américain Billboard le classe à la 2e place de son classement « Reggae Albums » et en 98e place du classement « R&B/Hip-Hop Albums »[9].

Dutty Rock (2002)[modifier | modifier le code]

En 2002, Sean Paul commence à travailler intensivement avec une équipe de producteurs et de chorégraphes de Toronto, Jae Blaze et Blaze Entertainment, et annonce la sortie de son second album, Dutty Rock. Poussé par le succès des singles Gimme the Light et Get Busy (ce dernier étant classé en 1re position du Billboard Hot 100[10]), l'album est un succès mondial et se vend à plus de 6 millions de copies[11]. Il recevra en 2004 le Grammy Award du « meilleur album de reggae »[11].

À la même époque, Sean Paul fait un duo avec Beyonce sur la chanson Baby Boy qui obtient un énorme succès, ainsi que sur la chanson Breathe de Blu Cantrell, se classant en tête des charts en Europe. Ces deux collaborations aident Sean Paul à assoir sa notoriété aux États-Unis. Il apparaît dans divers shows américains consacrés à la musique, tels que Punk'd : Stars piégées, 106 & Park et Making the Video, et ses clips sont diffusés par les chaînes américaines MTV et BET.

The Trinity (2005)[modifier | modifier le code]

Sean Paul au MTV Day 2005 à Bologne

Le 3e album de Sean Paul, The Trinity, sort le 27 septembre 2005. Les titres We Be Burnin', Ever Blazin, (When You Gonna) Give It Up to Me et Never Gonna Be The Same rencontrent un gros succès, et le titre Temperature se place en 1re position du Billboard Hot 100 pendant 31 semaines[10]. En France, l'album est certifié double disque de platine en 2006[12]. Le clip de (When You Gonna) Give It Up to Me, en collaboration avec Keyshia Cole, est utilisé pour la promotion du film Sexy Dance. Grâce à cet album, Sean Paul est nommé 4 fois lors des Billboard Music Awards de 2006, dont « Artiste masculin de l'année », « Rappeur de l'année », « Single Hot 100 de l'année » et « Single pop de l'année » pour Temperature. Il gagne également un American Music Awards pour (When You Gonna) Give It Up to Me. La chanson Send it On a été utilisé en 2005 dans une publicité pour la marque de voiture Vauxhall.

Imperial Blaze (2009)[modifier | modifier le code]

L'album Imperial Blaze sort le 18 août 2009. Le premier single, So Fine, produit par Stephen « Di Genius » McGregor[13], sort en avant-première sur le site officiel de Sean Paul, le 26 avril 2009. Ce nouvel album comprend 20 titres, dont So Fine, Press it Up, She Wants Me et Private Party, qui sont des morceaux faits pour des ambiances festives, ainsi que des chansons d'amours, telles que Hold My Hand, Lately et Now That I've Got You. Les producteurs de cet opus sont Don Corleone, Jeremy Harding, ainsi que le frère de Sean Paul, Jason « Jigzagula » Henriques.

Huit clips ont été produits, ceux d'Always On My Mind (avec Da'Ville), de Give It to You (avec Eve), Watch Them Roll, Back It Up, (I Wanna See You) Push It Baby (avec Pretty Ricky), Hit 'Em, Come Over (avec Estelle), ainsi que celui de So Fine.

Tomahawk Technique (2012)[modifier | modifier le code]

Le premier single de ce 5e album, Got 2 Luv U, en collaboration avec la chanteuse Alexis Jordan, sort le 19 juillet 2011 sous le label Atlantic Records. La chanson est écrite par Sean Paul, Ryan Tedder et le collectif Stargate, et est produite par ces derniers[14]. She Doesn't Mind sort en tant que 2e single de cet album le 29 septembre 2011 sur les radios françaises NRJ et Skyrock, et sur iTunes Store le 31 octobre de la même année[15]. L'album Tomahawk Technique sortira aux États-Unis le 18 septembre 2011.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • A New Age : Album non commercialisé (Mixtape) de Sean Paul en 2007
  • 2014 : Full Frequency

Collaborations[modifier | modifier le code]

Autres chansons[modifier | modifier le code]

Sean Paul
Sen Paul en 2007 lors des « International Reggae & World Music Awards »
  • 9 to 5
  • Agara mi mano (Hold my hand en espagnol)
  • Amazing
  • Any Gyal Me Touch
  • All Night Long
  • As far as i see
  • As time goes on
  • Beat Like Drum
  • Beat Of My Heart
  • Beg Man
  • Beware
  • Bless Up Di Nation
  • Big Chat
  • Big Bad And Bold
  • Bad man deh bout yah
  • Butta
  • Bounce it right there
  • Buy you a round
  • Calling Out
  • Caught
  • Come And get It
  • Correspond
  • Clear and plain
  • Done Rule
  • Down Di Line
  • Dream
  • Excite me
  • Find it
  • Fire Brigade
  • Fire Truck
  • Forgotten
  • Get it right
  • Get with it girl
  • Ghetto alarm
  • Girl on the phone
  • Grip
  • Give me the loving
  • Hardcore (Settle the Score)
  • Hey Ya
  • Hold my hand (autre version)
  • Hold you tonight
  • Highest Grade
  • Home Alone
  • Hot Already
  • I Can Give You Pleasure
  • Life
  • Life Is A Gift
  • Lock Di City
  • Model
  • Morning
  • Move You bady
  • My Girl
  • My Place
  • Nah bow
  • Nag gah happen
  • Nuh Badda Wid Dem
  • Other side of love
  • Perfect World
  • Pick It Up And Drop It
  • Player Haters
  • Rat Race
  • Regular Thing
  • Report To We
  • Right time
  • Shake it
  • She beg a man
  • She's makes me go
  • Standing there
  • Sycamore tree
  • Tallest
  • Time after time
  • Time Of Day
  • Turn Me On
  • Want Yuh Body
  • Watch Dem Roll
  • Waggonist
  • Weak Inna Di Knees
  • Weed Indeed
  • We party
  • When mi explore
  • Where Is The Love
  • West indies
  • Wickedest Ride
  • Young World

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2003 : MTV Europe Europe Award - Best New Act of the Year
  • 2003 : Source Award - Dancehall Reggae Album of the Year (Dutty Rock)
  • 2003 : MuchMusic Award - Best International Video (Gimme the Light)
  • 2004 : Grammy Award - Best Reggae Album (Dutty Rock)
  • 2004 : International Reggae and World Music Bob Marley Award - Entertainer of the Year
  • 2005 : ASCAP Rhythm & Soul Music Award - Top Reggae Artist of the Year
  • 2005 : International Reggae and World Music Special Community Award
  • 2005 : Billboard Music Award - Selling Reggae Artist of the Year
  • 2005 : Billboard Music Award - Top Selling Reggae Album of the Year (The Trinity)
  • 2006 : Jamaican Awards - Best Hardman
  • 2006 : MOBO Award - Best Reggae
  • 2006 : American Music Awards- Favorite Pop/Rock Male Artist
  • 2006 : Billboard Music Awards - Hot 100 single of the year (Temperature)
  • 2007 : ASCAP Rhythm & Soul Music Award - Reggae Artist of the Year
  • 2012 : Gokuman & KGS - love you man
  • 2012 : Moorthy & Kinthusan - frinds is very good

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en)Pete Lewis, « Sean Paul: Dancepaul star », sur bluesandsoul.com (consulté le 10 septembre 2012)
  2. (en)Steve Huey, « Sean Paul, full biography », sur mtv.com (consulté le 10 septembre 2012)
  3. François Alvarez, « Bio de Sean Paul », sur Universal Music Group,‎ 2010 (consulté le 10 septembre 2012)
  4. (en)« Sean Paul bio », sur allseanpaul.com (consulté le 10 septembre 2012)
  5. a et b (en)« Biographie de Sean Paul », sur iTunes Store (consulté le 10 septembre 2012)
  6. (en)« Sean Paul Weds Longtime Girlfriend In Secret Wedding », sur jayblessed.com,‎ 30 mai 2012 (consulté le 9 septembre 2012)
  7. a, b et c (en)Kimbel Bouwman, « Interview with JEREMY HARDING, manager and producer for Sean Paul », sur hitquarters.com,‎ 4 septembre 2003 (consulté le 9 septembre 2012)
  8. (en)« Fiche de Sean Paul », sur IMDb (consulté le 10 septembre 2012)
  9. (en)« Stage One - Sean Paul », sur Billboard (consulté le 10 septembre 2012)
  10. a et b (en)« Sean Paul », sur Billboard (consulté le 10 septembre 2012)
  11. a et b (en)Kevin Jackson, « Sean Paul's Dutty Rock 10 years later », sur jamaicaobserver.com,‎ 13 janvier 2012 (consulté le 10 septembre 2012)
  12. « Certifications Albums Double Platine - année 2006 », sur snepmusique.com (consulté le 10 septembre 2012)
  13. (en)« New Music: Sean Paul – ‘So Fine’ », sur rap-up.com (consulté le 10 septembre 2012)
  14. (en)Alex Chapman, « Sean Paul Releases 'Got 2 Love U' Single, Taps Akon for New Album », sur Billboard,‎ 21 juillet 2011 (consulté le 10 septembre 2012)
  15. (en)« She Doesn't Mind - Single », sur iTunes Store (consulté le 10 septembre 2012)
  16. (en)« Fiche de Stage One », sur ITunes Store (consulté le 10 septembre 2012)
  17. (en)« Fiche de Dutty Rock », sur ITunes Store (consulté le 10 septembre 2012)
  18. (en)« Fiche de The Trinity », sur ITunes Store (consulté le 10 septembre 2012)
  19. (en)« Fiche de Imperial Blaze », sur ITunes Store (consulté le 10 septembre 2012)
  20. (en)« Sean Paul - The Odyssey Mixtape », sur datpiff.com (consulté le 10 septembre 2012)
  21. (en)« Fiche de Tomahawk Technique », sur ITunes Store (consulté le 10 septembre 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]